Deux ans, ça se fête!

Et voilà, mon bébé a eu deux ans. Deux ans. On ne peut plus dire que c’est un bébé maintenant, mais déja un petit bonhomme qui sait ce qu’il veut.

Cette année, nous sommes rentrés pour nos vacances en France, le lendemain de l’anniversaire de Little Smiling Buddha. Nous avions donc décidé de fêter son anniversaire avec quelques jours d’avance pour qu’il puisse profiter de ses cadeaux avant le départ. 

En parallèle, nous avons décidé de fêter l’anniversaire d’Ayi le même jour, puisqu’elle est née deux jours après. Et que cette année, elle fêtait ses 50 ans.

Pour cette première fête, j’avais préparé un montage en fruits en forme de train pour Little Smiling Buddha. Il est totalement passionné par les moyens de transport en ce moment, la construction a donc eu son petit effet!

Et pour Ayi, un gâteau sans œuf ni beurre – Ayi ayant des problèmes de reins et ne pouvant pas en manger. C’est MagicCitrouille qui m’a soufflé la recette de fondant banane, coco et chocolat de Chocomaniaks.

Little Smiling Buddha a évidemment été gâté. Ayi lui a offert une belle paire de sandalettes en cuir blanche. Et nous lui avions choisi la tourte de tri géante de Learning Ressources qui lui a énormément plu et sur laquelle je suis sûre que les enfants vont passer de nombreuses heures de jeu…

Petit craquage supplémentaire, j’étais tombé sur la salle de classe de Peppa Pig quelques jours auparavant. Et connaissant sa passion dévorante pour les livres de ce petit personnage, ainsi que sa prochaine rentrée à l’école, je n’ai pas hésité à lui offrir.

Cette année, point de colis de la famille, puisque nous avions déjà prévu de fêter son anniversaire en France également.

Malgré, la triste nouvelle que nous avions appris le jour même, la mort de BisNonno, le grand-père de Papa Lou, et qui m’a fait hésité à annuler la fête, nous avons passé une douce soirée, autour des enfants. 

Avant même notre retour en France, la date du goûter d’anniversaire de Little Smiling Buddha était fixé. Étaient finalement présents, les quatre grands-parents, une des deux arrières-grands-mères, sa marraine et la famille et son Parrain, Tata et Petit O.  Papa Lou nous a évidemment cruellement manqué ce jour-là. Mais nous n’avons pas manqué de lui envoyer des dizaines de photos en direct.

Pour l’occasion, j’ai surfé sur mon idée première, celle du train, et je lui ai cette fois préparé un gâteau en forme de train. Et ses yeux se sont illuminés quand il a vu arriver son gâteau-train.

J’avais pour cela réalisé deux cakes marbrés que j’ai découpé et assemblé à l’aide de chocolat noir fondu. J’y ai ajouté de nombreux petits gâteaux (les enfants ont été ravi d’avoir des petits gâteaux industriels – depuis le temps que je n’en avais plus acheté!) et des smarties pour décorer le train.  J’avais également préparé des brochettes de fruits frais pour nous rafraîchir.

Little Smiling Buddha a été gâté. Entre les cadeaux pour l’Alsace – comprendre qui vont rester en France pour l’année prochaine – et ceux que nous emporterons avec nous à Shanghai, il y a de quoi faire.

Il a reçu des légos duplo de Nonna et GrandPapa (la pelle-mécanique) et de sa Marraine (de nouveaux légos à engrenages), un magnifique tracteur plus vrai que nature de Mamama et Papapa et un superbe circuit de petites voitures en bois de Parrain et Tata. Sans compter les livres et les vêtements!

 

Les enfants ont largement pu jouer ensemble et profiter du jardin de Papapa et Mamama.

Little Miss Sunshine était ravie de retrouver P., le fils de la marraine de Little Smiling Buddha, qui a le même âge qu’elle. Nous nous voyons chaque été plusieurs fois, et quand nous rentrons à Noël. Et c’est toujours un bonheur pour nous de les retrouver.

Little Smiling Buddha a trouvé une nouvelle copine A., la petite soeur de P. Il fallait les voir jouer tous les deux. Ils étaient vraiment trop mignons.

C’est un vrai bonheur de faire ainsi le plein de beaux souvenirs de famille à ressortir les longs mois où nous sommes seuls à Shanghai…

[Recette] Gaspacho

Voici une recette que nous apprécions tout particulièrement quand la chaleur de l’été shanghaien commence à se faire sentir: une délicieuse soupe froide.

Pour un repas de trois personnes, il vous faudra:

  • Un pain à griller pour en faire des croûton (une petite ciabbatta, quelques tranches d’un pain rassi,…)
  • Six cuillères à soupe d’huile d’olive
  • Trois poivrons
  • Trois concombres
  • Deux tomates
  • Une gousse d’ail
  • Quelques brins de menthe ou d’une autre herbe fraîche au choix

La recette est à réaliser la veille, ou au plus tard, le matin pour une dégustation en soirée.

Il vous faudra simplement:

  • Faire griller votre pain au four 10 minutes à 200 degrés, histoire d’avoir de beaux croûtons colorés
  • Laver tous les légumes et les herbes, les peler et les couper grossièrement
  • Casser votre pain en croûton, y verser l’huile d’olive et ajouter les légumes et herbes. Mélanger.
  • Laisser reposer une douzaine d’heures au moins au réfrigérateur
  • Juste avant de déguster, mixer le tout, ajuster l’assaisonnement à votre convenance (sel, poivre, origan,…) et servir bien frais.

A déguster avec une tranche de pain et un morceau de fromage. Ou juste un petit bol en entrée.

Rafraîchissant à souhait! 

[Recette] Pâte à crêpes

Voici notre recette, classique, de pâte à crêpes. Je la pose ici, surtout pour la retrouver facilement lorsque j’en ai besoin. Car c’est avant tout pour ça que j’ai mis en place mon blog, me permettre de me remémorer de beaux souvenirs, de revoir des photos, des événements qui nous ont marqué, de faire des bilans de nos différentes étapes de vie, mais aussi de rassembler nos recettes et d’y avoir facilement accès où que je sois.Mais n’hésitez pas à tester notre recette!

Pour une vingtaine de crêpes, il vous faudra:

  • 250g de farine
  • 4 oeufs
  • 15g de sucre vanillé
  • un demi litre de lait
  • une cuillère à soupe de rhum (facultatif)
  • un peu de beurre pour la poêle

Dans le bol d’un robot, verser la farine, les oeufs et le sucre. Commencer à mélanger vitesse 2 en ajoutant progressivement le lait. Quand tout le lait a été ajouter, augmenter la vitesse progressivement jusqu’à le mettre au maximum pour quelques minutes afin d’éviter d’avoir des grumeaux dans la pâte.

Laissez reposer au moins 30 minutes.

Faire chauffer une poêle légèrement huilée à l’aide d’un pinceau de cuisine. Quand la poêle est bien chaude, y verser une demi-louche de pâte. A feu moyen, laisser cuire la première face jusqu’à ce que la crêpe se décolle seule. La faire sauter et laisser cuire la seconde face une minute supplémentaire. Déposer sa crêpe dans une grande assiette et renouveler l’opération autant de fois que nécessaire.

Quand je prépare des crêpes, je les prépare toujours pour le goûter. Et pour me faciliter la tâche, j’ai deux options: soit je prépare toutes les crêpes pour le goûter et je mets celles que je n’ai pas mangé au frigo – me reste alors à les ressortir le lendemain matin pour le petit déjeuner et à les réchauffer rapidement à la poêle une à une avant de les garnir -, soit je rempli une bouteille de sauce à bouchon « propre » préalablement lavée (moutarde, ketchup…) de pâte à crêpes pour le lendemain – et il ne me reste qu’à faire sauter des crêpes fraîches pour le petit-déjeuner, mais cette option est un peu plus longue que la précédente. Des crêpes déja prêtes se conservent deux-trois jours au réfrigérateurs, la pâte crue ne se conserve qu’une journée.

Pour les déguster, ce qu’on préfère c’est y ajouter de la pâte à tartiner au chocolat, des tranches de banane et un peu de pâte à tartiner au chocolat, du sucre à la cannelle, du sucre vanillé, du miel ou de la confiture. Mais comme ces crêpes sont très peu sucrée, on peut aussi les déguster salée.

A vous de choisir comment vous aimez les déguster! 

[Recette] Cake mandarine et pépites de chocolat

C’est la première fois que ça arrive, mais Little Smiling Buddha 19 mois m’a demandé un « tato o mamine » – comprendre un gateau à la mandarine. Comme nous en avons acheté beaucoup la semaine dernière – un peu plus de 2,5kg – il m’en restait justement pas mal. Alors ni une ni deux, on a tous les deux improvisé un cake à la mandarine et aux pépites de chocolat.

Pour un cake, il vous faudra:

  • 125g de sucre
  • 125g de beurre
  • 2 oeufs
  • 180g de farine
  • 1 sachet de levure
  • 2 mandarines + 1 mandarine pour le glaçage
  • 100g de chocolat noir grossièrement réduit en pépites
  • 2 cuillères à soupe de sucre glace pour le glaçage

Préchauffer le four à 180°C.

Faire fondre le beurre à la casserole. Puis mélanger énergiquement le beurre et le sucre.

Laver les mandarines et prélever le zeste. Presser deux mandarines et réserver le jus.

Réduire le chocolat en pépites grossières à l’aide d’un couteau. Réserver.

Dans le mélange beurre-sucre, ajouter les oeufs, la farine et la levure. Mélanger.

Enfin ajouter les zestes et le jus de mandarine et les pépites de chocolat. Mélanger.

Beurrer un moule, y verser la pâte. Enfourner 40 minutes à 180°C.

Juste avant de sortir le cake du four, presser le jus de la dernière mandarine et le mélanger avec le sucre glace pour obtenir un glaçage à la mandarine. A l’aide d’un pinceau, étaler sur le cake de manière homogène. Parsemer de perles de sucre ou d’écorces de mandarine confites.

Déguster!

Ici, il a fait l’unanimité et a été dévoré en une soirée!

[Recette] Bouillon de radis blanc et boulettes de porc au gingembre

Voici une recette chinoise que Little Smiling Buddha adore. C’est certainement son plat chinois préféré avec le bouillon de poisson au tofu. Little Miss Sunshine apprécie aussi tout particulièrement ce plat. Elle aime mettre sa soupe directement dans son bol de riz. Vous avez été plusieurs à me réclamer cette recette plusieurs fois sur Instagram. Je suis donc ravie d’avoir enfin pris le temps de demander la recette à Ayi et de la partager avec vous.

La recette est simple et vous devriez trouver les ingrédients assez facilement en France.

Pour un beau bouillon, il vous faudra:

  • un gros radis blanc (on le trouve aussi sous le nom de daikon)
  • un gros morceau de gingembre frais (6cm environ)
  • une poignée de poivre du Sichuan
  • 300g de porc haché
  • un oignon
  • une botte de ciboulette 
  • une cuillère à soupe de sauce soja
  • une cuillère à café de sauce soja épaisse (qu’on peut remplacer par de la sauce soja classique)
  • une pincée de poudre de poivre du Sichuan
  • une cuillère à soupe de fécule de maïs

Laver, peler le radis puis l’émincer en fines lamelles.

Laver et peler le gingembre à l’aide d’une petite cuillère. Couper le morceau de gingembre en trois morceaux de 2cm environ. Trancher grossièrement un des morceaux, et presser les deux autres morceaux dans un presse-ail.

Eplucher et hacher finement un demi oignon. Laver et hacher finement la botte de ciboulette.

Dans un wok, faire chauffer une louche d’huile. Quand l’huile est bien chaude, y jeter le gingembre en tranche, la moitié du gingembre pressé et une poignée de poivre du Sichuan.

Jeter les radis en lamelles dans le wok. Salé à votre convenance. Faire cuire quelques minutes à feu vif tout en remuant régulièrement avec une cuillère en bois, puis recouvrir d’eau chaude et mettre un couvercle. Continuer la cuisson à feu vif.

Penser à surveiller régulièrement vos radis et à ajouter de l’eau chaude si nécessaire.

Pendant ce temps, préparer les boulettes de porc. Pour cela, mélanger le porc haché avec l’oignon haché, la moitié de la ciboulette, un oeuf, une cuillère à soupe de sauce soja, une cuillère à café de sauce soja épaisse, et un peu de poudre de poivre du Sichuan. Bien mélanger avec des baguettes.

Dans un verre mélanger un peu d’eau et de fécule de maïs. L’ajouter à la viande. Mélanger.

Baisser le feu sous le wok. Façonner des boulettes à la main et à la petite cuillère et les plonger directement dans le bouillon du wok.

Quand toutes les boulettes ont été ajoutées au wok, remettre à feu vif sans couvrir pour une quinzaine de minutes.

Avant de servir, parsemer du reste de la ciboulette.

Servir avec un bol de riz.

Le Nouvel An chinois à Yu Garden

Comme chaque année lors du Nouvel An chinois, le dimanche précédant la fête est un jour travaillé. Les écoles sont ouvertes et les parents travaillent. Papa Lou est donc parti travaillé tôt le matin, comme à son habitude, tandis que je gardais Little Miss Sunshine à la maison pour profiter de ces moments un peu particulier avec elle.

Nous l’avions prévu. Nous voulions allé visiter Yu Garden ensemble, avec Little Smiling Buddha cette fois-ci. Pour éviter le plus gros de la foule, nous avons choisi de partir dès la fin de la matinée. Papa Lou avait prévu de nous rejoindre pour que l’on puisse déjeuner tous ensemble.

Malgré mon appréhension, la date était bien choisie. Une semaine avant le Nouvel An chinois, les touristes ne sont pas encore nombreux à Shanghai et comme les Shanghaiens travaillent encore, la foule était plus que raisonnable! Nous avons largement pu profiter des belles décorations colorées!

Nous avons commencé notre promenade dans l’enceinte de la vieille ville. Comme l’an dernier, sur chaque petite place, des décorations colorées sur le thème de l’animal de l’année: le coq, ou sur le thème des héros légendaires chinois nous en mettent plein les yeux.

 

Peu après midi, nous sommes allés faire la queue dans le fameux restaurant de Xiao Long Bao, ces sortes de raviolis typiquement shanghaien dans lesquels on rencontre un délicieux jus de viande ou de crabe lorsque l’on croque, le NanXiang. Pour déguster des Xiao Long Bao à emporter, l’attente est toujours très longue dans ce restaurant, mais pour manger sur place, le temps d’attente est relativement raisonnable – 15/20 minutes.

Juste au moment où nous avons pu nous installer à table, Papa Lou est arrivé. Pour le plus grand plaisir de tous, et surtout de Little Miss Sunshine qui m’a dit plusieurs fois que c’est la première fois que nous mangions avec Papa Lou alors qu’il travaillait…

En plus des traditionnels Xiao Long Bao, nous avons dégusté quelques autres gourmandises, comme un énorme raviolis dont on ne boit que la soupe de crabe qui est à l’intérieur, du tofu puant ou des shaomai, sorte de raviolis farcis au riz gluant.

En sortant du restaurant, Papa Lou nous a assez rapidement quitté pour retourner au travail. Et avec les enfants, nous avons continué notre promenade…

Sur la grande place principale, qui mène à la jolie maison de thé sur l’eau, c’est le paon qui est à l’honneur cette année.

Pour la promenade autour de la maison de thé sur l’eau, il y avait bien moins de monde que l’an dernier et c’était vraiment très agréable…



Le ciel était d’un beau bleu. Et j’aime toujours autant voir le contraste entre l’univers traditionnel chinois et l’univers moderne qui règne à Shanghai.

On a encore fait quelques photos avec les enfants pour garder de jolis souvenirs de cette journée…

Et pour la deuxième fois, depuis que nous vivons en Chine, Little Miss Sunshine a reçu une barbe à papa en forme de fleur…

Nous avons passé une très belle journée dans l’ambiance du Nouvel An chinois. Et je sais que les enfants en garde également un joli souvenir…

En sortant de la vieille ville pour aller prendre le taxi, j’ai jeté un dernier regard en arrière, vers cet univers que j’aime tant…

[Recette] Crumble Banane et Kiwi

Voici une recette très facile à réaliser avec un minimum d’ingrédients. On peut évidement varier les fruits à l’infini ou presque. Cette version a eu un réel succès chez nous, que ce soit auprès des adultes ou des enfants, alors je vous la partage!

Pour un plat de crumble, il vous faudra:

  • trois kiwi
  • deux bananes
  • le jus d’un citron
  • 100g de sucre
  • 100g de poudre d’amandes
  • 100g de farine
  • 100g de beurre

Préchauffer votre four à 180°C.

Sortir le beurre du réfrigérateur, le couper en petits dés et le laisser à température ambiante.

Peler les kiwis et les couper en dés. Peler et couper les bananes en rondelles.

Déposer les fruits au fond d’un plat.

Presser un citron et verser le jus de citron sur les fruits pour qu’ils ne noircissent pas. Et réserver

Dans un grand bol, mélanger avec les doigts, la farine, le sucre, la poudre d’amandes et le beurre. Il faut bien sablé le mélange. Il ne doit rester qu’une grossière semoule à la fin.

Déposer le crumble ainsi obtenu sur les fruits.

Enfourner 20 minutes à 180°C. Le crumble doit être bien doré.

Laisser refroidir quelques instants. Le crumble peut se manger tiède ou froid.

Le seul hic, c’est que ce n’est pas super présentable… Encore qu’il suffit de le présenter dans des ramequins individuel. Mais chez nous, ce délicieux crumble n’aura duré que le temps d’une soirée! 

Les 5 ans Reine des Neiges de Little Miss Sunshine

L’an dernier, elle avait hésité entre un anniversaire Totoro et un anniversaire Reine des Neiges. Mais son coeur avait vite penché du côté de son héro de toujours, Totoro. Cette année, nous ne sommes pas passé à travers la folie de la Reine des Neiges, encore qu’il y a eu un très petit moment d’hésitation avec un thème Petit Poney…

IMG_9662.JPG

Question timing, je dois bien avouer que, nous avons pris les devants. Little Miss Sunshine est née le 31 décembre. L’an dernier, nous avions choisi de faire sa fête d’anniversaire début janvier, juste après la rentrée. Cette année, nous sommes rentrés en Chine seulement le 9 janvier et le 20 janvier, les vacances du Nouvel An Chinois débutent déjà. Elle a également un autre camarade né en janvier et qui a fêté son anniversaire au début du mois. Notre choix était donc vite fait. Nous avons choisi de faire sa fête le dernier week-end où nous étions à Shanghai avant les vacances de Noël.

C’est en tout 12 copains et le même nombre de parents qui nous ont rejoint pour faire la fête chez nous. Nous avons choisi de faire le même type de fête que l’an dernier. Les enfants ont pu jouer et s’amuser en toute liberté dans l’appartement sous le regard attentif d’Ayi. Les parents ont pu tranquillement papoter et grignoter les gourmandises que j’avais préparé.

Pour l’occasion, afin de coller au thème, j’avais l’intention de créer un bonhomme de neige géant en gobelet, d’après une vidéo que j’ai trouvé sur YouTube. Je me suis mise au travail, mais très vite, ça n’était finalement pas aussi simple que sur la vidéo. Rapidement, je me suis retrouvée avec des lignes et des lignes de gobelet et pas moyen de les faire se refermer en une belle boule… Bref, je ne sais pas si c’était ma technique ou la qualité de mes gobelets chinois, mais c’était galère… Alors j’ai appelé Papa Lou à la rescousse!

Et là, il a décidé de rectifier le tir et de commander des gobelets plus petits pour réaliser un vrai Olaf et pas simplement un bonhomme de neige. Merci à lui! Notre Olaf était splendide et il a fait son petit effet!

Comme l’an dernier, nous avons tout préparé nous-même. Pour son gâteau d’anniversaire, à sa demande, j’ai repris le même concept que l’an dernier. Mais cette fois-ci, j’ai fait un gâteau au chocolat fourré à la pâte à tartiner. Papa Lou a fait une pâte d’amandes maison, qu’il a pris soin de colorer pour créer le décor Reine des Neiges. Voici donc la création originale de Papa Lou!

J’avais également préparé deux sortes de sablés en forme de flocon de neige ou plutôt en forme d’étoiles que j’ai transformé en flocon de neige avec un stylo alimentaire. Les premiers étaient de simples sablés au beurre, les seconds étaient aux épices.

J’avais également préparé des rochers coco sur lesquelles j’avais saupoudré de jolis perles de sucre bleu.

Pour encore plus de gourmandises, j’avais également dessiné un visage sur des marshamallow pour représenter l’espèce de monstre de glace créé par Elsa pour chasser sa soeur de son château de glace. Et j’ai ajouté quelques bonbons…

En outre, j’avais fait du popcorn et j’avais prévu des fruits – fraises et mandarines – pour le début de la fête.

Pour le déjeuner, l’anniversaire avait lieu de 11h à 14h comme la majorité des anniversaires ici, j’avais préparé deux pizza maison ainsi qu’un plateau de fromages du Fromager de Pékin et de la charcuterie.

Tout le monde a bien aimé la décoration. Un des jeux préférés des enfants étaient d’attraper les ballons que nous avions gonflés à l’hélium et qui créaient une véritable forêt dans le salon… Les parents ont également apprécié de pouvoir papoter autour d’une coupe de champagne et de quelques gourmandises. Comme l’an dernier, tout le monde était à l’aise!

Encore une fois, nous avons adoré organiser cet anniversaire!