[DIY] Un igloo en polystyrène 

Voici une de nos jolies créations dans le cadre de notre thème sur les Inuits qui rentre dans le thème plus grand de la découverte des enfants du monde. Ce petit univers de jeu nous aura valu quelques heures d’amusement avant destruction complète: un igloo en polystyrène.

Je l’ai réalisé avec Little Smiling Buddha, 19 mois. Et voici ce dont nous avons eu besoin:

  • de cylindres de polystyrène
  • de la colle
  • une feuille de papier bleu

J’ai commencé par mettre de la colle sur la feuille bleue en dessinant la forme que je voulais donner à notre igloo. Ensuite, j’ai montré à Little Smiling Buddha comment prendre en main les cylindres de polystyrène et les poser sur la colle. Au bout du troisième, il s’est débrouillé seul. Je lui montrais juste comment suivre la ligne de colle de temps à autre et bien poser le polystyrène. Il a pris beaucoup de plaisir à coller tout seul!

Quand nous avons eu fini de faire le tour de notre première ligne de polystyrène, il a été très frustré de ne pas pouvoir continuer seul. C’est moi qui ai remis la colle et je lui ai a nouveau montré comment poser les cylindres sur la première ligne de polystyrène.

Ensuite, nous avons patienté une journée avant de faire de même pour une ligne supplémentaire. Puis encore une journée, pour la ligne suivante. Ma colle séchait très mal. C’est moi qui ait fini par réaliser la porte de l’igloo seule.

Pour achever ce paysage, j’ai trouvé sur le site de Hugo l’Escargoticide jolies petites marionnettes que Little Smiling Buddha a colorié, avant que je ne leur ajoute un peu de couleur. Si vous cherchez d’ailleurs de jolies marionnettes sur le thème des enfants du monde, je vous invite à farfouiller sur ce site, il y en a pas mal d’autres, très jolies aussi.

Il a joué un bon moment à mettre ses personnages dans l’igloo et à les sortir, avant de totalement détruire l’igloo… Il a pris un malin plaisir à démonter l’igloo cylindre par cylindre. Une activité de motricité fine à elle toute seule!

Il lui reste ses marionnettes, avec lesquelles il joue encore régulièrement. Il sait maintenant nommer l’ours, le pingouin, la petite fille et le garçon inuit. Un vrai bonheur de voir ainsi ses progrès!

[Cahier d’activités] Le renne

Il y a quelques semaines, Little Miss Sunshine m’a spontanément reparlé des lapbooks que nous avions créé au début de l’année. Elle en a visiblement gardé un beau souvenir – surtout celui du panda – et m’a demandé de lui en créer sur différents thèmes, notamment les requins et les pingouins. Elle est dans une phase où elle aime beaucoup les animaux marins.

Elle est également dans une phase d’éveil au niveau du vocabulaire. Elle cherche tous les jours à apprendre et connaître un nombre incroyable de mots. Que ce soit dans nos conversations ou dans les chansons que nous chantons, elle me demande la signification d’un nombre incalculable de mots dont elle me demande systématiquement et souvent plusieurs fois d’affilé la signification, avant de le répéter. Je ne vous raconte pas le nombre de mots pas facile à définir à un enfant de trois ans que l’on compte dans les chansons de Noël 😉 Mention spécial pour l' »avènement » de la chanson « Il est né le divin enfant« , j’ai réussi à lui expliquer clairement grâce au visionnage du dessin animé « Le Roi Lion ». Je pense bien que Little Miss Sunshine doit être une des seules enfants de son âge à connaître la définition d’un avènement!

Tout ça pour vous dire que j’ai donc décidé de profiter de cet état des choses, de répondre à sa curiosité et de lui donner un maximum de vocabulaire. Je lui ai donc préparé des cahiers d’activités sur différents thèmes. Le premier, largement inspiré de ce dossier et de celui-ci – j’en profite au passage pour remercier chaleureusement ces mamans formidables qui partagent leurs créations et m’inspirent! – est sur le thème de Noël. Je parle de cahier d’activités car ce que j’ai réalisé ne correspond pas à un lapbook. C’est moi, et non pas l’enfant qui a réalisé les recherches – compte tenu de son jeune âge – et je n’ai pas regroupé le maximum d’informations sur une seule page, mais créé un livret. Cahier d’activités me semble donc plus approprié. Nous réaliserons de vrais lapbooks quand Little Miss Sunshine sera en âge de les réaliser elle-même!

Dans le dossier de Noël ainsi confectionné, il y a des histoires (notamment la légende du Saint Nicolas et du Père Noël), des explications sur la naissance de Jésus (mis en parallèle avec la lecture du Petit berger de Noël), les anges, le sapin de Noël, la couronne de l’Avent, les cadeaux et le repas de Noël. Pour chaque thème, il y a de petits exercices (trouver l’ange le plus petit, graphisme, collage, …) et des bricolages (confection d’une crèche, création de l’atelier du Père Noël grâce au magazine Petites Mains N°19, création d’une couronne de l’Avent à accrocher sur la porte d’entrée, création de décors pour mettre sur les fenêtres …) ainsi que des chansons (Saint Nicolas Patron des écoliers, Il est né le divin enfant, Les anges dans nos campagnes, Petit Papa Noël,…) et enfin le visionnage de dessins animés (Le Noël de Mickey et le Pôle Express) sur le thème de Noël.

IMG_5727-0.JPG

Mais le premier cahier d’activités que j’ai entièrement réalisé moi-même est celui sur le renne. Nous restons dans le thème de Noël – et ce cahier fait d’ailleurs parti du grand dossier de Noël. J’en suis particulièrement fière. J’y ai passé une matinée. Dans une première partie, on trouve des explications simples, mais relativement poussé tout de même – facilement adaptable à un enfant jusqu’à 6 ans, je pense – sur le renne. On y apprend qu’il s’agit d’un mammifère cervidé, où il habite, pourquoi il est bien adapté à la vie au grand froid, qu’il existe des rennes sauvages et des rennes domestiqués et on termine par la légende des rennes du Père Noël. Le tout agrémenté de beaucoup de photos trouvées au gré de mes recherches sur Internet pour rendre la lecture plus ludique. Entre temps, on a un petit exercice de vocabulaire sur les différentes parties du corps du renne, à mettre en parallèle avec une figurine (pour avoir une meilleure vision concrète). Enfin, on termine par un coloriage et un bricolage toujours sur le thème du renne. En parallèle, je commence à créer des cartes de nomenclature, dans l’immédiat pour assouvir sa demande de vocabulaire, mais aussi en prévision de l’apprentissage de la lecture – ça m’évitera de m’y prendre à deux fois.

IMG_5728.JPG

Little Miss Sunshine adore les livres. C’est dans cette optique que j’utilise mon dossier. On le raconte comme une histoire. On regarde et on parle des images. J’attends et je réponds à ses questions. Et quand on a fini, on fait durer le plaisir avec le coloriage et le bricolage. On reparle de ce qu’on a appris. On utilise le vocabulaire qu’on a appris. On apprend donc sans en avoir l’air.

Si vous êtes intéressé par le cahier d’activités sur le renne, n’hésitez pas à me le demander. Je me ferais un plaisir de vous l’envoyer par mail.

Cette technique marche très bien avec Little Miss Sunshine qui est particulièrement curieuse… Je suis en pleine création d’autres cahiers d’activités notamment sur les requins et sur les mains.

Et vous comment répondez-vous aux attentes d’apprentissage de vos petits?