[Sortie] La volerie des aigles

Depuis que nous sommes arrivés en Alsace pour les vacances, les enfants profitent à fond. Les grands-parents veulent chaque jour les emmener découvrir autre chose et compte tenu de l’intérêt de Little Miss Sunshine et Little Smiling Buddha pour tout ce qu’on leur propose et de la richesse des activités à faire en Alsace, il y a de quoi faire! Et c’est à chaque fois un bonheur de les accompagner ou de voir les photos à leur retour.

Ce week-end, avec Papapa et Mamama, nous sommes allés visiter la Volerie des Aigles, à Kintzheim, que nous n’avions plus visité depuis que j’avais moi-même l’âge de Little Miss Sunshine. C’était donc une très jolie découverte pour toute la famille.

La volerie des aigles se trouve dans le très beau cadre du château de Kintzheim.

C’est donc à l’intérieur du château qu’on peut découvrir les magnifiques rapaces de la volerie. Plusieurs fois dans l’après-midi, on peut observer le joli spectacle du ballet des rapaces qui tournoient au-dessus du château.

Pour commencer sa visite, on peut se promener tout autour du château et à l’intérieur pour découvrir tous les rapaces de la volerie: aigles, condor, vautours, chouettes, faucons… 

Le cadre est vraiment très joli et très naturel. C’est l’occasion de reparler avec les enfants des châteaux forts, des chevaliers et de la vie au Moyen Age. Un thème qui plaît énormément chez nous!

Little Miss SUnshine aime s’imaginer en princesse au Moyen Age et me pose un tas de question. Little Smiling Buddha parle régulièrement de chevaliers quand il voit un château.

Les oiseaux de la volerie sont magnifiques et on peut les observer de vraiment très près.

Devant chaque oiseau, une pancarte descriptive donne de nombreuses informations, accessible à tous, sur l’oiseau que l’on observe.

Les enfants ont passé de longues minutes à observer les vautours qui les ont beaucoup impressionnés. Nous avons vu ou revu du vocabulaire (charognard, rapace, frugivore,…) et même Little Smiling Buddha a été très intéressé.

Le spectacle a lieu dans la basse cour. Il permet à tous d’en apprendre un peu plus sur les rapaces, ces oiseaux encore souvent mal aimés.

Little Miss Sunshine a même eu l’occasion de porter un faucon sur son bras à l’aide du gant en cuir de la dresseuse. Elle a été très impressionnée!

Et puis un condor de 15kg est passé sur nos pieds, nous avons donc pu l’observer de très très près!

Nous avons pu observer de nombreux rapaces en vol. Ils sont magnifiques quand ils passent juste au-dessus de nos têtes. Au point parfois qu’il faut se baisser pour pas qu’ils nous cognent.

Ce sont vraiment des oiseaux majestueux!  

Nous avons passé un très bel après-midi, riche en découverte sur les rapaces!

Deux ans

J’ai du mal à réaliser que toi, mon tout-petit, mon bébé, tu ais déjà deux ans aujourd’hui.

Quand je te regarde découvrir le monde ces dernières semaines, je vois bien que tu n’es plus le même. Tu n’es plus mon bébé, mais un magnifique petit garçon, charmeur et souriant, dont la soif de connaissance et d’apprentissage n’a que peu de limite. Tu veux tout dévorer. Croquer la vie à pleine dent.

J’aime, autant qu’elle me frustre, ton impatience. Ta capacité à passer du rire aux larmes et aux cris en un quart de seconde.

J’aime nos tétées, autant qu’elles peuvent parfois m’exaspérer. Nos tétées de la nuit – trop nombreuses à mon goût, mais si douce quand je plonge mon nez dans tes cheveux. Nos tétées du jour – qui peuvent être quasi-inexistante quand je ne suis pas à la maison et qui peuvent vite se multiplier sans limite dans le cas contraire. Je me pose actuellement mille questions sur cet allaitement long, des questions que je n’aurai jamais pensé me poser. Mais notre prochaine rentrée scolaire commune me pose question…

J’aime ton sourire et tes grimaces. Ta manière bien à toi de t’exprimer dans un charabia mêlant des intonations françaises et chinoises quand tu joues, alors que tu sais très bien parler français et chinois. J’aime tes grimaces qui en disent long, tes yeux qui se lèvent au ciel, tes sourcils qui se froncent, ton air sérieux ou fâché…

J’aime la belle relation qui te lie à ta sœur. Vous pouvez passer de longs moments à jouer dans une quasi-osmose. Elle, répondant à tes envies et toi, essayant tant bien que mal de suivre ses jeux. J’aime la bienveillance dont elle fait preuve avec toi. Et puis parfois, les cris, les chamailleries… le lot de tous les frères et sœurs!

J’aime te regarder jouer avec Ayi. Elle t’adore. Tu vas lui manquer à la rentrée quand tu vas commencer l’école. Mais vous aurez passé de beaux et longs moments ensemble ces derniers mois! Et vous continuerez de passer du temps ensemble tous les après-midi…

Dans deux mois et demi, tu vas faire ta première rentrée. Ce n’était pas prévu, que tu entres aussi tôt à l’école. Mais ce sera une rentrée un peu particulière, puisque ce sera moi, ta maîtresse… Quoiqu’il en soit, je te sens prêt. Tu seras ravi d’avoir des copains autour de toi, de prendre le bus avec ta sœur le matin et de faire tout un tas d’activités et de jeux. Nous commencerons par la matinée seulement et puis ce sera à toi de nous guider…

À deux ans, tu: 

  • parles français et chinois. Dès qu’un mot est acquis dans une langue, tu l’apprends naturellement dans l’autre langue. J’adore quand tu mêles les deux langues, quand tu appliques au français les tournures chinoises, quand Ayi t’envoie me dire quelque chose en Chinois et que tu me le traduis naturellement en français. Tu manies déjà les pronoms personnels avec beaucoup de conviction, nous répétant des « moi! », « à moi! », « le mien! » ou « toi » sans relâche. 
  • ne fais toujours pas nos nuits. Tu ne fais que peu de sieste. Mais ça fait longtemps que tu n’es plus un gros dormeur!

  • adore chanter. Tu chante en français, en anglais, en chinois. Tu as appris un nombre incalculable de comptines dans les trois langues et il suffit que ta sœur entonne une nouvelle chanson pour que tu la suive.
  • adore les bouillons d’Ayi. Ton plat préféré du moment: la soupe de poisson et de tofu, c’est d’ailleurs ce que tu réclames à Ayi à chaque fois qu’elle te demande ce que tu veux manger. Tu aimes les pâtes aussi. Mais tu ne manges toujours pas grand chose – sans doute en rapport avec les quantités de mon lait que tu avales encore!

  • joue inlassablement aux voitures actuellement. Tu voues une véritable passion aux pelles-mécaniques. Et ça tombe bien parce qu’à Shanghai, on en voit tous les jours!
  • charme tout ton petit monde et même ceux que tu ne connais pas. Un regard, un mot, de ta part suffisent à concentrer tout le monde sur toi. C’est parfois vraiment impressionnant!

  • as découvert de nombreuses contrées: la France, le Japon, le Cambodge, mais aussi Yixing, le Sichuan, Pékin, Hangzhou et les montagnes jaunes en Chine. Tu as déja un nombre de kilomètres en avion incalculable à ton actif et pas mal de voyages en train également. Ton troisième prénom te sied à merveille…

Ce que je veux retenir cette année, ce sont tes regards qui en disent long, ta manière de jouer la comédie quand tu nous racontes quelque chose, ton intérêt pour toutes les activités que je te propose, ta patience et ton impatience.

Joyeux anniversaire mon tout-petit! 

[DIY] Table lumineuse

Voilà bien longtemps que j’avais envie de leur créer une table lumineuse. C’est à la fin de l’année dernière que j’ai finalement acheté la grande boîte qui sert de table chez Ikea. J’avais préparé à ce moment-là une première table, avec une guirlande récupérée qui ne faisait que clignoter. Et c’était vraiment pas ça. Après une soirée de jeux, les enfants s’en étaient détournés. Et moi aussi…


Et puis, il y a quelque jours, en prévision de notre absence pour deux mois, j’ai fait un gros rangement et je suis retombée sur la boite. Je l’ai réinstallée dans la salle de jeux, avec l’ancienne guirlande clignotante, mais les enfants ne s’y sont pas intéressés. Le lendemain, Papa Lou me dit qu’il doit commander une guirlande pour la chambre des enfants. J’en profite donc pour lui demander d’en acheter deux.

Et la guirlande qui est arrivée est juste parfaite! Elle ne clignote pas, fait une belle lumière blanche et les leds sont assez nombreuses pour faire une jolie lumière tamisée dans la boite. En plus, c’est une guirlande à pile, qui m’aurait éviter la galère de percer la boîte pour faire passer l’interrupteur à la fin de l’année dernière!

Pour réaliser une table lumineuse facilement, il vous faudra donc: 

  • Une grande boîte en plastique (du type de celles que l’on trouve chez Ikea)
  • Une guirlande lumineuse (pour les peu bricoleurs avec des piles, c’est plus pratique, sinon il faut également penser à avoir une perceuse sous la main)
  • Du papier sulfurisé 
  • Du scotch 

Si vous avez acheté une guirlande à brancher, il vous faudra percer un trou dans le fond de la boîte, assez grand pour y faire passer la prise. C’est l’étape la plus difficile! Sinon, vous pouvez directement passer à l’étape suivante.

Ensuite, il faut recouvrir le plus proprement possible l’intérieur du couvercle de la boîte avec du papier sulfurisé. Ce qui va permettre d’avoir un beau fond et une jolie lumière tamisée. J’ai utilisé du scotch pour cette étape, mais je pense qu’à terme je le collerai proprement sur les bords avec de la colle chaude.

Ensuite, il ne reste qu’à installer la guirlande dans la boite. Veiller à avoir des petites lumières un peu partout dans la boite pour avoir une jolie lumière homogène. Encore une fois, j’ai accroché la guirlande avec du scotch, mais à terme, je pense la coller également avec de la colle chaude.

Refermer la boite, la table lumineuse est prête à être utilisée! 

Pour s’amuser et laisser les enfants créer, les utilisations sont multiples: 

  • Avec des objets transparents colorés (billes, perles de verre, pièces en plastique coloré, formes géométriques, papier vitrail,…)
  • Avec des objets de la nature dont on peut observer les ombres (feuilles, fleurs,…) On peut utiliser un feutre pour tableau blanc pour dessiner sur la table en transparence avant d’effacer.
  • Pour apprendre à dessiner ou à écrire en transparence. Sur la table elle-même ou sur une feuille de papier en décalquant.

Sans compter les idées sorties tout droit de la tête des enfants au cours de leur expérimentation! Il y a de quoi passer de longues heures de jeux!

Je n’ai qu’un seul regret, ne pas l’avoir mis en place plus tôt! 

[Bac sensoriel] Noël

L’année dernière, devant l’intérêt éprouvé par Little Miss Sunshine lors du montage du sapin de Noël, pour les décorations, j’avais décidé de lui créer un bac sensoriel pour épargner le sapin.

Cette année, avec Little Smiling Buddha, petit cascadeur de 18 mois, et qui en plus adore les bacs sensoriels que je lui propose, il était évident que je leur créé un bac sensoriel pour chacun. J’ai depuis longtemps choisi de leur proposer à chacun un bac sensoriel, souvent avec les mêmes choses, parfois avec des couleurs ou des objets de tailles un peu différents, pour éviter les cris et les pleurs de frustration. Chacun le sien. Mais rien ne les empêche de d’organiser des échanges ou de se prêter des objets le temps d’un jeu, ce qui leur arrive très régulièrement.

J’ai réalisé les bacs sensoriels de Noël avec l’aide de Little Smiling Buddha, lors de notre première soirée pyjama en famille.

 

Je tiens à préciser qu’il ne s’agit pas d’objets adapté aux enfants, mais bien de décorations de Noël toute simple, acheté en même temps que celles pour le sapin. Les bacs sensoriels sont donc des bacs que je referme quand nous avons terminé de jouer et que les enfants doivent me demander d’ouvrir quand ils le désirent pour que je surveille leurs jeux.

Nos bacs sensoriels renferment donc chacun:

  • une guirlande
  • des boules colorées
  • des petits objets en feutrine
  • des petits objets décoratifs pour le sapin
  • un bracelet réalisé avec un filin chenille et de petites cloches colorées

Ils ont beaucoup joué le soir même de sa présentation et le lendemain. Little Miss Sunshine y a rapidement ajouté des figurines d’animaux. Little Smiling Buddha s’est longtemps promené dans tout l’appartement avec sa guirlande et ses boules de Noël. Le bracelet à clochettes à fait son effet également. Mais globalement, ils ont moins joué avec ce bac sensoriel, qui est toujours à leur disposition et qui le restera jusqu’à la fin de l’année.

Ce joli bac coloré reste tout de même très pratique pour détourner l’attention du sapin de Noël. Je dois bien dire, que bizarrement, pour l’instant, Little Smiling Buddha n’a pas encore tenté d’y grimper et ne s’intéresse que peu aux décorations qui s’y trouvent.

Et vous, que pensez-vous de cette idée de bac sensoriel? 

[Atelier] Jouer avec l’automne

L’automne est ma saison préférée. Depuis toujours. C’est une saison qui permet d’utiliser les ressources de la nature à l’infini pour créer et découvrir. Alors je suis toujours ravie et pleine d’inspiration quand les premiers signes de cette magnifique saison se font ressentir. L’automne est un peu plus tardif ici à Shanghai, mais il nous laisse tout de même l’opportunité d’en profiter…

Cette année, j’ai dû réfléchir à des activités automnales qui conviennent à Little Smiling Buddha, 16 mois, ainsi qu’à Little Miss Sunshine, presque 5 ans. Il me fallait des activités que je puisse proposer aux deux, en parallèle, et quasi-identique pour éviter la frustration de Little Smiling Buddha, qui est en pleine phase « je veux tout faire comme ma soeur ».

J’ai donc commencé par leur proposer une activité indémodable à tous les âges – je l’ai notamment transposé à des élèves de CP qui ont également adoré lors de mes ateliers à l’école – le panier d’automne ou bac sensoriel d’automne. Et cette année, pour ne pas proposer chaque année le même panier avec des feuilles mortes et des fruits d’automne, je suis plutôt partie sur le thème des légumes chinois d’automne. Et ce panier d’automne a eu un énorme succès! 

IMG_8050-0.jpg

J’ai réalisé deux paniers. Un pour chacun des enfants. La seule différence étant que j’ai privilégié des légumes plus gros pour Little Smiling Buddha pour faciliter sa préhension.

La création a donc commencé par une belle promenade au marché avec Little Smiling Buddha. Nous y avons acheté des légumes chinois de saison:

  • des ignames
  • du taro
  • des potirons
  • des patates douces violettes
  • du gingembre

Mais aussi quelques fruits de saison:

  • des noix
  • des châtaignes

Evidement, un panier d’automne ne serait pas un panier d’automne sans quelques belles feuilles mortes que Little Smiling Buddha s’est fait un plaisir de ramasser. Enfin, il me restait des haricots rouges secs dans ma cuisine que j’ai choisi d’utiliser pour servir de « fond ».

La première étape a été le nettoyage des fruits, légumes et feuilles mortes. Et là, c’est Little Smiling Buddha qui est entré en scène. Et il a adoré! Je lui ai donné une bassine d’eau et une brosse à légumes. Je l’ai vu frotter avec beaucoup d’attention. Il y a passé un très long moment sur le balcon. Je l’avais rarement vu aussi concentré…

IMG_8045.JPG

Quand tout a été nettoyé et sec, j’ai préparé mes deux paniers. Je les ai proposé aux enfants dès le retour de l’école de Little Miss Sunshine. Assis côte à côte dans la salle de jeux, ils ont longuement déballé et observé, chacun à leur rythme, les objets de leur panier. Ils ont fait des échanges, empilé les fruits et les légumes. Ils sont allés chercher d’autres jouets pour compléter leur panier: des petites voitures pour Little Smiling Buddha, des figurines d’animaux et de la dînette pour Little Miss Sunshine. Ils ont manipulés pendant un long moment. Quand ils ont eu fini, j’ai refermé les paniers. J’ai acheté de grands bacs qui se referment pour pouvoir être à proximité quand ils manipulent leur panier, surtout pour Little Smiling Buddha qui a quand même encore tendance à porter les choses à la bouche.

Le lendemain, et les jours qui ont suivis, ils ont beaucoup joué avec les objets du panier. Et puis au bout de quelques jours, quand j’ai senti l’intérêt du panier devenait moindre, j’ai sorti les légumes du panier et je les ai proposé tel quel à Little Smiling Buddha, sans panier. Juste au sol avec les jouets environnants. Il a longuement joué avec les légumes et la dînette. Et puis il est allé chercher l’arc en ciel de Grimms. Et c’est là que je vois à quel point ce genre de jouets sont géniaux.

Ils servent à tout, et développent vraiment l’imagination des petits. Et des moins petits, parce que même moi je me prends vite au jeu quand il me demande de jouer avec lui!

Et quand l’intérêt s’est encore essouflé, j’ai mis les légumes dans leur cuisinière. Depuis, j’ai régulièrement du taro à manger. Et c’est Little Smiling Buddha a qui ça plait le plus!

On a passé de nombreux beaux moments de découvertes avec nos fruits et légumes d’automne!

[DIY] Bouteilles sensorielles

La semaine dernière, j’ai enfin trouvé le temps – dit la mère au foyer! – de créer des bouteilles sensorielles pour Little Smiling Buddha. Et je dois bien dire, que j’aurai dû les réaliser plus tôt au vu de leur succès! Little Smiling Buddha passe son temps à les chercher, les observer, les secouer, les faire tomber et même Little Miss Sunshine, 4 ans et demi, les adore, jouant très facilement avec son frère.

Plusieurs d’entre vous m’ont demandé comment je les ai réalisé, voici donc nos jolies bouteilles sensorielles:

  • La bouteille aux dinosaures

Ces derniers temps, Little Miss Sunshine été  passionné par les dinosaures. Nous avons acheté pas mal de figurines. Bien évidement, Little Smiling Buddha suit les goûts de sa sœur en jouant avec les mêmes jouets qu’elle. Alors j’ai eu l’idée de lui créer cette bouteille.

J’y ai mis du riz coloré – réalisé avec quelques gouttes de colorant alimentaire et quelques gouttes de vinaigre – et des pâtes en forme de dinosaures, achetées pour Little Miss Sunshine.

Le bruit du riz qui cogne contre le plastique de la bouteille plait énormément à Little Smiling Buddha.

  • La bouteille romantique

J’ai réalisé cette bouteille pour apporter un peu de douceur à mes réalisations.

J’y ai glissé quelques plumes colorées, de jolis cœurs roses, de petits papillons colorés et des petits perles de bois de toutes les couleurs.

C’est la bouteille qui fait le moins de bruit quand elle est secouée, mais Little Smiling Buddha aime observer les plumes qui bougent

  • La bouteille de l’espace

Cette bouteille, je voulais la créer depuis longtemps. Je savais qu’elle plairait à Little Smiling Buddha.

J’y ai mis de l’eau et de l’huile – moitié/moitié – des paillettes et quelques gouttes de colorant. Quand on ne la touche pas, l’huile et l’eau coloré se séparent. Les paillettes tombent au fond de la bouteille, c’est très joli à regarder. Et puis quand on la secoue, tout se mélange, les paillettes volètent partout dans la bouteille. Elles brillent si on les regardent au soleil. C’est presque magique!

Little Miss Sunshine aime beaucoup. Little Smiling Buddha quant à lui, n’en est pas encore à ce stade d’observation, mais il aime soupeser la lourdeur de cette bouteille par rapport à la légèreté des autres bouteilles…

  • La bouteilles aux pompons

Cette bouteille aussi récolte un franc succès. C’est d’ailleurs peut être celle que Little Smiling Buddha a le plus souvent en main. C’est définitivement celle qu’il secoue le plus souvent! 

J’y ai mis quelques pompons et quelques perles de bois de la même grosseur et de la même couleur.

Je suis ravie d’avoir réalisé ses bouteilles et j’en ai d’autres en tête! J’ai notamment envie d’utiliser des grelots dans une autre bouteille. Vu le succès qu’elles ont eu auprès de Little Miss Sunshine je pense aussi en créer pour elle avec de tout petits objets cachées à l’intérieur… A la manière d’un cherche et trouve…

Pour que les bouteilles ne s’ouvrent pas, je les ai scellées à l’aide de mon pistolet à colle.   

Voici donc des jouets réalisés avec uniquement ou presque du matériel de récupération, pour un budget quasi nul. Jouet qui ont pourtant un immense succès!

Je vous invite à essayer avec vos enfants si ce n’est déja fait! Vous m’en direz des nouvelles!

[Livre jeunesse] Regarde dans la neige

Aujourd’hui, j’avais envie de vous présenter le premier livre d’histoire que j’ai lu à Little Smiling Buddha. Nous l’avons reçu pour Noël. Et depuis, nous l’avons déjà lu des dizaines de fois.

IMG_7228.JPG

Bien sûr, Little Smiling Buddha écoute les histoires que je lis à sa sœur depuis sa naissance. Mais cette histoire est la première qui lui est vraiment destinée. Et c’est un réel coup de cœur pour tous les deux.

Ce livre est idéal pour les tout-petit à partir de 6 mois. Les images très contrastés attirent l’œil. Les scènes très douces, dans les tons gris, argenté, blanc, ne surchargent pas l’ensemble.

Le personnage principal est un petit lapin. On le retrouve sur chaque page. C’est lui le narrateur. C’est un peu le fil rouge de l’histoire. On s’amuse à partir à sa recherche à chaque nouvelle page. Il est recouvert d’un doux velours gris que l’enfant peu caresser.

Le sujet principal de chaque page est en orange fluo. Les yeux de l’enfant sont attirés par ses couleurs vives qu’il repère facilement.

IMG_7229.JPG

Certains éléments du reste de la page sont également en relief. L’enfant se plait à caresser la page à la recherche des différents éléments.

IMG_6791.JPG

Little Smiling Buddha, 6 mois et 3 semaines au moment de la première présentation, s’est vite pris au jeu. Maintenant quand j’ouvre un livre, son premier réflexe est d’en caresser les pages…

Et vous, avez-vous des coups de cœur de lecture pour les tout-petits? 

[Activités] Eveil des tout-petits (0-3 mois)

Notre Petit Poisson – que nous surnommerons dorénavant Little Smiling Buddha – est né quelques jours avant le solstice d’été. Cet été passé à Shanghai, dans la chaleur moite de la ville, m’a donc incité à chercher diverses activités d’éveil à proposer à mon tout-petit afin de profiter de jolis moments avec lui, même si on ne pouvait pas vraiment sortir. Il a trois mois aujourd’hui, je vous partage donc toutes les idées que nous avons mis en pratique…

  • Le massage.

Après la naissance de Little Miss Sunshine, nous avions eu la chance de participer à un atelier de massage bébé avec une gentille instructrice. Et encore aujourd’hui, à 3 ans et demi passé, je masse régulièrement Little Miss Sunshine.

Mais le massage bébé peut se pratiquer dès la naissance. Les gestes doux, la sensation d’enveloppement des mains de Papa ou Maman permet à bébé d’être rassuré et de prendre conscience de son corps, petit à petit. Le massage des tout-petits les aide également à déplier ce petit corps tout recroquevillé après neuf mois passés à l’étroit dans le ventre de Maman.

C’est un moment privilégié entre le masseur (Papa ou Maman) et le bébé. Un moment où l’on sent l’amour et l’énergie qui passe au travers de nos mains. Le massage bébé se pratique donc à des moments bien précis. Il faut que le masseur soit calme et posé, que le bébé soit dans une phase d’éveil. Pour Little Smiling Buddha, le moment privilégié, c’est le matin après son deuxième réveil vers 9h. Il apprécie alors tout particulièrement ce moment câlin…

  • Les images contrastées

A cet âge, les bébés ne voient pas bien loin. Il n’empêche que l’on peut commencer à leur montrer des images très contrastées, notamment des images noires et blanches  ou noires, blanches et rouges dans les premiers mois.

Nous pratiquons la motricité libre – ou tout du moins nous nous y essayons – et Little Smiling Buddha passe donc du temps durant ses phases d’éveil sur son tapis d’éveil. Pour l’aider à faire des découvertes concernant son corps, sa motricité et le monde, nous lui proposons donc régulièrement des images en noir et blanc. Vous trouverez sur le blog de S’éveiller et s’épanouir de manière raisonnée des idées à mettre en place, ainsi qu’un bel article et de nombreuses images à imprimer sur le blog Montessori et Cie.

IMG_2444.JPG

Nous feuilletons également des livres d’images contrastés et notamment Noir sur blanc de Tana Hoban que nous apprécions beaucoup. Mais il en existe beaucoup d’autres…

  • Chanter

Chanter pour bébé est une des activités que nous pratiquons le plus. Que se soit moi, Papa Lou ou Little Miss Sunshine, nous chantons beaucoup et nous adorons tous chanter pour Little Smiling Buddha. Même Ayi chante spontanément en Chinois quand elle l’a dans les bras. C’est un joli moment privilégié que l’on passe avec bébé et qui peut être réalisé à n’importe quel moment et n’importe où. Et notre voix apaise spontanément Little Smiling Buddha.

  • Les chansons de mains

Il existe de nombreuses chansons à mimer avec les mains. Et les mains qui bougent, ça intéresse rapidement les bébés. Alors quoi de mieux que de chanter et de signer… Nos préférés actuellement: La famille tortue, Meunier tu dors et Vole papillon. Sur certains groupe Facebook, comme Signer avec bébé, les mamans partagent des vidéos de comptines signées. De quoi avoir toujours de l’imagination…

  • Signer

Quelques mois après la naissance de Little Miss Sunshine, nous avions réalisé un atelier pour apprendre à Signer avec Bébé. Nous avons signé jusqu’au 18 mois de Little Miss Sunshine environ, jusqu’au moment où la parole à pris le dessus sur les signes. C’est un merveilleux moyen de communiquer avec bébé. Tout le monde autour de nous avait été impressionné par ce moyen de communication qui évite bien des crises de pleurs et d’incompréhension à bébé.

Je signe avec Little Smiling Buddha depuis sa naissance. De manière plus ou moins intensive suivant les jours. Le but étant de signer à chaque fois que l’on dit le mot. Pour l’instant, je ne signe que quelques mots: changer la couche (deux mots), lait, Papa, Maman, soeur, tante (pour Ayi). Le but étant d’ajouter progressivement des mots au fur et à mesure de leur utilité. Ce site est génial pour trouver tous les mots que l’on ne connait pas en langue des signes française.

  • Le tapis d’éveil

Pratiquant la motricité libre, nous avons acheté un tapis épais en mousse pliable chez Ikea. Cela me permet de le déplacer aussi souvent que je veux. Nous pouvons ainsi déplacer le tapis d’éveil de Little Smiling Buddha dans la chambre de Little Miss Sunshine quand nous y jouons ou dans la cuisine quand nous y sommes. Dans le bureau, j’utilise nos tatamis pour le laisser découvrir son environnement. Il y passe plusieurs moments dans la journée, à chaque phase d’éveil ou presque, de quelques minutes seulement à près de 20 minutes.

  • Les balles

De temps à autre, pour donner envie à Little Smiling Buddha de découvrir le monde plus avant, je lui propose des balles de différentes textures et de différentes couleurs. J’ai des balles à picot, une balle alvéolée à attraper facilement, des balles en mousse. Il me manque des balles en tissu. Pour l’instant, Little Smiling Buddha les observe et donne des coups incontrôlés dedans.

  • Les vocalises

Répéter les vocalises de bébé est un moyen facile de le voir sourire et de l’inciter à poursuivre ses gazouillis. C’est quelque chose que nous faisons beaucoup avec Little Smiling Buddha… Et ça peut durer des dizaines de minutes!

  • Les histoires

Nous avons commencé à lire des histoires à Little Miss Sunshine dès sa naissance. Et c’est un peu pareil avec Little Smiling Buddha puisqu’il écoute les histoires que nous lisons à Little Miss Sunshine. La voix de ses proches apaisent le bébé, avant de comprendre une histoire, c’est une musique, un timbre de voix qui les bercent et les rassurent.

D’autres idées que nous n’avons pas encore mis en place mais qui ne saurait tarder.

  • L’eau qui coule

Cette idée m’a été soufflé par un article du site Naître et Grandir. Laisser couler de l’eau sur toutes les parties du corps de bébé pendant son bain me semble une douce manière de lui faire prendre conscience de son corps.

  • Le miroir

Dès notre retour en Chine, je vais mettre en place un miroir dans le bureau afin d’offrir la possibilité à Little Smiling Buddha de bouger et de s’observer en même temps. Encore une jolie manière de prendre conscience de son corps et de ses possibilités.

  • Les mobiles

N’ayant pas de petit lit pour Little Smiling Buddha, puisqu’il dort avec nous, je n’ai finalement pas mis en place de mobiles Montessori comme j’en avais pourtant l’envie. Mais peut être le ferai-je tout de même un de ses jours…

Et vous, avez-vous des idées d’activités d’éveil à pratiquer avec les plus petits?