[Voyage] En famille dans le Kansai – Jour 3: Ise

Le réveil dans les ryokan est toujours matinal. Le petit déjeuner est servi directement dans la chambre. On choisi son horaire et le personnel vient nous réveiller et ranger les futons avant de servir le petit-déjeuner. On peut partir prendre un dernier bain chaud durant ce temps… Ce jour-là, nous avons préféré profiter encore un peu de la magnifique vue sur la mer…

Le petit-déjeuner consiste la plupart du temps en du poisson grillé, un peu de poisson cru, des pickles, de la soupe et du riz. Les premières fois au Japon, ça a été un peu difficile pour moi qui n’avait vraiment pas l’habitude de manger autre chose que du sucré le matin. Mais depuis, je mange beaucoup plus facilement du salé. Et j’apprécie même le petit-déjeuner à la japonaise.

Après un dernier tour dans le ryokan pour prendre quelques photos, il a déjà été temps de reprendre la route.

Le service de transport de l’hôtel nous a ramené à la gare de Toba. Et nous avons pris le train pour Ise.

A Ise, il y a deux principaux sanctuaires. Nous avons commencé par visiter le plus petit, celui qui est le plus proche de la gare. J’aime particulièrement ce sanctuaire, que nous avions déja visité sept ans auparavant durant notre voyage de noces. Ces deux sites sont les sites les plus connus des japonais en ce qui concerne la religion shinto.

J’apprécie vraiment la simplicité de l’architecture des temples shinto. Ils sont totalement intégré au paysage, dans la nature, au coeur de la forêt, il n’y a que du bois, juste quelques touches d’or vraiment discrètes. J’aime l’aspect un peu mystérieux des pierres arrangées en attendant la reconstruction du temple suivant juste à côté. En effet, ces temples sont totalement reconstruit tous les 20 ans et il y a donc deux espaces qui sont dédiés à chaque temple: l’un ou trône le temple actuel, l’autre juste marqué au sol par des pierres et le l’autel sacré, comme on le voit sur la photo ci-dessous.

En ce promenant dans ces sanctuaires, c’est également une sortie au coeur de la forêt que l’on fait. Les Japonais n’hésitent pas à embrasser les arbres sur le chemin. Et nous avons apprécié de noter la présence de petits animaux, d’insectes et de champignons de toute sorte.

Nous avons passé une bonne heure dans le Geku, le sanctuaire le plus proche de la gare. Ensuite, nous avons pris un bus qui nous a emmené jusqu’au second sanctuaire: le Naiku. Mais avant de partir e visite, nous sommes allés nous promener dans la jolie rue commerçante qui borde le Naiku pour trouver à déjeuner.

Nous avons dégusté un délicieux chirashi de saumon.

Les sanctuaires sont très prisés des Japonais au moment du Nouvel An. Il y avait beaucoup de monde.

Mais comme les sanctuaires sont au milieu de la forêt, on n’est finalement pas si dérangé par le monde. Et on se sent presque seul à certains endroits…

Nous avons passé deux bonnes heures dans le grand sanctuaire. Et puis nous avons repris le bus jusqu’à la gare d’Ise pour prendre le train direction Nagoya.

Little Miss Sunshine était ravie de partager du temps avec ses grands-parents dans le train. GrandPapa a dû raconter des dizaines d’histoire qu’il inventait au fur et à mesure. Little Smiling Buddha lui, était tantôt avec ses grands-parents, tantôt avec moi à dessiner ou regarder le paysage. Contrairement à ce que l’on peut craindre, les enfants sont toujours très coopératifs dans le train. Ce n’est pas forcément le moment pour les parents de se reposer, mais les enfants aiment observer les paysages qui défilent et les commenter ou les dessiner.

Nagoya n’est pas une ville particulière. C’est une ville plus ouvrière et même relativement « sale » comparé au reste du Japon. Mais c’est une ville qui est vraiment pratique quand il s’agit de voyager à travers le Kansai et nous y dormons régulièrement durant nos voyages.

Arrivés à Nagoya, nous avons pris le métro pour nous rendre à notre hôtel. Les hôtels APA sont une chaîne d’hôtel que nous utilisons souvent au Japon. Les prix sont raisonnables, les chambres toujours propres et tout à fait correcte et il y a des bains chauds dans la plupart des hôtel de la chaîne. Le seul bémol, les lits sont un peu petit quand il s’agit de dormir avec un enfant.

Nous y avons déposé nos bagages avant d’aller dans le centre-ville pour dîner.

Après une petite promenade dans le coeur de la ville, nous sommes allés dîner d’un barbecue japonais dans une isakaya. 

Ce soir-là, j’étais exténuée. Je me suis endormie très rapidement avec Little Smiling Buddha en rentrant de l’hôtel, alors que Papa Lou, Little Miss Sunshine et les grands-parents sont encore allés faire un tour dans les bains chauds…


Et pour découvrir le reste de notre voyage en famille dans le Kansai:

[Recette] Onigiri

Les onigiri sont une spécialité culinaire japonaise que nous avons découvert lors de notre premier voyage au Japon il y a presque une dizaine d’année. Quand nous y sommes retournés avec Little Miss Sunshine, 14 mois, les onigiri sont devenu son plat préféré. Elle les appelait « girigiri » et même le riz a eu ce nom avant qu’elle ne réussisse à le prononcer correctement.

C’est donc vraiment un plat que nous réalisons régulièrement à la maison depuis ce temps là. Little Miss Sunshine aime les onigiri aux umeboshi – comprendre aux prunes vinaigrées. Mais on peut les faire nature, au thon, au concombre ou s’inventer toutes les recettes qui nous passent par la tête…

Pour réaliser trois onigiri, vous aurez besoin de:

  • un bol de riz japonais cuit
  • 6 petites feuilles d’algues rectangulaires
  • du sésame (facultatif) 
  • 3 umeboshi (facultatif) (vous les trouverez dans les magasins asiatiques)

Pour les réaliser vous allez utiliser une feuille de film alimentaire. Vous la posez sur votre main et vous y mettez une belle boule de riz. Si vous voulez ajouter quelque chose au coeur de votre onigiri, – comme un umeboshi ou du thon – c’est le moment de l’y mettre, avant de remettre un peu de riz au -dessus. Puis vous refermez le film alimentaire sur la boule de riz et vous allez vous en servir pour façonner l’onigiri en forme de triangle, sans avoir les mains collantes de riz.

Quand votre onigiri est façonné, bien serré, vous allez rouvrir le film alimentaire et placez des feuilles d’algues de deux côtés du triangle. Le troisième côté du triangle peut être trempé dans des graines de sésame par exemple.

Little Miss Sunshine et Little Smiling Buddha en font aussi bien des petits-déjeuners, des déjeuners pique-nique que des dîners. C’est facile, rapide à préparer, les enfants adorent et ça change avec ce petit goût d’algues! 

[Voyage] En famille dans le Kansai – Jour 2: Horyu-ji et Toba

Le lendemain, nous nous sommes réveillés de bonne heure pour prendre le petit-déjeuner de l’hôtel. Nous avons laissé nos bagages à l’hôtel et nous avons pris le train pour les sites de l’Est de Nara. Nous avions envie de revoir le magnifique de temple de Horyu-ji, que nous avions beaucoup aimé lors de notre voyage de noces à l’automne.

Arrivés à la gare, c’est à pied que nous avons décidé de faire le chemin qui nous séparait du temple, afin de profiter de la ville et de ses jolies maisons traditionnelles…

…et les jolies plaques d’égouts que l’on retrouve dans tout le Japon, avec pour chaque ville un dessin différent.

Et puis nous sommes arrivés dans l’allée qui mène au temple…

La belle porte du temple de Horyu-ji était en travaux, nous ne l’avons donc malheureusement pas vu cette fois-ci. Par contre, la magnifique pagode en bois était bien visible.

La pagode, datant du VIème siècle, est considéré comme le plus vieux bâtiment en bois au monde.

Le temple est grand et possède de nombreux bâtiments, dont un musée des trésors du temple. Pour tout visiter on peut compter facilement deux ou trois heures.

Little Smiling Buddha a encore repéré un dragon.

Nous avons aussi revu nos premiers jardins zens.

Et ce jour-là, nous avons même eu de la neige en visitant le temple…

Vers 11h30, nous avons repris le train pour Nara. Nous sommes allés récupérer nos bagages à l’hôtel, nous avons acheté un délicieux bento et nous avons pris le chemin de l’autre gare de Nara, la gare Kintetsu.

Nous avons tous mangé notre bento dans le train

Papa Lou avait même acheté quelques sushis par gourmandise…

J’adore voyager en train au Japon, on voyage doucement, en observant les magnifiques paysages. C’est vraiment des moments d’intenses rêveries, de réelle pleine conscience pour moi…

Et quel bonheur de découvrir la mer quand nous sommes arrivés à la gare. Le service de bus de l’hôtel nous attendait pour quelques quarante minutes de bus supplémentaire le long de la mer…

Et nous sommes finalement arrivés tôt dans l’après-midi au ryokan que nous avions réservé pour passer la soirée à profiter au maximum des bains chauds et de la magnifique chambre avec vue sur l’océan…

Little Smiling Buddha n’a pas loupé une miette de cette magnifique vue.

Et comme toujours, nous avons pu déguster un thé vert japonais et un wagashi – pâtisserie traditionnelle japonaise – à notre arrivée.

Et puis nous sommes allés profiter des bains chauds. Je vous invite à aller voir les photos des différents bains sur le site de l’hôtel. Les bains étant des bains communs qui se prennent nus vous vous imaginez bien que malgré la beauté des lieux les appareils photos et autres téléphones y sont interdits.

Et puis est venu l’heure du dîner sur les tatamis dans la chambre. C’est toujours un moment que nous apprécions beaucoup parce que les enfants même s’ils ont terminé de manger peuvent jouer tout autour de nous au sol… Voici un kaiseki – dîner traditionnel gastronomique japonais – composé de nombreux petits plats.

Pour les enfants, il existe plusieurs options: soit un kaiseki simplifié, soit un plateau spécial pour les enfants (ce que nous avons choisi pour Little Miss Sunshine) ou rien (dans les faits du riz et de la soupe (ce que nous avons choisi pour Little Smiling Buddha). Le prix dépendra également de l’âge de l’enfant, Little Miss Sunshine avait un futon pour elle, mais pas Little Smiling Buddha.

Après le repas, le but est d’aller prendre un bain pendant que le personnel s’occupe de transformer la chambre et d’y installer les futons à même les tatamis.

Dans les ryokans, on peut habituellement se baigner au moins jusqu’à 23h, parfois les bains sont ouverts 24h/24. Dans les faits, après deux bains et une journée à marcher avec deux jeunes enfants, on s’endort habituellement très tôt! Pour mieux profiter d’un réveil matinal le lendemain…

Ce genre d’hébergement traditionnel vous tente-t-il? 


Et pour découvrir le reste de notre voyage en famille dans le Kansai:

[Voyage] En famille dans le Kansai – Jour 1: Nara

Notre année 2018 aura débuté d’une manière tout à fait inattendue. En effet, ce n’est que quelques jours avant Noël que nous avons finalisé ce voyage au Japon que nous repoussions depuis plusieurs semaines déja face aux difficultés que nous avons rencontrés à la fin de l’année. Nous avions vraiment besoin de sortir de notre spirale noire et de nous remplir la tête de belles découvertes et de beaux souvenirs pour démarrer cette année du bon pied. Et c’est chose faite!

Nous avons emmené Nonna et GrandPapa à la découverte de ce pays que nous aimons tant: le Japon. Ils ont été surpris et vraiment très heureux de cette découverte me semble-t-il.

Nous avons quitté la maison le 1er janvier très tôt le matin. Pas de fête pour la nouvelle année pour nous la veille, juste un dîner en famille avant d’aller se coucher tôt pour être en forme le lendemain. Mais ça en valait la peine!

Les enfants étaient ravis. Cela faisait des semaines – nous avions déja annulé un premier voyage au Japon prévu à l’origine durant les vacances de novembre, nous leur avions promis de décaler le voyage aux vacances de Noël, puis nous leur avons annoncé que nous ne pourrions certainement pas y aller à cette période non plus – qu’ils nous réclamaient un voyage au Japon et des bains chauds. Little Miss Sunshine y est pour beaucoup (c’était son quatrième voyage), mais Little Smiling Buddha aussi nous en parlait régulièrement.

A l’aéroport les enfants sont toujours aussi à l’aise. Ils connaissent maintenant parfaitement les différentes étapes. Nous avons nos habitudes (que nous voyagions à quatre ou moi seule avec les enfants) et chacun sait avec qui il passe l’immigration ou le check sécurité. Little Miss Sunshine s’occupe à merveille de son frère tandis que nous déballons les tablettes, compotes, médicaments et autres produits à sortir des bagages à main à ce moment-là.

Little Smiling Buddha était passionné par le décollage de l’avion cette fois-ci. Il voulait tout voir. Il a grandit mon tout-petit.

Comme avec sa soeur à la même période, il était passionné par le livret des consignes de sécurité que nous avons lu et relu, expliqué et ré-expliqué.

Nous sommes arrivés à l’aéroport international d’Osaka en fin d’après midi. Nous avons alors pris le train pour Nara, notre première destination et nous sommes arrivés tardivement dans la soirée à l’hôtel. Nous sommes directement allés dîner dans une isakaya.

Nous avons mangé des plats typiques de ce type de restaurant (nabe, friture, poisson cru, edamame). Une première découverte de la nourriture japonaise pour Nonna et GrandPapa.

En rentrant à l’hôtel, nous avons profité de nos premiers bains chauds. En effet, cet hôtel possède des bains chauds naturels. Ce n’est pas la première fois que nous y logeons. Il est bien placé, les chambres sont tout à fait agréable, les prix sont raisonnables, il possède des bains chauds intérieur et extérieur et offre le petit-déjeuner.

Les bains chauds japonais ont été une grande découverte pour Nonna et GrandPapa. Dans ce type d’hôtel, les bains homme et femme sont séparés. On se déshabille, on se douche et on entre dans les bains chauds (souvent entre 40 et 42°C°). On se délasse quelques minutes, dans les bains intérieur, puis extérieur et puis on ressort et on se rince. Ses bains sont vraiment très relaxant. Toute la famille est fan. Même les enfants adorent.

Le lendemain matin, après le petit-déjeuner, nous sommes partis nous promenade dans le parc de Nara. Avec Papa Lou, c’est la troisième fois que nous y venons, à différentes périodes de l’année et c’est un endroit que nous apprécions beaucoup. Nous y étions déja avec Little Miss Sunshine et c’est un endroit dont les enfants peuvent largement profiter. Ils apprécient les daims sacrés qui se promènent librement dans le parc et que l’on peut nourrir, courir dans la nature et jouer à cacha-cache avec les daims, le bouddha géant du temple Todai-ji. C’est vraiment une destination que je recommande avec de jeunes enfants.

Comme à chaque fois que nous venons visiter le parc de Nara, nous avons monté les marches vers le Kofuku-ji temple dans un premier temps.

Et c’est toujours avec émotion que nous passons devant ces petites statues aux jupes colorées représentant les enfants morts…

Durant notre voyage au Japon, nous avons rencontré de nombreux dragons et les enfants les ont toujours observé avec passion.

Et puis en sortant du temple, ce sont les daims que l’on rencontre. D’abord impressionnés, les enfants les ont observé de loin.

Et puis au fur et à mesure de la promenade et de nos rencontres, ils se sont de plus en plus rapprochés.

Jusqu’à nous demander de les nourrir, comme c’est possible. Habituellement, je n’aime pas que l’on nourrisse les animaux sauvages, mais j’ai fait une exception devant leur insistance, tout en leur expliquant mon point de vue.

Et puis nous sommes allés visiter le Todai-ji. 

Et son énorme bouddha. Les enfants l’ont longuement observé.

Les enfants sont aussi passé dans le trou au travers d’un des poteaux du temple, ce qui les a beaucoup amusé.

Et puis nous avons continué notre promenade…

Pour déjeuner, nous avons pris un bol de soba dans une soupe chaude pour nous réchauffer.

Et puis nous avons repris notre promenade à travers le temple et le parc.

Nous avons monté beaucoup d’escaliers! Mais la beauté des lieux découverts a motivé les enfants à avancer…

Mais on a aussi redescendu pas mal de marches 😉

Et puis tout le long du chemin, la rencontre avec les daims aura motivé les enfants!

Et puis la fin de l’après-midi a marqué la fin de notre promenade dans le parc de Nara. Le soleil tombant nous a fait redecendre vers la ville et nous promener dans quelques jolies boutiques, dont une boutique de tabi et de chaussures à doigt que nous avons adoré!

C’est dans la rue principale de Nara que nous avons trouvé un restaurant préparant des okonomiyaki. Et nous nous sommes régalés.

De retour à l’hôtel, nous sommes allés prendre un bain chaud avant de boucler nos valises et d’aller nous coucher. Le lendemain, c’est tôt que nous allions quitter l’hôtel pour de nouvelles découvertes…


Et pour découvrir le reste de notre voyage en famille dans le Kansai:

[Itinéraire] En famille dans le Kansai

Après les mésaventures que nous avons vécu à la fin de l’année 2017 et qui nous ont valu d’être bloqué sur le territoire chinois pour plusieurs mois, nous avons enfin pu soufflé lorsque tout s’est réglé vers le 20 décembre. Papa Lou est rentré en me disant: « On part au Japon, j’ai besoin de voyager, de souffler. » Cela faisait effectivement parti de notre plan initial, mais nous avions abandonné l’idée depuis plusieurs semaines ne voyant pas la fin de nos problèmes arriver. C’est donc sur un coup de tête que nous avons décidé d’écourter nos vacances, mais de les vivre tout de même. Le soir même nous avons acheté six billets d’avion pour Osaka. Départ le 1er janvier. Retour le 7 janvier. 

Et voici notre itinéraire pour ce voyage familial dans le Kansai avec Nonna et GrandPapa:

  • Jour 1: Départ de la maison pour l’aéroport de Shanghai Pudong vers 9h du matin. Départ pour Osaka à 12h45. Arrivée à Osaka à 16h45. Train pour Nara. Arrivée à Nara vers 18h30. Dîner dans une Isakaya de la grande rue de Nara après une petite promenade en ville.
  • Jour 2: Départ pour le parc de Nara vers 9h après un petit-déjeuner à l’hôtel. Visite du temple Kofuku-ji. Visite du temple Todai-ji. Longue promenade dans le parc de Nara à la découverte des daims sacrés. Dîner d’une Okonomiyaki dans la rue principale de Nara.
  • Jour 3: Départ à 8h de l’hôtel après le petit-déjeuner. Mise en consigne des bagages à la gare. Départ en train pour Horyuji. Visite du temple de Horyuij. Retour à Nara vers 12h30, achat d’un bento, récupération des bagages, train pour Toba. 15h arrivée à Toba. Découverte du magnifique ryokan au bord de l’eau que nous avions réservé pour la nuit. Bain chaud. Dîner d’un délicieux kaiseki.
  • Jour 4: 9h départ du ryokan pour la gare de Toba. 10h30 arrivée à Ise. Mise en consigne des bagages. Visite du premier sanctuaire. Bus jusqu’au second sanctuaire. Déjeuner d’un chirashi. Visite du second sanctuaire. Retour en bus à la gare d’Ise. Récupération des bagages. Train pour Nagoya. 18h arrivée à Nagoya. Dîner dans une Isakaya du centre-ville.
  • Jour 5: 8h Départ en train de Nagoya pour Kyoto vers 9h. Arrivée à Kyoto vers 9h30. Dépot des bagages à l’hôtel. Taxi pour Ginkaku-ji. Visite de Ginkaku-ji. Déjeuner d’un katsu curry. Bus pour Kinkaku-ji. Visite de Kinkaku-ji. Un matcha dans une maison de thé. Promenade sur le chemin de la Philosophie. Taxi pour Gion. Promenade dans Gion. DÎner. Retour à l’hôtel en taxi.
  • Jour 6: Départ de l’hôtel à 7h30. Petit-déjeuner dans le train pour Himeji. Arrivée à Himeji vers 9h. Visite du chateau. Déjeuner tardif d’un katsu curry. Promenade dans les galeries commerciales de la ville. Départ de la gare de Himeji en taxi pour notre ryokan vers 14h30. Arrivée au ryokan vers 15h. Bain chaud. Dîner d’un kaiseki.
  • Jour 7: 7h30 départ de notre très joli ryokan pour l’aéroport d’Osaka. 12h30 départ d’Osaka. 16h30 retour à Shanghai Pudong.

Ce voyage était un peu particulier. C’était en quelque sorte un voyage pèlerinage sur des lieux que nous avions déja tous visité durant notre voyage de noces. C’était aussi un voyage découverte pour Nonna et GrandPapa qui n’auraient jamais pensé visiter un jour le Japon. Ce voyage nous a fait un bien fou après notre fin d’année difficile…


D’autres itinéraires déja expérimentés au Japon:

La galette des rois hibou

La semaine dernière, nous avons réalisé notre première galette des rois de la période. Nous avions mis une partie de la pâte feuilletée réalisée par Papa Lou pour Noël au congélateur dans ce but et nous avons donc réalisé une galette totalement maison.

J’ai utilisé notre recette habituelle. Mais incapable de faire de beaux cercles dans la pâte de Papa Lou, nous nous sommes finalement amusé à donner une forme de hibou à notre galette. Comme à notre habitude, nous avons mis deux fèves dans la galette. Les enfants ont largement participé à la réalisation de la galette. Nous avons passé un joli moment familial autour de cette galette.

Et à la dégustation, nous nous sommes régalés. Et c’est même Papa Lou et moi qui avons été sacré roi et reine de la galette. Ce qui nous a valu la promesse d’en réaliser une seconde 😅

Et vous, avez-vous préparé une galette des rois cette année?