[DIY] Une tirelire pour y glisser des pièces

Il y a quelques semaines, je me suis dit que j’allais garder mes chutes de papier plastifié (alors que j’avais découpé des cartes de nomenclature pour Little Miss Sunshine), parce que je leur trouverai bien une utilité. Et puis, un soir, quelques jours avant nos vacances en France, Papa Lou est rentré avec un cadeau offert par un collègue de travail suite à la naissance de son fils. En Chine, à l’occasion d’un mariage ou d’une naissance, ils offrent à toutes leurs connaissances une boite avec des petits gâteaux, des œufs durs et des chocolats. Un peu à la manière de nos bonbonnes de dragées, mais de manière plus étendue. Et là, la boite était une tirelire. Et j’ai tout de suite eu un flash! 

J’ai ressorti mes chutes de papier plastifié, j’ai cherché quelques autocollants et j’ai préparé des pièces à mettre dans la tirelire. 

J’ai donc eu besoin de: 

  • Chutes de papier plastifié 
  • Des autocollants 
  • Un bouchon de bouteille 
  • Un marqueur 
  • Un ciseau

Sur les chutes de papier plastifié, j’ai dessiné des ronds à l’aide du bouchon de bouteille. Ensuite je les ai découpé et j’ai demandé à Little Smiling Buddha de coller un autocollant au centre de chaque pièce ainsi créé. Il a pris son  travail à coeur un certain temps, avant de déclarer forfait et de partir jouer à autre chose…

Et puis est venu le moment de tester. Et il y a passé un long moment. Il a mis toutes les pièces dans la tirelire plusieurs fois d’affilée. Il ne peut pas la vider lui-même, il doit donc me demander de l’ouvrir. Mais je pense qu’avec un peu de dextérité en plus, il devrait progressivement y arriver.

Au retour de l’école, Little Miss Sunshine aussi a aimé manipuler cette tirelire. Et le soir-même Papa Lou rentrait avec une deuxième boîte tirelire. J’ai donc l’intention de créer une seconde tirelire, avec des pièces sur lesquelles je collerai des autocollants chiffrés pour apprendre à Little Miss Sunshine à manipuler de l’argent et à faire des calculs simples.

Un autre projet que je réaliserai à la rentrée…

[DIY] Un igloo en polystyrène 

Voici une de nos jolies créations dans le cadre de notre thème sur les Inuits qui rentre dans le thème plus grand de la découverte des enfants du monde. Ce petit univers de jeu nous aura valu quelques heures d’amusement avant destruction complète: un igloo en polystyrène.

Je l’ai réalisé avec Little Smiling Buddha, 19 mois. Et voici ce dont nous avons eu besoin:

  • de cylindres de polystyrène
  • de la colle
  • une feuille de papier bleu

J’ai commencé par mettre de la colle sur la feuille bleue en dessinant la forme que je voulais donner à notre igloo. Ensuite, j’ai montré à Little Smiling Buddha comment prendre en main les cylindres de polystyrène et les poser sur la colle. Au bout du troisième, il s’est débrouillé seul. Je lui montrais juste comment suivre la ligne de colle de temps à autre et bien poser le polystyrène. Il a pris beaucoup de plaisir à coller tout seul!

Quand nous avons eu fini de faire le tour de notre première ligne de polystyrène, il a été très frustré de ne pas pouvoir continuer seul. C’est moi qui ai remis la colle et je lui ai a nouveau montré comment poser les cylindres sur la première ligne de polystyrène.

Ensuite, nous avons patienté une journée avant de faire de même pour une ligne supplémentaire. Puis encore une journée, pour la ligne suivante. Ma colle séchait très mal. C’est moi qui ait fini par réaliser la porte de l’igloo seule.

Pour achever ce paysage, j’ai trouvé sur le site de Hugo l’Escargoticide jolies petites marionnettes que Little Smiling Buddha a colorié, avant que je ne leur ajoute un peu de couleur. Si vous cherchez d’ailleurs de jolies marionnettes sur le thème des enfants du monde, je vous invite à farfouiller sur ce site, il y en a pas mal d’autres, très jolies aussi.

Il a joué un bon moment à mettre ses personnages dans l’igloo et à les sortir, avant de totalement détruire l’igloo… Il a pris un malin plaisir à démonter l’igloo cylindre par cylindre. Une activité de motricité fine à elle toute seule!

Il lui reste ses marionnettes, avec lesquelles il joue encore régulièrement. Il sait maintenant nommer l’ours, le pingouin, la petite fille et le garçon inuit. Un vrai bonheur de voir ainsi ses progrès!

Les 5 ans Reine des Neiges de Little Miss Sunshine

L’an dernier, elle avait hésité entre un anniversaire Totoro et un anniversaire Reine des Neiges. Mais son coeur avait vite penché du côté de son héro de toujours, Totoro. Cette année, nous ne sommes pas passé à travers la folie de la Reine des Neiges, encore qu’il y a eu un très petit moment d’hésitation avec un thème Petit Poney…

IMG_9662.JPG

Question timing, je dois bien avouer que, nous avons pris les devants. Little Miss Sunshine est née le 31 décembre. L’an dernier, nous avions choisi de faire sa fête d’anniversaire début janvier, juste après la rentrée. Cette année, nous sommes rentrés en Chine seulement le 9 janvier et le 20 janvier, les vacances du Nouvel An Chinois débutent déjà. Elle a également un autre camarade né en janvier et qui a fêté son anniversaire au début du mois. Notre choix était donc vite fait. Nous avons choisi de faire sa fête le dernier week-end où nous étions à Shanghai avant les vacances de Noël.

C’est en tout 12 copains et le même nombre de parents qui nous ont rejoint pour faire la fête chez nous. Nous avons choisi de faire le même type de fête que l’an dernier. Les enfants ont pu jouer et s’amuser en toute liberté dans l’appartement sous le regard attentif d’Ayi. Les parents ont pu tranquillement papoter et grignoter les gourmandises que j’avais préparé.

Pour l’occasion, afin de coller au thème, j’avais l’intention de créer un bonhomme de neige géant en gobelet, d’après une vidéo que j’ai trouvé sur YouTube. Je me suis mise au travail, mais très vite, ça n’était finalement pas aussi simple que sur la vidéo. Rapidement, je me suis retrouvée avec des lignes et des lignes de gobelet et pas moyen de les faire se refermer en une belle boule… Bref, je ne sais pas si c’était ma technique ou la qualité de mes gobelets chinois, mais c’était galère… Alors j’ai appelé Papa Lou à la rescousse!

Et là, il a décidé de rectifier le tir et de commander des gobelets plus petits pour réaliser un vrai Olaf et pas simplement un bonhomme de neige. Merci à lui! Notre Olaf était splendide et il a fait son petit effet!

Comme l’an dernier, nous avons tout préparé nous-même. Pour son gâteau d’anniversaire, à sa demande, j’ai repris le même concept que l’an dernier. Mais cette fois-ci, j’ai fait un gâteau au chocolat fourré à la pâte à tartiner. Papa Lou a fait une pâte d’amandes maison, qu’il a pris soin de colorer pour créer le décor Reine des Neiges. Voici donc la création originale de Papa Lou!

J’avais également préparé deux sortes de sablés en forme de flocon de neige ou plutôt en forme d’étoiles que j’ai transformé en flocon de neige avec un stylo alimentaire. Les premiers étaient de simples sablés au beurre, les seconds étaient aux épices.

J’avais également préparé des rochers coco sur lesquelles j’avais saupoudré de jolis perles de sucre bleu.

Pour encore plus de gourmandises, j’avais également dessiné un visage sur des marshamallow pour représenter l’espèce de monstre de glace créé par Elsa pour chasser sa soeur de son château de glace. Et j’ai ajouté quelques bonbons…

En outre, j’avais fait du popcorn et j’avais prévu des fruits – fraises et mandarines – pour le début de la fête.

Pour le déjeuner, l’anniversaire avait lieu de 11h à 14h comme la majorité des anniversaires ici, j’avais préparé deux pizza maison ainsi qu’un plateau de fromages du Fromager de Pékin et de la charcuterie.

Tout le monde a bien aimé la décoration. Un des jeux préférés des enfants étaient d’attraper les ballons que nous avions gonflés à l’hélium et qui créaient une véritable forêt dans le salon… Les parents ont également apprécié de pouvoir papoter autour d’une coupe de champagne et de quelques gourmandises. Comme l’an dernier, tout le monde était à l’aise!

Encore une fois, nous avons adoré organiser cet anniversaire! 

[DIY] Sapin en feutrine

J’ai trouvé cette très jolie idée sur le compte Instagram de A dada et au dodo, dont j’aime beaucoup les idées. J’ai d’abord pensé qu’avec un tel sapin, je pourrai facilement détourner l’attention de Little Smiling Buddha, cascadeur dans l’âme, du vrai sapin de Noël. C’est d’ailleurs aussi dans ce but que je lui ai créé un bac sensoriel de Noël dont je vous parle très bientôt. Et puis, je ne sais pas pourquoi, mais j’ai tout de suite su que ça lui plairait. Et je ne me suis pas trompé.

Pour réalisé ce joli sapin en feutrine, il nous a fallu: 

  • Trois plaques de feutrine verte
  • Quelques chutes de feutrine sur de différentes couleurs 
  •   Un pistolet à colle 
  • Un ciseau 
  • Du scratch (mais on peut faire sans si la feutrine est de bonne qualité)

IMG_9213.JPG
J’ai commencé par découper trois grands triangles dans ma feutrine verte. Je les ai superposé et je les ai collé entre eux avec mon pistolet à colle. Puis j’ai créé un tronc en feutrine noire, que j’ai également collé au pistolet à colle. Puis, avec mes restes de feutrine colorée, j’ai créé des boules et des étoiles de Noël. Derrière chacune de mes boules, j’ai collé un petit morceau de scratch au pistolet à colle. Ma feutrine, acheté dans un bazar de Shanghai était vraiment très fine, mais si vous utilisez de la feutrine de meilleur qualité, je pense que ce n’est vraiment pas nécessaire. J’avais l’intention de créer des guirlandes également, mais je n’avais rien sous la main qui fasse l’affaire. Finalement, pour l’usage qu’en fait Little Smiling Buddha, elles n’étaient vraiment pas nécessaires. Je les réaliserai donc l’an prochain, ce qui amènera une jolie nouveauté quand je le ressortirai!

IMG_9256.JPG

Little Smiling Buddha adore ce sapin en feutrine. Il passe ses journées à décrocher les boules et à venir mes les amener pour que je les accroche. Il n’a pas encore le réflexe de les remettre en place tout seul, mais je pense bien que ça viendra. L’essentiel étant qu’il s’amuse et découvre.

Little Miss Sunshine joue moins avec. Bien que je l’ai surprise plus d’une fois à jouer avec son frère. Mais je crois que ce petit sapin qui orne le dos de notre porte d’entrée lui plaît tout de même beaucoup, à la manière qu’elle a d’en parler régulièrement.

Voilà un joli bricolage facile à réaliser et qui fait le bonheur de mon petit garçon!

[Noël] Quelques bricolages faciles

Comme je vous l’expliquais dans mon article sur les calendriers de l’Avent, cette année Little Miss Sunshine a eu droit à de jolies activités de Noël dans son calendrier.

Je vous présente donc quelques uns des bricolages, faciles et rapides à mettre en place que nous avons réalisé chaque soir depuis le début du mois…

Le flocon de neige en bâtonnets

  • 4 bâtonnets de glace
  • De la peinture blanche et des paillettes argentées 
  • De la colle 

IMG_5212

Succès garantie quand on l’accroche dans le sapin!

Les boules de Noël en papier vitrail: 

  • Plusieurs couleurs de papier vitrail
  • Du papier noir
  • De la colle 
  • Un ciseau 
  • Un compas
  • Un crayon de papier

IMG_5252

Une très jolie décoration à accrocher devant une guirlande lumineuse du sapin ou sur une vitre.

Le mini-sapin de Noël à pompons:

  • Des assiettes en carton
  • De la peinture verte
  • Des pompons de toutes les couleurs 
  • De la colle
  • Du scotch et/ou une agrafe 

IMG_5358.JPG

Nos mini-sapin se cachent sous notre vrai sapin… effet forêt de sapins garanti!

Personnage Saint Nicolas:

  • un dessin imprimé de Saint Nicolas
  • des feutres
  • de la colle
  • un rouleau de papier toilette

IMG_5368.JPG

Un bricolage ultra facile que Little Miss Sunshine a réalisé en totale autonomie.

 Crèche de fenêtre:

  • une feuille de papier calque
  • des feuilles de papier de couleur: jaune, orange,noir et marron.
  • un ciseau
  • un cutter
  • de la colle 

IMG_5422.JPG

En mouillant un peu la vitre et le dos de la crèche avec une éponge humide, elle colle assez facilement à la vitre. Autre option, la poser dans le sapin à hauteur d’une lampe de la guirlande lumineuse. Du plus bel effet!

Boule de Noël en feutrine:

  • 4 couleurs de feutrine
  • un bouton 
  • du fil
  • une aiguille 
  • un ciseau

IMG_5441.JPG

Très jolies boules à poser ou à accrocher au sapin…

Voici quelques unes de nos confections pour Noël. Et vous, qu’avez-vous bricolé pour Noël? 

[DIY] Lanterne Bonhomme de neige

Voici un des petits bricolages vraiment très sympathique que j’avais glissé dans le calendrier de l’Avent des activités de Noël de Little Miss Sunshine. La réalisation est très rapide – 15 minutes sans compter le temps de séchage (24h) – et le matériel à utiliser dans tous les tiroirs.

IMG_5396.JPG

J’avais déja réalisé une lanterne pour le Nouvel An chinois il y a deux ans, et c’est de cette idée que je suis partie pour réaliser mes bonhommes de neige.

Pour réaliser trois lanternes bonhomme de neige, nous avons eu besoin de:

  • une feuille de papier blanc A4
  • un ciseau
  • un feutre noir et un feutre orange
  • un pinceau
  • de l’huile
  • de la colle
  • une agrafeuse et quatre agrafes

Découper la feuille de papier en trois bandes égales.

Au milieu de chaque bande de papier, dessiner le visage d’un bonhomme de neige avec les feutres.

Retourner la bande de papier et recouvrir tout le papier d’huile à l’aide du pinceau. Et laisser sécher 24h.

IMG_5395.JPG

Le lendemain, encoller l’un des bords de chaque page et refermer pour créer une lanterne. Agrafer en haut et en bas pour consolider la lanterne. Glisser une bougie chauffe-plat et dessous et observer la jolie danse de la flamme au travers de la lanterne…

Bon bricolage! 

[Bac sensoriel] La banquise

Alors que Little Miss Sunshine reprenait du poil de la bête suite à sa bronchiolite, je lui ai préparé un nouveau bac sensoriel sur le thème de la banquise.

C’est un thème qui colle tout à fait à la saison, mais également aux demandes actuelles de Little Miss Sunshine. Ce bac sensoriel n’est pas totalement abouti. Il lui manque des petites choses, j’en suis bien consciente. Mais je voulais vous montrer qu’avec très peu de temps devant soi et très peu de matériel, on peut réaliser un petit univers de découverte avec lequel l’enfant prendra beaucoup de plaisir à jouer.

P1110570

Sur un plateau, j’ai mis de l’eau, un gros glaçon avec quelques gouttes de peinture bleue pour représenter un iceberg, quelques glaçons carrés qui voguaient sur les flots, un second plateau plus petit pour représenter la terre ferme, quelques arbustes bas et des animaux de la banquise: des pingouins et manchots, un élan, un ours blanc, un orque, un narval…

Voici donc notre banquise en photo

P1110564 P1110565

P1110566

P1110567

P1110568

Si j’avais eu plus de temps et plus de matériel, j’aurai ajouté des billes de polystyrène ou de la mousse à raser pour créer de la neige sur la terre ferme – qui en noir ici ne représente pas grand chose -, un ou plusieurs phoques pour représenter la chaîne alimentaire de l’ours blanc et ajouter un nouvel apprentissage, quelques morceaux de bois ou quelques cailloux pour créer une terre ferme un peu plus réaliste.

Il n’empêche que ce bac sensoriel à tenu Little Miss Sunshine occupé pendant un sacré bout de temps et qu’elle y est retournée de nombreuses fois dans l’après-midi!

Et vous, avez-vous déja créé des bacs sensoriels pour vos tout-petits? 

[Parentalité bienveillante] Vivre à son rythme

Comme je vous le disais, je viens de passer dix jours complets avec Little Miss Sunshine. Les premiers jours n’ont vraiment pas été facile. Ce n’est jamais facile de partager les journées de quelqu’un de malade. Que ce soit un adulte ou un enfant. Mais j’ai pourtant vraiment apprécié ce temps que je viens de passer avec elle.

Little Miss Sunshine n’est habituellement pas une grande dormeuse. Elle ne l’est pas plus quand elle est malade et saute très souvent la sieste. Par contre, dès qu’elle n’a plus de fièvre, elle rattrape son sommeil. A chaque lendemain de fortes fièvres, elle me fait une sieste immense. Cinq heures de sieste dans un après-midi cette fois-ci. Mais c’est la seule et unique sieste qu’elle aura fait de la semaine, ou presque…

Mais elle est quand même plus calme qu’à l’ordinaire. Bien qu’elle ait, notamment en soirée, des accès d’énergie non dépensés qu’il faut arriver à accueillir de manière bienveillante. Nous avons trouvé la parade. Quand je la sens agitée, je l’emmène dans notre chambre et lui dit qu’elle peut sauter sur le lit, faire des galipettes et crier aussi fort qu’elle veut dans les coussins, aussi longtemps que nécessaire. Au bout d’une dizaine de minutes, tout est rentré dans l’ordre.

Les premières journées ont donc été très calme. Nous avons beaucoup lu, regardé des dessins animés, fait beaucoup de câlins. Nous sommes restés couchés l’une dans les bras de l’autre sur le canapé sous sa couette pendant de longues heures. Nous avons profité des moments où ça allait mieux pour faire du dessin, jouer aux légos ou avec ses animaux.

IMG_6221-0.JPG

Puis progressivement, nous avons recommencé à sortir pour de courtes promenades et jeux à l’extérieur. Nous avons recommencé à faire de la cuisine et de la pâtisserie à sa demande. Et cuisiner à quatre mains, c’est quelque chose que j’apprécie beaucoup.

Ce n’est pas facile tout le temps de vivre au rythme d’un enfant, et encore moins d’un enfant malade. Il n’est pas forcément prêt pour les mêmes choses que nous au même moment. Il faut parfois décaler de plusieurs heures, voire d’une journée ce qu’on avait initialement prévu. J’avoue que mon ménage a pris un gros coup durant ses dix jours. Je me suis contentée de faire le strict nécessaire, quand Little Miss Sunshine m’en laissait l’occasion.

J’ai particulièrement adoré les dernières journées que nous avons passé toutes les deux. Quand elle était totalement rétablie et que nous avons vraiment pu vivre à nouveau comme nous l’avons fait pendant près d’un an, toutes les deux. Je ne sais pas si c’est le temps que nous avons eu l’occasion de passer ensemble qui en a été le déclencheur ou si elle était tout simplement prête à passer à de nouvelles étapes de sa vie, mais ses quelques jours auront mis mes hormones de femme enceinte et de maman à rude épreuve.

Little Miss Sunshine s’habille quasiment toute seule. Elle mettait déja ses chaussures, ses vestes et ses gilets seule. Depuis quelques semaines, elle se déshabillait seule – si ce n’est qu’elle a encore besoin d’un peu d’aide pour les hauts à manches longues. Elle met désormais ses t-shirt, ses pulls et ses pantalons seule. Elle n’a besoin d’aide que pour les chaussettes, les collants et les robes.

Little Miss Sunshine a également spontanément commencé à écrire les trois premières lettres de son prénom. Ensuite, elle est venue me voir pour que je lui écrive son prénom . Elle est reparti avec sa feuille et son stylo pour terminer d’écrire son nom. Les bras m’en sont tombés. Je me demande bien où est passé mon bébé?

Je ne sais pas si c’est le temps que nous avons passé ensemble qui a déclenché ses nouveaux apprentissages ou si je n’avais simplement pas encore eu l’occasion de les constater, mais elle m’a épaté. Elle m’a donné envie, encore une fois, de la garder avec moi à la maison, de lui faire l’école à la maison, façon unschoolingTiphanya du blog Avenue Reine Mathilde en parle si bien.

C’est un peu ce que nous avons fait spontanément ses derniers jours. Tous les jours, selon ses envies du jour et mes envies du moment, nous avons appris plein de choses en vaquant simplement à nos occupations.

  • Nous avons cuisiné ensemble quasiment tous les midis et tous les soirs. Ce sont des moments qu’elle aime partager avec nous et qui lui apprennent beaucoup. Apprentissage autour des 5 sens: odorat lors de jeux avec les épices, développement du goût ou du toucher par les différentes textures des aliments, sans oublier les divers apprentissages moteurs qui permettent de manipuler les différents instruments de cuisine, ou l’apprentissage de recettes simples, …
  • Nous avons fait de la pâtisserie à quatre mains: des rochers à la noix de coco et au citron, ainsi qu’une tarte aux pommes. Little Miss Sunshine a approfondit sa technique pour couper des pommes et sait désormais utiliser un couteau à bout rond en toute sécurité.

IMG_5968.JPG

  • un peu par hasard, parce que ma prof avait emmené une sorte de jeu de cartes pour enfant afin de me faire travailler le vocabulaire des fruits et légumes, Little Miss Sunshine, qui était alors encore bien malade, a pu participer à mon cours de chinois et a donc pu elle-même approfondir ses connaissances de cette langue.
  • Nous avons appris une nouvelle comptine « Petit escargot » et nous avons fait quelques activités autour de cette comptine: identification du lieu de vie de différents animaux, jeu autour des lettres qui composent le mot « escargot », quel animal vit dans le jardin, classer les escargots du plus grand au plus petit …

P1110561

  • Nous avons fait un grand tour en trottinette, nous avons rencontré d’autres enfants chinois en allant faire du toboggan et approfondit encore nos talents dans la langue…

P1110583

  • Nous nous sommes amusés de différentes manière avec les lettres de son prénom. Et je pense que c’est ces jeux qui ont déclenché son envie d’écrire son prénom pour la première fois…

IMG_6192.JPG

  • Nous avons préparé ensemble un bac sensoriel sur le thème de la banquise, avec de l’eau et des glaçons, ce qui l’a tenue occupé pendant un long après-midi…

 P1110563

  • Little Miss Sunshine m’a fait plusieurs spectacles de marionnettes. Et l’écouter s’inventer des histoires est une de mes grandes passions actuellement!

IMG_6266.JPG

  • Nous avons fait de magnifiques construction en légo duplo. Little Miss Sunshine créé même ses propres univers en toute autonomie depuis cette semaine… Un grand pas en avant dans la manipulation des légo et le développement moteur.
  • Little Miss Sunshine a beaucoup colorié et dessiné… Et je l’ai toujours observé du coin de l’oeil pour voir si une main semblait prendre le dessus sur l’autre
  • Nous avons remis à jour la poutre du temps du mois de février et réalisé celle du mois de mars. Nous l’avons changé de place pour une utilisation quotidienne et dorénavant Little Miss Sunshine dépose chaque matin un aimant coloré sur la date du jour. J’ai ajouté des informations qui lui semblaient importantes, comme par exemple les déplacements de Papa Lou et les journées d’école avec la maîtresse française ou la maîtresse chinoise. Elle est donc beaucoup plus autonome sur la compréhension de ses journées et l’anticipation des grands événements.

P1110580

  • Nous avons fait de la peinture pour décorer une jolie boite à sa demande. Elle a ensuite peint spontanément sa première mappemonde…
  • Little Miss Sunshine a beaucoup joué librement avec ses animaux – son jouet préféré depuis de long mois – et je lui ai notamment mis de l’eau dans une bassine à sa demande pour leur donner un bain. Un régal d’écouter son imagination qui vagabondait…
  • Little Miss Sunshine a ressorti notre ancien appareil photo numérique. Nous lui avons racheté un chargeur et elle prend désormais des photos en toute autonomie. Je lui ai appris à utiliser l’appareil en mode automatique et elle se débrouille vraiment bien pour cadrer ses photos depuis cette semaine. Encore une fois, ce type de manipulation demande un réel travail de motricité. Mais également d’observation.