[DIY] Profils colorés

Il y a bien longtemps, (avant de partir vivre en Chine, c’est dire!) j’avais vu une très jolie idée chez Débobrico, dont le blog m’inspire souvent. Je l’avais mis dans un coin de ma tête. J’y pensais régulièrement, mais jusque récemment, je ne m’étais pas lancé…

Et puis cette année, j’avais vraiment envie que l’on créé de nos propres mains de jolis cadeaux de Noël pour la famille qui nous manque. Alors j’ai ressorti l’idée des jolis profils de ma tête, et je les ai arrangé à ma sauce.

Je savais exactement ce que je voulais pour mes profils. Je les voulais noirs, comme des ombres chinoises. Et pour le fond, je voulais quelque chose de joyeux, de coloré, quelque chose que même Little Smiling Buddha, 2 ans et demi puisse réaliser par lui-même pour que le souvenir reste.

Et puis j’ai décidé de reprendre une activité que j’avais déja réalisé avec Little Miss Sunshine il y a longtemps: peindre une toile de différentes couleurs à l’aide de masking-tape. Et le résultat est vraiment superbe. J’adore!

Pour réaliser ces jolis profils, vous aurez besoin de:

  • une jolie photo de profil de votre enfant que vous imprimer sur une feuille A4
  • un cadre carré de 25x25cm
  • un ciseau
  • du papier épais noir
  • un crayon blanc
  • du masking tape
  • de la peinture

Pour les réaliser, c’est très simple. Vous commencer par découper le profil de votre enfant sur la feuille A4. Ensuite vous reportez au crayon blanc le profil sur le papier épais noir.

Sur le cadre, avec le masking-tape organisez des traits dans tous les sens pour avoir de petits espaces à peindre.

Les formes qui se touchent ne doivent jamais avoir la même couleur, c’est la seule consigne pour peindre.

Ensuite, il suffit de laisser sécher la peinture puis de retirer doucement le masking-tape.

Enfin, coller le profil noir de votre enfant.

Les enfants ont offert ces tableaux à Papa Lou pour Noël, et ils étaient vraiment très fiers de leur travail!

Nous avons réitéré l’expérience pour réaliser le cadeau de Noël de Papapa et Mamama. Mais nous avons utilisé une autre technique. J’ai d’abord reporté les profils des enfants sur un papier blanc que j’ai collé sur la toile avant de peindre au rouleau en utilisant toujours des couleurs de la même nuance (jaune et orange en dégradé de couleurs pour Little Miss Sunshine et vert et jaune en dégradés de couleurs pour Little Smiling Buddha)

Comme il s’agissait là encore d’une technique très simple, même Little Smiling Buddha a pu le faire seul. L’astuce pour limiter les enfants dans leur envie de passer et repasser plusieurs fois sur la toile est de leur proposer d’autres feuilles de papier pour continuer à peindre dès que le résultat attendu est obtenu sur la toile. Little Miss Sunshine et Little Smiling Buddha ont continuer à peindre un long moment sur du papier (que nous avons par la suite utilisé pour faire une mosaïque).

Ensuite, nous avons laissé sécher nos jolis profils à plat et nous avons retiré le profil de la toile pour laisser apparaître le profil blanc…

Et voici les quatre profils juste avant de les offrir.

J’aime beaucoup le résultat! Et vous, qu’en pensez-vous? 

[DIY] Les voeux chinois

Lors du Nouvel An Chinois, les portes de toutes les maisons chinoises se parent de belles phrases de caractères chinois, annonçant la venue du printemps, sur de belles bandes de papier rouge. On y trouve parfois également des illustrations représentant notamment l’animal de l’année ou un des quatre dieux protecteurs, que l’on retrouve aussi à l’entrée des temples.

L’année où nous sommes arrivés en Chine, c’est à l’école, lors de la fête du Nouvel An Chinois, qu’avec Little Miss Sunshine nous avions dû nous amuser à recopier une phrase toute faite au pinceau et à l’encre de Chine. Nous avons gardé ces bandes de papier depuis, que nous remettions chaque année sur notre porte.

Mais cette année, Little Miss Sunshine a vraiment appris à écrire Chinois. Papa Lou également se débrouille de mieux en mieux. Nous avons donc décidé de racheté des bandes de papier rouge vierge et d’y rédiger notre propre poème. C’est ensemble, sur la suggestion de Papa Lou que nous avons choisi un des jolis couplets de  Wang Xizhi.

Depuis quelques temps, Little Miss Sunshine prend vraiment beaucoup de plaisir à faire ses devoirs de Chinois, et est très fière de nous montrer chaque week-end les nouveaux caractères qu’elle sait lire et écrire.

Et je dois bien dire que Papa Lou et Little Miss Susnhine ont pris beaucoup de plaisir à écrire ensemble le couplet que nous avions choisit. Ils ont utilisé un pinceau chinois et une pierre à encrer.

Et quel fierté de l’avoir maintenant accroché à notre porte d’entrée pour souhaiter la bienvenue à tous! 

Notre premier Noël à Shanghai

Après notre premier réveillon de Noël à Shanghai est venu le premier jour de Noël à Shanghai. Pour l’occasion, nous avions invité Ayi à partager le repas de Noël avec nous. Et c’est avec beaucoup de joie qu’elle a accepté.

C’est donc en famille, avec Nonna et GrandPapa, mais aussi Ayi – qui soit dit en passant fait aussi partie de la famille depuis près de trois ans qu’elle partage notre vie – que nous avons vécue cette première fois.

Papa Lou et moi avons passé la matinée à cuisiner, pendant que les grands-parents sont sortis jouer avec les enfants.

Pour l’apéro, nous avons préparé un soleil en pâte feuilletée maison à la tomate et aux herbes et quelques toasts avec de la brioche et du foie gras.

Quel joli moment de partage nous avons passé tous ensemble! Ayi à pu découvrir notre manière de manger à la française, les différents plats qui défilent, à mille lieux de ce qu’ils peuvent faire en Chine…

Les enfants ont ouverts de nouveaux paquets qui s’étaient glissés sous le sapin, essentiellement les livres et les jolis gilets tricotés par BisNonna.

Et ils ont pu profiter de feuilleter leurs livres et de poursuivre la découverte des jeux reçus la veille.

En entrée, Papa Lou avait préparé lui-même du gravlax qu’il a ensuite fumé au romarin. Avec quelques tranches de pain de campagne, c’était un pur délice! 

Entre chaque plat, les enfants continuaient de s’amuser et de découvrir leurs cadeaux reçus la veille. Little Miss Sunshine a beaucoup aimé les craies à la cire d’abeille Stockmar que nous avons offert aux enfants pour leurs futures créations artistiques!

Pour le plat principal, Papa Lou avait préparé un agneau de sept heures et des pommes paillassons maison.

Et puis j’ai terminé de dresser ma bûche, réalisée à la demande de Little Miss Sunshine, je ne pensais pas en être capable… et puis, elle n’était de loin pas parfaite, mais elle était délicieuse pour une première!

Au dessert, nous avons donc dégusté ma bûche citron vert, coco, chocolat et framboises ainsi que quelques schwowabredla que j’avais préparé la veille, avec un thé.

Nous avons passé une douce journée en famille. Et remplit nos têtes de doux souvenirs de ce premier Noël à Shanghai! 

La galette des rois hibou

La semaine dernière, nous avons réalisé notre première galette des rois de la période. Nous avions mis une partie de la pâte feuilletée réalisée par Papa Lou pour Noël au congélateur dans ce but et nous avons donc réalisé une galette totalement maison.

J’ai utilisé notre recette habituelle. Mais incapable de faire de beaux cercles dans la pâte de Papa Lou, nous nous sommes finalement amusé à donner une forme de hibou à notre galette. Comme à notre habitude, nous avons mis deux fèves dans la galette. Les enfants ont largement participé à la réalisation de la galette. Nous avons passé un joli moment familial autour de cette galette.

Et à la dégustation, nous nous sommes régalés. Et c’est même Papa Lou et moi qui avons été sacré roi et reine de la galette. Ce qui nous a valu la promesse d’en réaliser une seconde 😅

Et vous, avez-vous préparé une galette des rois cette année?

[Noël] Notre joli sapin de Noël

L’année où nous sommes arrivés à Shanghai, sachant pertinemment que Noël n’existe pas en Chine et que nous avions peu de chance de trouver des décorations de Noël, nous avions sérieusement réfléchi à fabriquer nous-même notre sapin de Noël. Finalement, c’est avec beaucoup de plaisir que nous en avions trouvé un faux , ainsi que toutes les décorations nécessaires à notre premier Noël chez Ikea. Et puis, nous avions mis cette réalisation de côté.

Cette année, au mois de novembre, nous avions besoin d’un projet familial pour nous concentrer sur quelques choses de positif et refaire le plein d’événements heureux après nos mésaventures de fin octobre. C’est Papa Lou qui a eu cette idée: construire le sapin en bois dont nous rêvions depuis longtemps.

Tout s’est décidé très vite. Papa Lou a passé commande de tout le matériel nécessaire sur Taobao et quelques jours plus tard, nous nous lancions dans l’aventure.

Papa Lou a acheté une perceuse et un foret large pour faire des trous de la taille de la tige que nous avons choisi comme centre de notre sapin. Il a acheté une scie sauteuse et de longues planches de bois, ainsi que cinq planches carrées pour faire le pied de notre sapin. Il a également acheté de la toile émeri et deux limes pour limer les planches de bois une fois découpées. Pour tout le matériel, nous en avons eu pour une soixantaine d’euros. 

Pour les étapes où nous utilisions la perceuse ou la scie sauteuse, nous l’avons fait sur le balcon, alors que les enfants nous regardaient derrière la vitre pour voir l’évolution du travail. Little Smiling Buddha était passionné.

Nous avons passé pas mal de temps sur ce projet à noter les mesures sur les planches, couper les planches, percer les planches, limer les planches puis les assembler. Quel bonheur et quelle fierté quand notre sapin a enfin pris forme! 

C’est à ce moment-là que les enfants ont vraiment pris part au projet: ils ont confectionné les boules que nous avons accroché au sapin.

Nous avions acheté des petites boules de polystyrène pour représenter la neige, des pompons rouges pour mettre de la couleur et des branches de pin que nous avons découpés pour les mettre dans les boules.

Les enfants ont préparé les boules transparentes: petite, moyenne ou grande, avec plus ou moins de chaque objet. Certaines ont plusieurs pompons rouges, d’autres pas. Certaines ont beaucoup de neige et d’autres plus d’aiguilles de pin. Cette activité leur a énormément plu! C’est moi qui refermais les boules avec une ficelle naturelle.

Et puis nous avons accroché notre vieille guirlande lumineuse étoile d’Ikea et une nouvelle guirlande de led. Nous avons accroché quelques unes des jolies boules que nous avions confectionné et gardé le surplus pour notre table de Noël. Enfin, nous avons posé quelques pommes de pin sur les branches de notre sapin.

Notre sapin a l’air vraiment très naturel. Il est simple, il est constitué en grande partie de produits naturels et entièrement réalisé par nos soins. Il nous ressemble et s’adapte totalement  notre intérieur.

Ne restait qu’à trouver une étoile à accrocher au sommet. Nous avons essayé notre ancienne étoile en plastique doré, qui ne nous a pas convaincu. Nous avons laissé un temps le sapin sans étoile, ce qui ne nous a pas non plus convaincu. Et puis un soir, Papa Lou a eu l’idée de coller plusieurs pommes de pin sur un carré de bois qui nous restait. Et c’est juste ce qui manquait à notre joli sapin! 

Nous sommes très fiers de ce projet pour lequel toute la famille s’est engagée et a participé. Chacun a pu donner son avis et mettre la main à la pâte. C’est juste ce qu’il nous fallait en cette période de l’année pour nous remettre du baume au coeur et préparer ce premier Noël que nous allions passer en Chine…

Qu’en pensez-vous? Êtes-vous plutôt sapin naturel ou sapin créatif? 

[DIY] Pâte à modeler maison

Voici la recette de la pâte à modeler que je prépare régulièrement pour Little Miss Sunshine et Little Smiling Buddha, et que je prépare au moins une fois par mois pour les enfants de ma classe de TPS depuis la rentrée. J’ai expérimenté plusieurs recettes, plusieurs préparations, plusieurs types de conservation, et on arrive à quelque chose de plutôt pas mal, donc je pose là ma recette.

Ingrédients:

  • Farine
  • Sel
  • Huile
  • Eau chaude
  • Colorant alimentaire

Préparation:

Verser une tasse de farine dans un bol.

Ajouter une demi-tasse de sel et mélanger.

Ajouter une cuillère à soupe d’huile.

Puis une tasse d’eau chaude agrémentée de quelques gouttes de colorant alimentaire

Mélanger pour obtenir une pâte homogène.

Faire une boule grossière avec la pâte ainsi obtenue et la faire cuire à feu doux sans cesser de remuer avec une cuillère en bois durant quelques minutes afin d’assécher au mieux la pâte.

Sortir la pâte du feu, la poser sur la table et la travailler longuement à la main dès que la température le permet, jusqu’à obtenir une boule de pâte lisse et souple.

Par expérience, je trouve que pour la conservation, le mieux est de mettre la pâte à modeler dans un contenant en plastique fermé hermétiquement entre deux utilisations, et de la conserver à température ambiante.

Si au cours de la conservation, la pâte devient un peu trop humide, il suffit d’y rajouter un peu de farine, de refaire chauffer et de retravailler la pâte à la main. C’est courant ici sous l’humidité shanghaienne…

Pour varier les plaisirs, on peut ajouter des épices pour parfumer la pâte à modeler. J’ai ainsi l’habitude d’y mettre deux cuillères à café de cannelle en poudre ou de mettre de l’huile d’olive ou de l’huile de cacahuète dans la pâte. Le résultat est vraiment gourmand!

Voici mon stock pour un mois. Les quatre boules du haut sont celles réalisés avec Little Miss Sunshine et Little Smiling Buddha et que nous utiliserons à la maison. Les deux grosses boules du bas sont celles que j’utiliserai jusqu’à Noël à l’école.

La Fête de l’automne

Le dernier jour du mois d’octobre et le premier du mois de novembre a eu lieu la fête de l’automne à l’école.

Cette année, à chaque changement de saison, une équipe composée des professeurs chinois et étrangers d’une classe d’âge seront chargé d’organiser une grande fête pour tous les enfants de l’école. Et c’est la classe d’âge des 2 ans qui a ouvert le bal. Je me suis donc retrouvée, dès la rentrée, avec le projet d’organiser une fête à l’occasion d’Halloween et de l’automne.

Il y a trois classes d’enfants de 2 ans à l’école. Deux classes anglaises gérées par la même maîtresse anglaise et deux maîtresses chinoises. Ainsi que la classe française de TPS, gérée par moi-même et L. ma collègue chinoise. Nous étions donc cinq personnes pour organiser cette grande fête qui se déroule sur deux jours.

Dans les jours qui ont précédés la fête, nous avons demandé à chaque classe de décorer un parapluie avec un symbole de l’automne ou d’Halloween. Quelle belle idée nous avons eu là! Quand tous les parapluies ont été accroché, le rendu était vraiment superbe!

Les petites classes (11 élèves maximum) représentaient un seul groupe par classe, les plus grandes classes (17 élèves maximum) étaient divisés en deux groupes. Nous avions donc 16 groupes et 8 activités par jour à proposer aux enfants. Chaque activité se déroulaient dans une salle différente, pour une durée de 25 minutes.

Les enfants ont ainsi pu jouer au Ghost Bowling ou faire une course avec un ballon de baudruche coincé entre les jambes dans la cour de récréation.

Ils ont pu découvrir un parcours sur un balai à travers une forêt magique dans une des salles du basement.

Ils ont pu lancer des cerceaux sur des chapeaux de sorcières ou lancer des balles remplies de riz dans la bouche d’une citrouille dans l’autre salle du basement.

Ils ont pu cuisiner des sablés à la cannelle dans la cuisine et les recouvrir de glaçage aux couleurs de l’automne

Et dans la salle de danse, ils ont pu préparer une soupe de sorcière avec des légumes de saison et danser autour du chaudron… Le décor était un peu plus effrayant que ce que j’aurai aimé (j’avais dans l’idée de faire une forêt et des petits animaux de la forêt, les professeurs chinois ont voulu ajouter la maison de la sorcière et puis…)

Nous avions également écrit une histoire automnale, prenant en compte les trois personnages des trois classes (P’tit Loup, Froggy et Spot the dog). Et c’est tout naturellement dans la bibliothèque que chaque classe est passée lire cette jolie histoire

Et puis chaque classe avait également deux créneaux horaires dans sa propre salle de classe pour créer quelques oeuvres automnales: utiliser une feuille d’automne comme tampon et créer un attrape-soleil avec des feuilles d’automne pour les plus jeunes, créer une toile d’araignée à l’aide de colle et de sable coloré, créer un hérisson en argile et créer toutes sortes de figures avec des feuilles d’automne pour les plus âgés.

Et puis, toute l’école était décorée. L’ambiance était vraiment très chouette.

Les parents des classes organisatrices ont été invité à participer à l’événement avec leurs enfants. Et tout le monde a été très heureux de participer!

J’ai adoré voir les enfants découvrir cet univers un peu magique qui était sorti de terre en une seule nuit le premier matin… Ils avaient les yeux qui brillaient, se demandaient ce qui avait bien pu se passer au courant de la nuit. Parce qu’en plus, quand les enfants ont quitté l’école à 16h, nous n’avions préparé que le basement. Ils n’avaient donc rien vu… Nous avons tout installé après leur départ!

Ce projet nous aura tenu en haleine pour un gros mois. Quel boulot! Mais nous sommes fières de l’avoir mené à terme avec mes collègues.

[DIY] Couronne en boules de Noël 

Voilà encore un joli bricolage facile et simple à mettre en place. Ici, c’est Little Miss Sunshine qui l’a réalisé en quasi-autonomie.

Nous avions l’intention de l’accrocher sur notre porte d’entrée pour accueillir nos invités – non pas qu’ils soient nombreux 😅 – mais finalement, elle était trop lourde. Elle a donc fini dans notre salon pour notre plus grand bonheur, puisque nous pouvons observer ses jolies couleurs…

 
Vous trouverez tout un tas de vidéo explicative sur YouTube, mais il suffit de peu de matériel pour la réaliser.

Pour une couronne, il nous a fallu: 

  • Un cintre métallique 
  • beaucoup de boules de Noël de différentes tailles 
  • Deux filins chenille (mais ça peut aussi être un joli ruban)

J’ai commencé par ouvrir le cintre métallique et lui donner une forme plus ou moins ronde. J’ai enfilé les premières boules de Noël pour montrer comment faire à Little Miss Sunshine. puis je l’ai laissé continué. En fait, il n’y a rien de plus simple, il suffit d’un peu de patience par ce que les boules à enfiler sont vraiment nombreuses!

IMG_9049.JPG
C’est Little Smiling Buddha qui a passé les boules de Noël à enfiler à Little Miss Sunshine. Ils ont travaillé ensemble, et j’ai trouvé ça magnifique! 

Pour terminer, c’est moi qui ait refermé le cintre. Et j’ai enroulé deux filons chenille autour de la anse pour cacher le haut du cintre.

Little Miss Sunshine et Little Smiling Buddha peuvent être fière de leur travail et de leur coopération sur ce joli bricolage!