[DIY] Une ferme en carton

En ce moment, Little Miss Sunshine et Little Smiling Buddha sont très inspirés par les thèmes de l’école. En effet, entre Little Miss Sunshine qui lui raconte ses journées et moi qui prépare mes activités à la maison, même Little Smiling Buddha s’y met.

Le mois de mai était placé sous le thème de l’agriculture et des animaux. J’ai donc entre autre préparé plusieurs activités sur les animaux de la ferme aux TPS (dont le bac sensoriel que vous pouvez revoir là-bas) et très spontanément, Little Miss Sunshine m’a demandé de lui fabriquer une ferme avec un carton pendant ses dernières vacances.

Il nous aura fallu:

  • un carton
  • de la peinture rouge et de la peinture blanche
  • un pinceau
  • un pistolet à colle chaude
  • des bâtons de bois 
  • un morceau de tissu jaune (récupéré d’un bouquet)

A la demande de Little Miss Sunshine, nous avons construit une grange/étable. Elle voulait une grande porte et deux fenêtres. C’est la première chose que j’ai commencé par découper dans le carton. Puis, c’est Little Miss Sunshine qui a peint la ferme selon son envie. Sur le balcon, couchée par terre, elle a vraiment apprécié ce moment!

Quand la peinture a été sèche, nous avons découpé la forme du toit et collé le toit à la colle chaude. Ensuite, j’ai découpé le tissu jaune à la taille de l’intérieur de la ferme et je l’ai également collé à la colle chaude. A la demande de Little Miss Sunshine, nous avons récupéré le morceau de carton que nous avions enlevé pour faire la porte, pour en faire un mur et séparer la grange en deux.

Lors de notre sortie quotidienne au parc avec Little Smiling Buddha, nous avons ramassé pas mal de bâton de bois sec. Bâtons que j’ai lavé, laissé sécher puis cassé en petits tronçons de 4cm environ. Pour commencer, je les ai rassemblé sous forme de barrière et je les ai collé à la colle chaude. Puis je leur ai ajouté des pieds au pistolet à colle pour qu’ils tiennent debout seuls. Puis Little Miss Sunshine m’a demandé de créer une mangeoire pour y mettre du foin. Je l’ai créé de la même manière que mes barrières avec des morceaux de bois que j’ai finalement collé directement sur le mur de la ferme.

On est allé faire le tri dans notre énorme caisse d’animaux (parce qu’ici c’est vraiment le jouet coup de coeur n°1 des enfants) et ils ont installé leur ferme.

Voilà plusieurs semaines qu’ils jouent inlassablement avec la ferme, qui trône au milieu de notre salon. Depuis un certain temps, les arc-en-ciel de Grimms sont venus créer des barrières supplémentaires. Et puis de temps à autre, il y a aussi quelques voitures ou des animaux qui n’ont rien à voir dans la ferme qui s’ajoutent…

Et c’est même devenu mon petit plaisir d’aller jeter un oeil à la ferme en rentrant du travail le soir pour découvrir de quelle manière Little Smiling Buddha a joué avec durant la journée

[DIY] Un tracteur en carton

Voici un bricolage très sympa à réaliser avec les enfants. Et à décliner sur tous les thèmes possibles et imaginables (ou presque)!

Des cartons, il y en a tout le temps qui traînent à la maison chez nous. Adepte des commandes internet, parce que c’est encore beaucoup plus simple en Chine qu’en France, on a toujours des cartons, grands, petits, moyens, qui finissent à la poubelle. Et régulièrement, les enfants s’amusent avec quelques jours, jusqu’à ce qu’ils soient complètement cassés. Leur jeu préféré? Se pousser à tour de rôle dans tout l’appartement en prétendant qu’ils roulent en voiture.

Comme je suis inspirée en ce moment, j’ai créé une jolie ferme – que vous avez vu passer sur Instagram – et plus récemment encore, un tracteur. C’est de ce dernier que je voulais vous parler. Le succès a été grandiose, que ce soit auprès de Little Smiling Buddha, 2 ans ou Little Miss Sunshine, 5 ans et demi.

Pour réaliser ce bricolage géant, j’ai eu besoin de:

  • Un grand carton rectangulaire 
  • Un pistolet à colle chaude 
  • Un marqueur noir 
  • Un cutter 
  • Une paire de ciseaux

J’ai tout d’abord commencé par couper au cutter trois des battants du carton dont je n’avais pas besoin. J’ai gardé un des petits battants, que j’ai collé à la colle chaude pour réaliser le moteur du carton.

Puis, j’ai découpé au cutter une porte pour ce beau tracteur.

Ensuite, j’ai découpé trois demi-cercles dans les battants que je venais de découper, pour réaliser les roues. Que j’ai ensuite décorées au marqueur noir, avant de les coller à la colle chaude. Deux d’un même côté et la troisième à l’avant de la porte (je n’avais pas la place de mettre une roue sur la porte).

Il ne me restait qu’à créer un volant. J’ai découpé un cercle au cutter, ainsi q’un rectangle long et deux petits rectangles de la moitié de la taille du grand rectangle. Avec de la colle chaude, je les ai collé derrière le volant, de manière à créer une sorte de table. La grande partie qui dépassait, je l’ai collé sous le carton du moteur. Mais bon, je vous avoue que le volant n’a tenu que quelques heures 😂

Pour terminer, j’ai dessiné le radiateur et les phares sur l’avant du tracteur.

Le succès de ce tracteur a été énorme! Si j’avais eu un carton carré de la même taille que mon carton rectangle, je l’aurai utilisé afin de créer une cabine. Mais je n’en avais malheureusement pas et au rythme où ils s’éclatent avec le tracteur, je ne suis pas sûre qu’il tienne assez longtemps pour ajouter une cabine!

Dans tous les cas, ce fut un recyclage réussi! 

[Bac sensoriel] La ferme 

Voici le premier bac sensoriel que j’ai proposé à l’école à la classe de TPS dont je m’occupe par alternance durant mon stage de reconversion professionnelle. Je pense que c’est le premier bac sensoriel qui leur était proposé de l’année au vu de leur réaction. C’est aussi la première fois, certainement qu’on les laissait jouer avec de la boue! C’est dingue les enfants de la ville! Rien que pour ça je suis ravie de leur avoir proposé!

Je dois bien avouer que je ne savais pas trop comment ils allaient réagir, à 7 autour d’un bac sensoriel. J’ai plutôt l’habitude de préparer deux bacs distincts pour Little Miss Sunshine et Little Smiling Buddha pour éviter les crises et les disputes. De temps à autre, ils ont un seul et même bac sensoriel, comme ça a été avec le bac sensoriel des engins de chantier, mais ça reste assez rare. Comme ils ne patouillent pas à la même vitesse et de la même manière, je préfère qu’ils aient l’opportunité d’expérimenter chacun à leur rythme.

Le thème du mois de mai à l’école, c’est les animaux et l’agriculture. Mon bac sensoriel était donc tout trouvé. Heureusement, niveau bac de transvasement, ils ont de quoi faire à l’école. J’ai donc emprunté un des bacs à sable pour créer mon bac.

La veille, à la maison, j’avais préparé une jolie ferme à l’américaine en bâtonnet à glace que j’ai préalablement peint puis collé à la colle chaude. Je voulais une ferme reconnaissable entre toute, et j’ai eu beau me creuser les méninges, cette ferme à l’américaine est la seule qui me paraissait facilement reconnaissable par tous. J’avais également trouvé quelques dessins de légumes que j’ai plastifié pour que les enfants puissent créer un jardin potager dans la ferme. Ainsi que des barrières pour séparer les différents animaux, que j’ai réalisé avec des morceaux de bâtons que nous avions ramassé avec Little Smiling Buddha pendant notre promenade et de la colle chaude.

Le matin même en arrivant à l’école, j’ai préparé le bac sensoriel avec les animaux de la ferme dont les enfants de TPS disposaient dans leur classe. J’ai utilisé de la paille qu’il restait de la fête de Pâques, de la terre et des graines qu’ils restaient des plantations réalisées par les enfants les semaines précédentes ainsi qu’une assiette avec un peu d’eau pour créer une mare.

J’ai prévenu leur maîtresse habituelle que le but de l’exercice était vraiment de les laisser manipuler ce qu’il y avait dans le bac à leur convenance. Que ma seule consigne serait de garder dans le bac ce qui est dans le bac. J’ai présenté mon activité au cours de notre rituel d’accueil. J’ai commencé par leur parler de la ferme et des animaux de la ferme au travers d’un petit livre documentaire que j’ai trouvé dans la bibliothèque de l’école. Puis, j’ai sorti les cartes de nomenclatures que j’avais créé pour l’occasion. Nous avons nommé les différents animaux, nous avons fait leur bruit. Puis j’ai distribué les cartes et appelé les différents animaux. Les enfants devaient répondre par le cri de l’animal. Ils ont beaucoup aimé ce jeu. Ensuite je leur ai expliqué que j’avais construit une ferme pour eux avec les animaux, le tracteur, la mare, le jardin potager. Je leur ai dit une première fois que ce qui était dans le bac de la ferme devait rester dans le bac et nous sommes descendu dans la cour pour profiter du bac sensoriel. Je leur ai répété une dernière fois la consigne avant qu’ils ne se ruent sur le bac. Et j’ai été très étonné par le fait qu’ils n’ont rien sorti du bac. Je m’attendais à avoir un sacré bazar!

Les enfants se sont beaucoup amusés. Je pense que c’est la première fois qu’ils avaient le droit de faire de la boue. Ils se sont éclatés à mettre la terre dans l’eau puis à tout verser dans le bac sur la paille. L’un d’entre eux nous a re-demandé de l’eau que je lui ai redonné avec plaisir. Et ils ont recommencé. Dans une belle coopération. Ils en ont oublié leurs habituelles chamailleries. J’étais ravie!

L’ayi de la classe était catastrophée. Elle les rappelait régulièrement pour leur nettoyer les mains. Je crois qu’elle n’avait jamais vu d’enfants jouer avec de la boue de sa vie! Un seul n’a pas voulu participé et a préféré observer de loin.

Nous avons terminé cette jolie activité en allant laver les animaux et le tracteur. Et chacun a remonté quelques animaux dans la classe. C’est la première fois que je les voyait aussi spontanément participer au rangement d’une activité. J’étais très fière d’eux.

Cette première expérience m’a vraiment donné envie de retenter un autre bac sensoriel  avec eux d’ici quelques semaines!

[Sortie] Dîner en ferme-auberge

A l’occasion du passage en Alsace et Parrain et Tata F. pour nous dire au revoir et de l’anniversaire de Papapa, nous sommes allés dîner en ferme-auberge. On vous en a déja souvent parlé, nous adorons aller à la ferme-auberge du Treh, mais cette fois-ci, nous sommes allés à la ferme du Markstein.

IMG_6546

Le cadre est plutôt vieillot, mais joli. Nous y avons passé une belle soirée et nous y avons très bien mangé.

IMG_6539

J’ai choisi un Baekaoffa, une sorte de potée alsacienne avec de la viande, des pommes de terre et des légumes cuits dans une terrine. C’est un plat plutôt hivernal, mais ce soir-là, il ne faisait vraiment pas très chaud, alors c’était parfait…

IMG_6540

J’ai poursuivi avec une bonne tranche de munster fermier… Il faut bien que je mange encore un peu de bon fromage avant de partir pour la Chine!

IMG_6541

Et j’ai terminé par une part de Tarte de Linz. Un dessert que j’affectionne particulièrement…

IMG_6545

Nous avons passé une très belle soirée en famille. Le repas était délicieux. J’aime particulièrement ces moments passés en famille, dans un cadre chaleureux et avec un bon repas. Nous avons encore une fois pu rassembler de beaux souvenirs avant notre départ…

[Atelier] Première notion de classification

Little Miss Sunshine adore les animaux. Surtout les animaux de la ferme depuis que nous avons visité une magnifique ferme alsacienne. Je lui avais d’ailleurs offert un grand lot d’animaux de la ferme suite à cette visite avec lesquels elle passe des heures à jouer.

Dans le calendrier de l’Avent que je lui avais confectionné, elle avait déja reçu un lot d’animaux sauvages. C’est en l’observant jouer que j’ai eu l’idée de cet atelier.

La semaine dernière, nous avions déja fait un atelier de tri. Cette semaine, j’ai donc continué sur cette lancée. Little Miss Sunshine aime les choses organisées, triées. Je ne sais pas de qui elle tient ça, mais elle aime les choses bien rangées, elle est très carrée. Alors quand je lui ai proposé cet atelier, elle a tout de suite été partante.

Nous nous sommes installées à la table du salon. J’ai créé deux espaces avec les barrières présentes dans un des lots d’animaux. J’ai expliqué à Little Miss Sunshine que nous allions trié les animaux, d’un côté les animaux de la ferme et de l’autre les animaux sauvages. J’ai joint le geste à la parole en installant un cheval du côté des animaux de la ferme et un éléphant du côté des animaux sauvages.

Little Miss Sunshine sait très bien identifier les animaux de la ferme, c’est pour ça que je lui ai proposé cet atelier. Mais j’ai été très surprise qu’elle ne se trompe pas dans sa classification. J’en ai profité pour lui parler des animaux sauvages, de leur différents lieux d’habitation, parce qu’elle les connait beaucoup moins. Elle m’a spontanément posé des questions sur l’alimentation des éléphants, des hippopotames, de la girafe.

classification des animaux

J’aime ces petits ateliers qui nous permettent de lancer la discussion sur toutes sortes de sujet.

Et vous, des idées d’atelier à créer facilement avec nos enfants? 

[Promenade] Des lamas en Alsace

L’avant-dernier dimanche que nous avons passé en Alsace était particulièrement maussade. Un peu de soleil de temps à autre, mais surtout un vent froid et de la pluie régulière. Nous ne voulions pas allés trop loin, pour laisser dormir Little Miss Sunshine en début d’après midi.

Mes parents m’ont alors proposé d’aller visiter une ferme où sont élevé des lamas à une dizaine de minutes de chez eux. Je ne savais même pas qu’on élevait des lamas en Alsace!

Lamas4

Ce n’est pas à proprement parlé une ferme à visiter comme nous avons pu le faire dans le Sundgau, il s’agit surtout d’un grand enclos avec un troupeau de lama. Mais la promenade a plu à Little Miss Sunshine, et c’est bien là l’essentiel. Quand les beaux jours arrivent par contre, j’ai vu sur leur site qu’ils proposent des visites commentées et que les enfants peuvent s’approcher des lamas et même les caresser. Une visite à refaire peut être quand Little Miss Sunshine sera un peu plus grande cet été!

Lamas3

Little Miss Sunshine, très attachée à l’allaitement, même si elle s’est sevrée d’elle même à 16 mois et qu’elle n’a absolument plus voulu revenir au sein depuis, a été ravie de constater que les bébés lamas aussi tétaient le lait de leur maman. Nous avons d’ailleurs intégrer le terme de « mammifère » dans notre vocabulaire depuis la visite de ces deux fermes et Little Miss Sunshine semble l’avoir intégré, même si elle ne l’a pas encore utilisé d’elle même.

lamas2

Comme le soleil avait refait une courte apparition, nous en avons profité pour nous promener un peu aux alentours de la ferme. Nous avons ramassé plein de cailloux sur le chemin, qui nous permettront de faire de la peinture un de ses prochains après-midi pluvieux!

Et vous, avez-vous rencontré des animaux insolites ces derniers temps? 

[Promenade] Visite d’une ferme

Samedi dernier, avec Mamama et Papapa, nous sommes allés nous promener dans le Sundgau. Je suis née en Alsace, et pourtant le Sundgau est une région alsacienne que je connais très peu. J’ai donc été ravie de la proposition.

Après une petite heure de route à travers de très jolis petits villages aux magnifiques maisons à colombages de toutes les couleurs, nous sommes arrivés à l’auberge où mes parents avaient réservés le déjeuner. Une auberge typique. Un repas hyper-protéiné: un bouillon aux oeufs, une tartine aux fromages de la ferme, de la souris de porc, des carottes et  des frites, et pour terminer une île flottante. 

Bouillon à l'oeuf

Tartine de fromage

Souris de porc

Ile flottante

Quelques pâtés de maison plus loin, nous trouvons la ferme que nous voulions visiter, la ferme du Grumbach à Durlinsdorf. Le propriétaire est absolument adorable. En nous voyant arriver, il s’est arrêté de travailler pour nous indiquer les petits veaux. On a vraiment sentit que c’est quelqu’un qui adore son métier et qui aime en parler et le faire découvrir aux autres. Little Miss Sunshine les a observé avec beaucoup d’attention…

LMS et Mamam caressent les veaux

Les grands veaux de la ferme

Nous sommes ensuite allés acheter de la viande et de la charcuterie de la ferme, et également du lait frais pour Little Miss Sunshine. Au passage, celle-ci a trouvé une chouette peluche en forme de vache. Bien sûr, ses grands-parents lui ont offert!

Nous avons continué la visite par la nurserie. Certains veaux étaient vraiment tout petits.

Deux petits veaux

LMS observe les veaux

Little Miss Sunshine s’est empressée de leur présenter sa nouvelle peluche…

Les vaches

Enfin, nous sommes allés voir les vaches. Little Miss Sunshine a adoré courir le long de l’étable pour observer les vaches qui mangeaient et léchaient de gros bloc de sel.

LMS observe les vaches   Une vache lèche un bloc de sel

Nous avons passé une magnifique journée à la ferme. Et la famille Kangourou vous recommande fortement cette visite si vous en avez l’occasion!

Et vous, des coups de coeur dans vos dernières sorties? 

[Promenade] Déjeuner en montagne

Samedi dernier peu avant 11h, Nona et GrandPapa nous ont proposé d’aller déjeuner en montagne. Pas de neige à l’horizon pour l’instant au Markstein, donc nous pouvions nous y rendre très facilement en voiture.

Little Miss Sunshine espérait y trouver de la neige. Nous l’avons prévenu que ça allait être difficile, mais nous avons tout de même emmené la luge au cas où.

Alors qu’il faisait très gris dans la vallée, il y avait un magnifique soleil dès que nous sommes passés au-dessus de la couche de nuage. Nous avions une vue absolument magnifique sur la vallée et les Alpes au loin. Arrivé à la ferme-auberge du Treh, la vue était fantastique sur la vallée… La brume donnait un aspect fantomatique au paysage.

Vue du treh

Nous aimons énormément cette ferme-auberge et nous nous y rendons régulièrement lorsque le temps nous le permet. J’aime beaucoup la décoration rustique de l’endroit.

Lumière au Treh

Les cloches du Treh

Au fond de la salle, une vieille cuisinière permet toujours de faire cuire les roigabrageldi – pommes de terre braisées.

cuisinière du treh

Pour déjeuner, nous avons dégusté du foie de veau poêlé et de la viande de porc fumé avec des roigabrageldi et de la salade verte

Cocotte de Roigabrageldi

Roigabrageldi

Foie de veau poêlé et viand de porc fumé

Nous avons poursuivi avec un peu de bargkass – fromage de montagne et de munster.

Munster et Bargkass de la ferme

Et en dessert, un fromage frais au coulis de myrtilles.

Fromage frais au coulis de myrtilles

 

Nous nous sommes régalés. Et nous avons fait le plein de bon air frais. Il n’y avait pas assez de neige pour aller faire de la luge. Nous y retournerons donc dès que la neige aura décidé de pointer le bout de son nez sur les Vosges!

Un déjeuner hivernal comme on les aime dans la famille Kangourou!

Et vous, quel est votre déjeuner hivernal idéal?