[Roadtrip] Fujian – Jour 4: De WuYiShan à Xiamen

Le quatrième jour fut déja le dernier que nous avons passé dans ses magnifiques montagnes WuYi. Le guide nous avait préparé une dernière belle promenade dans la montagne pour faire le plein d’air frais et de souvenirs avant notre départ pour la côte…

IMG_8204

La vue sur les montagnes depuis notre hôtel

Nous avons pu faire une mini-grasse matinée ce jour-là. Et après un bon petit-déjeuner, à la Chinoise, nous sommes donc partis nous promener une dernière fois dans ses magnifiques montagnes.

IMG_8209

Encore une fois, la promenade a commencé dans les jardins de thé. Mais cette fois, nous nous sommes également enfoncé dans la forêt, dans laquelle il y a quelques dizaines d’années encore on trouvait des tigres…

IMG_8206

IMG_8205

IMG_8256

Un mode de portage que je pensais révolu mais que l’on trouve encore dans tous les endroits montagneux en Chine

Jusqu’à arriver à la magnifique falaise du tigre hurlant (Tiger Roaring Cliff) et son temple construit à même la roche. Le soleil était presque chaud. Nous avons dû tomber les vestes assez rapidement.

IMG_8260

Tiger Roaring Cliff

IMG_8223

Sur les photos, ça ne rend pas très bien. Mais la falaise était vertigineuse et le passage très étroit…

IMG_8219

Tout le long de la falaise, les Chinois déposent des batonnets de bois avec des billets au-dessus. Notre guide nous expliquait que c’est la chose à faire si on veut avoir un ami riche, prêt à nous aider…

Le temple était magnifique également…

IMG_8225

IMG_8226

Puis, nous sommes redescendu… Toujours à travers la forêt…

IMG_8239

IMG_8233

Et les jardins de thé…

IMG_8208

IMG_8262

IMG_8235

Et enfin, nous avons terminé notre promenade par une pause au bord d’un joli lac…

IMG_8240

Après un dernière promenade en mini-bus pour retourner à WuYi Shan, nous sommes allés déjeuner.

Papa Lou a absolument voulu nous faire goûter des larves de frelons frites… J’ai goûté et ça n’est finalement pas si écoeurant que ça en à l’air. Ca à même un bon petit goût de miel. Par contre, la texture est bizarre. Little Miss Sunshine, imprévisible comme à son habitude, a choisi de goûter et même d’en manger 5!

IMG_8249

Et puis après une dernière promenade dans la ville, …

IMG_8251

… et quelques tasses de thé…

IMG_8253

… nous sommes repassés à l’hôtel pour récupérer nos valises, avant de prendre la route de la gare.

IMG_8258

IMG_8259

TGV chinois

Direction la côte du Fujian… Xiamen. 

Nous sommes arrivés tard dans la soirée. Une nouvelle guide et un chauffeur nous attendaient là-bas. Après les présentations, ils nous ont déposé à l’hôtel et nous ont indiqué un restaurant pour dîner…

Nous nous sommes endormis relativement tôt la tête plein des images de WuYiShan et le coeur impatient d’aller voir la mer le lendemain!


Et pour revoir l’ensemble de ce voyage:

[Roadtrip] Fujian – Jour 3: Da Hong Pao 

Ce troisième jour était le jour que j’attendais le plus de tout le voyage. Depuis le temps que je rêvais de découvrir les mythiques théiers originels de Da Hong Pao, ce wulong chinois mythique…

Et je n’ai pas été déçue! Nous avons passé une merveilleuse journée! 

Par un temps magnifique, nous avons repris le chemin du Parc de WuYi Shan. Cette fois, c’est par l’entrée Sud que nous sommes entrés dans le parc. Mais l’organisation pour le tourisme de masse est la même. Nous sommes montés dans un mini-bus qui nous a emmené jusqu’au pied des jardins de thés.

IMG_8158

Représentation d’un bourgeon et de deux feuilles de thé dans un des jardins

La promenade aura été reposante par rapport à la veille. Pas de montée phénoménale, pas de montagne à escalader cette fois-ci. Nous nous sommes simplement promené à travers les magnifiques jardins de thés et nous avons observer la nature luxuriante et les montagnes rocheuses qui donnent leur goût si particulier aux thés de WuYi.

IMG_8128

Les impressionnantes falaises rocheuses avec les théiers à leur pied…

IMG_8125

IMG_8137

IMG_8155

Au bout d’une bonne trentaine de minutes de marche à travers divers jardins, nous nous trouvons enfin devant la fameuse porte menant au jardin des mythiques théiers de Da Hong Pao

IMG_8148

Il y a quelques années encore, cette porte était gardée jours et nuits par deux soldats chinois en habits et armés. Ils participaient sans nul doute au mythe autour de ses thés. Aujourd’hui, plus de soldat, mais des caméras de surveillance qui surveillent tout le site.

En approchant du site, je me demande à quoi m’attendre. Je me demande si ces théiers seront au milieu d’un jardin, entouré de fil barbelé, si ils seront facilement visible, si il y aura beaucoup de monde autour…

Et finalement, j’ai même du mal à les trouver dans un premier temps… Et il n’y a que peu de monde dans ce jardin de thés.

IMG_8136

Les théiers de Da Hong Pao originels sont accrochés à même la falaise. Six plants. Trois qui sont les vrais théiers originels et trois autres des boutures d’époque.

IMG_8138

Aujourd’hui, on ne récolte plus leurs feuilles. Mais il y a encore quelques années, les feuilles étaient récoltées, transformées en Da Hong Pao et offert en cadeaux diplomatiques aux plus éminents personnages de la planète.

Je ne suis vraiment pas déçue de cette visite. Il faut dire que j’avais quand même un petit peu peur d’avoir sous les yeux une sorte de « cirque touristique » et ce n’est pas le cas…

Nous sommes redescendu vers la station du mini-bus à travers d’autres jardins de thés… Des images plein la tête!  IMG_8156Malheureusement, nous étions encore trop tôt dans la saison pour apercevoir les premiers bourgeons de théiers…

IMG_8162

J’ai particulièrement aimé ce joli jardin de thés au bord de l’eau…

Puis nous avons repris le mini-bus pour aller voir une immense cascade. Encore une fois, on se promène dans un paysage enchanteur, des montagnes rocheuses et des théiers un peu partout autour de nous…

IMG_8164

IMG_8176

La cascade se mérite. Ce sont encore des escaliers qui nous attendent pour la fin de l’ascension. Et Little Miss Sunshine qui refuse de marcher. Après moultes négociations et motivations, elle finira finalement par montée les marches seule, à sa plus grande fierté…

IMG_8166

La cascade valait le coup d’oeil. Mais le filet d’eau qui plonge dans le petit lac en contre-bas est vraiment minuscule…

IMG_8168 IMG_8169

Le paysage est digne des plus beaux films chinois. Pas mal de films ont d’ailleurs été tourné ici aux dires de notre guide.

Entre la cascade et l’étang, un joli temple de bois…IMG_8170

Puis vient déja l’heure de redescendre… Mais pas sans laisser un peu Little Miss Sunshine se défouler et courir après les pigeons, même si techniquement nous n’avions pas le temps, qu’il fallait redescendre pour aller déjeuner… Voyager avec des enfants en bas âge, c’est aussi savoir qu’à certains moments, c’est eux qui priment! 

IMG_8174

Après quelques 20 minutes de jeux, nous finissons par quitter le terrain de la cascade. Little Miss Sunshine marche alors de manière beaucoup plus volontaire. Et ça fait du bien à nos dos!

Après une dernière promenade dans le parc en mini-bus, nous avons repris la voiture pour aller déjeuner en ville à WuYiShan.

IMG_8177

Le lieu de notre déjeuner nous a beaucoup plu… Et nous y avons dégusté un excellent poulet cuit dans le bouillon et délicieusement fondant.

Après le déjeuner, nous sommes allés déguster des thés de WuYi chez un producteur. C’est un des moments que j’attendais le plus de notre voyage. Nous avons commencé par déguster quelques thés de WuYi, notamment du JinJunMei, du WuYi RouGui, du DaHongPao et d’autres YanCha, assez classique, jusqu’à ce que la fille du producteur comprenne que l’on s’y connaissait quand même pas mal…

Les enfants, comme toujours en Chine, ont été accueillis comme des rois. Little Miss Sunshine a reçu des tonnes de choses à manger (cacahuètes, orange, nougat chinois et autres gourmandises) et Little Smiling Buddha a été le centre de l’attention avec ses beaux yeux bleus.

Rapidement, on nous a proposé de visiter les lieux de production. Et ce fut un réel plaisir de pouvoir voir de nos propres yeux, ce que je n’avais jusqu’à présent vu qu’en photo durant mes formations à l’école du thé à l’époque où je travaillais encore.

Dans la première salle, les feuilles de thés arrivent pour être chauffées et leur donner le bon goût grillé typique des YanCha. Les feuilles sont placées en fines couches dans les gros paniers que l’on voit sur la première photo. Les trous – que l’on peut voir sur les deux prochaines photos – sont remplis de cendres brulantes – comme c’est le cas sur la deuxième photo – et les paniers posés dessus pour quelques temps, juste ce qu’il faut pour donner le goût typique de YanCha.

IMG_8180

IMG_8181

Vient ensuite l’étape du brassage. On place le thé dans ses grands tambours et on va laisser les feuilles de thé être brassées alors que de l’air chaud y est insufflé – par le tuyau que l’on voit sur la deuxième photo – pendant un certain temps.

IMG_8183

IMG_8182

Vient ensuite le roulage qui va donner sa forme particulière aux feuilles des YanCha.

IMG_8185

Pour terminer et pour stopper l’oxydation, ainsi qu’ôter l’humidité résiduelle, les feuilles de thé sont chauffées.

IMG_8184

La visite de cette « cave » à thé aura vraiment été un des points forts de notre visite dans les montagnes WuYi. Ensuite, on nous a invité à déguster des thés beaucoup plus intéressants…

Nous sommes passés dans la salle de dégustation professionnelle…

IMG_8186

… avant d’aller nous installer dans une très jolie salle pour déguster de très bons thés…

IMG_8193

L’atmosphère y était si paisible. La lumière magnifique. Le lieu si joliment typique. Nous y avons finalement passé tout l’après-midi…

IMG_8189

Et Little Miss Sunshine a pu jouer de ce très joli instrument typiquement chinois pendant une bonne partie de l’après-midi.

Ce fut une journée, absolument parfaite…


Et pour revoir l’ensemble de ce voyage:

[Expatriation] Yu Garden au Nouvel An Chinois

Je vous en ai parlé là-bas, avec Little Miss Sunshine nous avons mis en place un jour joker par mois pour rester à la maison avec moi. Elle a utilisé son joker du moi de février dès le premier mercredi du mois. Nous en avons profité pour partir à la découverte de Yu Garden et de ses jolis décors à l’occasion du Nouvel An Chinois. Une jolie sortie culturelle pour une journée d’école buissonnière!

Tout début d’après-midi, alors que Little Smiling Buddha s’était endormi pour sa sieste et qu’Ayi était là pour s’en occuper, Little Miss Sunshine et moi avons pris un taxi vers le centre ville de Shanghai.

Nous avons commencé notre promenade par les petites ruelles avoisinant Yu Garden où les vieilles boutiques étaient toutes déja décoré pour le Nouvel An. Des lanternes rouges égaillaient toutes les rues…

IMG_7381.JPG

IMG_7436.JPG

Complètement par hasard, nous avons croisé un marchand de Barbe à Papa. Il préparait de très jolies Barbes à Papa colorés en forme de fleurs. Je n’ai pas laissé le temps à Little Miss Sunshine de m’en demander une, je lui ai tout de suite proposé d’en acheter une. Je connais son amour pour les nuages à manger… Nous nous sommes régalés!

IMG_7435.JPG

Puis nous sommes entrés dans l’enceinte du temple… Et nous en avons pris plein les yeux!

IMG_7444.JPG

Le rouge et le jaune sont omniprésent, mais les couleurs sont partout! On trouve un peu partout des scènes retraçant la vie des grands empereurs et de grands généraux légendaires…

IMG_7402.JPG

IMG_7411.JPG

IMG_7445.JPG

IMG_7446.JPG

IMG_7421.JPG

Et puis partout, au-dessus de nos têtes, c’est l’animal de l’année qui décore les rues

IMG_7415.JPG

Mais il y a aussi les lanternes…

IMG_7413.JPG

Et les oiseaux légendaires…

IMG_7417.JPG

Nous avons passé un bon moment en tête à tête entre filles dans l’ambiance du Nouvel An Chinois.

A notre retour, Little Smiling Buddha venait de se réveiller. Il était juste l’heure du goûter!

[Promenade] Dans ma ville natale

Rentrer en France pour les vacances, ça a aussi ça de bon, que l’on retrouve avec plaisir les endroits où l’on a passé son enfance. Les lieux changent, bien sûr, mais on retrouve tout de même toujours certains endroits inchangés.

Dans ma ville natale, qui est une petite ville de la campagne alsacienne, les vestiges historiques sont nombreux. Et l’histoire, c’est une de mes passions. Alors me promener dans ma ville natale avec Little Miss Sunshine, c’est une occasion pour moi de lui raconter l’Histoire de France et de partager des anecdotes de ma vie d’enfant avec elle.

IMG_2876

IMG_2880

Un des lieux symboliques de ma ville natale et de mon enfance, ce sont les remparts. Il y a un château et bien sûr plusieurs promenades sur les anciens remparts de la ville fortifiée. Et c’est toujours avec beaucoup de plaisir que nous nous y promenons…

IMG_2882

Passer à côté ou rentrer dans l’église où nous nous sommes mariés est toujours un réel plaisir… J’espère d’ailleurs pouvoir y faire baptiser mon fils l’été prochain.

IMG_2881

Par hasard, nous sommes arrivés en France, le week-end des Journées du Patrimoine. Et c’est avec un immense plaisir que j’ai découvert au cours d’une promenade, que l’on pouvait à cette occasion visiter un endroit qui est habituellement fermé au public: l’Eglise des Récollets et son cloître.

IMG_2891

IMG_2887

IMG_2888

Fermée depuis les années 1950, elle est dans un piteux état à l’intérieur. Et c’est bien dommage… Elle a effectivement été fouillée dans les années 1980, mais depuis rien n’a été fait. Si ce n’est de la mettre hors d’eau en rénovant la charpente. 

IMG_2884

A l’intérieur du cloître, une magnifique horloge solaire, dont tous les guides touristiques parlent, mais qui est habituellement invisible puisque le cloître est fermé.

IMG_2898

J’ai par la même occasion pu revisiter les archives municipales que je n’avais pas vu depuis plus d’une dizaine d’années. Cela m’a rappelé beaucoup de souvenirs…

Little Miss Sunshine, curieuse comme à son habitude, n’a pas manqué de me poser des dizaines de questions sur les églises et les archives. Toute cette soif de connaissance, c’est un vrai plaisir d’y répondre!

Mais se promener dans sa ville natale, ce n’est jamais anodin… Les souvenirs d’enfance reprennent toute leur place!

La semaine de Little Miss Sunshine en vacances #1

La première semaine de vacances de Little Miss Sunshine est déjà passée. Et je suis ravie, car nous avons pu réaliser de nombreuses activités. Seule déception, la température – 28 degrés au plus froid de la nuit, de 32 à 38 degrés en journée, sans parler de la température ressentie! – nous empêche de faire de vraies sorties et de pique-niquer à l’extérieur…

Voici donc les activités et sorties marquantes de la semaine en photos.

Lundi 

IMG_1868.JPG

Une promenade matinale dans le quartier tant que la chaleur n’était pas extrême…

IMG_1755.JPG
Confection de sablés en forme de domino

IMG_1869.JPG

Jeu d’imagination sur le thème des dinosaures

Mardi 

IMG_1771.JPG

Plantation de graines de haricots pour observer la germination

IMG_1870.JPG

Préparation de notre activité du sur-lendemain les bateaux glacés

IMG_1799.JPG

Après-midi à l’Aquarium de Shanghai

Mercredi 

IMG_1805.JPG

Tri des animaux selon leur lieux de vie

IMG_1815.JPG

Promenade entre filles dans la Concession française pour acheter du miel et une jolie composition pour Little Miss Sunshine

Jeudi 

IMG_1824.JPG

Courses de bateaux glacés

IMG_1832.JPG

Peinture à l’eau sur le balcon

IMG_1845.JPG

Promenade-récolte pour nos prochains bricolages entre filles

IMG_1853.JPG

Peinture pour le bain

IMG_1851.JPG

Préparation d’une activité peinture glacée

Vendredi 

IMG_1866.JPG

Jeu avec les playmobils

  IMG_1876.JPG

Après-midi à l’aire de jeux avec Ayi

Une superbe première semaine! On vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour la suite! 

Et chez vous, les vacances ça se passe comment quand vous restez à la maison? 

[Education bienveillante] Intégrer la nature à la vie citadine

Si on me demande mon idéal de cadre de vie avec un jeune enfant, je répondrais certainement la campagne. Pas la campagne profonde, mais une petite ville au milieu de la campagne, un endroit où nous pourrions avoir un jardin pour courir et jouer, un potager pour faire pousser quelques légumes, quelques arbres fruitiers, quelques lapins, une ruche, un grand arbre pour y faire une cabane… Un endroit pas trop éloigné d’autres grandes villes pour conserver les commodités de la ville auxquelles nous avons tout de même pris goût. Mais certainement pas la grande ville.

Et pourtant, par la force des choses, depuis la naissance de Little Miss Sunshine, nous n’avons vécu qu’en appartement dans des grandes, voire très grandes villes. Un de nos critères de recherche d’appartement comprenait le fait qu’il devait y avoir un parc à proximité, ainsi qu’un balcon pour profiter un minimum de l’extérieur. Je ne m’imaginais pas vivre sans pouvoir sortir facilement.

Il n’en demeure pas moins important, à mon avis, de faire profiter les enfants des bienfaits de la nature. En trois ans et quelques mois, nous avons donc mis pas mal de choses en place dans ce sens.

  • La faune

J’ai toujours pensé qu’il était important pour les enfants d’être au contact d’animaux. Cela leur apporte beaucoup. Ils comprennent les limites des autres, comprennent qu’il existe différents types d’êtres vivants, qu’il faut prendre soin de la vie et des autres, cela les aide à développer leur empathie, et leur donne un aperçu de la diversité du règne animal. Et c’est vrai que j’ai toujours vécu dans mon enfance avec des animaux autour de moi (chien, chat, tortue, poissons, cochon d’inde, lapins,…)

Tant que nous avons vécu à Paris, nous avions deux octodons chez nous. Little Miss Sunshine se plaisait à les observer, à les laisser s’approcher d’elle, à les écouter chanter, à les caresser, … Elle m’aidait régulièrement à les nourrir. Mais avec notre départ pour la Chine, nous avons été contraint de les laisser à Papapa et Mamama. Et nous ne souhaitions pas avoir d’autres animaux, puisque nous devons régulièrement rentrer en France pour des périodes plus ou moins longues (quelques jours à plusieurs semaines) et ne pouvons pas emmener d’animaux.

Sen et Haku

Durant notre passage par la maison de Parrain et Tata F. avant notre départ en Chine, Little Miss Sunshine a découvert la vie avec un chat, puis une fois en Alsace, la vie avec un chien. Elle a appris à respecter leur besoin de calme, mais aussi à jouer avec eux…

LMS-et-Barry3-300x200

Et puis Ayi est arrivée. Et Ayi est fantastique. Elle nous a ramené des vers à soie pour commencer. Une expérience inoubliable de voir se développer des papillons. Little Miss Sunshine, curieuse de nature, ne cesse de nous poser des questions. La richesse d’une telle expérience est extraordinaire. On peut aborder le cycle de la vie de la naissance à la mort d’un individu, l’observation en direct d’un vers à soie, d’un cocon puis d’un papillon et même l’éclosion d’un papillon si on a de la chance, l’accouplement des papillons et la ponte, on peut aborder de nombreuses notions au travers de cette belle expérience. Ne connaissant que peu les Bombyx du mûrier, je me suis renseignée sur ses papillons et j’ai moi-même appris beaucoup de choses. Cette expérience aura été d’une grande richesse pour toute la famille!

   IMG_0203.JPGIMG_0391.JPG

Quelques semaines plus tard, c’est une tortue aquatique qu’Ayi nous a ramené. En effet, elles ne semblent pas être une espèce protégée en Chine et les vendeurs de tortues, que ce soit pour les manger ou pour en faire des animaux domestiques, sont très nombreux. Comme les tortues sont des dizaines, voire des centaines, dans de tout petits bacs, souvent ils y en a quelques unes qui s’échappent et se retrouvent sur la route. C’est là qu’Ayi en a trouvé une et a décidé de la ramener à Little Miss Sunshine. Cette dernière qui nous en avait déja souvent réclamé une a été ravie de cette initiative. Mais l’expérience lui semble moins concluante qu’avec les vers à soie (leur évolution est très rapide) et la tortue bouge beaucoup moins que ce qu’elle espérait. Alors elle a décidé de se concentrer sur la nettoyage de son « aquarium » et sur les moments où nous la nourrissons (environ tous les deux jours). Finalement, cette expérience lui aura appris la frustration de ne pas voir gambader sa tortue comme elle l’espérait et à prendre soin d’un petit être vivant qui est dépendant de nous.

IMG_0332.JPG

Et j’ai récemment remarqué qu’il y a beaucoup d’escargots dans le parc de notre compound quand il pleut. Je pense que nous irons bientôt à la chasse aux escargots et que nous en ramènerons quelques uns sur le balcon dans un « terrarium » pour les observer également. L’an dernier, en Alsace, c’était une des passions de Little Miss Sunshine que de chasser les escargots 😉

IMG_6587

  • La flore

Quand nous sommes en promenade, nous prenons toujours le temps d’observer les arbres et les fleurs, les oiseaux et les insectes que nous croisons. Nous essayons de savoir à quelles espèces ils appartiennent quand c’est possible. Ce printemps, nous avons observé les bourgeons dans les arbres, nous avons scruté l’ouverture des premières fleurs, nous avons attendue que l’herbe redevienne vert tendre, nous avons suivi les jardiniers du compound quand ils plantaient des fleurs…

Mais il nous manque un potager pour une observation sur le long terme, pour le bonheur de la récolte. Et nous n’avons pas de potager de balcon, parce que malheureusement, je n’ai vraiment pas la main verte et que les plantes vertes décident de mourir à peine je les touche. Mais il n’empêche, lorsque Little Miss Sunshine a voulu acheter un petit cactus pour en prendre soin, j’ai tout de suite accepté. C’est son cactus, son GrandPapa lui a montré comment en prendre soin, alors depuis, une fois par semaine le dimanche, elle lui donne son bain. Et il a déja sacrément bien grandit!

IMG_0366.JPG

Dès qu’elle sera un peu plus âgé, et dans la mesure où je trouve des graines – parce que je n’en ai pas encore vu en Chine – je lui organiserai un mini-potager de balcon dont elle pourra prendre soin. Nous pourrons alors reparler en détail du cycle de vie des plantes… Et Little Miss Sunshine est méticuleuse, nulle doute que nous aurons de jolies récoltes 😉

  • Jouer avec ce que nous offre la nature

Depuis que nous étions en Alsace, Little Miss Sunshine a pris l’habitude de récolter divers objets que lui offre la nature pour en faire du landart. Elle nous ramène donc des tonnes de feuilles mortes, de bâtons, de fleurs plus ou moins fanées, de pommes de pin, de cailloux plus ou moins gros,… Papa Lou n’est pas d’accord, car en Chine, en plus dans une grande ville où tout le monde passe son temps à cracher par terre, il pense que ce n’est pas vraiment hygiénique, voire même dangereux (aussi par ce qu’on trouve vraiment de tout par terre…) Je suis tout à fait d’accord avec lui, mais je n’arrive pas à lui interdire de ramasser des feuilles et des bâtons au sol. Nous prenons toujours soins de bien laver les mains et notre récolte en rentrant, mais il n’empêche que je ne suis pas toujours rassurée et que je suis vraiment tiraillée entre mon coeur qui me dit de la laisser faire ses propres découvertes et ma tête qui me dit de ne pas la laisser ramasser n’importe quoi, n’importe où. Alors on tente des négociations, on ramasse certaines choses, à certains endroits seulement… Mais ce n’est pas toujours évident. Elle a par exemple pris l’habitude de me ramener une feuille morte chaque soir en rentrant de l’école. Feuille morte qu’elle récolte elle-même dans la cour de l’école ou sur le trottoir juste avant de rentrer. Je ne suis donc pas forcément là pour la surveiller. Et en même temps, c’est devenu un joli rituel qui me touche encore chaque soir…

IMG_0247.JPG

Dans ce but, je crois que je vais lui créer un « coin nature » sur notre balcon. Nous ferons régulièrement des récoltes « guidées et surveillées » dans les parcs, puis nous nous assurerons que tout à été soigneusement nettoyé avant de le laisser à sa disposition dans une belle boite que je customiserai sur le balcon. Elle pourra ainsi laisser libre cours à son imagination pour faire du landart en toute sécurité…

En attendant d’avoir la maison et le jardin de nos rêves, nous intégrons donc dans la mesure du possible, un peu de nature à notre vie de citadin…

Et chez vous, comment faites-vous? Vous êtes plutôt campagnard ou citadin? 

[Promenade] L’aquarium de Shanghai

Alors que Papa Lou était en déplacement au Japon, au courant de ce mois de janvier, nous en avons profité pour faire une sortie entre amis avec Little Miss Sunshine. Nous n’avions vraiment pas envie de passer notre dimanche toute seules, alors nous nous sommes organisées une sortie avec une autre famille d’expat. Little Miss Sunshine était ravie puisqu’il y avait une petite fille de son âge, un petit garçon un peu plus âgé qu’elle et une petite fille d’un an.

Après l’heure de la sieste, jeunes enfants obligent, nous nous sommes rejoint devant l’Aquarium de Shanghai. Avec Little Miss Sunshine et Papa Lou, nous l’avions déja visité au courant du mois de septembre et nous avions été conquis par l’endroit. C’est donc avec un très grand plaisir que nous y sommes retournés.

P1110428

P1110434

Les aquariums sont vraiment bien placés et mis en valeur. Les enfants peuvent tout voir sans être porté par leurs parents. Les poissons passent juste devant les yeux des petits et des grands.

P1110416

Et puis il n’y a pas que des poissons, au détour d’un aquarium on découvre un énorme crocodile qu’on a d’ailleurs d’abord pris pour un faux!

P1110431

Il y également des iguanes, des manchots ou des otaries que les enfants ont aimé observer pendant de long moment.

L’espace est très ludique, on parcours les différents continents. On commence par l’Amérique du Sud, puis on passe en Afrique, en Océanie, … J’ai d’ailleurs pris beaucoup de plaisir à voir Little Miss Sunshine reconnaître certains des continents présentés spontanément, notamment l’Afrique – présenté par trois girafes – et le Grand Nord – présenté par des manchots. Un escalator descend même à travers un aquarium et les poissons nagent tout autour de nos têtes. Little Miss Sunshine ne savait plus ou donner de la tête!

P1110418

Nous avons eu la chance de voir le requin-scie faire son ballet juste devant nous. Les enfants ont été collé à la vitre de l’aquarium durant de longues minutes.

Mais ce que les enfants ont préféré, c’est le ballet des méduses. Entre la forme si particulière et si aérienne des méduses, et les couleurs projetées dans l’aquarium, ils sont restés bouche-béé…

P1110441P1110437

La visite se termine par un très long couloir avec tapis roulant qui permet d’observer notamment les requins, mais également une foule d’autres poissons. Les enfants ont été impressionnés par la mâchoire des requins qui passaient tout autour de nous.

 

 

P1110449

 

Nous avons eu de la chance car le jour de notre visite, il n’y avait que très peu de monde à l’aquarium. Nous avons donc pu prendre notre temps, observer chaque animal aussi longtemps que les enfants les désiraient ou partir en courant à leur poursuite d’un aquarium à l’autre en fonction de leur intérêt. Nous sommes restés un moment devant l’aquarium des raies également. Les adultes à papoter et les enfants à jouer entre eux.

Nous avons passé un très bel après-midi et c’est sûr, nous retournerons encore à l’Aquarium de Shanghai! 

[Promenade] Au coeur de l’Ex-Concession française

Par une triste matinée du mois de janvier, accompagnée par un léger crachin et du brouillard, j’ai pris le taxi juste après avoir déposé Little Miss Sunshine à son bus et je me suis rendue au coeur de la Concession française où nous attendait un très sympathique guide pour une visite historique et culturelle du quartier. J’aime ces visites de Shanghai, organisées par des guides plus ou moins amateurs mais passionnés par leur ville d’accueil grâce au Cercle Francophone de Shanghai.

La visite était concentrée sur quelques rues, notamment la Julu Lu et la Changle Lu.

IMG_5930.JPG

Nous avons commencé par nous rendre dans une petite ruelle, pour voir la maison où  a vécu Cai Yuan Pei, une des figures importantes de l’éducation chinoise et du soutien du droit des femmes au début du XXème siècle. Il a notamment été ministre de l’éducation dans les années 1910 et président du Yuan de contrôle à partir de 1926. A noter, la maison se visite.

Puis nous avons parlé des villas qui bordent la Julu Lu. De leur rénovation parfois hasardeuse…

IMG_5931.JPG

Du fait que cette partie de la rue appartienne encore à l’armée de l’air chinoise et qu’il faut des autorisations spéciales de l’armée pour pouvoir y acheter un logement.

IMG_5934.JPG

Nous avons continué à flâner et à papoter, le nez en l’air à regarder les câblages électriques qui m’impressionnent toujours autant…

IMG_5935-0.JPG

… puis le nez au sol à observer les quelques rares bornes que nous avons rencontré…

IMG_5953.JPG

Nous nous sommes promenés dans quelques uns des Lilongs de la Julu Lu.

IMG_5936.JPG

Nous y avons rencontré un sympathique vendeur ambulant de produits ménagers qui s’est prêté au jeu des photos…

IMG_5938.JPG

Certains de ses Lilongs sont classés et régulièrement rénovés. La vie y est certainement plus simples que dans d’autres… Mais les jeunes Chinois ne veulent plus y vivre. Les Lilongs font partis de ce qu’ils aimeraient oublier, d’un passé encore douloureux. Ce sont plutôt les personnes âgés ou les Chinois qui ont longtemps vécu à l’étranger qui sont attirés par ce type de logement. Dans l’ancienne ville, les Lilongs sont largement rasés.

IMG_5937.JPG

Voici la porte d’un Shikumen. Un des logements autrefois réservé aux plus riches dans les Lilongs.

Puis nous sommes allées visiter la résidence Moller, aujourd’hui transformée en hôtel. Visiter est un bien grand mot, on peut surtout voir la villa et les jardins de l’extérieur. A l’intérieur, l’accès est réservé aux gens qui y séjournent. C’est une sorte de boutique-hôtel comme les Chinois les aime tant. Mais le cadre atypique donne envie d’y séjourner et le prix n’est pas exhorbitant.

IMG_5948-0.JPG

IMG_5946-0.JPG

IMG_5949.JPG

La légende voudrait qu’un riche suédois ait fait construire cette belle villa à sa fille, suivant un rêve qu’elle avait fait…

Puis nous avons repris notre chemin… Certaines villas, par manque d’espace à Shanghai, ont été transformées en école.

IMG_5950.JPG

Et puis, un peu plus loin, au fond d’une ruelle étroite, on se retrouve dans un espèce de bidonville en plein centre de la Concession française. Un endroit comme oublié de la ville…

IMG_5952.JPG IMG_5951.JPG

Et on ressort à côté de la Huai Hai Lu, la rue du divertissement et du shopping, les Champs Elysées de Shanghai. On y trouve des hôtels mytiques tels que la résidence Cathay ou l’ancien cercle sportif français, devenu le Okura Garden Hôtel.

IMG_5955.JPG

Nous sommes d’ailleurs montés au 33ème étage de l’Okura Garden Hotel afin de mieux visualiser l’étendue de l’Ex-Concession française.

IMG_5956-0.JPG

IMG_5957-0.JPG

IMG_5959-0.JPG IMG_5958-0.JPG

On repère très facilement la Concession. C’est l’endroit où l’espace est le plus préservé, où les grattes-ciel n’ont pas encore tout envahit.

Il faisait décidément frais ce jour-là et nous avons été content de terminer la visite par un déjeuner dans un restaurant chinois…