[Recette] Onigiri

Les onigiri sont une spécialité culinaire japonaise que nous avons découvert lors de notre premier voyage au Japon il y a presque une dizaine d’année. Quand nous y sommes retournés avec Little Miss Sunshine, 14 mois, les onigiri sont devenu son plat préféré. Elle les appelait « girigiri » et même le riz a eu ce nom avant qu’elle ne réussisse à le prononcer correctement.

C’est donc vraiment un plat que nous réalisons régulièrement à la maison depuis ce temps là. Little Miss Sunshine aime les onigiri aux umeboshi – comprendre aux prunes vinaigrées. Mais on peut les faire nature, au thon, au concombre ou s’inventer toutes les recettes qui nous passent par la tête…

Pour réaliser trois onigiri, vous aurez besoin de:

  • un bol de riz japonais cuit
  • 6 petites feuilles d’algues rectangulaires
  • du sésame (facultatif) 
  • 3 umeboshi (facultatif) (vous les trouverez dans les magasins asiatiques)

Pour les réaliser vous allez utiliser une feuille de film alimentaire. Vous la posez sur votre main et vous y mettez une belle boule de riz. Si vous voulez ajouter quelque chose au coeur de votre onigiri, – comme un umeboshi ou du thon – c’est le moment de l’y mettre, avant de remettre un peu de riz au -dessus. Puis vous refermez le film alimentaire sur la boule de riz et vous allez vous en servir pour façonner l’onigiri en forme de triangle, sans avoir les mains collantes de riz.

Quand votre onigiri est façonné, bien serré, vous allez rouvrir le film alimentaire et placez des feuilles d’algues de deux côtés du triangle. Le troisième côté du triangle peut être trempé dans des graines de sésame par exemple.

Little Miss Sunshine et Little Smiling Buddha en font aussi bien des petits-déjeuners, des déjeuners pique-nique que des dîners. C’est facile, rapide à préparer, les enfants adorent et ça change avec ce petit goût d’algues! 

Notre premier Noël à Shanghai

Après notre premier réveillon de Noël à Shanghai est venu le premier jour de Noël à Shanghai. Pour l’occasion, nous avions invité Ayi à partager le repas de Noël avec nous. Et c’est avec beaucoup de joie qu’elle a accepté.

C’est donc en famille, avec Nonna et GrandPapa, mais aussi Ayi – qui soit dit en passant fait aussi partie de la famille depuis près de trois ans qu’elle partage notre vie – que nous avons vécue cette première fois.

Papa Lou et moi avons passé la matinée à cuisiner, pendant que les grands-parents sont sortis jouer avec les enfants.

Pour l’apéro, nous avons préparé un soleil en pâte feuilletée maison à la tomate et aux herbes et quelques toasts avec de la brioche et du foie gras.

Quel joli moment de partage nous avons passé tous ensemble! Ayi à pu découvrir notre manière de manger à la française, les différents plats qui défilent, à mille lieux de ce qu’ils peuvent faire en Chine…

Les enfants ont ouverts de nouveaux paquets qui s’étaient glissés sous le sapin, essentiellement les livres et les jolis gilets tricotés par BisNonna.

Et ils ont pu profiter de feuilleter leurs livres et de poursuivre la découverte des jeux reçus la veille.

En entrée, Papa Lou avait préparé lui-même du gravlax qu’il a ensuite fumé au romarin. Avec quelques tranches de pain de campagne, c’était un pur délice! 

Entre chaque plat, les enfants continuaient de s’amuser et de découvrir leurs cadeaux reçus la veille. Little Miss Sunshine a beaucoup aimé les craies à la cire d’abeille Stockmar que nous avons offert aux enfants pour leurs futures créations artistiques!

Pour le plat principal, Papa Lou avait préparé un agneau de sept heures et des pommes paillassons maison.

Et puis j’ai terminé de dresser ma bûche, réalisée à la demande de Little Miss Sunshine, je ne pensais pas en être capable… et puis, elle n’était de loin pas parfaite, mais elle était délicieuse pour une première!

Au dessert, nous avons donc dégusté ma bûche citron vert, coco, chocolat et framboises ainsi que quelques schwowabredla que j’avais préparé la veille, avec un thé.

Nous avons passé une douce journée en famille. Et remplit nos têtes de doux souvenirs de ce premier Noël à Shanghai! 

La galette des rois hibou

La semaine dernière, nous avons réalisé notre première galette des rois de la période. Nous avions mis une partie de la pâte feuilletée réalisée par Papa Lou pour Noël au congélateur dans ce but et nous avons donc réalisé une galette totalement maison.

J’ai utilisé notre recette habituelle. Mais incapable de faire de beaux cercles dans la pâte de Papa Lou, nous nous sommes finalement amusé à donner une forme de hibou à notre galette. Comme à notre habitude, nous avons mis deux fèves dans la galette. Les enfants ont largement participé à la réalisation de la galette. Nous avons passé un joli moment familial autour de cette galette.

Et à la dégustation, nous nous sommes régalés. Et c’est même Papa Lou et moi qui avons été sacré roi et reine de la galette. Ce qui nous a valu la promesse d’en réaliser une seconde 😅

Et vous, avez-vous préparé une galette des rois cette année?

[Recette] Gâteau à la banane et aux noix

L’automne venu, j’adore manger des noix. Depuis que nous vivons en Chine, je les achète chaque semaine, entière au kilo. J’en mange facilement un demi kilo par semaine. En rentrant de l’école, j’ai eu envie de préparer un gateau aux noix pour le goûter des enfants. C’est là que je me suis rendu compte qu’il me restait trois bananes un peu trop mures. J’y ai donc ajouter des bananes!

Et voici donc la recette de ce gateau à la banane et aux noix:

Ingrédients:

  • 200g de farine
  • 3 bananes bien mûres
  • 100g de sucre glace
  • 100g de beurre mou
  • 2 oeufs
  • 1 cuillère à café de levure chimique
  • 80g de noix décortiquées
  • 1 cuillère à soupe de rhum (facultatif)

Préparation:

  • Décortiquer les noix et casser grossièrement les noix
  • Faire fondre le beurre
  • Mélanger le beurre fondu avec le sucre jusqu’à ce que le sucre soit dissout.
  • Incorporé les oeufs et mélanger.
  • Tamiser la farine et la levure et mélanger.
  • Ecraser les bananes et les incorporer à la pâte.
  • Ajouter les noix et le rhum.
  • Beurrer le moule puis y verser la pâte
  • Enfourner 50 minutes à 180°C.

Beau succès auprès de toute la famille!

Et vous, quels sont vos recettes automnales fétiches? 

[Recette] Chou-fleur à la chinoise

Voici un des plats préférés de Little Miss Sunshine. Elle en réclame très régulièrement à Ayi. J’ai donc bien observé la recette pour pouvoir lui en refaire un jour…

Pour un plat, vous aurez besoin de:

  • un chou fleur
  • 250g de porc
  • une louche d’huile
  • 3 gousses d’ail
  • une poignée de Poivre du Sichuan entier
  • du poivre
  • du sel
  • une cuillère à café de fécule de maïs
  • 2 cuillères à soupe de sauce soja
  • 1/2 cuillère à café de sucre
  • un bouquet de ciboulette

Pour réaliser cette recette, il vous faudra: 

Emincer le porc en très fine lamelle. Poivrer.

Dans un verre, mélanger la fécule de maïs avec 10cl d’eau. Puis ajouter à la viande et réserver.

Laver et couper grossièrement le chou-fleur. Ne conserver que de « petites fleurs ». Réserver.

Faire chauffer une louche d’huile dans un wok. Quand l’huile est bien chaude y jeter les gousses d’ail que vous aurez préalablement écrasé et pelé et la poignée de poivre du sichuan.

Puis faire cuire le porc émincé dans cette huile à feu vif. Remuer sans cesse pour éviter que ça accroche. Ajouter une cuillère à soupe de sauce soja.

Mettre le chou-fleur dans le wok avec la viande sans cesse de remuer durant quelques minutes. Ajouter une cuillère à soupe de sauce soja, le sucre ainsi qu’un grand verre d’eau chaude. Couvrir 5 minutes. Conserver un feu vif.

Pour terminer salé à votre convenance et jeter la ciboulette émincée dans la casserole. Laisser cuire deux minutes supplémentaires en mélangeant régulièrement.

Servir avec un bol de riz.

[Recette] Gaspacho

Voici une recette que nous apprécions tout particulièrement quand la chaleur de l’été shanghaien commence à se faire sentir: une délicieuse soupe froide.

Pour un repas de trois personnes, il vous faudra:

  • Un pain à griller pour en faire des croûton (une petite ciabbatta, quelques tranches d’un pain rassi,…)
  • Six cuillères à soupe d’huile d’olive
  • Trois poivrons
  • Trois concombres
  • Deux tomates
  • Une gousse d’ail
  • Quelques brins de menthe ou d’une autre herbe fraîche au choix

La recette est à réaliser la veille, ou au plus tard, le matin pour une dégustation en soirée.

Il vous faudra simplement:

  • Faire griller votre pain au four 10 minutes à 200 degrés, histoire d’avoir de beaux croûtons colorés
  • Laver tous les légumes et les herbes, les peler et les couper grossièrement
  • Casser votre pain en croûton, y verser l’huile d’olive et ajouter les légumes et herbes. Mélanger.
  • Laisser reposer une douzaine d’heures au moins au réfrigérateur
  • Juste avant de déguster, mixer le tout, ajuster l’assaisonnement à votre convenance (sel, poivre, origan,…) et servir bien frais.

A déguster avec une tranche de pain et un morceau de fromage. Ou juste un petit bol en entrée.

Rafraîchissant à souhait! 

[Recette] Poulet amok

Voici une recette tout droit sortie de nos souvenirs gustatifs de notre voyage au Cambodge. Little Miss Sunshine Sunshine n’a voulu manger que ça durant les 5 jours qu’on duré notre séjour. Et c’est vrai que ce curry est juste délicieusement parfumé.

Alors on a tenté l’expérience et celui-ci y ressemble beaucoup! Voici ce qu’il vous faudra pour 3 personnes: 

  • 500g de filet de poulet 
  • 3 cm de galanga (ou à défaut de gingembre frais) 
  • Une tige de citronnelle 
  • 5 cuillères à soupe d’huile d’arachide
  • Un bouquet de basilic thaï 
  • 3 gousses d’ail
  • Le zeste d’un citron 
  • Trois cuillères à soupe de cacahuète 
  • Du poivre 
  • Une cuillère à soupe de curcuma en poudre 
  • 400ml de lait de coco 


Pour commencer laver toutes les herbes et la racine. Peler le gingembre (ou le galanga). Couper grossièrement la citronnelle. Ne garder que les feuilles du basilic thaï. Peler et émincer grossièrement l’ail. Prélever le zeste d’un citron.

Mettre tous ces ingrédients (gingembre, citronnelle, basilic, ail et zeste) dans un mixeur. Ajouter les cacahuètes, le poivre à votre convenance, le curcuma et deux cuillères à soupe d’huile. Mixer jusqu’à obtenir une pâte fine. Si quelques morceaux de citronnelle résistent, il n’y aura qu’à les sortir à la fin de la cuisson.

Emincer le poulet en gros cubes.

Faire chauffer trois cuillères à soupe d’huile. Y jeter la pâte et laisser cuire à feu vif environ cinq minutes en remuant régulièrement.

Puis y ajouter le poulet et faire revenir cinq minutes supplémentaires. Enfin, baisser le feu, ajouter le lait de coco et laisser mijoter dix minutes.

Servir avec un bol de riz.

Le goût de la citronnelle et du lait de coco sont juste à tomber dans cette recette…  Et pour varier les plaisirs, n’hésitez pas à faire la même chose avec du poisson, du porc ou du boeuf. Laissez-moi votre avis si vous testez!

[Recette] Pâte à crêpes

Voici notre recette, classique, de pâte à crêpes. Je la pose ici, surtout pour la retrouver facilement lorsque j’en ai besoin. Car c’est avant tout pour ça que j’ai mis en place mon blog, me permettre de me remémorer de beaux souvenirs, de revoir des photos, des événements qui nous ont marqué, de faire des bilans de nos différentes étapes de vie, mais aussi de rassembler nos recettes et d’y avoir facilement accès où que je sois.Mais n’hésitez pas à tester notre recette!

Pour une vingtaine de crêpes, il vous faudra:

  • 250g de farine
  • 4 oeufs
  • 15g de sucre vanillé
  • un demi litre de lait
  • une cuillère à soupe de rhum (facultatif)
  • un peu de beurre pour la poêle

Dans le bol d’un robot, verser la farine, les oeufs et le sucre. Commencer à mélanger vitesse 2 en ajoutant progressivement le lait. Quand tout le lait a été ajouter, augmenter la vitesse progressivement jusqu’à le mettre au maximum pour quelques minutes afin d’éviter d’avoir des grumeaux dans la pâte.

Laissez reposer au moins 30 minutes.

Faire chauffer une poêle légèrement huilée à l’aide d’un pinceau de cuisine. Quand la poêle est bien chaude, y verser une demi-louche de pâte. A feu moyen, laisser cuire la première face jusqu’à ce que la crêpe se décolle seule. La faire sauter et laisser cuire la seconde face une minute supplémentaire. Déposer sa crêpe dans une grande assiette et renouveler l’opération autant de fois que nécessaire.

Quand je prépare des crêpes, je les prépare toujours pour le goûter. Et pour me faciliter la tâche, j’ai deux options: soit je prépare toutes les crêpes pour le goûter et je mets celles que je n’ai pas mangé au frigo – me reste alors à les ressortir le lendemain matin pour le petit déjeuner et à les réchauffer rapidement à la poêle une à une avant de les garnir -, soit je rempli une bouteille de sauce à bouchon « propre » préalablement lavée (moutarde, ketchup…) de pâte à crêpes pour le lendemain – et il ne me reste qu’à faire sauter des crêpes fraîches pour le petit-déjeuner, mais cette option est un peu plus longue que la précédente. Des crêpes déja prêtes se conservent deux-trois jours au réfrigérateurs, la pâte crue ne se conserve qu’une journée.

Pour les déguster, ce qu’on préfère c’est y ajouter de la pâte à tartiner au chocolat, des tranches de banane et un peu de pâte à tartiner au chocolat, du sucre à la cannelle, du sucre vanillé, du miel ou de la confiture. Mais comme ces crêpes sont très peu sucrée, on peut aussi les déguster salée.

A vous de choisir comment vous aimez les déguster!