[Bien être de Maman] Je ne suis pas une fée du logis

Tout est dit dans le titre. Mais dans quelques semaines, je vais avoir à gérer le ménage et le rangement d’un appartement de près de 145m2, soit près de quatre fois la surface que nous avions à Paris. J’ai un peu peur de me laisser déborder, de ne plus savoir par quel bout commencer assez rapidement, sans compter que Papa Lou aura déja vécu deux mois dans cet appartement sans femme de ménage…

J’espère que nous pourrons rapidement avoir recours à une femme de ménage, mais de toute façon, elles ne font pas tout. Le rangement, le désencombrement, ça reste avant tout à la charge des personnes qui vivent dans l’appartement et mieux c’est fait et plus la femme de ménage est efficace…

Je suis tombée un peu par hasard sur la méthode Flylady. C’est une méthode pas à pas qui m’a pas mal inspiré. Je ne connais pas le détail de la méthode, si ça me convient vraiment je m’inscrirais sur leur forum, mais pour le début j’ai surtout envie de retenir certaines de leurs idées.

A savoir:

  • Chaque soir, son évier doit être propre et brillant 
  • Chaque matin, se réserver un temps pour s’habiller, se maquiller, être jolie pour affronter sa journée
  • Ne jamais sortir d’une pièce sans ranger une chose
  • Instaurer 15 minutes de désencombrement par jour sur un seul endroit
  • Définir les points chauds de son logement et y passer régulièrement deux minutes mais pas plus pour ranger et nettoyer
  • Définir 5 zones de ménage dans son logement. Chaque zone correspond à une semaine du mois. Se concentrer chaque semaine sur le ménage de la zone prédéfinie
  • Mettre en place des routines
  • Ne pas oublier de s’accorder du temps pour soi 

Je déteste faire la vaisselle, mais la motivation de voir mon évier briller le soir sera peut être assez forte pour en faire une routine? Je me laisse vite déborder par des zones où s’accumulent tout un tas de bordel (papiers, jouets, …), la technique des points chauds me permettra peut être d’y remédier car deux minutes, c’est rien ou presque! La technique des 15 minutes de désencombrement par jour m’évitera d’avoir un désencombrement de malade à faire tous les trois-quatre ans, et surtout m’évitera de me casser la tête autant que cette fois-ci lors de notre prochain déménagement! Les 5 zones de ménage, une fois qu’elles s’alterneront de manière fluide, me permettront de passer moins de temps sur le ménage et de ne pas culpabiliser d’avoir une zone nickel et celle à côté qui laisse à désirer…

Je mettrais ces techniques en place dès mon arrivée à Shanghai. Comme l’appartement est encore relativement vide, je devrais avoir plus de facilités à gérer et en appliquant ces techniques dès le début éviter de me laisser déborder. En parallèle, je me suis offert un super organiseur familial qui devrait me permettre de ne jamais rien oublier!

J’ai presque envie de dire que je suis confiante!

Et vous, des techniques pour ne pas vous laisser déborder par les tâches ménagères? 

[Education bienveillante] La coopération

Depuis son plus jeune âge, Little Miss Sunshine participe à la vie en communauté que nous avons instauré chez nous. Pour moi, il ne s’agit ni d’aide, ni d’obligation, mais plutôt d’une manière de faire tourner notre ménage et de participer et coopérer chacun à notre niveau. C’est également une jolie manière de valoriser les apprentissages de l’enfant et de lui permettre de se rendre utile à son échelle

A peine commençait-elle à se lever en se tenant à la table basse – elle devait avoir 7 mois environ – qu’elle a commencé à participer à l’élaboration des repas. C’est assis en tailleur au sol, sur la table basse, que nous préparions le repas pour être à son niveau. Elle a très vite commencé à prendre les légumes coupés pour les jeter dans un récipient ou une casserole par exemple ou à ramasser les épluchures pour les mettre dans un autre récipient. Plus tard, elle a commencé à nous chercher les ingrédients nécessaires à l’élaboration du repas. Papa dans le salon lui demandait de chercher telle ou telle épice qu’elle s’empressait de venir me demander dans la cuisine. Depuis quelques mois, elle ramenait également les plats et les bouteilles du salon à la cuisine ou inversement et partait même chercher seule certains ingrédients dans le réfrigérateur. La préparation du repas du soir a toujours été un grand moment de complicité entre Little Miss Sunshine et Papa Lou.

LMS coopération

A peine arrivait-elle à marcher qu‘elle m’aidait à ramener le linge sale dans la cuisine et à le mettre dans la machine à laver. C’était notre petit moment complice du matin pendant une longue période. On triait le linge par couleur, on le ramenait dans la cuisine avant de le mettre ensemble dans la machine à laver. Je lui montrais alors comment on met la lessive et comment on choisi le programme approprié et elle restait de longues minutes assise devant la machine à regarder le linge tourner à travers le hublot. Je garde de jolis souvenirs de ces doux moments.

Depuis quelques mois, Little Miss Sunshine aime laver la vaisselle. Comme nous avions deux bacs, je lui laissais régulièrement laver la partie incassable de la vaisselle tandis que je faisais la vaisselle dans le second bac. Elle aime également faire de la pâtisserie et je la laisse régulièrement gérer en quasi-autonomie la préparation de certaines pâtisseries. Elle passait aussi régulièrement l’aspirateur à main que nous avions à Paris ou la balayette  pour ramasser les miettes sous la table après le repas.

Actuellement, elle développe beaucoup sa motricité fine et est très demandeuse à ce niveau. Elle sait se servir seule avec une bouteille. Elle sait transvaser un liquide entre deux tasses ou verres. Elle a adoré écosser les petits pois sur le balcon dans la fraicheur du soir d’été chez Nonna et GrandPapa. Elle m’a bluffé en ôtant la coquille des oeufs durs avec une précision et une délicatesse que je ne lui connaissais pas. Et quelle fierté pour elle de le raconter à Papa Lou sur Facetime le lendemain! 

Coquilles d'oeuf

Je ne lui demande que rarement. En règle générale, c’est elle qui vient me demander: « Maman, je peux te t’aider? ». Et c’est avec un grand sourire que je lui répond. Il s’agit bien là de coopération et non d’obligation.  Certain jour quand je lui propose de m’aider, j’essuie un refus catégorique. Je n’insiste pas. Cinq minutes plus tard ou le lendemain, elle est à nouveau ravie de se rendre utile. Je valorise toujours ses initiatives. Je lui explique à quel point elle m’a aidé, que j’ai gagné du temps, que je n’ai pas eu besoin de me relever plusieurs fois, que grâce à elle nous allons terminer plus tôt et partir au parc plus vite…

Bien sûr, certain point demeure problématique. Notamment en ce qui concerne le rangement des jouets. La plupart du temps, soit j’essuie un refus catégorique de ranger, soit au mieux j’obtiens sa coopération quand je propose de ranger avec elle. Régulièrement je le fais seule. Et puis certains jours, on trouve d’autres manières, on joue à ranger. C’est à celui qui lance le plus de balles dans la corbeille, à celui qui met le plus grand nombre de bonhommes playmobil dans la boite, à celui trouve trouve le plus de jouets rouge à ranger dans le coffre,… Et ça marche… Bizarrement, elle est toujours de bonne volonté pour m’aider à ranger nos affaires et rarement d’accord pour ranger ses affaires. Mais la problématique sera bientôt différente puisqu’elle aura enfin sa propre chambre dans notre appartement shanghaien!

Et vous, faites vous participer vos enfants à la vie du ménage?

Grains de sable II

Il n’y a pas si longtemps, je vous parlais des grains de sable. Vous savez ses petites choses qui viennent faire gripper la machine bien huilée de notre quotidien. Et la semaine dernière en a été la parfaite illustration.

Tout avait très bien commencé. Un week-end en famille prévu de longue date. Les courses en retard, la montagne de lessive au retour, les valises qui trainent au milieu de l’appartement, tout ça, on l’avait prévu. Et on savait qu’on s’en accommoderait quelques jours, le temps de reprendre le rythme.

Là où ça a commencé à coincer, c’est quand Papa Lou, – qui travaille facilement 45h par semaine sur quatre jours depuis trois semaines -, a commencé à montrer des signes de faiblesse. Chute de tension, mal de tête, le pauvre arrive à un niveau de fatigue depuis longtemps plus égalé. Un week-end de repos aurait dû arranger tout ça, mais c’était sans compter sur les copains grains de sable qui nous guettaient déja.

Samedi soir, c’est un joint des toilettes qui nous a lâché. Inondation dans les toilettes et le couloir durant tout le week-end. Le plus sympa? C’est les eaux usées qui ont inondé l’appartement, avec les odeurs et tout… Problème enfin réglé lundi soir après une intervention musclée de deux plombiers – qui ont dû démonter tous les toilettes -, un  gros chèque et un bon coup de nettoyage-désinfection.

Au bout de dix jours de course poursuite avec la montre et la fatigue, on aspire juste à un peu de repos, de calme, de retour au train-train quotidien… Et dites les grains de sable, vous voulez pas aller voir quelqu’un d’autre maintenant? De notre côté, on a donné!

Lave-linge séchant

Il y a maintenant tout juste une semaine, nous avons réceptionné notre nouvelle machine à laver séchante. Tout est parti d’une discussion sur notre future organisation avec bébé cet hiver. Ou installerons-nous bébé? De quoi avons nous vraiment besoin? Comment sécherons-nous le linge avec les affaires de bébé en plus en plein hiver?

Il est bien clair que de sécher notre linge dans notre chambre à coucher, là où il séchait habituellement en hiver, et d’avoir une température de 15°C et 90% d’humidité n’est pas une solution envisageable avec un nourrisson.

Nous avons donc pris les devants! Et nous voilà déja entrain de commander une machine à laver séchante sur internet. C’est bien simple, nous n’avins absolument pas la place de cumuler le lave-linge et le sèche-linge. Nous étions donc obligé de choisir une machine combiné.

20110725-035436.jpg

Et après une semaine d’utilisation et plusieurs essais de la fonction séchante de la machine, nous en sommes plutôt content. Ce qui est sûr, c’est que grâce à elle, l’air sera beaucoup moins chargée d’humidité dans l’appartement en plein hiver…

Liste de mariage

Lundi dernier, dans la matinée, nous avons enfin réceptionné tous les articles de notre liste de mariage. Il y a tout de même près de neuf mois qui se sont passé entre la clôture de notre liste de mariage et sa livraison. Je vous passerai les détails de notre combat téléphonique avec le magasin en question.

Lundi matin, c’était donc un peu Noël pour moi. Depuis le temps que j’attendais cette livraison, j’avais presque oublié tout ce que nous avions choisi et reçu. J’ai passé la matinée à ouvrir des cartons et des paquets. Et à chaque nouveau paquet ouvert, je me félicitais de nos choix.

20110725-075129.jpg

J’ai passé l’après midi à vider nos placards et à faire de la place pour notre nouvelle vaisselle. J’ai fait un grand tri et des piles avec ce que je garde, ce que je donne, ce que je jette, ce que j’utilise rarement et que je peux ranger à un endroit moins pratique d’accès, ce que j’utilise quotidiennement et que je dois garder à portée de main. Et au final, je suis ravie de ma nouvelle organisation…

Décoration hivernale

Hier fut ma journée de repos. J’ai donc décidé de faire un brin de rangement et de ménage, et surtout de ranger le sapin de Noël et de changer de décoration. En effet, le temps des fêtes est belle et bien terminé…

J’ai donc refait un peu ma décoration. J’ai remis en avant mes boites à thés, quelques bougies pour le côté chaleureux, et une jacinthe offerte il y a quelques jours par mon mari…

J’en profite pour changer les couleurs de mon chez moi virtuel également… Des tons plus hivernaux… En espérant que ça vous plaira!

Début de semaine…

Hier était mon jour de repos. La semaine est déja chargée. Le programme est serré en ce moment. Nous avons souvent du mal à nous dégager du temps pour nous. Alors hier, il n’y eu pas d’exception. La journée a été bien remplie.

Dans la matinée, un technicien est venu nous installer une prise pour la fibre optique. Apparement le syndic de notre immeuble a décidé de faire installer la fibre optique. Maintenant, il va falloir que je trouve un moyen de cacher et protéger ce nouveau câble des dents acérées de Manwë.

J’ai passé une grande partie de la journée à faire du rangement, du ménage et de la réorganisation de mes armoires. Nous avons pris la décision d’avoir recours à une femme de ménage pour quelques temps. Nous arrivons de moins en moins à dégager du temps pour nous. J’espère que ce temps gagné nous permettra de profiter un peu d’un moment à deux…

Dans la soirée, je me suis tout de même pris un peu de temps pour me préparer un Wu Long de printemps au Gong Fu Cha. Je me suis fait un Wen Shan Bao Zhong Premium Green que j’ai dégusté avec mon thriller du moment en main: Au delà du mal de Shane Stevens. Un pavé de quelques 1000 pages. Et j’en suis enfin arrivé à bout!

Maintenant, il ne me reste plus qu’à choisir un nouveau roman pour m’y plonger…

Week-end du 1er mai

Exceptionnellement, pour le 1er mai, j’ai eu droit à un week-end de trois jours. Arnaud a également pu prendre un jour de congé et nous avons donc pu profiter de trois jours à deux!

Samedi, j’ai reçu mon brin de muguet traditionnel… Arnaud ne m’oublie jamais 😉


Nous avons profité d’une belle matinée – car le temps n’a pas été au beau fixe – pour nous occuper de nos plants et semis sur le balcon. Maintenant, le balcon est vraiment joli et bien organisé. Il nous correspond vraiment cette année!

Dans l’après midi, nous avons fait un brin de ménage et préparé le repas pour notre soirée. En effet, Guillaume et Maud, le cousin d’Arnaud et sa copine, sont passés nous voir. Nous avons passé une belle soirée à papoter de mariage et de bébés -Maud est enceinte de près de 6 mois-, mais pas seulement…

Le lendemain, nous avions envie d’aller nous promener, mais compte tenu des averses et du vent, nous avons vite abandonné l’idée et sommes restés bien au chaud chez nous à lire et visionner des films. Je nous ai préparé des lassis à la pêche et à la fleur d’oranger. Cette fois-ci avec une cuillère à soupe de sucre glace et une cuillère à café d’eau de fleur d’oranger, la recette était parfaite!

Lundi, pour notre dernier jour de congé, nous sommes allés prendre un thé du midi chez Thés de Chine. Comme je m’y attendais, les thés rouges de printemps n’étaient pas encore arrivés. Nous repasserons donc dans une quinzaine de jours. J’ai également choisi une nouvelle paire de lunettes que j’irai récupérer chez l’opticien jeudi matin.

La journée s’est terminée devant des hamburgers au poulet, à la noix de coco et à la banane et une tarte à la rhubarbe fraîchement sortie du four…