[Roadtrip] Fujian – Jour 4: De WuYiShan à Xiamen

Le quatrième jour fut déja le dernier que nous avons passé dans ses magnifiques montagnes WuYi. Le guide nous avait préparé une dernière belle promenade dans la montagne pour faire le plein d’air frais et de souvenirs avant notre départ pour la côte…

IMG_8204

La vue sur les montagnes depuis notre hôtel

Nous avons pu faire une mini-grasse matinée ce jour-là. Et après un bon petit-déjeuner, à la Chinoise, nous sommes donc partis nous promener une dernière fois dans ses magnifiques montagnes.

IMG_8209

Encore une fois, la promenade a commencé dans les jardins de thé. Mais cette fois, nous nous sommes également enfoncé dans la forêt, dans laquelle il y a quelques dizaines d’années encore on trouvait des tigres…

IMG_8206

IMG_8205

IMG_8256

Un mode de portage que je pensais révolu mais que l’on trouve encore dans tous les endroits montagneux en Chine

Jusqu’à arriver à la magnifique falaise du tigre hurlant (Tiger Roaring Cliff) et son temple construit à même la roche. Le soleil était presque chaud. Nous avons dû tomber les vestes assez rapidement.

IMG_8260

Tiger Roaring Cliff

IMG_8223

Sur les photos, ça ne rend pas très bien. Mais la falaise était vertigineuse et le passage très étroit…

IMG_8219

Tout le long de la falaise, les Chinois déposent des batonnets de bois avec des billets au-dessus. Notre guide nous expliquait que c’est la chose à faire si on veut avoir un ami riche, prêt à nous aider…

Le temple était magnifique également…

IMG_8225

IMG_8226

Puis, nous sommes redescendu… Toujours à travers la forêt…

IMG_8239

IMG_8233

Et les jardins de thé…

IMG_8208

IMG_8262

IMG_8235

Et enfin, nous avons terminé notre promenade par une pause au bord d’un joli lac…

IMG_8240

Après un dernière promenade en mini-bus pour retourner à WuYi Shan, nous sommes allés déjeuner.

Papa Lou a absolument voulu nous faire goûter des larves de frelons frites… J’ai goûté et ça n’est finalement pas si écoeurant que ça en à l’air. Ca à même un bon petit goût de miel. Par contre, la texture est bizarre. Little Miss Sunshine, imprévisible comme à son habitude, a choisi de goûter et même d’en manger 5!

IMG_8249

Et puis après une dernière promenade dans la ville, …

IMG_8251

… et quelques tasses de thé…

IMG_8253

… nous sommes repassés à l’hôtel pour récupérer nos valises, avant de prendre la route de la gare.

IMG_8258

IMG_8259

TGV chinois

Direction la côte du Fujian… Xiamen. 

Nous sommes arrivés tard dans la soirée. Une nouvelle guide et un chauffeur nous attendaient là-bas. Après les présentations, ils nous ont déposé à l’hôtel et nous ont indiqué un restaurant pour dîner…

Nous nous sommes endormis relativement tôt la tête plein des images de WuYiShan et le coeur impatient d’aller voir la mer le lendemain!


Et pour revoir l’ensemble de ce voyage:

[Roadtrip] Fujian – Jour 3: Da Hong Pao 

Ce troisième jour était le jour que j’attendais le plus de tout le voyage. Depuis le temps que je rêvais de découvrir les mythiques théiers originels de Da Hong Pao, ce wulong chinois mythique…

Et je n’ai pas été déçue! Nous avons passé une merveilleuse journée! 

Par un temps magnifique, nous avons repris le chemin du Parc de WuYi Shan. Cette fois, c’est par l’entrée Sud que nous sommes entrés dans le parc. Mais l’organisation pour le tourisme de masse est la même. Nous sommes montés dans un mini-bus qui nous a emmené jusqu’au pied des jardins de thés.

IMG_8158

Représentation d’un bourgeon et de deux feuilles de thé dans un des jardins

La promenade aura été reposante par rapport à la veille. Pas de montée phénoménale, pas de montagne à escalader cette fois-ci. Nous nous sommes simplement promené à travers les magnifiques jardins de thés et nous avons observer la nature luxuriante et les montagnes rocheuses qui donnent leur goût si particulier aux thés de WuYi.

IMG_8128

Les impressionnantes falaises rocheuses avec les théiers à leur pied…

IMG_8125

IMG_8137

IMG_8155

Au bout d’une bonne trentaine de minutes de marche à travers divers jardins, nous nous trouvons enfin devant la fameuse porte menant au jardin des mythiques théiers de Da Hong Pao

IMG_8148

Il y a quelques années encore, cette porte était gardée jours et nuits par deux soldats chinois en habits et armés. Ils participaient sans nul doute au mythe autour de ses thés. Aujourd’hui, plus de soldat, mais des caméras de surveillance qui surveillent tout le site.

En approchant du site, je me demande à quoi m’attendre. Je me demande si ces théiers seront au milieu d’un jardin, entouré de fil barbelé, si ils seront facilement visible, si il y aura beaucoup de monde autour…

Et finalement, j’ai même du mal à les trouver dans un premier temps… Et il n’y a que peu de monde dans ce jardin de thés.

IMG_8136

Les théiers de Da Hong Pao originels sont accrochés à même la falaise. Six plants. Trois qui sont les vrais théiers originels et trois autres des boutures d’époque.

IMG_8138

Aujourd’hui, on ne récolte plus leurs feuilles. Mais il y a encore quelques années, les feuilles étaient récoltées, transformées en Da Hong Pao et offert en cadeaux diplomatiques aux plus éminents personnages de la planète.

Je ne suis vraiment pas déçue de cette visite. Il faut dire que j’avais quand même un petit peu peur d’avoir sous les yeux une sorte de « cirque touristique » et ce n’est pas le cas…

Nous sommes redescendu vers la station du mini-bus à travers d’autres jardins de thés… Des images plein la tête!  IMG_8156Malheureusement, nous étions encore trop tôt dans la saison pour apercevoir les premiers bourgeons de théiers…

IMG_8162

J’ai particulièrement aimé ce joli jardin de thés au bord de l’eau…

Puis nous avons repris le mini-bus pour aller voir une immense cascade. Encore une fois, on se promène dans un paysage enchanteur, des montagnes rocheuses et des théiers un peu partout autour de nous…

IMG_8164

IMG_8176

La cascade se mérite. Ce sont encore des escaliers qui nous attendent pour la fin de l’ascension. Et Little Miss Sunshine qui refuse de marcher. Après moultes négociations et motivations, elle finira finalement par montée les marches seule, à sa plus grande fierté…

IMG_8166

La cascade valait le coup d’oeil. Mais le filet d’eau qui plonge dans le petit lac en contre-bas est vraiment minuscule…

IMG_8168 IMG_8169

Le paysage est digne des plus beaux films chinois. Pas mal de films ont d’ailleurs été tourné ici aux dires de notre guide.

Entre la cascade et l’étang, un joli temple de bois…IMG_8170

Puis vient déja l’heure de redescendre… Mais pas sans laisser un peu Little Miss Sunshine se défouler et courir après les pigeons, même si techniquement nous n’avions pas le temps, qu’il fallait redescendre pour aller déjeuner… Voyager avec des enfants en bas âge, c’est aussi savoir qu’à certains moments, c’est eux qui priment! 

IMG_8174

Après quelques 20 minutes de jeux, nous finissons par quitter le terrain de la cascade. Little Miss Sunshine marche alors de manière beaucoup plus volontaire. Et ça fait du bien à nos dos!

Après une dernière promenade dans le parc en mini-bus, nous avons repris la voiture pour aller déjeuner en ville à WuYiShan.

IMG_8177

Le lieu de notre déjeuner nous a beaucoup plu… Et nous y avons dégusté un excellent poulet cuit dans le bouillon et délicieusement fondant.

Après le déjeuner, nous sommes allés déguster des thés de WuYi chez un producteur. C’est un des moments que j’attendais le plus de notre voyage. Nous avons commencé par déguster quelques thés de WuYi, notamment du JinJunMei, du WuYi RouGui, du DaHongPao et d’autres YanCha, assez classique, jusqu’à ce que la fille du producteur comprenne que l’on s’y connaissait quand même pas mal…

Les enfants, comme toujours en Chine, ont été accueillis comme des rois. Little Miss Sunshine a reçu des tonnes de choses à manger (cacahuètes, orange, nougat chinois et autres gourmandises) et Little Smiling Buddha a été le centre de l’attention avec ses beaux yeux bleus.

Rapidement, on nous a proposé de visiter les lieux de production. Et ce fut un réel plaisir de pouvoir voir de nos propres yeux, ce que je n’avais jusqu’à présent vu qu’en photo durant mes formations à l’école du thé à l’époque où je travaillais encore.

Dans la première salle, les feuilles de thés arrivent pour être chauffées et leur donner le bon goût grillé typique des YanCha. Les feuilles sont placées en fines couches dans les gros paniers que l’on voit sur la première photo. Les trous – que l’on peut voir sur les deux prochaines photos – sont remplis de cendres brulantes – comme c’est le cas sur la deuxième photo – et les paniers posés dessus pour quelques temps, juste ce qu’il faut pour donner le goût typique de YanCha.

IMG_8180

IMG_8181

Vient ensuite l’étape du brassage. On place le thé dans ses grands tambours et on va laisser les feuilles de thé être brassées alors que de l’air chaud y est insufflé – par le tuyau que l’on voit sur la deuxième photo – pendant un certain temps.

IMG_8183

IMG_8182

Vient ensuite le roulage qui va donner sa forme particulière aux feuilles des YanCha.

IMG_8185

Pour terminer et pour stopper l’oxydation, ainsi qu’ôter l’humidité résiduelle, les feuilles de thé sont chauffées.

IMG_8184

La visite de cette « cave » à thé aura vraiment été un des points forts de notre visite dans les montagnes WuYi. Ensuite, on nous a invité à déguster des thés beaucoup plus intéressants…

Nous sommes passés dans la salle de dégustation professionnelle…

IMG_8186

… avant d’aller nous installer dans une très jolie salle pour déguster de très bons thés…

IMG_8193

L’atmosphère y était si paisible. La lumière magnifique. Le lieu si joliment typique. Nous y avons finalement passé tout l’après-midi…

IMG_8189

Et Little Miss Sunshine a pu jouer de ce très joli instrument typiquement chinois pendant une bonne partie de l’après-midi.

Ce fut une journée, absolument parfaite…


Et pour revoir l’ensemble de ce voyage:

[Expatriation] Yu Garden au Nouvel An Chinois

Je vous en ai parlé là-bas, avec Little Miss Sunshine nous avons mis en place un jour joker par mois pour rester à la maison avec moi. Elle a utilisé son joker du moi de février dès le premier mercredi du mois. Nous en avons profité pour partir à la découverte de Yu Garden et de ses jolis décors à l’occasion du Nouvel An Chinois. Une jolie sortie culturelle pour une journée d’école buissonnière!

Tout début d’après-midi, alors que Little Smiling Buddha s’était endormi pour sa sieste et qu’Ayi était là pour s’en occuper, Little Miss Sunshine et moi avons pris un taxi vers le centre ville de Shanghai.

Nous avons commencé notre promenade par les petites ruelles avoisinant Yu Garden où les vieilles boutiques étaient toutes déja décoré pour le Nouvel An. Des lanternes rouges égaillaient toutes les rues…

IMG_7381.JPG

IMG_7436.JPG

Complètement par hasard, nous avons croisé un marchand de Barbe à Papa. Il préparait de très jolies Barbes à Papa colorés en forme de fleurs. Je n’ai pas laissé le temps à Little Miss Sunshine de m’en demander une, je lui ai tout de suite proposé d’en acheter une. Je connais son amour pour les nuages à manger… Nous nous sommes régalés!

IMG_7435.JPG

Puis nous sommes entrés dans l’enceinte du temple… Et nous en avons pris plein les yeux!

IMG_7444.JPG

Le rouge et le jaune sont omniprésent, mais les couleurs sont partout! On trouve un peu partout des scènes retraçant la vie des grands empereurs et de grands généraux légendaires…

IMG_7402.JPG

IMG_7411.JPG

IMG_7445.JPG

IMG_7446.JPG

IMG_7421.JPG

Et puis partout, au-dessus de nos têtes, c’est l’animal de l’année qui décore les rues

IMG_7415.JPG

Mais il y a aussi les lanternes…

IMG_7413.JPG

Et les oiseaux légendaires…

IMG_7417.JPG

Nous avons passé un bon moment en tête à tête entre filles dans l’ambiance du Nouvel An Chinois.

A notre retour, Little Smiling Buddha venait de se réveiller. Il était juste l’heure du goûter!

[Promenade] Dans ma ville natale

Rentrer en France pour les vacances, ça a aussi ça de bon, que l’on retrouve avec plaisir les endroits où l’on a passé son enfance. Les lieux changent, bien sûr, mais on retrouve tout de même toujours certains endroits inchangés.

Dans ma ville natale, qui est une petite ville de la campagne alsacienne, les vestiges historiques sont nombreux. Et l’histoire, c’est une de mes passions. Alors me promener dans ma ville natale avec Little Miss Sunshine, c’est une occasion pour moi de lui raconter l’Histoire de France et de partager des anecdotes de ma vie d’enfant avec elle.

IMG_2876

IMG_2880

Un des lieux symboliques de ma ville natale et de mon enfance, ce sont les remparts. Il y a un château et bien sûr plusieurs promenades sur les anciens remparts de la ville fortifiée. Et c’est toujours avec beaucoup de plaisir que nous nous y promenons…

IMG_2882

Passer à côté ou rentrer dans l’église où nous nous sommes mariés est toujours un réel plaisir… J’espère d’ailleurs pouvoir y faire baptiser mon fils l’été prochain.

IMG_2881

Par hasard, nous sommes arrivés en France, le week-end des Journées du Patrimoine. Et c’est avec un immense plaisir que j’ai découvert au cours d’une promenade, que l’on pouvait à cette occasion visiter un endroit qui est habituellement fermé au public: l’Eglise des Récollets et son cloître.

IMG_2891

IMG_2887

IMG_2888

Fermée depuis les années 1950, elle est dans un piteux état à l’intérieur. Et c’est bien dommage… Elle a effectivement été fouillée dans les années 1980, mais depuis rien n’a été fait. Si ce n’est de la mettre hors d’eau en rénovant la charpente. 

IMG_2884

A l’intérieur du cloître, une magnifique horloge solaire, dont tous les guides touristiques parlent, mais qui est habituellement invisible puisque le cloître est fermé.

IMG_2898

J’ai par la même occasion pu revisiter les archives municipales que je n’avais pas vu depuis plus d’une dizaine d’années. Cela m’a rappelé beaucoup de souvenirs…

Little Miss Sunshine, curieuse comme à son habitude, n’a pas manqué de me poser des dizaines de questions sur les églises et les archives. Toute cette soif de connaissance, c’est un vrai plaisir d’y répondre!

Mais se promener dans sa ville natale, ce n’est jamais anodin… Les souvenirs d’enfance reprennent toute leur place!

La semaine de Little Miss Sunshine en vacances #1

La première semaine de vacances de Little Miss Sunshine est déjà passée. Et je suis ravie, car nous avons pu réaliser de nombreuses activités. Seule déception, la température – 28 degrés au plus froid de la nuit, de 32 à 38 degrés en journée, sans parler de la température ressentie! – nous empêche de faire de vraies sorties et de pique-niquer à l’extérieur…

Voici donc les activités et sorties marquantes de la semaine en photos.

Lundi 

IMG_1868.JPG

Une promenade matinale dans le quartier tant que la chaleur n’était pas extrême…

IMG_1755.JPG
Confection de sablés en forme de domino

IMG_1869.JPG

Jeu d’imagination sur le thème des dinosaures

Mardi 

IMG_1771.JPG

Plantation de graines de haricots pour observer la germination

IMG_1870.JPG

Préparation de notre activité du sur-lendemain les bateaux glacés

IMG_1799.JPG

Après-midi à l’Aquarium de Shanghai

Mercredi 

IMG_1805.JPG

Tri des animaux selon leur lieux de vie

IMG_1815.JPG

Promenade entre filles dans la Concession française pour acheter du miel et une jolie composition pour Little Miss Sunshine

Jeudi 

IMG_1824.JPG

Courses de bateaux glacés

IMG_1832.JPG

Peinture à l’eau sur le balcon

IMG_1845.JPG

Promenade-récolte pour nos prochains bricolages entre filles

IMG_1853.JPG

Peinture pour le bain

IMG_1851.JPG

Préparation d’une activité peinture glacée

Vendredi 

IMG_1866.JPG

Jeu avec les playmobils

  IMG_1876.JPG

Après-midi à l’aire de jeux avec Ayi

Une superbe première semaine! On vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour la suite! 

Et chez vous, les vacances ça se passe comment quand vous restez à la maison? 

[Comptine] Quand je suis énervé

Il y a quelques mois, j’ai découvert cette comptine sur un blog que j’apprécie énormément Ensemble Naturellement. Apprendre la communication non-violente aux enfants à l’école dès le plus jeune âge pour les aider à gérer leur colère et à sortir des situations de conflits avec leurs camarades, je trouve ça vraiment très intéressant.

Little Miss Sunshine est encore un peu petite, mais elle était à côté de moi le jour où j’ai écouté la comptine pour la première fois et elle a voulu la ré-écouter plusieurs fois de suite. Alors j’en ai profité, je lui ai expliqué un peu les grands principes de la communication non-violente au travers de la comptine. Et elle a retenu plus de choses que je ne l’imaginais.

Ce matin, au réveil, elle m’a réclamé la « comptine où je suis énervé ». Après quelques secondes de réflexion, je me suis souvenue de la comptine de l’Université de la paix. Et ce matin, à la place de chanter notre traditionnel « Il en faut peu pour être heureux », nous avons donc récité cette comptine. Vous trouverez les paroles en téléchargement libre sur le blog Ensemble Naturellement. La gestuelle de la comptine permet finalement d’intéresser des enfants même assez jeunes comme Little Miss Sunshine.

C’est une énorme richesse que d’apprendre à exprimer sainement sa colère, sans la réprimer en étant enfant. En tant qu’adulte, je dois bien dire que j’ai encore beaucoup de travail à ce niveau. Je n’ai jamais appris à parler de mes ressentis, de mes sentiments, de ne pas m’en prendre à celui qui est en face de moi. Je suis loin d’être colérique ou de me mettre facilement en colère, mais c’est quelque chose que j’aimerai vraiment réussir à améliorer. Alors j’ai bien l’intention de le travailler en même temps que Little Miss Sunshine. Nous apprendrons ensemble, et quoi de plus enrichissant pour toutes les deux? 

Comme Ensemble Naturellement, j’espère avoir le réflexe de l’utiliser pour désamorcer la prochaine colère, la mienne ou celle de Little Miss Sunshine. Et ce matin, en partant à l’école, Little Miss Sunshine m’a dit vouloir raconter et expliquer la comptine à ses copines. Je serai curieuse de savoir si elle va faire des émules… Mais quoi qu’il en soit, je suis fière d’elle 😉

Et vous, qu’est-ce que vous en pensez? 

[Abonnement] Les magazines de Little Miss Sunshine 3 ans

Depuis qu’elle a 8 ou 9 mois, Little Miss Sunshine est abonnée à des magazines. La lecture faisant partie intégrante de notre mode de vie, elle est très rapidement devenue elle-même très demandeuse. A l’origine, c’est Nonna qui nous avait proposé de lui offrir un abonnement. En règle générale, je préfère les albums, j’aime pouvoir lire le livre avant de le lire à ma fille afin de savoir exactement de quoi il en retourne et s’il est en adéquation avec nos principes éducatifs bienveillants. Mais je me suis finalement laissé tenter par l’option du magazine: pour la joie qui se lisait sur son visage en ouvrant la boîte aux lettres, pour la diversité de lectures et d’activités que ça nous a apporté, pour les idées que ça à pu me donner… Et ensemble avec Nonna, nous avons choisi Popi.

IMG_0540.JPG

D’un point de vu bienveillant, on repassera. Notamment à cause de Petit Ours Brun. Certaines histoires le sont relativement et d’autres pas du tout. Mais l’avantage du magazine, c’est qu’on le feuillète, que les histoires sont courtes, vite lu par Maman et j’avoue je ne me gêne pas de changer la fin d’une histoire ou de modifier quelques expressions pour les rendre plus bienveillantes… Mais dès le départ, nous avons beaucoup joué avec les dernières pages du magazine, puisqu’à chaque numéro, elles sont consacrés à un univers: le petit monde du docteur, le petit monde de la crèche, le petit monde des animaux de la montagne, le petit monde de la ferme, … C’est vraiment très riche pour l’apprentissage de vocabulaire, pour développer le sens de l’observation, pour jouer à « cherche et trouve », pour laisser l’enfant raconter ce qu’il voit, … L’autre partie du magazine que nous aimions beaucoup s’était la surprise. A chaque numéro, il y a un petit bricolage très rapide à faire à créer avec l’enfant et ensuite, on peut découvrir quelque chose de nouveau sur la double page: un petit poussin qui cherche sa Maman (et qui la trouve), des enfants qui construisent un bonhomme de neige (qui apparait comme par magie), un petit bonhomme qui grandit et qui passe du biberon à une assiette de pâte,… Parfois cette page est remplacée par une histoire de Lili Souris avec un petit montage également qui plaisait toujours beaucoup à Little Miss Sunshine. A noter aussi qu’on a adoré le principe des calendriers de l’Avent offert dans le magazine à chaque mois de novembre! Bref, nous avons été abonné à Popi un peu plus de deux ans et malgré ses défauts, nous avons toujours grandement apprécié de le recevoir.

Pour Noël, alors que Little Miss Sunshine allait avoir trois ans, Nonna m’a proposé de lui offrir de nouveaux abonnements plus adaptés à son âge et de nous les faire envoyer directement à Shanghai. J’ai été ravie de constaté que c’était possible! Nous avons pas mal réfléchi avant de trouver les abonnements qui nous convenaient. Et finalement, nous avons opté pour Pomme d’Api – que j’estime dans la suite le Popi -, Les belles histoires, – parce qu’ils nous permettent d’avoir régulièrement de nouvelles histoires pour le soir, ce qui n’est pas forcément évident quand on vit à l’étranger, – et Wakou – pour la passion que Little Miss Sunshine voue actuellement aux animaux et au corps humain.

  • Pomme d’Api

Il faut bien le dire, j’ai été très agréablement surprise par ce magazine. Je m’attendais à quelque chose de très peu bienveillant, plus dans l’esprit de Popi, et finalement j’ai été très agréablement surprise notamment par le petit livret pour les parents qui ces derniers mois à régulièrement fait une belle place à l’éducation bienveillante. Ce n’est malheureusement pas toujours le cas pour les histoires qui sont dans le magazine, mais je continue mon système de pré-lecture/lecture à ma sauce, que j’avais déja mis en place avec Popi et que je réalise d’ailleurs régulièrement dans d’autres livres aussi…

IMG_0537.JPG

On aime notamment La question à Zig Zag – très souvent tourné autour de l’environnement ou du quotidien: le vent, les saisons, que sait faire un bébé, … – Les pom’devinettes – que Little Miss Sunshine adore résoudre -, la double page AnimOh! – qui décrit à chaque numéro un animal différent, son lieu de vie, … -, la double page La classe d’Oscar – pour le jeu d’observation, parce que l’enfant peu suivre en partie la lecture de la petite histoire avec les petites images qui se glissent dans le texte – la grande histoire – pour la lecture du soir – et les petits philosophes – qui permettent de réfléchir à des sujets tels que les disputes entre amis, les saisons, qu’est ce qui est beau?, … – ainsi que les pages de jeux et l’atelier Pomme d’Api pour les sympathiques bricolages que nous prenons beaucoup de plaisir à réaliser.

On aime moins SamSam – parce qu’on ne comprend pas toujours bien l’intérêt de l’histoire… – Petit Ours Brun – ça dépend des histoires, mais la plupart du temps la réaction des parents m’horripile! – et Adélidélo – mais là encore, ça dépend des histoires…

Et on a adoré le numéro spécial avec le calendrier de l’Avent et l’histoire à continuer chaque soir du mois de décembre!

En conclusion, on est vraiment content de notre choix et agréablement surpris par ce magazine! 

  • Les belles histoires

Nous avons longtemps hésité entre celui-ci et Histoires pour les petits. Nous avons acheté un magazine de chaque avant de faire notre choix et je dois bien avouer que je ne sais plus vraiment ce qui a fait pencher la balance pour Les belles histoires.

IMG_0536.JPG

Quoi qu’il en soit, on aime la grande histoire et la petite histoire– en règle générale, relativement bienveillante ou avec une fin qui remet bien les choses en place ou si vraiment je mets à ma sauce, et on aime également les couleurs et le graphisme des illustrations la plupart du temps, avec quelques fois un vrai coup de coeur! -, et l’histoire sans paroles de Polo le petit aventurier – qui permet à l’enfant d’exprimer ce qu’il voit et d’essayer de raconter l’histoire par lui-même. Parfois, suivant le mois, il y a une double page Les bons moments avec un bricolage à réaliser – c’est notamment le cas à Noël, pour la Fête des Grands-mères ou encore pour la Fête de la musique et vous vous en doutez, on aime beaucoup! J’aime aussi les conseils de lectures pour les enfants dont je m’inspire parfois.

Bref, encore un choix que nous ne regrettons pas, même si nous tenterons certainement Histoires pour les Petits quand notre Petit Poisson sera en âge de l’apprécier! 

  • Wakou

Ce magazine, c’est notre coup de coeur à Little Miss Sunshine et moi. Il correspond exactement à nos attentes à toutes les deux.

IMG_0538.JPG

J’avais peur au départ que ce magazine ne soit pas assez adapté à Little Miss Sunshine compte tenu de son jeune âge (3 ans au début de l’abonnement), mais finalement ma petite curieuse s’y retrouve vraiment!

On adore les dossiers  sur la vie animale et la double page de jeux qui y est associé –  dont on s’inspire d’ailleurs régulièrement pour créer ensuite nos propres cahiers d’activités -, la double page de bricolage super rapide à réaliser en toutes circonstances (une paire de ciseaux, un tube de colle ou un rouleau de scotch suffisent!), l’histoire en photos – qui tourne toujours autour d’un animal et de ses habitudes de vie – la partie Ton corps – qui plait énormément à Little Miss Sunshine, très demandeuse à ce sujet actuellement! – et l’aventure de Petit Chaman sur la quatrième de couverture – c’est toujours la première chose que Little Miss Sunshine me demande de lire et le premier sujet dont nous discutons et débattons ensuite!

On aime bien la double page Activité – toujours quelque chose à fabriquer ou une recette à expérimenter -, l’histoire du soir – pas toujours totalement bienveillante, mais quand même – la question – qui tourne souvent autour de l’environnement ou de animaux – énergie renouvelable, comment respirent les poisson,  pourquoi il faut sauver les fôrets, … – le poster – Little Miss Sunshine réclame d’ailleurs régulièrement que je lui accroche sur la porte de son armoire – et Petit reporter – qui nous emmène toujours avec un ou des enfants à la découverte d’une exposition, d’un parc ou d’une école écolo.

On aime moins l’histoire de Wakou en première page – mais sans doute parce que Little Miss Sunshine est encore un peu petite pour comprendre parfois -, la double page Chiens, chats et Compagnie – parce que nous ne sommes pas concerné, mais les conseils pour s’occuper des animaux domestiques sont relativement bien pensé! -, Balez & Malina – mais là encore, c’est peut être plus une question d’âge pour la compréhension de Little Miss Sunshine.

Bref, ce magazine, c’est vraiment notre coup de coeur, celui qu’on attend devant la boite aux lettres avec le plus d’impatience! 

Deux autres magazines ont retenu notre attention. Mais nous n’avons pas franchit le cap de l’abonnement pour le moment. Il s’agit de:

  • Youpi

Ce magazine s’adresse aux enfants un peu plus grands (à partir de 5 ans), mais c’est également un coup de coeur pour toutes les deux. En prenant le temps d’expliquer un petit peu, il n’est finalement pas si compliqué à comprendre pour Little Miss Sunshine.

On adore la première partie Raconte-moi le monde – on apprend toujours quelque chose de vraiment intéressant -, les Animaux du monde – on aime beaucoup le reportage photo! -, la nature près de chez nous – la plupart du temps on découvre une fleur ou une plante de nos contrées (Europe) et son lieu de vie – et enfin le dossier L’expérience – qui donne vraiment de supers idées d’expérience à réaliser avec les petits pour comprendre les sciences!

On aime As-tu tout lu? – qui nous permet de refaire un point sur notre lecture et de voir notre niveau de compréhension des dossiers – , les BD Les riquiquis et Grand-Père sauve la planète.

On aime moins les devinettes – mais parce qu’elles s’adressent à des enfants plus âgés que Little Miss Sunshine -, la page J’apprends à dessiner – qui est encore trop compliqué pour Little Miss Sunshine – et Bambou, Kika et le crayon magique – qui s’adresse également à des enfants plus âgés.

Bref, vous l’aurez compris, un réel coup de coeur également qui viendra certainement un jour remplacer Wakou quand Little Miss Sunshine sera en âge de mieux apprécier. 

    IMG_0539.JPG

  • Peppa Pig

C’est au travers d’une publicité dans un de nos magazines que nous avons découvert l’existence de ce magazine Peppa Pig. Little Miss Sunshine qui est fan de la petite cochonne a tout de suite demandé à l’avoir. Aussitôt dit, aussitôt fait, ou presque, puisqu’il a fallu attendre l’arrivée de Papapa et Mamama à Shanghai pour le recevoir. Il s’agit du numéro 1. Mais nous avons été conquises toutes les deux.

On a beaucoup aimé l’Histoire – dans la droite ligne des dessins animés avec des conseils de lecture et de description des images pour les parents – l’imagier – notamment parce qu’il fallait coller de nombreux autocollants! – les jeux – qui correspondent exactement à ce que j’attends d’un magazine pour les enfants de cet âge (3 à 6 ans) – les pourquoi de Peppa Pig – qui concerne les animaux de la ferme dans le premier numéro – et Allô docteur – parce que Little Miss Sunshine est très demandeuse en ce qui concerne le corp humain et son fonctionnement!

On a moins aimé la page bricolage – mais surtout parce qu’il faut accumuler une bonne dose de matériel pour le réaliser et que Little Miss Sunshine a été très frustré que nous ne l’ayons pas à disposition – et la recette – qui est au demeurant simple (des cupcakes), mais demande une certaine dextérité pour la réalisation des décors (en forme de Peppa Pig) sans compter que je ne trouve pas de pâte à sucre à Shanghai.

Bref, les défauts que nous avons trouvé à ce magazine n’en sont pas vraiment. A voir si le deuxième numéro tient ses promesses (c’est un trimestriel) et dans ce cas, nous nous abonnerons certainement! 

Et vous, avez-vous des abonnements à des magazines pour vos enfants? Quels sont vos coups de coeur? 

[Livre jeunesse] Le loup qui voulait faire le tour du monde

C’est un peu par hasard, en cherchant un livre qui traitait de voyage, juste avant notre départ pour la chine, que je suis tombée sur ce livre sur lequel j’ai totalement craqué.

IMG_0547.JPG

Little Miss Sunshine connaissait déja Le Loup au travers du livre Le loup qui voulait changer de couleurs et aimait beaucoup ce personnage. Alors je n’ai pas hésité un instant à acheter ce beau livre.

Le Loup s’ennuie dans sa forêt.

IMG_0549.JPG

Alors il décide de faire sa valise et de partir en tour du monde. On le suit dans ses aventures à Paris,

IMG_0550.JPG

en Angleterre,

IMG_0551.JPG

en Italie,

IMG_0552.JPG

en Egypte et au Kenya,

IMG_0553.JPG

à Madagascar et au Népal,

IMG_0554.JPG

en Chine et en Australie,

IMG_0555.JPG

en Amérique du Sud et à New York,

IMG_0556.JPG

et au Canada. Et puis il est fatigué de parcourir le monde et décide de rentrer narrer ses aventures à ses amis de la forêt.

Ce petit livre est extrêmement riche. Il convient à mon sens à des enfants d’âge très différent et à des stades de compréhension très différents également. Les plus petits aimeront les mésaventures amoureuses du Loup, les couleurs et les dessins. Les petits commenceront peut être à poser des questions sur les différentes destinations du Loup. Et les plus grands pourront totalement se plonger dans le tour du monde du Loup.

C’est aussi une base géniale, un outil de réflexion et de travail sur les pays, les continents, le monde, le voyage. C’est bien simple, nous l’utilisons très régulièrement avec Little Miss Sunshine et j’ai encore mille et une idée d’activités autour de ce livre.

Suite à notre départ en Chine, Little Miss Sunshine a été très demandeuse en ce qui concerne la géographie. Et ce n’est pas évident de parler de géographie à un enfant de même pas trois ans. Nous avions bien investi dans un super atlas qui nous a beaucoup servi et nous sert toujours, mais rien ne vaut une histoire d’aventures… Et la mappemonde qui se trouve au dos de la couverture nous permet à chaque lecture de situer le Loup dans ses aventures (ce qu’elle arrive à faire d’elle-même maintenant).

IMG_0548.JPG

Ce livre est vraiment un véritable coup de coeur pour toutes les deux. Et encore aujourd’hui, nous le relisons très régulièrement et nous l’utilisons régulièrement dans nos activités géographiques!