[Recette] Onigiri

Les onigiri sont une spécialité culinaire japonaise que nous avons découvert lors de notre premier voyage au Japon il y a presque une dizaine d’année. Quand nous y sommes retournés avec Little Miss Sunshine, 14 mois, les onigiri sont devenu son plat préféré. Elle les appelait « girigiri » et même le riz a eu ce nom avant qu’elle ne réussisse à le prononcer correctement.

C’est donc vraiment un plat que nous réalisons régulièrement à la maison depuis ce temps là. Little Miss Sunshine aime les onigiri aux umeboshi – comprendre aux prunes vinaigrées. Mais on peut les faire nature, au thon, au concombre ou s’inventer toutes les recettes qui nous passent par la tête…

Pour réaliser trois onigiri, vous aurez besoin de:

  • un bol de riz japonais cuit
  • 6 petites feuilles d’algues rectangulaires
  • du sésame (facultatif) 
  • 3 umeboshi (facultatif) (vous les trouverez dans les magasins asiatiques)

Pour les réaliser vous allez utiliser une feuille de film alimentaire. Vous la posez sur votre main et vous y mettez une belle boule de riz. Si vous voulez ajouter quelque chose au coeur de votre onigiri, – comme un umeboshi ou du thon – c’est le moment de l’y mettre, avant de remettre un peu de riz au -dessus. Puis vous refermez le film alimentaire sur la boule de riz et vous allez vous en servir pour façonner l’onigiri en forme de triangle, sans avoir les mains collantes de riz.

Quand votre onigiri est façonné, bien serré, vous allez rouvrir le film alimentaire et placez des feuilles d’algues de deux côtés du triangle. Le troisième côté du triangle peut être trempé dans des graines de sésame par exemple.

Little Miss Sunshine et Little Smiling Buddha en font aussi bien des petits-déjeuners, des déjeuners pique-nique que des dîners. C’est facile, rapide à préparer, les enfants adorent et ça change avec ce petit goût d’algues! 

[Voyage] En famille dans le Kansai – Jour 2: Horyu-ji et Toba

Le lendemain, nous nous sommes réveillés de bonne heure pour prendre le petit-déjeuner de l’hôtel. Nous avons laissé nos bagages à l’hôtel et nous avons pris le train pour les sites de l’Est de Nara. Nous avions envie de revoir le magnifique de temple de Horyu-ji, que nous avions beaucoup aimé lors de notre voyage de noces à l’automne.

Arrivés à la gare, c’est à pied que nous avons décidé de faire le chemin qui nous séparait du temple, afin de profiter de la ville et de ses jolies maisons traditionnelles…

…et les jolies plaques d’égouts que l’on retrouve dans tout le Japon, avec pour chaque ville un dessin différent.

Et puis nous sommes arrivés dans l’allée qui mène au temple…

La belle porte du temple de Horyu-ji était en travaux, nous ne l’avons donc malheureusement pas vu cette fois-ci. Par contre, la magnifique pagode en bois était bien visible.

La pagode, datant du VIème siècle, est considéré comme le plus vieux bâtiment en bois au monde.

Le temple est grand et possède de nombreux bâtiments, dont un musée des trésors du temple. Pour tout visiter on peut compter facilement deux ou trois heures.

Little Smiling Buddha a encore repéré un dragon.

Nous avons aussi revu nos premiers jardins zens.

Et ce jour-là, nous avons même eu de la neige en visitant le temple…

Vers 11h30, nous avons repris le train pour Nara. Nous sommes allés récupérer nos bagages à l’hôtel, nous avons acheté un délicieux bento et nous avons pris le chemin de l’autre gare de Nara, la gare Kintetsu.

Nous avons tous mangé notre bento dans le train

Papa Lou avait même acheté quelques sushis par gourmandise…

J’adore voyager en train au Japon, on voyage doucement, en observant les magnifiques paysages. C’est vraiment des moments d’intenses rêveries, de réelle pleine conscience pour moi…

Et quel bonheur de découvrir la mer quand nous sommes arrivés à la gare. Le service de bus de l’hôtel nous attendait pour quelques quarante minutes de bus supplémentaire le long de la mer…

Et nous sommes finalement arrivés tôt dans l’après-midi au ryokan que nous avions réservé pour passer la soirée à profiter au maximum des bains chauds et de la magnifique chambre avec vue sur l’océan…

Little Smiling Buddha n’a pas loupé une miette de cette magnifique vue.

Et comme toujours, nous avons pu déguster un thé vert japonais et un wagashi – pâtisserie traditionnelle japonaise – à notre arrivée.

Et puis nous sommes allés profiter des bains chauds. Je vous invite à aller voir les photos des différents bains sur le site de l’hôtel. Les bains étant des bains communs qui se prennent nus vous vous imaginez bien que malgré la beauté des lieux les appareils photos et autres téléphones y sont interdits.

Et puis est venu l’heure du dîner sur les tatamis dans la chambre. C’est toujours un moment que nous apprécions beaucoup parce que les enfants même s’ils ont terminé de manger peuvent jouer tout autour de nous au sol… Voici un kaiseki – dîner traditionnel gastronomique japonais – composé de nombreux petits plats.

Pour les enfants, il existe plusieurs options: soit un kaiseki simplifié, soit un plateau spécial pour les enfants (ce que nous avons choisi pour Little Miss Sunshine) ou rien (dans les faits du riz et de la soupe (ce que nous avons choisi pour Little Smiling Buddha). Le prix dépendra également de l’âge de l’enfant, Little Miss Sunshine avait un futon pour elle, mais pas Little Smiling Buddha.

Après le repas, le but est d’aller prendre un bain pendant que le personnel s’occupe de transformer la chambre et d’y installer les futons à même les tatamis.

Dans les ryokans, on peut habituellement se baigner au moins jusqu’à 23h, parfois les bains sont ouverts 24h/24. Dans les faits, après deux bains et une journée à marcher avec deux jeunes enfants, on s’endort habituellement très tôt! Pour mieux profiter d’un réveil matinal le lendemain…

Ce genre d’hébergement traditionnel vous tente-t-il? 


Et pour découvrir le reste de notre voyage en famille dans le Kansai:

La galette des rois hibou

La semaine dernière, nous avons réalisé notre première galette des rois de la période. Nous avions mis une partie de la pâte feuilletée réalisée par Papa Lou pour Noël au congélateur dans ce but et nous avons donc réalisé une galette totalement maison.

J’ai utilisé notre recette habituelle. Mais incapable de faire de beaux cercles dans la pâte de Papa Lou, nous nous sommes finalement amusé à donner une forme de hibou à notre galette. Comme à notre habitude, nous avons mis deux fèves dans la galette. Les enfants ont largement participé à la réalisation de la galette. Nous avons passé un joli moment familial autour de cette galette.

Et à la dégustation, nous nous sommes régalés. Et c’est même Papa Lou et moi qui avons été sacré roi et reine de la galette. Ce qui nous a valu la promesse d’en réaliser une seconde 😅

Et vous, avez-vous préparé une galette des rois cette année?

Notre premier réveillon de Noël à Shanghai

Ce n’est de loin pas le premier Noël que nous passons en expatriation, mais c’est la première fois que nous ne sommes pas rentrés en France pour les fêtes de fin d’année. C’est un choix. Les vacances scolaires débutaient le 22 décembre au soir, nous serions donc arrivés en France sur les chapeaux de roue pour le réveillon de Noël. Si on y ajoute la fatigue de fin d’année et de début d’hiver, le décalage horaire, le manque de luminosité en France à cette période de l’année, c’était bien trop difficile pour nous à gérer. Nonna et GrandPapa nous ont tout de suite proposé de venir nous rejoindre à Shanghai pour les fêtes de fin d’année. Et nous avons décidé avec Papapa et Mamama qu’ils viendraient en Chine pour le Nouvel An Chinois. C’est donc confiant, que nous abordions cette période de l’année un peu différemment de d’habitude

Nonna et GrandPapa sont arrivés à Shanghai le 20 décembre. Nous avons pu profiter quelques jours avant Noël. Little Smiling Buddha, qui s’est retrouvé seul dans ma classe dès mardi, est resté à la maison avec eux dès mercredi. Le dernier jour d’école, le vendredi, Little Miss Sunshine aussi est restée à la maison pour profiter de ses grands-parents.

Le 24 décembre, nous avons passé la matinée à commencer à préparer le dîner du réveillon. Pendant ce temps, les grands-parents se sont occupés des enfants. Et j’avais préparé une petite sélection de livres de Noël sous le sapin de Noël pour les mettre dans l’ambiance…

Nous avons préparé de la pâte feuilletée maison pour l’apéritif et des brioches maison pour l’entrée. Nous avons préparé un déjeuner léger et puis après nous être reposé un peu, nous avons pris le taxi pour aller à la messe. Nous avions sélectionné une messe en anglais à 15h30 pour que les enfants puissent aussi en profiter sans être fatigué.

Nous sommes allés dans une église que nous ne connaissions pas, l’église Saint François-Xavier près du Bund. Et il y avait une jolie crèche à l’intérieur.

 Nous avons été ravie de pouvoir vivre une messe de Noël à Shanghai. Et nous aurions été très déçu de ne pas vivre de messe le soir de Noël.

L’ambiance était un peu bizarre en sortant de l’église. La police ainsi qu’une sorte de tank avec un énorme pare-buffle nous attendait devant l’église, nous rappelant ainsi que la Chine fait encore partie de ces pays qui n’acceptent pas les réunions de trop nombreuses personnes et ne voient pas les religions d’un très bon oeil…

Mais cela n’a pas entamé notre joie de vivre ce premier réveillon de Noël ensemble à Shanghai. Nous avions hâte de fêter notre « propre » Noël, avec nos propres traditions.

En rentrant, les grands-parents sont partis jouer avec les enfants pendant que nous avons terminé de préparé le dîner du Réveillon. J’ai pris plaisir à préparer une jolie table aux couleurs naturelles et totalement en accord avec notre joli sapin de Noël.

Comme j’en avais déja parlé là-bas, dans la famille Kangourou les festivités commencent dès le 24 au soir. Les enfants reçoivent leurs cadeaux sous le sapin dès l’apéro et profitent donc de leur cadeaux toute la soirée. C’est vraiment une fête tournée vers les enfants et le Père Noël ne fait pas parti de notre vocabulaire ce soir-là

Cette année nous avons donc poursuivit notre jolie tradition. Les cadeaux ont été placé sous le sapin et échangé dès l’apéritif. Quel bonheur de voir briller les yeux des enfants…

J’aime cette ambiance chaleureuse que nous avons réussi à créer dans notre appartement.

Pour l’apéritif, nous avions préparé une sapin à la sauce pesto et au sésame noir, avec une coupe de champagne. Nous nous sommes régalés.

En entrée, Nonna et GrandPapa nous ont fait la surprise de nous ramené un petit peu de foie gras de France. Quel bonheur de le déguster avec une bonne brioche maison!

En plat principal, Papa Lou avait préparé du filet mignon de veau avec une délicieuse sauce aux champignons et des spaetzles grillés au beurre.

Pour le dessert, nous avons mangé les petites gateaux de Noël que nous avions préparé au courant de la semaine ainsi qu’un délicieux thé préparé par Little Miss Sunshine dans sa jolie théière qu’elle a reçu de notre part pour Noël.

Nous avons passé une très douce soirée de réveillon en famille. Exactement comme nous les aimons. Et en plus, nous avons eu le plaisir de recevoir, ce qui est extrêmement rare.

Et vous, comment s’est passé votre réveillon de Noël? 

[Recette] Gâteau à la banane et aux noix

L’automne venu, j’adore manger des noix. Depuis que nous vivons en Chine, je les achète chaque semaine, entière au kilo. J’en mange facilement un demi kilo par semaine. En rentrant de l’école, j’ai eu envie de préparer un gateau aux noix pour le goûter des enfants. C’est là que je me suis rendu compte qu’il me restait trois bananes un peu trop mures. J’y ai donc ajouter des bananes!

Et voici donc la recette de ce gateau à la banane et aux noix:

Ingrédients:

  • 200g de farine
  • 3 bananes bien mûres
  • 100g de sucre glace
  • 100g de beurre mou
  • 2 oeufs
  • 1 cuillère à café de levure chimique
  • 80g de noix décortiquées
  • 1 cuillère à soupe de rhum (facultatif)

Préparation:

  • Décortiquer les noix et casser grossièrement les noix
  • Faire fondre le beurre
  • Mélanger le beurre fondu avec le sucre jusqu’à ce que le sucre soit dissout.
  • Incorporé les oeufs et mélanger.
  • Tamiser la farine et la levure et mélanger.
  • Ecraser les bananes et les incorporer à la pâte.
  • Ajouter les noix et le rhum.
  • Beurrer le moule puis y verser la pâte
  • Enfourner 50 minutes à 180°C.

Beau succès auprès de toute la famille!

Et vous, quels sont vos recettes automnales fétiches? 

[Recette] Chou-fleur à la chinoise

Voici un des plats préférés de Little Miss Sunshine. Elle en réclame très régulièrement à Ayi. J’ai donc bien observé la recette pour pouvoir lui en refaire un jour…

Pour un plat, vous aurez besoin de:

  • un chou fleur
  • 250g de porc
  • une louche d’huile
  • 3 gousses d’ail
  • une poignée de Poivre du Sichuan entier
  • du poivre
  • du sel
  • une cuillère à café de fécule de maïs
  • 2 cuillères à soupe de sauce soja
  • 1/2 cuillère à café de sucre
  • un bouquet de ciboulette

Pour réaliser cette recette, il vous faudra: 

Emincer le porc en très fine lamelle. Poivrer.

Dans un verre, mélanger la fécule de maïs avec 10cl d’eau. Puis ajouter à la viande et réserver.

Laver et couper grossièrement le chou-fleur. Ne conserver que de « petites fleurs ». Réserver.

Faire chauffer une louche d’huile dans un wok. Quand l’huile est bien chaude y jeter les gousses d’ail que vous aurez préalablement écrasé et pelé et la poignée de poivre du sichuan.

Puis faire cuire le porc émincé dans cette huile à feu vif. Remuer sans cesse pour éviter que ça accroche. Ajouter une cuillère à soupe de sauce soja.

Mettre le chou-fleur dans le wok avec la viande sans cesse de remuer durant quelques minutes. Ajouter une cuillère à soupe de sauce soja, le sucre ainsi qu’un grand verre d’eau chaude. Couvrir 5 minutes. Conserver un feu vif.

Pour terminer salé à votre convenance et jeter la ciboulette émincée dans la casserole. Laisser cuire deux minutes supplémentaires en mélangeant régulièrement.

Servir avec un bol de riz.

Deux ans, ça se fête!

Et voilà, mon bébé a eu deux ans. Deux ans. On ne peut plus dire que c’est un bébé maintenant, mais déja un petit bonhomme qui sait ce qu’il veut.

Cette année, nous sommes rentrés pour nos vacances en France, le lendemain de l’anniversaire de Little Smiling Buddha. Nous avions donc décidé de fêter son anniversaire avec quelques jours d’avance pour qu’il puisse profiter de ses cadeaux avant le départ. 

En parallèle, nous avons décidé de fêter l’anniversaire d’Ayi le même jour, puisqu’elle est née deux jours après. Et que cette année, elle fêtait ses 50 ans.

Pour cette première fête, j’avais préparé un montage en fruits en forme de train pour Little Smiling Buddha. Il est totalement passionné par les moyens de transport en ce moment, la construction a donc eu son petit effet!

Et pour Ayi, un gâteau sans œuf ni beurre – Ayi ayant des problèmes de reins et ne pouvant pas en manger. C’est MagicCitrouille qui m’a soufflé la recette de fondant banane, coco et chocolat de Chocomaniaks.

Little Smiling Buddha a évidemment été gâté. Ayi lui a offert une belle paire de sandalettes en cuir blanche. Et nous lui avions choisi la tourte de tri géante de Learning Ressources qui lui a énormément plu et sur laquelle je suis sûre que les enfants vont passer de nombreuses heures de jeu…

Petit craquage supplémentaire, j’étais tombé sur la salle de classe de Peppa Pig quelques jours auparavant. Et connaissant sa passion dévorante pour les livres de ce petit personnage, ainsi que sa prochaine rentrée à l’école, je n’ai pas hésité à lui offrir.

Cette année, point de colis de la famille, puisque nous avions déjà prévu de fêter son anniversaire en France également.

Malgré, la triste nouvelle que nous avions appris le jour même, la mort de BisNonno, le grand-père de Papa Lou, et qui m’a fait hésité à annuler la fête, nous avons passé une douce soirée, autour des enfants. 

Avant même notre retour en France, la date du goûter d’anniversaire de Little Smiling Buddha était fixé. Étaient finalement présents, les quatre grands-parents, une des deux arrières-grands-mères, sa marraine et la famille et son Parrain, Tata et Petit O.  Papa Lou nous a évidemment cruellement manqué ce jour-là. Mais nous n’avons pas manqué de lui envoyer des dizaines de photos en direct.

Pour l’occasion, j’ai surfé sur mon idée première, celle du train, et je lui ai cette fois préparé un gâteau en forme de train. Et ses yeux se sont illuminés quand il a vu arriver son gâteau-train.

J’avais pour cela réalisé deux cakes marbrés que j’ai découpé et assemblé à l’aide de chocolat noir fondu. J’y ai ajouté de nombreux petits gâteaux (les enfants ont été ravi d’avoir des petits gâteaux industriels – depuis le temps que je n’en avais plus acheté!) et des smarties pour décorer le train.  J’avais également préparé des brochettes de fruits frais pour nous rafraîchir.

Little Smiling Buddha a été gâté. Entre les cadeaux pour l’Alsace – comprendre qui vont rester en France pour l’année prochaine – et ceux que nous emporterons avec nous à Shanghai, il y a de quoi faire.

Il a reçu des légos duplo de Nonna et GrandPapa (la pelle-mécanique) et de sa Marraine (de nouveaux légos à engrenages), un magnifique tracteur plus vrai que nature de Mamama et Papapa et un superbe circuit de petites voitures en bois de Parrain et Tata. Sans compter les livres et les vêtements!

 

Les enfants ont largement pu jouer ensemble et profiter du jardin de Papapa et Mamama.

Little Miss Sunshine était ravie de retrouver P., le fils de la marraine de Little Smiling Buddha, qui a le même âge qu’elle. Nous nous voyons chaque été plusieurs fois, et quand nous rentrons à Noël. Et c’est toujours un bonheur pour nous de les retrouver.

Little Smiling Buddha a trouvé une nouvelle copine A., la petite soeur de P. Il fallait les voir jouer tous les deux. Ils étaient vraiment trop mignons.

C’est un vrai bonheur de faire ainsi le plein de beaux souvenirs de famille à ressortir les longs mois où nous sommes seuls à Shanghai…

[Recette] Gaspacho

Voici une recette que nous apprécions tout particulièrement quand la chaleur de l’été shanghaien commence à se faire sentir: une délicieuse soupe froide.

Pour un repas de trois personnes, il vous faudra:

  • Un pain à griller pour en faire des croûton (une petite ciabbatta, quelques tranches d’un pain rassi,…)
  • Six cuillères à soupe d’huile d’olive
  • Trois poivrons
  • Trois concombres
  • Deux tomates
  • Une gousse d’ail
  • Quelques brins de menthe ou d’une autre herbe fraîche au choix

La recette est à réaliser la veille, ou au plus tard, le matin pour une dégustation en soirée.

Il vous faudra simplement:

  • Faire griller votre pain au four 10 minutes à 200 degrés, histoire d’avoir de beaux croûtons colorés
  • Laver tous les légumes et les herbes, les peler et les couper grossièrement
  • Casser votre pain en croûton, y verser l’huile d’olive et ajouter les légumes et herbes. Mélanger.
  • Laisser reposer une douzaine d’heures au moins au réfrigérateur
  • Juste avant de déguster, mixer le tout, ajuster l’assaisonnement à votre convenance (sel, poivre, origan,…) et servir bien frais.

A déguster avec une tranche de pain et un morceau de fromage. Ou juste un petit bol en entrée.

Rafraîchissant à souhait!