Les vacances d’été se terminent

Comme chaque année depuis que nous sommes en expatriation et que nous rentrons en France, nous avons l’impression que l’été passe bien vite. Nous voilà déja entrain d’attendre notre premier avion qui nous emmènera jusqu’à Paris, avant de prendre celui qui nous fera traverser presque la moitié du monde pour rentrer chez nous, à Shanghai.

L’été pour les expatriés, c’est toujours une multitude d’émotions et de sentiments qui se bousculent. La joie de retrouver la famille après une longue séparation. Le bonheur de fouler à nouveau le sol du pays qui nous a vu naître ou grandir. L’émerveillement face aux paysages familiers qui nous ont manqué. Et en parallèle, c’est souvent seule avec les enfants alors que le mari travaille encore dans le pays d’expatriation que nous passons l’été. Et ça, c’est vraiment une des choses qui me pèse. Bien sûr, si Papa Lou rentrait plus longtemps, nous n’aurions plus de vacances pour profiter de l’Asie au courant de l’année. Alors le choix est difficile, mais finalement vite fait. Cette année, pour profiter à fond des dernières vacances avant que je ne reprenne le travail, nous avons donc choisi tous ensemble que je rentrerai deux mois complets avec les enfants.

Nous avons très largement profité de notre été. Surtout les enfants. Ils n’ont laissé que peu de répit aux grands-parents. Ils ont voulu tout faire, tout voir et surtout jouer, jouer sans cesse avec eux. De mon côté, j’ai passé près de six semaines à bosser pour la rentrée. Régulièrement. Au moins deux à trois jours par semaine. Papa Lou nous a manqué, beaucoup. Et puis quand il est enfin arrivé en France, au bout de près de sept semaines, il a encore dû travailler. Difficile à comprendre pour les enfants. Et j’avoue que même pour moi, ça n’est pas évident. Il aura donc été deux semaines en France, mais aura tout de même travaillé quatre jours.

En contre partie, nous allons pouvoir profiter à fond de l’Asie cette année, puisque nous avons déja prévu une semaine dans le XiShuangBanna en octobre, ainsi que deux week-ends durant ce même mois (les montagnes du Phénix et les rizières près de Shanghai), une semaine de roadtrip sur l’île de Kyushu au Japon en novembre, une semaine au Japon (lieu exact à définir) avec Nonna et GrandPapa à Noël, une semaine dans le XinJiang avec Papapa et Mamama pour le Nouvel An Chinois et deux semaines de vacances en France en avril à l’occasion du mariage de Parrain et Tata. Devraient encore s’ajouter quelques week-ends supplémentaires en fonction de nos disponibilités, de notre fatigue et de nos finances!

C’est donc le coeur heureux et léger, la tête plein de beaux souvenirs d’été, les valises pleines de livres et la tête déja à la rentrée et à nos prochaines vacances que nous reprenons ce matin l’avion vers Shanghai.

En route vers notre quatrième année d’expatriation! 

[Week-end] Les Huang Shan

Ce soir, nous nous offrons un dernier week-end prolongé en vadrouille avant notre retour en France pour les vacances. Nous prenons donc le train pour un week-end de quatre jours dans les montagnes jaunes. Ce week-end, nous l’avions déjà prévu l’an dernier à la même époque alors que mes parents étaient en Chine. Malheureusement, j’ai fait une grosse intoxication alimentaire (la seule à ce jour!) deux jours avant de partir et j’étais tellement faible qu’il nous a été impossible de partir. Nous avons donc dû tout annuler. Mais ce n’était que partie remise! 

Nous quittons donc Shanghai ce soir. Nous prendrons un train rapide qui nous emmènera dans les montagnes jaunes en quelques 4h. Nous passerons une première nuit à l’hôtel avant de commencer à découvrir ces fameuses montagnes.

Nous allons passé deux jours dans les HuangShan à proprement parler avant d’aller visiter les villages traditionnels de cette région paysanne et les plantations de thé les deux jours suivant. Nous prendrons le train de nuit lundi soir pour arriver mardi matin tôt à Shanghai. Little Miss Sunshine et moi partirons directement pour l’école, tandis que Papa Lou ramènera Little Smiling Buddha et les valises à la maison avant de partir travailler.

C’est un voyage qui nous tenait vraiment à cœur! N’hésitez pas à nous rejoindre sur Instagram pour profiter de nos photos en direct ou presque!

Quand la famille nous rend visite…

Voilà un peu plus de quatre mois, depuis notre retour à Shanghai après les fêtes de Noël, que nous n’avions pas eu la chance de recroiser des membres de notre famille. C’est donc avec un très grand plaisir que, depuis hier soir, nous accueillons Parrain, Tata et Petit O à Shanghai pour un peu plus de deux semaines.

Ce voyage est le premier en Chine pour eux. Et pourtant, nous l’avions prévu de longue date. Dès notre départ à Shanghai, nous parlions de leur passage par chez nous. Mais la vie a fait que ce n’est finalement que près de 3 ans après notre départ qu’ils nous rendent enfin visite.

Nous avions donc à coeur de leur faire découvrir ce pays que nous affectionnons tant. Nous allons profiter des jours de semaine pour leur faire découvrir Shanghai et ses contrastes, et le week-end nous avons dores et déja prévu de les emmener visiter la Chine.

Dans un premier temps, le week-end de Pâques, nous commencerons par prendre le train pour Hangzhou, pour visiter cette jolie ville d’eau au coeur de la saison de la cueillette des thés de printemps, chose que nous voulons faire depuis plusieurs années, mais que nous n’avions toujours pas expérimenté… Nous y passerons trois jours, entre visite de la ville et des plantations de thés alentour.

Le second week-end, nous reprendrons le train, pour un week-end de quatre jours cette fois-ci en direction de Pékin. Nous avions adoré notre précédent séjour à Pékin en juin dernier. Ce sera donc un réel plaisir de leur faire découvrir cette ville et de remonter sur la Grande Muraille de Chine qui avait tant impressionné toute la famille…

Entre temps, nous fêterons également Pâques en famille et surtout nous profiterons au maximum du bonheur de voir les trois cousins évoluer ensemble…

[Voyage] Voyager avec deux enfants en bas-âge

Voyager est une passion commune que nous avons Papa Lou et moi. Avoir des enfants n’a jamais été une raison valable, pour nous, de voyager moins ou de ne pas voyager. Au contraire, dès que Little Miss Sunshine a fait ses nuits (parce que sans sommeil tout est plus compliqué), nous avons repris nos voyages. Son premier voyage nous aura d’ailleurs porté à l’autre bout du monde au Japon dès ses 14 mois.

Avec Little Smiling Buddha, c’est différent. Nous vivons déja à l’autre bout du monde donc par la force des choses, nous devons voyager. Il n’avait pas trois mois qu’il avait déja fait 10 000km en avion. Mais par la force des choses (parce que les congés ne sont pas infinis!), pour nos premières vacances à quatre – hors retour en France – nous avons patienté jusqu’à ses presque 8 mois.

Nous avons donc réalisé notre premier week-end à quatre avec deux enfants en bas-âge dans le Nord de la Chine, à Harbin, pendant le festival de glace. Nous n’avons pas choisi la facilité, puisque beaucoup d’expat à Shanghai nous assurait qu’on ne pouvait pas voyager dans un tel froid avec un bébé aussi jeune. Et pourtant, nous avions envie de faire plaisir à Little Miss Sunshine, nous avons l’habitude du froid (même si ce n’est pas aussi froid) et Papa Lou connaissait ses températures extrêmes et m’assurait que tout se passerait bien. Et nous avons bien eu raison de réaliser ce voyage!

Notre deuxième voyage à quatre aura eu lieu dans la foulée, quelques jours plus tard. Une semaine de roadtrip dans le Fujian, des montagnes WuYi à la plage de Xiamen, en passant par les Tulou des Hakka.  Un voyage beaucoup plus facile, puisque nous avions choisi de prendre un chauffeur et un guide pour nous faciliter la tâche avec deux enfants en bas-âge, mais aussi parce qu’en Chine, le permis international n’est pas valable et que nous devons donc circuler en taxi si nous ne prenons pas de chauffeur.

Face à ses premières expériences de voyages avec deux enfants en bas-âge, j’ai deux ressenti un peu antagoniste. D’un côté, ses voyages m’ont semblé plus simple que ce que je pensais. Et d’un autre, ils ont été plus compliqué… Pas très clair me direz-vous… Laissez moi vous expliquer.

Voyagez avec deux enfants en bas-âge, c’est organiser des journées accessibles pour les enfants. Il ne faut pas trop en faire pour ne pas sur-fatiguer les enfants (et accessoirement les adultes) et en même temps il faut tout de même en faire assez pour ne pas frustrer les adultes. A Harbin, nous avons organisé nos journées nous-même. Nous avions parlé de ce que nous pouvions faire en deux jours avant notre départ, puis nous avons organisé notre séjour au coup par coup. Nous avons notamment abrégée notre première journée, suite au froid et à la fatigue de Little Miss Sunshine. Dans le Fujian, le voyage a été organisé avec l’aide du guide en amont. Nous avions la possibilité d’abréger notre journée ou de changer nos plans à n’importe quel moment puisque c’était un voyage sur mesure. Mais nous n’avons pas eu besoin de le faire. Il faut également calculer un temps de marche plus long lors des trajets à pied. En effet, quand Little Miss Sunshine marchait, il lui fallait aussi du temps pour flâner et observer la faune et la flore, ramasser des cailloux et des batons, et quand nous portions, avec 10kg et 18kg supplémentaires sur nous, la vitesse de marche est également réduite!

IMG_8347

Le temps d’une pause goûter improvisé à l’hôtel

Voyager avec des enfants en bas-âge, c’est avoir une solution de portage et des temps de pause pour tous. Nous ne nous sommes même pas posé la question, il allait de soi que nous emmenions les deux portes-bébés pour notre séjour dans le Fujian. Nous avions notamment prévu deux jours de promenade dans le Parc de WuYiShan et nous savions, qu’à 4 ans Little Miss Sunshine ne pourrait pas effectuer tous les trajets en marchant. C’est Papa Lou qui l’a porté la plupart du temps quand elle en a eu besoin, mais je l’ai également porté à plusieurs reprises. A Harbin, Little Miss Sunshine a marché la plupart du temps. Les temps de portage ont été principalement effectué sur les épaules de Papa Lou. Pour les pauses, nous en avons réalisé de plusieurs sortes: il y a eu les pauses dans les maisons de thé à WuYiShan, il y a eu les pauses dans les cafés à Harbin, il y a eu les pauses sur les pierres ou les bancs au bord du chemin dans le Fujian, il y a eu les pauses de fin d’après-midi à l’hôtel à Harbin et dans le Fujian, il y a eu les pauses forcées dans la voiture entre deux zones à visiter… L’idée étant que les enfants puissent se dégourdir les jambes, – quand ils ont été portés une grande partie de la journée – se reposer, – quand ils ont marché longtemps – ou sortir leurs jouets et s’amuser – quand on a pas eu le temps de le faire auparavant.

IMG_8174

Lui laisser le temps de courir après les pigeons!

Ces temps de jeu sont, à mon sens, les plus difficile à organiser. Car ils ne dépendent pas seulement d’un planning, mais aussi de l’envie de l’enfant. Parfois, on a un moment de pause mais l’enfant est trop fatigué pour jouer et puis plus tard alors que ce n’est pas vraiment le moment l’enfant à tout à coup une folle envie de jouer au loup ou à cache-cache. Comme toujours, être parent est un joli défi de chaque instant pour trouver des solutions appropriées, et en voyage ça ne change pas!

IMG_8193

Laisser Little Miss Sunshine jouer le temps d’un thé…

Voyager avec des enfants en bas-âge, c’est aussi se poser des questions sur l’alimentation. Dans beaucoup de régions en Chine, les Chinois ont pour habitude de manger pimenté voire très pimenté. C’est donc une donnée à prendre en compte. Little Miss Sunshine ne mange pas pimenté (même si à l’époque de son voyage au Japon elle mangeait du wasabi!) Dans le Fujian, on mange pimenté. Il fallait donc que nous demandions que certains plats que nous commandions ne soient pas pimentés. L’avantage en Asie, c’est que où qu’on soit, on a toujours la possibilité de commander un bol de riz pour les enfants.

Voyager au moment de la diversification n’est pas non plus un moment facile. En Chine, les petits pots de purée tout prêt n’existent pas. Même dans les grandes surfaces internationales – comme Carrefour par exemple – c’est quasiment impossible à trouver. Heureusement, Little Smiling Buddha a décidé que les purées n’étaient pas pour lui. Et malgré notre réticence, il nous a poussé à manger des morceaux par lui-même. Et la Diversification Menée par l’Enfant (DME) a ça de bien qu’on peut la pratiquer n’importe où! Il a donc dégusté des fruits (pastèque, melon, orange) et du pain cuit à la vapeur au petit déjeuner, du riz ou du pain cuit à la vapeur au déjeuner, des fruits au goûter et du riz ou des fruits au dîner. Ce qui lui a manqué ce sont les légumes… Mais pour quelques jours, ce n’est pas non plus catastrophique…

J’ai été plutôt contente de notre programme et de notre organisation puisque dans l’ensemble tout s’est très bien passé avec deux enfants en bas-âge. Sur certains aspect, je m’attendais à rencontrer plus de difficultés. J’ai donc été particulièrement agréablement surprise du déroulé des vacances à quatre.

Il n’empêche que ponctuellement voyager avec deux enfants en bas-âge demeure difficile. Je commencerai par les nuits entrecoupées quand bébé a mal aux dents et que la « grande » fait des angoisses nocturnes dans les lieux inconnus. Notre solution, coller le lit d’appoint demandé pour Little Miss Sunshine dans chaque chambre d’hôtel à notre propre lit, pour qu’elle soit le plus proche possible de nous. La fatigue se fait vite sentir dans ce cas.

Il y a aussi la fatigue du parent à cause du portage. Grimper des centaines de marches d’escaliers, grimper dans les montagnes, faire de longues randonnées de plusieurs heures en portant les deux enfants est fatiguant. Il faut tout de même noter que juste avant de partir les deux enfants ont attrapé la grippe, la vraie, et qu’ils étaient encore particulièrement fatigué lors de notre séjour dans le Fujian. Dans un autre contexte, Little Miss Sunshine aurait certainement plus marché…  Et puis pas toujours facile de profiter du paysage quand il faut sans cesse surveiller où mettre ses pieds! Bien évidement, le portage est un choix. On aurait pu prendre la poussette et en faire moins. Ou ne pas prendre de porte-bébé pour la « grande » et décider qu’on ne ferait que ce que la marche de Little Miss Sunshine nous permettrait de faire… Mais ce n’est pas dans notre vision des choses…

   

 

Voyager avec deux enfants, c’est avoir deux fois plus de chance de voir ses projets être remis en cause par l’un ou par l’autre des enfants. Une crise de larmes à un moment inopportun, la faim qui tenaille alors que la visite n’est pas terminée et qu’on a plus rien en réserve à grignoter, une petite fille à motiver sans relâche pour qu’elle accepte d’avancer, un bébé qui veut téter dans un endroit non approprié… Mais finalement, ça n’est pas bien différent d’à la maison

Avec un brin d’organisation et de courage, les vacances à quatre avec deux enfants en bas-âge, ça n’est pas bien différent du quotidien. Les parents ont le stress du travail en moins. Les habitudes sont remis en question et provoquent parfois de jolies nouveaux rituels. La nouveauté, les découvertes permettent un certain engouement constant de toute la famille. Mais cela n’efface pas pour autant, la fatigue ou les crises. Et puis finalement, on se rend compte qu’on s’étonne soi-même par sa propension à trouver de nouvelles ressources et de nouvelles solutions! 

Bref, on va remettre ça très vite! 

[Week-end] Harbin et le festival de glace

Nous venons de passer deux magnifiques journées à Harbin, dans la Sibérie chinoise. Ce week-end, nous l’avons organisé un peu sur un coup de tête alors que Little Miss Sunshine était déçue de ne pas avoir vu de neige en Alsace à Noël. Et quelle bonne idée nous avons eu là!

IMG_7626.JPG

J’étais un peu inquiète quand trois semaines avant notre départ, je vérifiais le temps annoncé pour ajuster notre garde-robe et notait au passage les -39 degrés et le vent du Nord qui nous attendait. A vrai dire, malgré le ton rassurant de Papa Lou qui connaît des températures extrêmes pour avoir fait pas mal de ski dans son enfance, je n’étais vraiment pas rassuré. Finalement, nous aurons eu du -17 degrés le premier jour et -12 degrés le deuxième journée. Des températures supportables donc. Rien d’extrême.

Nous avons quitté Shanghai tôt dans la matinée du lendemain du premier jour de l’année du Singe, alors que le soleil se levait à peine.

IMG_7607.JPG
Et nous avons pris l’avion pour Harbin. Little Miss Sunshine était ravie d’aller enfin voir les châteaux de glace dont nous parlions depuis plusieurs semaines! Nous sommes arrivés à destination en fin de matinée. Nous avons tout de suite été accueilli par le froid. Mais nous avions tout prévu. Dans un sac à dos, nous avions mis nos gants, bonnets, écharpes, grosses chaussettes, cache-oreille,… Bref de quoi nous réchauffer. Il n’y a eu qu’à sortir nos affaires, les enfiler et partir à la recherche de la station de taxi.

Arrivés à l’hôtel, nous avons pris notre chambre et dépose notre valise. Puis nous sommes partis à la recherche d’un endroit ou déjeuner. Nous pensions déjeuner sur le pouce d’un bon bol de soupe de nouilles comme on en trouve partout en Chine, malheureusement c’était sans penser que durant le Nouvel An Chinois, absolument tout est fermé, y compris la plupart des restaurants durant une semaine complète. Nous nous sommes finalement rabattu sur un KFC. Little Miss Sunshine a été aux anges de manger des frites et du ketchup, nous on s’est bien rappelé pourquoi on ne mange jamais dans les fastfood, la nourriture est clairement mauvaise…

Après cette première petite déception, nous attendions beaucoup du Festival de Glace. Et heureusement, il a largement été à la hauteur de nos attentes!

P1130164

Nous avons repris le taxi vers un des grands sites du Festival de Glace à l’extérieur de la ville. Le Ice ans Snow International Festival. A Harbin, il y a trois sites. Deux à l’extérieur de la ville et un plus petit à l’intérieur de la ville. Ce premier après-midi, nous avons choisi de visiter un des deux grands sites. Le ticket d’entrée est cher. L’équivalent de 40€ par personne. Mais on a accès à toutes sortes d’activités pour petits et grands. Bien couvert, il y a de quoi vraiment s’amuser!

P1130173 P1130172 P1130171

IMG_7642.JPG

IMG_7630.JPG

IMG_7643.JPG

Avec deux tout-petits comme Little Miss Sunshine et Little Smiling Buddha, les activités étaient limités, mais Little Miss Sunshine a tout de même pu profiter des toboggans de glace avec Papa Lou. Malgré tout, nous en avons pris plein les yeux.

P1130179 P1130176

La journée, les sculptures de glace brillent sous le soleil. Elles sont magnifiques dans leur nuance de bleu, gris et blanc, tantôt transparentes et tantôt totalement opaque.

P1130183

La nuit, on entre dans un autre monde. On dirait presque des structures en plastiques colorés. Un peu comme des légos géants fluos. C’est féerique…

IMG_7736.JPG IMG_7737.JPG

Mais le froid est prenant. La seule chose qui nous a fait défaut, c’était de bonnes chaussures chaudes. C’est nos pieds qui gelaient le plus rapidement. Alors régulièrement, toutes les 45 minutes, on rentrait boire quelque chose de chaud, s’assoir et se réchauffer. Un mauvais thé en sachet, un chocolat chaud, quelques raviolis, une brochette d’agneaux cuite au barbecue, des brochettes de fruits au sucre gelés, … Il y a l’embarras du choix.

IMG_7627.JPG

Dans la soirée, nous avons repris le chemin du centre-ville pour partir à la recherche d’un restaurant ouvert pour dîner. Et cette fois, nous avons eu plus de chance. Nous avons pu manger chinois!

IMG_7727.JPG
Après une dernière promenade dans la rue piétions du centre-ville bordées de sculptures de glace, nous sommes rentrés nous reposer. Little Smiling Buddha s’est tout de suite endormi. Little Miss Sunshine et moi avons rempli notre carnet de voyage. Papa Lou a préparé du thé…

Le lendemain, après un rapide petit-déjeuner, nous sommes partis à la découverte de Harbin. Harbin est situé pas très loin de la frontière russe et ça se ressent dans l’architecture, mais aussi sur les panneaux des rues écrites en trois langues: chinois, anglais et russe.

IMG_7780.JPG

Nous avons commencé par visiter l’église Sainte Sophie. Elle a été transformé en musée à la chinoise, comprenez qu’elle est remplie de vieilles photos, retraçant l’histoire architecturale de la ville.

P1130230

Puis nous avons traverser des rues tout ce qu’il y a de plus chinoise, pour retourner dans la rue piétonne du centre-ville et en profiter de jour.

IMG_7757.JPG

IMG_7758.JPG
Après un thé pour nous réchauffer dans un salon de thé à l’occidentale, nous sommes partis à la rechercher d’un restaurant où déjeuner. Nous avons trouvé un restaurant de cuisine cantonaise et mangé des raviolis.

Vers 14h, nous sommes allés acheter des billets pour le plus petit des sites du Festival de Glace. Là encore, ça reste cher. Dans les 20€ par personne. Mais même si nous n’y passerons pas énormément de temps, nous avons vraiment apprécié notre visite. Et encore une fois, les activités pour petits et grands sont nombreuses: conduite de buggy sur la glace, conduite de voitures téléguidées sur la glace, luge, descente de toboggan de glace sur des bouées gonflables,…

IMG_7831.JPG

Peu avant 16h, nous sommes allés récupérer notre valise à l’hôtel. Puis nous avons pris le taxi direction l’aéroport. Nos deux jours se terminaient déjà… Mais nous avons passé un superbe week-end en famille!

[Week-end] Le festival de glace de Harbin 

Ce matin, très tôt, nous avons pris la route de l’aéroport. Tous les quatre, Little Miss Sunshine, 4 ans 1 mois, Little Smiling Buddha, 7 mois 3 semaines, Papa Lou et moi, nous allons prendre l’avion direction Harbin pour nos premières vacances – hors retour en France.

Ces deux jours, c’est un peu un test avant notre roadtrip dans le Fujian la semaine prochaine. En même temps, on a mis la barre haute, 36h dans un environnement glacial (-17 degrés de prévu, ainsi que de la neige les premières 12h) avec deux très jeunes enfants. Mais on espère que la magie de la neige et des châteaux de glace opèreront… 

On a prévu des affaires bien chaudes, des bottes rembourrées et de gros chaussons, deux carnets de voyage (un pour Little Miss Sunshine et un pour moi), quelques crayons, de la colle et un ciseau, quelques jouets, un appareil photo, quelques couches et nous voilà sur la route avec une toute petite valise…

Voici donc notre itinéraire prévisionnel: 

  • Jour 1: 

Départ de l’aéroport de Shanghai à 8h40. Arrivée à l’aéroport de Harbin à 11h25. Taxi jusqu’à l’hôtel. On y déposera notre valise. Puis en route pour le festival de glace. Nous y passerons l’après-midi sur un premier site. En soirée, retour à l’hôtel.

  • Jour 2: 

Petit déjeuner tranquille à l’hôtel. Dépôt de la valise en consigne à l’hôtel. Puis découverte de la ville de Harbin. Déjeuner dans le centre ville. Visite du plus petit des sites du festival de glace jusque vers 15h. Retour à l’hôtel pour récupérer la valise puis en route pour l’aéroport. Départ de Harbin à 18h. Retour à Shanghai à 21h10. Retour estimé chez nous vers 22h30.

Je vous raconterai le détail en photo, dès notre retour! 

[Promenade] Sur le Bund

Pour notre première journée complète à Shanghai, Papa Lou nous a préparé un beau programme. Nous avons commencé par aller faire les courses pour la semaine dans un des grands Carrefours de Shanghai. On y trouve notamment un rayon de produits importés tels que des pâtes, de la sauce tomate, du fromage, du lait, des chips,… De quoi rendre la transition un peu plus douce 😉

Après une sieste pour nous remettre tout doucement du décalage horaire, Papa Lou a décidé de nous faire braver la pluie et de nous emmener sur le Bund pour notre premier vraie visite de Shanghai. Le Bund, c’est un des endroits les plus touristiques de Shanghai, un quartier le long des quais qui longent la rivière Huangpu et qui fait face aux tours de Pudong.

P1090154

Depuis l’exposition universelle de 2010, une belle et longue promenade a été créé, permettant par la même occasion de créer une digue entre le Huangpu, de plus en plus haut et la rue Zhongshan en contrebas.

P1090155

Apparemment, compte tenu du temps pluvieux et grisâtre, il n’y avait pas beaucoup de monde… La notion de foule prend tout son sens en Chine! 

P1090172

La vue sur le quartier des affaires de Pudong est vraiment magnifique, malgré la grisaille…

P1090157

P1090163

 P1090174

Little Miss Sunshine a été émerveillé par la découverte de la Perle de l’Orient en vrai. Elle en avait vu plusieurs photos dans son calendrier d’avant départ et la compare souvent à la Tour Eiffel. Il s’agit en fait d’une antenne de télévision. C’est une des première construction majeure du quartier des affaires. Elle a été inaugurée en 1995.

Little Miss Sunshine et Papa Lou en on profité pour se retrouver enfin, câlins et complices comme à leur habitude…

P1090166

P1090177

J’ai adoré découvrir ce quartier emblématique de Shanghai. Et j’y reviendrai un jour de grand beau temps, c’est sûr!

[Sortie] Une journée à Disneyland

Nous habitons Paris depuis près de sept ans. Nous avons plusieurs fois eu l’envie d’aller faire un tour à Disneyland, mais pour X raisons, nous n’y sommes jamais allés. Quand nous étions jeune, Papa Lou et moi habitions non loin d’un grand parc d’attraction allemand Europa Park et nous avions donc le bonheur d’y aller au moins une fois par an en famille. C’est donc tout naturellement que nous avons voulu faire visiter Disneyland à Little Miss Sunshine avant notre départ pour la Chine.

Au début de la semaine, constatant avec effroi que Papa Lou ne passerait plus que deux week-ends en France avant son départ, nous avons donc décidé de prendre des billets en urgence pour dimanche. Et puis, parce que plus on est de fou, plus on rit, on a décidé d’emmener Parrain et Tata F. Qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il fasse finalement beau, nous étions prêt à tout affronter pour un peu de bonheur et de rigolade en famille. Et puis dimanche est arrivé. Et un magnifique soleil nous a accompagné tout le long de notre trajet en RER vers Marne-la-Vallée.

L’avantage d’aller à Disneyland à deux ans et demi, c’est que l’entrée est encore gratuite. Pour les parents par contre, l’entrée est chère. Comptez 45€ le week-end pour un parc au moins cher. Et je pense qu’il est très vite avantageux de prendre un abonnement si on a envie d’y passer plusieurs fois par an!

Le petit train de Disney

Une journée à passer en famille. Nous avions tout notre temps. Nous avons décidé de faire les attractions qui se présentaient à nous au fur et à mesure sans trop réfléchir au temps d’attente dans un premier temps. Nous sommes donc directement allés prendre le Disneyland Railroad pour commencer par nous faire une idée de l’étendue de ce parc. C’est là que ça s’est corsé! Il y avait relativement peu de monde devant nous. Nous nous sommes dit que nous allions pouvoir profiter de cette première attraction assez rapidement. Et puis une hôtesse a annoncé que le prochain train passerait dans 30 minutes. Première désillusion. Au final, nous avons attendu un peu plus de 45 minutes pour voir arriver le fameux train Disney. Et nous n’avons pas vu grand chose du parc puisqu’il passe à l’extérieur du parc et dans quelques grottes aménagées. Après deux arrêts de prêt de dix minutes dans chaque station, nous avons décidé de sortir et de profiter du parc à pied.

Nous sommes tombés nez à nez avec le labyrinthe d’Alice que nous avons donc décidé d’expérimenter. Little Miss Sunshine a pu courir à sa guise – enfin presque! C’est elle qui nous a guidé à travers le labyrinthe et ça, je crois, qu’elle a beaucoup apprécié… Les jeux d’eau, le château de la reine de coeur, les petits personnages disséminés aux quatre coins du labyrinthe, on s’est bien amusé!

Le labyrinthe d'Alice

En sortant du labyrinthe, il était déja midi bien passé. Nous avons donc décidé de déjeuner au Toad Hall Restaurant qui propose entre autres des Fish&Chips. Après un bon déjeuner, nous sommes retournés nous promener dans le parc. En arrivant devant le Carroussel de Lancelot et constatant qu’il n’y avait pas de file d’attente, nous nous sommes jetés sur l’occasion.

Le caroussel de Lancelot

Les chevaux de bois sont impressionnant. Ils sont vraiment haut. Little Miss Sunshine ne voulait pas rester seule. Je me suis donc installée avec elle sur un cheval. Une hôtesse est alors venue me dire de descendre et de me mettre debout à côté de ma fille. C’est une personne par cheval pas plus! J’ai donc tenté d’expliquer à Little Miss Sunshine qu’elle allait devoir rester seule sur son cheval, ce qui l’a un peu angoissé. Heureusement, Little Miss Sunshine est une enfant vraiment facile et après une petite explication j’ai pu monter sur le cheval à côté et profiter de la promenade moi aussi! Mais l’hôtesse, qui pour des raisons de sécurité vérifie chaque personne sur chaque cheval, et qui a géré plusieurs autres personnes dans mon cas (une personne par cheval!) était débordée. Elle a d’ailleurs fini par faire tomber un enfant en ouvrant violemment une des portes d’accès du manège pour faire ressortir des gens. Nous avons bien patienté dix minutes à partir du moment où nous étions installé sur notre cheval. Et nous avons finalement fait un tour de manège d’une minute trente. J’ai été un peu estomaquée!

Nous ne voulions pas rester sur une déception. Nous nous sommes donc directement rendu dans une autre attraction: les voyages de Pinocchio. Le panneau à l’entrée indiquait qu’il pouvait y avoir des scènes impressionnantes pour les plus jeunes. Connaissant Little Miss Sunshine et encouragé par une hôtesse à l’entrée, nous avons tout de même choisi de faire ce circuit. Little Miss Sunshine a été impressionné. Elle n’a pas aimé le méchant – l’ogre comme elle dit – et la baleine. Toute l’attraction se passe dans la nuit noire, et je pense surtout que c’est ça qui l’a gênée. Du côté des adultes, nous avons été très déçu. Le circuit semblait très bien, mais les petits wagons avançaient si vite que nous n’avons pas eu le temps de vraiment voir les décors. Deux minutes trente de circuit. Nous sommes ressortis bien plus vite que nous n’étions entrés.

Pour nous remettre de notre déception, nous avons décidé de profiter un peu des décors du parc.

Le haricot magique

LMS devant le potager du Haricot magique

C’est une des choses qui a le plus plu à Little Miss Sunshine. Profiter des décors.

Un peu plus tard, nous sommes allés voir l’attraction « It’s a small world ». C’est une des attractions qui nous a le moins déçu. On passe à bord d’un petit bateau dans des décors très clairs représentant les différents pays du monde. Juste un bémol sur le fait que l’on voit quand même beaucoup les défauts des décors. En ressortant Little Miss Sunshine a demandé à aller visiter le château de la princesse.

Le chateau de la Belle au bois dormant

Little Miss Sunshine a fait le tour des vitraux et décors avec Parrain qui lui a raconté l’histoire de la Belle aux bois dormant.

La Belle au bois dormant

Maléfice, la méchante de la Belle au bois dormant

En ressortant, nous avons pu apercevoir la fin d’une des parades. Avant d’aller faire un tour de voiture à Autopia, nous sommes allés prendre un goûter. Autopia, c’est l’attraction qui nous a vraiment plu. L’attente n’était pas excessive, on s’est bien amusé, on a même beaucoup rit.

Space Mountain

Puis est venu l’heure de la grande parade. Ca a certainement été le moment préféré de Little Miss Sunshine, qui les yeux plein d’étoiles, nous lançait des « Maman, regarde c’est Winnie! », « Maman, c’est Minnie! », …

A la fin de la parade, nous sommes allés visiter le bateau des pirates. Little Miss Sunshine n’aurait pas pu passer à côté. Elle adore les bateaux des pirates depuis qu’elle a découvert le bateau des pirates en Playmobil de Parrain chez Papapa et Mamama.

Le bateau pirate

Nous avons terminés notre visite par une dernière promenade à travers le parc avant de faire quelques emplettes. Little Miss Sunshine a reçu une belle peluche Minnie de Parrain et Tata F. Nous lui avons offert une poupée Mérida – car Little Miss Sunshine aime bien cette jeune Rebelle!

En conclusion, l »entrée me semble tout de même relativement cher par rapport à la qualité de l’accueil et des attractions, les attractions sont pour certaines vraiment trop rapide pour un temps d’attente qui n’est largement pas optimisé. Mais rien que pour voir les étoiles dans les yeux des petits au moment de la grande parade, ca vaut le coup d’y passer une journée!

Nous gardons un très beau souvenir de cette journée en famille. 

Et vous, avez-vous déja passé une journée à Disneyland avec vos enfants? Qu’en avez-vous pensé?