[DIY] Profils colorés

Il y a bien longtemps, (avant de partir vivre en Chine, c’est dire!) j’avais vu une très jolie idée chez Débobrico, dont le blog m’inspire souvent. Je l’avais mis dans un coin de ma tête. J’y pensais régulièrement, mais jusque récemment, je ne m’étais pas lancé…

Et puis cette année, j’avais vraiment envie que l’on créé de nos propres mains de jolis cadeaux de Noël pour la famille qui nous manque. Alors j’ai ressorti l’idée des jolis profils de ma tête, et je les ai arrangé à ma sauce.

Je savais exactement ce que je voulais pour mes profils. Je les voulais noirs, comme des ombres chinoises. Et pour le fond, je voulais quelque chose de joyeux, de coloré, quelque chose que même Little Smiling Buddha, 2 ans et demi puisse réaliser par lui-même pour que le souvenir reste.

Et puis j’ai décidé de reprendre une activité que j’avais déja réalisé avec Little Miss Sunshine il y a longtemps: peindre une toile de différentes couleurs à l’aide de masking-tape. Et le résultat est vraiment superbe. J’adore!

Pour réaliser ces jolis profils, vous aurez besoin de:

  • une jolie photo de profil de votre enfant que vous imprimer sur une feuille A4
  • un cadre carré de 25x25cm
  • un ciseau
  • du papier épais noir
  • un crayon blanc
  • du masking tape
  • de la peinture

Pour les réaliser, c’est très simple. Vous commencer par découper le profil de votre enfant sur la feuille A4. Ensuite vous reportez au crayon blanc le profil sur le papier épais noir.

Sur le cadre, avec le masking-tape organisez des traits dans tous les sens pour avoir de petits espaces à peindre.

Les formes qui se touchent ne doivent jamais avoir la même couleur, c’est la seule consigne pour peindre.

Ensuite, il suffit de laisser sécher la peinture puis de retirer doucement le masking-tape.

Enfin, coller le profil noir de votre enfant.

Les enfants ont offert ces tableaux à Papa Lou pour Noël, et ils étaient vraiment très fiers de leur travail!

Nous avons réitéré l’expérience pour réaliser le cadeau de Noël de Papapa et Mamama. Mais nous avons utilisé une autre technique. J’ai d’abord reporté les profils des enfants sur un papier blanc que j’ai collé sur la toile avant de peindre au rouleau en utilisant toujours des couleurs de la même nuance (jaune et orange en dégradé de couleurs pour Little Miss Sunshine et vert et jaune en dégradés de couleurs pour Little Smiling Buddha)

Comme il s’agissait là encore d’une technique très simple, même Little Smiling Buddha a pu le faire seul. L’astuce pour limiter les enfants dans leur envie de passer et repasser plusieurs fois sur la toile est de leur proposer d’autres feuilles de papier pour continuer à peindre dès que le résultat attendu est obtenu sur la toile. Little Miss Sunshine et Little Smiling Buddha ont continuer à peindre un long moment sur du papier (que nous avons par la suite utilisé pour faire une mosaïque).

Ensuite, nous avons laissé sécher nos jolis profils à plat et nous avons retiré le profil de la toile pour laisser apparaître le profil blanc…

Et voici les quatre profils juste avant de les offrir.

J’aime beaucoup le résultat! Et vous, qu’en pensez-vous? 

[DIY] Créer de la fausse neige

La fausse neige a eu beaucoup de succès par ici. C’est une activité simple à préparer et à mettre en place. Je l’ai réalisé avec Little Miss Sunshine et Little Smiling Buddha cette année, mais aussi l’année dernière, et avec ma classe de TPS cette année, ainsi qu’avec les classes de TPS et MS-GS de l’année dernière.

Pour réaliser de la fausse neige, vous aurez besoin de:

  • une bombe de mousse à raser (mentholé si vous voulez un effet froid)
  • de la fécule de maïs

Pour la réaliser, rien de plus simple. Verser un verre de fécule de maïs, et ajouter un peu de mousse à raser. Mélanger avec les deux mains. Ajouter de la fécule de maïs et/ou de la mousse à raser jusqu’à obtenir la texture de la neige et réussir à faire de belles boules de neige avec.

Ce sont les enfants qui ont fait le mélange ici. Ils ont patouillé jusqu’à avoir la bonne consistance. A l’école également, j’ai laissé mes TPS patouillé jusqu’à l’obtention de la bonne consistance. Mais l’année dernière, je leur avais directement proposé la neige artificielle.

J’avais dans l’idée de leur faire créer des bonhommes de neige, mais que ce soit à la maison ou à l’école, les enfants en ont décidé autrement. A la maison, les enfants sont vite allés chercher des animaux polaires pour les ajouter à leur création. Ils se sont inventé une banquise. Alors qu’à l’école, patouiller leur à suffit. Malaxer et écraser cette fausse neige a été leur petit bonheur de la journée.

La fausse neige se conserve dans un sac hermétique dans le frigo au moins une semaine. Il suffit de rectifier la consistance de la fausse neige à la sortie du frigo, ajouter un peu de mousse à raser si elle est trop sèche ou de fécule de maïs si elle est trop humide.

Encore une chouette activité hivernale! Et vous, réalisez-vous de la fausse neige avec vos enfants? 

[DIY] Les voeux chinois

Lors du Nouvel An Chinois, les portes de toutes les maisons chinoises se parent de belles phrases de caractères chinois, annonçant la venue du printemps, sur de belles bandes de papier rouge. On y trouve parfois également des illustrations représentant notamment l’animal de l’année ou un des quatre dieux protecteurs, que l’on retrouve aussi à l’entrée des temples.

L’année où nous sommes arrivés en Chine, c’est à l’école, lors de la fête du Nouvel An Chinois, qu’avec Little Miss Sunshine nous avions dû nous amuser à recopier une phrase toute faite au pinceau et à l’encre de Chine. Nous avons gardé ces bandes de papier depuis, que nous remettions chaque année sur notre porte.

Mais cette année, Little Miss Sunshine a vraiment appris à écrire Chinois. Papa Lou également se débrouille de mieux en mieux. Nous avons donc décidé de racheté des bandes de papier rouge vierge et d’y rédiger notre propre poème. C’est ensemble, sur la suggestion de Papa Lou que nous avons choisi un des jolis couplets de  Wang Xizhi.

Depuis quelques temps, Little Miss Sunshine prend vraiment beaucoup de plaisir à faire ses devoirs de Chinois, et est très fière de nous montrer chaque week-end les nouveaux caractères qu’elle sait lire et écrire.

Et je dois bien dire que Papa Lou et Little Miss Susnhine ont pris beaucoup de plaisir à écrire ensemble le couplet que nous avions choisit. Ils ont utilisé un pinceau chinois et une pierre à encrer.

Et quel fierté de l’avoir maintenant accroché à notre porte d’entrée pour souhaiter la bienvenue à tous! 

[DIY] Mangeoire facile pour les oiseaux

Voilà une activité que j’ai réalisé à la fois à l’école, avec ma classe de TPS, et à la maison, avec Little Miss Sunshine et Little Smiling Buddha. C’est une activité très simple à mettre en place et à réaliser. Les enfants à partir de 2 ans peuvent la réaliser en quasi-autonomie.

Pour fabriquer une mangeoire à oiseau, vous aurez besoin de:

  • un rouleau de papier toilette
  • un couteau en plastique/ à bout rond
  • un peu de beurre de cacahuète
  • des graines pour les oiseaux
  • un ciseau
  • un peu de fil

La première étape est, sans aucun doute, la préférée des enfants: tartiner du beurre de cacahuète sur le rouleau de papier toilette à l’aide d’un couteau et se régaler au passage 😉

Ensuite, il suffit de rouler le rouleau dans les graines pour les oiseaux et d’y accrocher un morceau de fil pour le mettre dans un arbre.

A 2 ans, mes TPS ont passé un long moment à tartiner – pas de manière très homogène c’est sûr, mais j’ai enlevé le gros du surplus juste avant de leur montrer comment on roule le rouleau dans les graines. Ensuite, ils ont aimé mettre le rouleau dans les graines. Il a alors fallu bien leur expliquer qu’on ne pouvait plus manger le beurre de cacahuète, que celui-ci était pour les oiseaux et que les graines n’étaient que pour les oiseaux. Ils ont relativement bien intégré le message. Enfin, je les ai aidé à enfiler le fil et à le fermer et les enfants sont allés eux-même accrocher leur mangeoire dans les arbres de la cour de récréation.

Little Miss Sunshine, 6 ans, a évidement été beaucoup plus autonome. Elle a vraiment apprécié de pouvoir tout faire par elle-même sans avoir à demander d’aide.

A l’école, nous avons réalisé cette activité un jour de neige, après voir jouer dans la neige. J’ai donc introduit l’activité en leur expliquant que la neige allait, en grande partie, cacher la nourriture des petits oiseaux et que nous allions leur fabriquer de quoi se nourrir durant ces jours exceptionnels à Shanghai. Que se soit à l’école ou à la maison, la fabrication de ses mangeoires a été l’occasion de parler des oiseaux, de leur alimentation, de leur cycle de vie. Little Miss Sunshine se souvenait très bien de sa construction d’une mangeoire pour les oiseaux en bois en France avec GrandPapa il y a deux ans.

Le but à la maison est de pouvoir observer des oiseaux de près. Ainsi en découlerait de nouvelles activités: dessin d’observation, recherche du nom de l’oiseau,… Mais pour l’instant, les oiseaux n’ont pas encore remarqué nos mangeoires…

Et vous, avez-vous déja construit une mangeoire pour observer les oiseaux? 

La galette des rois hibou

La semaine dernière, nous avons réalisé notre première galette des rois de la période. Nous avions mis une partie de la pâte feuilletée réalisée par Papa Lou pour Noël au congélateur dans ce but et nous avons donc réalisé une galette totalement maison.

J’ai utilisé notre recette habituelle. Mais incapable de faire de beaux cercles dans la pâte de Papa Lou, nous nous sommes finalement amusé à donner une forme de hibou à notre galette. Comme à notre habitude, nous avons mis deux fèves dans la galette. Les enfants ont largement participé à la réalisation de la galette. Nous avons passé un joli moment familial autour de cette galette.

Et à la dégustation, nous nous sommes régalés. Et c’est même Papa Lou et moi qui avons été sacré roi et reine de la galette. Ce qui nous a valu la promesse d’en réaliser une seconde 😅

Et vous, avez-vous préparé une galette des rois cette année?

[Noël] Notre joli sapin de Noël

L’année où nous sommes arrivés à Shanghai, sachant pertinemment que Noël n’existe pas en Chine et que nous avions peu de chance de trouver des décorations de Noël, nous avions sérieusement réfléchi à fabriquer nous-même notre sapin de Noël. Finalement, c’est avec beaucoup de plaisir que nous en avions trouvé un faux , ainsi que toutes les décorations nécessaires à notre premier Noël chez Ikea. Et puis, nous avions mis cette réalisation de côté.

Cette année, au mois de novembre, nous avions besoin d’un projet familial pour nous concentrer sur quelques choses de positif et refaire le plein d’événements heureux après nos mésaventures de fin octobre. C’est Papa Lou qui a eu cette idée: construire le sapin en bois dont nous rêvions depuis longtemps.

Tout s’est décidé très vite. Papa Lou a passé commande de tout le matériel nécessaire sur Taobao et quelques jours plus tard, nous nous lancions dans l’aventure.

Papa Lou a acheté une perceuse et un foret large pour faire des trous de la taille de la tige que nous avons choisi comme centre de notre sapin. Il a acheté une scie sauteuse et de longues planches de bois, ainsi que cinq planches carrées pour faire le pied de notre sapin. Il a également acheté de la toile émeri et deux limes pour limer les planches de bois une fois découpées. Pour tout le matériel, nous en avons eu pour une soixantaine d’euros. 

Pour les étapes où nous utilisions la perceuse ou la scie sauteuse, nous l’avons fait sur le balcon, alors que les enfants nous regardaient derrière la vitre pour voir l’évolution du travail. Little Smiling Buddha était passionné.

Nous avons passé pas mal de temps sur ce projet à noter les mesures sur les planches, couper les planches, percer les planches, limer les planches puis les assembler. Quel bonheur et quelle fierté quand notre sapin a enfin pris forme! 

C’est à ce moment-là que les enfants ont vraiment pris part au projet: ils ont confectionné les boules que nous avons accroché au sapin.

Nous avions acheté des petites boules de polystyrène pour représenter la neige, des pompons rouges pour mettre de la couleur et des branches de pin que nous avons découpés pour les mettre dans les boules.

Les enfants ont préparé les boules transparentes: petite, moyenne ou grande, avec plus ou moins de chaque objet. Certaines ont plusieurs pompons rouges, d’autres pas. Certaines ont beaucoup de neige et d’autres plus d’aiguilles de pin. Cette activité leur a énormément plu! C’est moi qui refermais les boules avec une ficelle naturelle.

Et puis nous avons accroché notre vieille guirlande lumineuse étoile d’Ikea et une nouvelle guirlande de led. Nous avons accroché quelques unes des jolies boules que nous avions confectionné et gardé le surplus pour notre table de Noël. Enfin, nous avons posé quelques pommes de pin sur les branches de notre sapin.

Notre sapin a l’air vraiment très naturel. Il est simple, il est constitué en grande partie de produits naturels et entièrement réalisé par nos soins. Il nous ressemble et s’adapte totalement  notre intérieur.

Ne restait qu’à trouver une étoile à accrocher au sommet. Nous avons essayé notre ancienne étoile en plastique doré, qui ne nous a pas convaincu. Nous avons laissé un temps le sapin sans étoile, ce qui ne nous a pas non plus convaincu. Et puis un soir, Papa Lou a eu l’idée de coller plusieurs pommes de pin sur un carré de bois qui nous restait. Et c’est juste ce qui manquait à notre joli sapin! 

Nous sommes très fiers de ce projet pour lequel toute la famille s’est engagée et a participé. Chacun a pu donner son avis et mettre la main à la pâte. C’est juste ce qu’il nous fallait en cette période de l’année pour nous remettre du baume au coeur et préparer ce premier Noël que nous allions passer en Chine…

Qu’en pensez-vous? Êtes-vous plutôt sapin naturel ou sapin créatif? 

[DIY] Les calendriers de l’Avent 2017

Je n’ai pas encore eu le temps de vous en parler sur le blog, mais ceux qui nous suivent sur instagram les ont déja vu passer… Cette année ne déroge pas à la règle de la famille Kangourou, Little Miss Sunshine et Little Smiling Buddha ont chacun reçu un calendrier de l’Avent préparé par moi-même.

Comme ces dernières années, j’ai préféré un calendrier « sans cadeau » pour les deux, fabriqué avec les moyens du bord. Ils ont eu un calendrier identique, mais aux couleurs différentes et aux activités adaptées à leur âge.

J’ai utilisé un cintre en bois que j’ai décoré de quelques flocons de neige colorés pour le support.

Ensuite, j’ai créé des pochettes en papier cadeau de deux couleurs différentes (un papier cadeau aux dominantes rouges pour Little Miss Sunshine et un papier cadeau aux dominantes vertes pour Little Smiling Buddha)

J’ai commencé par créer des rectangles de papier dont j’ai rabattu chaque côté vers le centre pour en faire une pochette.

Puis j’ai rabattu les bords de chaque côté sur environ 0,5cm.

J’ai rabattu le bas de la pochette sur environ 3cm.

Et j’ai formé le bas de la pochette…

…avant de la coller. Si vous voulez de plus amples explications, j’ai suivi le tutoriel de cette video sur YouTube.

Et voici mes jolies pochettes, bricolées autour d’un thé…

Dans chaque pochette, parce que Little Smiling Buddha adore ça et que j’avais très envie de lui faire plaisir, j’ai glissé un petit chocolat. Et puis j’ai également glissé des activités pour préparer Noël, des bricolages faciles, des bisous pour Little Smiling Buddha et des idées de cheminement vers l’esprit de Noël pour Little Miss Sunshine.

On trouve ainsi dans le calendrier de Little Miss Susnhine des petites étiquettes pour:

  • fabriquer de jolies étoiles de Noël en cure-pipe
  • aller visiter un marché de Noël
  • déguster un chocolat chaud au marshmallow
  • profiter d’une pyjama party spéciale Noël
  • dire à quelqu’un que tu apprécies combien tu l’aimes

Pour Little Smiling Buddha, 2 ans 1/2, on y trouve des activités comme:

  • fabriquer une couronne et un sucre d’orge en pompons
  • décorer les fenêtres avec une peinture spéciale
  • recevoir un bisou au creux de la main
  • préparer des sablés de Noël
  • chanter des chansons de Noël

Les calendriers de l’Avent étant bientôt terminés, je peux vous garantir qu’ils ont eu du succès. Chaque jour au petit-déjeuner, ils ont été impatient d’ouvrir leur petite pochette.

J’aime particulièrement cette tradition du calendrier de l’Avent!

Et vous, connaissez-vous cette tradition?

[DIY] Pâte à modeler maison

Voici la recette de la pâte à modeler que je prépare régulièrement pour Little Miss Sunshine et Little Smiling Buddha, et que je prépare au moins une fois par mois pour les enfants de ma classe de TPS depuis la rentrée. J’ai expérimenté plusieurs recettes, plusieurs préparations, plusieurs types de conservation, et on arrive à quelque chose de plutôt pas mal, donc je pose là ma recette.

Ingrédients:

  • Farine
  • Sel
  • Huile
  • Eau chaude
  • Colorant alimentaire

Préparation:

Verser une tasse de farine dans un bol.

Ajouter une demi-tasse de sel et mélanger.

Ajouter une cuillère à soupe d’huile.

Puis une tasse d’eau chaude agrémentée de quelques gouttes de colorant alimentaire

Mélanger pour obtenir une pâte homogène.

Faire une boule grossière avec la pâte ainsi obtenue et la faire cuire à feu doux sans cesser de remuer avec une cuillère en bois durant quelques minutes afin d’assécher au mieux la pâte.

Sortir la pâte du feu, la poser sur la table et la travailler longuement à la main dès que la température le permet, jusqu’à obtenir une boule de pâte lisse et souple.

Par expérience, je trouve que pour la conservation, le mieux est de mettre la pâte à modeler dans un contenant en plastique fermé hermétiquement entre deux utilisations, et de la conserver à température ambiante.

Si au cours de la conservation, la pâte devient un peu trop humide, il suffit d’y rajouter un peu de farine, de refaire chauffer et de retravailler la pâte à la main. C’est courant ici sous l’humidité shanghaienne…

Pour varier les plaisirs, on peut ajouter des épices pour parfumer la pâte à modeler. J’ai ainsi l’habitude d’y mettre deux cuillères à café de cannelle en poudre ou de mettre de l’huile d’olive ou de l’huile de cacahuète dans la pâte. Le résultat est vraiment gourmand!

Voici mon stock pour un mois. Les quatre boules du haut sont celles réalisés avec Little Miss Sunshine et Little Smiling Buddha et que nous utiliserons à la maison. Les deux grosses boules du bas sont celles que j’utiliserai jusqu’à Noël à l’école.