[Promenade] Un après-midi à la Ménagerie du Jardin des Plantes

Depuis que nous vivons en Chine, lorsque nous rentrons en France l’été, nous prenons toujours le temps de passer quelques jours dans la région parisienne, chez Parrain, Tata et Petit O. Cette année n’y a pas fait exception.

Et chaque année à cette occasion, je programme une journée à Paris avec les enfants. L’an dernier, nous sommes montés tout en haut de la Tour Eiffel à la demande de Little Miss Sunshine. Cette année, le temps étant relativement incertain, j’avais prévu une sortie au Jardin des Plantes. Avec suivant, la clémence ou non des cieux, la visite de la Ménagerie ou du Muséum d’Histoire Naturelle. Finalement, après un voyage vers Paris sous la grisaille, le soleil nous a accueilli à la Gare de l’Est. C’est donc à la Ménagerie du Jardin des Plantes que nous avons passé une grande partie de la journée.

C’est d’ailleurs avec beaucoup d’émotions que j’ai passé cette journée, me souvenant comme si c’était hier, de la dernière journée que nous avions passé Little Miss Sunshine et moi à la Ménagerie, juste avant notre départ pour la Chine.

Nous sommes arrivés au Jardin des Plantes à l’heure du déjeuner. Nous avons donc commencé notre excursion par le repas. Nous nous sommes installés à une table d’un des points de ventes du Jardin des Plantes, juste à côté des wallaby. J’ai donné de quoi dessiner aux enfants et je suis allée passer ma commande. J’ai trouvé les prix exorbitants, mais je n’allais pas emporter le pique-nique avec deux enfants en bas âge dont un à porter en quasi-continu…

Après le repas, nous avons prix nos tickets pour la Ménagerie. Là encore, j’ai trouvé le prix exagéré pour ce que c’est: 13€ pour un adulte et 9€ pour les enfants de 3 à 25 ans. A noter, que si l’on passe plusieurs jours à Paris, ou qu’on y vit, on peut revenir dans les trois mois avec ce ticket pour visiter gratuitement un second lieu du Jardin des Plantes. Je me rappelle m’être déja fait la réflexion quand nous vivions à Paris, que ça valait vraiment le coup de prendre un abonnement annuel.

Les enfants ont été ravis de découvrir / redécouvrir ce lieu. Les beaux bâtiments, les animaux, la promenade à travers la Ménagerie…

Little Miss Sunshine a été impressionné par les orang-outangs qui lui ont semblé immense.

Little Smiling Buddha, comme à son habitude dans un zoo, a été un as pour débusquer les animaux cachés… Il a un sacré sens de l’observation ce petit!

Nous avons découvert pour la première fois le kangourou arboricole…

… ou le rat des nuages.

Les enfants ont adoré se prêter au jeu des questions-réponses éparpillés dans tout le zoo et traitant de toutes sortes de sujet. Ils ont appris beaucoup de chose durant cette journée.

Les enfants ont aussi aimé voir les crocodiles, les serpents et autres reptiles… Ils ont quelque chose de fascinant.

Après un bel après-midi à la Ménagerie, nous sommes repartis heureux et fatigués d’avoir tous bien marché…

Mais en passant devant une aire de jeux rempli de bateaux pirates, impossible de ne pas y faire un tour…

Les enfants se sont éclatés. Je n’ai quasiment pas vu Little Miss Sunshine pendant une heure. Elle a trouvé des copines pour jouer dès notre arrivée.

Bref, j’aime ces journées de découvertes et de voyage seule avec les enfants! J’en apprends à chaque fois un peu plus sur eux, et surtout sur moi. On repousse un peu ses limites, on se met en difficulté, mais c’est toujours payant.

Séjour chez l’habitant dans le Sichuan

Depuis hier soir, à l’école de Little Miss Sunshine, ce sont les vacances françaises. Elle n’ira donc pas en classe durant une semaine, par choix, puisqu’un service minimum est maintenu par l’école à l’aide des professeurs chinois.

Ce sont ces vacances du mois de mars que nous avions choisi avec Ayi il y a longtemps déja – ça remonte au mois de septembre, si je me souviens bien, juste avant notre séjour dans le Sichuan avec Nonna et GrandPapa. Quand Ayi et sa famille ont su que nous avions envie de visiter le Sichuan, ils nous ont aussitôt invité. Malheureusement, Papa Lou ayant beaucoup de travail ici à Shanghai et partant d’ailleurs plusieurs jours en déplacement à Pékin durant notre absence, c’est seule avec les enfants que j’effectuerai ce voyage.

L’organisation a été périlleuse. Ayi veut tout nous montrer et tout nous faire découvrir de sa région, et absolument toute sa famille et ses amis veulent nous rencontrer. Nous avons dû jongler pour combler et Ayi et sa famille. Finalement, nous allons normalement passer trois jours dans sa ville natale où habitent la majeur partie de sa famille et ses amis et trois jours dans le parc naturel de JiuZhaiGou, réputé pour être un des plus beaux endroits de Chine.

Je ne sais pas trop à quoi m’attendre. J’ai l’impression que le programme évolue de jour en jour entre les envies d’Ayi et de sa famille. Nous allons donc passé une semaine à vivre à la Chinoise, avec uniquement des Chinois – même le tour réservé à JiuZhaiGou par Ayi est un tour pour les Chinois. Moi qui ai besoin de tout planifier, organiser, qui veut savoir où je vais et quand, qui aime anticiper, il va falloir que je lâche du leste durant cette semaine!

J’espère que cette expérience plaira aux enfants – j’angoisse deja de la réaction de Little Miss Sunshine face aux milliers de photos qu’ils vont vouloir prendre d’elle – et à moi aussi. Je ne pars pas totalement confiante, j’avoue. Entre la crise d’asthme de Little Smiling Buddha il y a quelques jours à peine, la difficulté que j’ai à communiquer avec Little Miss Sunshine ces derniers temps, le fait que Papa Lou ne se joigne pas à nous et ma fatigue, je croise les doigts pour que tout se passe au mieux. Et pourquoi pas que cette semaine à trois ne règle finalement nos soucis à Little Miss Sunshine et moi…

Si vous voulez des nouvelles fraîches, c’est sur le compte Instagram du blog que ça se passera.

À très vite pour le récit de cette expérience hors du commun!

Le Nouvel An chinois à Yu Garden

Comme chaque année lors du Nouvel An chinois, le dimanche précédant la fête est un jour travaillé. Les écoles sont ouvertes et les parents travaillent. Papa Lou est donc parti travaillé tôt le matin, comme à son habitude, tandis que je gardais Little Miss Sunshine à la maison pour profiter de ces moments un peu particulier avec elle.

Nous l’avions prévu. Nous voulions allé visiter Yu Garden ensemble, avec Little Smiling Buddha cette fois-ci. Pour éviter le plus gros de la foule, nous avons choisi de partir dès la fin de la matinée. Papa Lou avait prévu de nous rejoindre pour que l’on puisse déjeuner tous ensemble.

Malgré mon appréhension, la date était bien choisie. Une semaine avant le Nouvel An chinois, les touristes ne sont pas encore nombreux à Shanghai et comme les Shanghaiens travaillent encore, la foule était plus que raisonnable! Nous avons largement pu profiter des belles décorations colorées!

Nous avons commencé notre promenade dans l’enceinte de la vieille ville. Comme l’an dernier, sur chaque petite place, des décorations colorées sur le thème de l’animal de l’année: le coq, ou sur le thème des héros légendaires chinois nous en mettent plein les yeux.

 

Peu après midi, nous sommes allés faire la queue dans le fameux restaurant de Xiao Long Bao, ces sortes de raviolis typiquement shanghaien dans lesquels on rencontre un délicieux jus de viande ou de crabe lorsque l’on croque, le NanXiang. Pour déguster des Xiao Long Bao à emporter, l’attente est toujours très longue dans ce restaurant, mais pour manger sur place, le temps d’attente est relativement raisonnable – 15/20 minutes.

Juste au moment où nous avons pu nous installer à table, Papa Lou est arrivé. Pour le plus grand plaisir de tous, et surtout de Little Miss Sunshine qui m’a dit plusieurs fois que c’est la première fois que nous mangions avec Papa Lou alors qu’il travaillait…

En plus des traditionnels Xiao Long Bao, nous avons dégusté quelques autres gourmandises, comme un énorme raviolis dont on ne boit que la soupe de crabe qui est à l’intérieur, du tofu puant ou des shaomai, sorte de raviolis farcis au riz gluant.

En sortant du restaurant, Papa Lou nous a assez rapidement quitté pour retourner au travail. Et avec les enfants, nous avons continué notre promenade…

Sur la grande place principale, qui mène à la jolie maison de thé sur l’eau, c’est le paon qui est à l’honneur cette année.

Pour la promenade autour de la maison de thé sur l’eau, il y avait bien moins de monde que l’an dernier et c’était vraiment très agréable…



Le ciel était d’un beau bleu. Et j’aime toujours autant voir le contraste entre l’univers traditionnel chinois et l’univers moderne qui règne à Shanghai.

On a encore fait quelques photos avec les enfants pour garder de jolis souvenirs de cette journée…

Et pour la deuxième fois, depuis que nous vivons en Chine, Little Miss Sunshine a reçu une barbe à papa en forme de fleur…

Nous avons passé une très belle journée dans l’ambiance du Nouvel An chinois. Et je sais que les enfants en garde également un joli souvenir…

En sortant de la vieille ville pour aller prendre le taxi, j’ai jeté un dernier regard en arrière, vers cet univers que j’aime tant…

5 ans 

5 ans. Ce chiffre me semble déja tellement grand!
Je te vois encore dans les bras de ton père quand il est revenu avec toi dans la salle d’accouchement après les contrôles de routine. Tu étais si petite, si frêle, tu n’avais même pas la taille de son avant-bras, tout pliée que tu étais…

Et aujourd’hui, tu es une belle petite fille, grande et douce, forte et vive. Tu sais ce que tu veux et tu coopère relativement facilement. Tu n’hésite pas à nous dire quand quelque chose te déplait, même si c’est notre comportement à nous. Et je suis si fière de cette confiance que tu nous offre. Et comme chaque année à l’heure de ce petit « bilan » je nous félicite du chemin de la bienveillance que nous avons emprunté à tes côtés…

Tu papotes toujours autant. La communication est vraiment une chose essentielle pour toi. Et enfin, cette année, tu t’exprimes comme tu le souhaite en chinois. Non pas que tu t’exprimais mal auparavant, mais tu étais clairement frustrée par le fait de ne pas avoir tout le vocabulaire que tu souhaitais dans cette langue. Et depuis le mois de septembre, c’est par ton manque de connaissance de l’anglais que tu es frustrée. Tu m’as déja plusieurs fois demandé de t’aider à apprendre cette nouvelle langue… Un nouveau défi pour cette nouvelle année qui s’ouvre!

Au sein de notre famille à quatre, tu as trouvé ta place. Tu es une grande soeur attentionnée, une vraie petite mère. Je garde notamment en mémoire un épisode, qui s’est déja répété depuis, et qui en dit long sur ton empathie et ton amour pour ton frère. Alors qu’il pleurait de rage de ne pas réussir à effectuer quelque chose comme il le souhaitait, tu es venu me demander un mouchoir en papier pour lui essuyer ses larmes parce que « c’est pas agréable d’avoir des larmes qui coulent sur les joues ».

Vous avez développé une complicité vraiment impressionnante tous les deux. Vous fonctionnez en binôme pour toute une série d’activités et j’en suis la première épatée. Votre relation est douce et apaisée, les disputes sont excessivement rares et tu as développé une bienveillance envers ton frère, dont même moi, sa maman je me sens incapable. Juste avant de rentrer en France, il a voulu un jouet que tu avais en main. Crise de colère de sa part. De frustration, il t’a attrapé les cheveux et t’a tiré par les cheveux sur bien un mètre à travers le salon, le temps que j’intervienne. Je t’ai embrassé pour te consoler et je l’ai éloigné de toi pour lui expliquer que son geste n’était pas acceptable. Je lui ai expliqué qu’il t’avait fait mal, que tu pleurais sur le canapé. Il est retourné vers toi, spontanément, tu n’as pas cherché à le chasser ou à l’éviter, il t’a regardé, tu lui as tendu la joue et il t’a embrassé sur la joue. L’orage était passé. A ta place, et vu combien il t’avait fait mal, j’aurai eu du mal à tendre la joue. J’aurai eu peur qu’il ne récidive. Tu es d’une infinie bienveillance envers ton frère.

Tu es avide de connaissance, de savoirs, d’apprendre… Tu m’étonne tous les jours. A Noël, tu as construit ton château d’Ariel la petite sirène en Légo toute seule, sans aucune aide extérieure, en dehors de notre regard bienveillant. Quelques jours plus tard, tu as ouvert ton coffret Montessori des drapeaux du monde et tu n’arrêtais plus de me poser des tonnes de questions, sur les drapeaux, sur les pays.

Tes dessins sont de plus en plus précis et maintenant tu les termine systématiquement – tu ne te contente plus de dessiner ou colorier, tu fais les deux.

Tu connais la plupart des lettres de l’alphabet et leur son. Tu commence à écrire des mots par toi même, pas à la main – ça ne t’intéresse pas encore – mais avec les lettres magnétiques sur le frigo. Tu déchiffres certains mots sur les emballages. Et j’ai les yeux qui pétillent de te voir ainsi découvrir, tâtonner et grandir…

Durant ces vacances en Alsace, tu auras réalisé un rêve qui te tenait à coeur depuis au moins deux ans: faire du patin à glace. Un pur bonheur d’avoir pu réalisé ton rêve et d’avoir été à tes côtés dans ce beau moment.

Je t’aime infiniment ma jolie princesse, 

Joyeux anniversaire ma Puce!

[DIY] Squelette géant

Par un doux vendredi soir du mois d’octobre, alors que ça n’était plus arrivé depuis la rentrée de septembre, Little Miss Sunshine m’a réclamé une activité. Je n’avais rien prévu de particulier, et en farfouillant dans nos jeux, on y a trouvé le nouveau jeu « Apprenons le corps humain » d’Educa offert il y a peu par Nonna.

 

Ce jeu est composé de quatre puzzles. Pour notre première approche, nous nous sommes juste contentées de faire les puzzles. Mais il y a également plusieurs manières de jouer seul ou à plusieurs sur la notice d’utilisation. Et pour toutes les deux, ce jeu a été un beau coup de cœur. Il est ludique, éducatif, les dessins sont jolis, les puzzles ne sont ni trop simples, ni trop compliqués et il permet des discussions à n’en plus finir sur le corps humain et tout un tas d’autres sujets liés. On a passé un vrai beau moment d’apprentissage sans en avoir l’air avec un réel intérêt passionné de la part de Little Miss Sunshine.

Le lendemain, la météo a été terrible. Un typhon passait dans le Sud de la Chine, et comme d’habitude, Shanghai a eu les restes. C’est à dire 48h de pluie diluvienne. Enfermés à l’intérieur, après la sortie obligatoire pour faire les courses durant laquelle nous nous sommes fait trempés, Little Miss Sunshine m’a encore réclamé une activité. Quel bonheur de retrouver ces moments à deux!!! 

Alors cette fois-ci, je lui ai proposé une activité d’Halloween directement en lien avec nos puzzles de la veille. Nous avons fabriqué un squelette géant avec des assiettes en carton, selon une idée que j’avais repéré l’an dernier quelque part sur Pinterest.

Nous l’avons réalisé à quatre mains. J’ai dessiné les différents os sur des assiettes en papier. Pendant ce temps, Little Miss Sunshine a dessiné ses mains et ses pieds sur du papier blanc cartonné et les a découpé. En parallèle, nous avons repris notre conversation de la veille sur le nom des différents os du corps humain.

Puis j’ai découpé les différentes parties du squelette et fait des trous à l’aide d’une épingle – il faut que j’achète une perforatrice! Pendant ce temps, Little Miss Sunshine a découpé des morceaux de fil de laine noire.

Enfin pour terminer, j’ai relié les différents os du squelette ensemble à l’aide des fils de laine pendant que Little Miss Sunshine lui dessinait un visage.
 Enfin, nous avons choisi de l’accrocher sur notre porte d’entrée. Notre voisin de palier chinois a dû beaucoup rire en sortant de chez lui!

Et vous, avez-vous déja réalisé quelques bricolages pour Halloween? 

Dernier jour d’école 

Ce n’est pas sa première année d’école. Ce n’est donc pas son premier dernier jour d’école. Et pourtant, ce matin, je suis émue.

Je la vois monter dans le bus, avec sa jolie jupe bleue à froufrou, son t-shirt noir et argent, son serre-tête bleu de princesse auréolé d’une petite couronne, son sac d’école en bandoulière… Elle a grandit.

Elle est sereine, heureuse de partir à l’école, contente d’aller dire au-revoir à ses amis, ses maîtres et maîtresses. Elle sait que pour certains, elle ne les reverra plus. Elle sait que l’an prochain, elle aura un nouveau maître et une nouvelle maîtresse. Et elle est confiante.

IMG_2874-0.jpg

Elle sait que demain nous prenons l’avion pour la France. Elle trépigne d’impatience de retrouver ses grands-parents.

Elle a déjà tout un programme dans sa tête pour cet été: regarder les étoiles, jouer dans la boue, planter des graines, faire une cabane, courir dans l’herbe pieds nus, se baigner… Et puis aussi aller voir la Tour Eiffel, retourner visiter le château du Haut-Koenigsbourg, faire des manèges à sensation à Europa-Park. Elle m’en parle depuis plusieurs semaines.

Elle a grandit cette année. En taille (7cm en 6 mois!). Mais aussi en maturité aussi. Elle est plus posée. Et puis plus aventureuse aussi. Elle est bien plus indépendante et puis plus autonome. Le plus souvent, elle coopère volontiers. Parfois, elle n’a pas envie et nous le fait bruyamment savoir. Elle m’épate.

IMG_3201.JPG

C’est aujourd’hui que je m’en aperçois. En la voyant monter dans le bus pour son dernier jour d’école. J’ai eu un flash. Je l’ai revu montant dans le bus le jour de la rentrée scolaire. Et je l’ai trouvé si grandit, si belle, si épanouie. Ma magnifique petite fille.

Les deux mois d’été que nous allons passer en France la changeront encore. Je n’en doute pas. Nos voyages, notre vie par monts et par vaux, parfois loin de Papa Lou, la font grandir encore plus vite…

Et j’aime tellement l’observer. Dans ses nouvelles acquisitions. Dans ses nouvelles passions. Dans ses nouvelles compétences.

Je suis tellement heureuse d’avoir le temps de noter tous ses changements… 

[Carnet d’expat] Yu Garden au Nouvel An

L’an dernier, occupée que j’étais entre ma grossesse et la préparation de notre voyage au Japon, j’en ai oublié d’aller visiter Yu Garden au temps du Nouvel An. Cette année, c’est chose faite! Alors que Little Miss Sunshine avait décidé de faire l’école buissonnière, pendant la sieste de Little Smiling Buddha – que nous avons laissé aux mains d’Ayi -, nous avons rassemblé nos affaires et nous sommes allés nous promener dans la vieille ville. Dès le départ, Little Miss Sunshine a voulu être portée. Heureusement, j’avais emmené le Boba. La rue que nous avons empruntée est une jolie rue traditionnelle chinoise. Les maisons aux armatures en bois rouges bordent la rue très animée. Voitures, taxis, bus, vélos, triporteurs, scooters électriques, piétons se côtoient dans un joyeux brouhaha. Des lampions rouges accrochés ça et là, nous rappellent que la Fête approche. Les marchands de décorations rouges et dorés sont nombreux le long de la route. Les odeurs de nourriture se mélangent ce qui ne les rend pas toujours particulièrement alléchantes. Des Chinois, en famille, passent nombreux à côté de nous. Notre duo d’occidentales étonne, interpelle, comme d’habitude. Les Chinois se retournent sur la magnifique petite fille aux cheveux blonds et à la peau blanche qu’est Little Miss Sunshine. Au détour d’un croisement, nous tombons sur un marchand de barbe à papa. Je n’en avais encore jamais vu à Shanghai. Agile, il façonne de jolies barbes à papa colorées en forme de fleurs. Avant même qu’elle ne le réclame, je savais que j’allais lui en offrir une. Little Miss Sunshine a pu choisir les couleurs de sa barbe à papa. Comprendre un peu de Chinois nous facilite maintenant beaucoup la vie! Côte à côte, concentrées sur notre barbe à papa, nous avons continué notre promenade dans les jolies rues typiques autour de Yu Garden. Little Miss Sunshine, la bouche et les doigts maculés de sucre bleu, continue de faire son petit effet. J’ai parfois l’impression d’être son garde du corps, juste là pour chasser les photographes un peu trop insistant. Il faut dire qu’elle est belle, radieuse même avec sa barbe à papa.

En entrant dans l’enceinte du temple de la ville, on est tout de suite plongé dans l’ambiance du Nouvel An. Des décorations en plastique, souvent gonflables, sont accrochés un peu partout. Pour l’entrée dans l’année du Singe, on s’en doute, c’est l’animal favori des Chinois! Mais on trouve également son grand ami le cochon, ainsi que des pêches, le fruit de l’année. La foule se fait plus pressante, plus étouffante quand on approche des scènes géantes représentant les moments clefs de l’histoire et des légendes chinoises. En approchant de la maison de thé sur l’eau, qui se trouve au centre de Yu Garden, la foule gronde. On entend à peine la musique, pourtant assourdissante dans les ruelles alentours. Je prend Little Miss Sunshine dans les bras, remercie le ciel d’avoir laissé Little Smiling Buddha à la maison avec Ayi, dit à Little Miss Sunshine de hurler si quelque chose ne va pas et nous nous laissons porter par le flot humain… Jamais je n’ai ressenti un tel flot humain ailleurs qu’en Chine. La foule est vraiment angoissante ici. On se pousse, on se bouscule, on veut passer devant, l’individualisme atteint son paroxysme. Vieillards, jeunes enfants, bébés, femmes enceintes, tout le monde est poussé, tiré ou bousculé de la même manière. Nous réussissons malgré tout à nous faufiler jusqu’au bord du pont pour observer les différentes scènes et faire très rapidement quelques photos. Et pourtant, malgré le bruit et la foule, nous sommes heureuses de passer ses moments ensemble toutes les deux et nous en profitons au maximum. Little Miss Sunshine me murmure régulièrement des mots doux à l’oreille. Le contraste avec le vacarme ambiant est saisissant. Je suis heureuse!

Encore un dernier tour sur les grandes places de Yu Garden pour regarder les singes et nous avons pris le chemin du retour. Little Miss Sunshine était fatiguée. Et puis d’un coup, elle a réclamé de courir, de faire la course. Et c’est finalement main dans la main, en courant et en riant, que nous avons très rapidement trouvé un taxi pour nous ramener à la maison…

[Expatriation] Yu Garden au Nouvel An Chinois

Je vous en ai parlé là-bas, avec Little Miss Sunshine nous avons mis en place un jour joker par mois pour rester à la maison avec moi. Elle a utilisé son joker du moi de février dès le premier mercredi du mois. Nous en avons profité pour partir à la découverte de Yu Garden et de ses jolis décors à l’occasion du Nouvel An Chinois. Une jolie sortie culturelle pour une journée d’école buissonnière!

Tout début d’après-midi, alors que Little Smiling Buddha s’était endormi pour sa sieste et qu’Ayi était là pour s’en occuper, Little Miss Sunshine et moi avons pris un taxi vers le centre ville de Shanghai.

Nous avons commencé notre promenade par les petites ruelles avoisinant Yu Garden où les vieilles boutiques étaient toutes déja décoré pour le Nouvel An. Des lanternes rouges égaillaient toutes les rues…

IMG_7381.JPG

IMG_7436.JPG

Complètement par hasard, nous avons croisé un marchand de Barbe à Papa. Il préparait de très jolies Barbes à Papa colorés en forme de fleurs. Je n’ai pas laissé le temps à Little Miss Sunshine de m’en demander une, je lui ai tout de suite proposé d’en acheter une. Je connais son amour pour les nuages à manger… Nous nous sommes régalés!

IMG_7435.JPG

Puis nous sommes entrés dans l’enceinte du temple… Et nous en avons pris plein les yeux!

IMG_7444.JPG

Le rouge et le jaune sont omniprésent, mais les couleurs sont partout! On trouve un peu partout des scènes retraçant la vie des grands empereurs et de grands généraux légendaires…

IMG_7402.JPG

IMG_7411.JPG

IMG_7445.JPG

IMG_7446.JPG

IMG_7421.JPG

Et puis partout, au-dessus de nos têtes, c’est l’animal de l’année qui décore les rues

IMG_7415.JPG

Mais il y a aussi les lanternes…

IMG_7413.JPG

Et les oiseaux légendaires…

IMG_7417.JPG

Nous avons passé un bon moment en tête à tête entre filles dans l’ambiance du Nouvel An Chinois.

A notre retour, Little Smiling Buddha venait de se réveiller. Il était juste l’heure du goûter!