[Recette] Onigiri

Les onigiri sont une spécialité culinaire japonaise que nous avons découvert lors de notre premier voyage au Japon il y a presque une dizaine d’année. Quand nous y sommes retournés avec Little Miss Sunshine, 14 mois, les onigiri sont devenu son plat préféré. Elle les appelait « girigiri » et même le riz a eu ce nom avant qu’elle ne réussisse à le prononcer correctement.

C’est donc vraiment un plat que nous réalisons régulièrement à la maison depuis ce temps là. Little Miss Sunshine aime les onigiri aux umeboshi – comprendre aux prunes vinaigrées. Mais on peut les faire nature, au thon, au concombre ou s’inventer toutes les recettes qui nous passent par la tête…

Pour réaliser trois onigiri, vous aurez besoin de:

  • un bol de riz japonais cuit
  • 6 petites feuilles d’algues rectangulaires
  • du sésame (facultatif) 
  • 3 umeboshi (facultatif) (vous les trouverez dans les magasins asiatiques)

Pour les réaliser vous allez utiliser une feuille de film alimentaire. Vous la posez sur votre main et vous y mettez une belle boule de riz. Si vous voulez ajouter quelque chose au coeur de votre onigiri, – comme un umeboshi ou du thon – c’est le moment de l’y mettre, avant de remettre un peu de riz au -dessus. Puis vous refermez le film alimentaire sur la boule de riz et vous allez vous en servir pour façonner l’onigiri en forme de triangle, sans avoir les mains collantes de riz.

Quand votre onigiri est façonné, bien serré, vous allez rouvrir le film alimentaire et placez des feuilles d’algues de deux côtés du triangle. Le troisième côté du triangle peut être trempé dans des graines de sésame par exemple.

Little Miss Sunshine et Little Smiling Buddha en font aussi bien des petits-déjeuners, des déjeuners pique-nique que des dîners. C’est facile, rapide à préparer, les enfants adorent et ça change avec ce petit goût d’algues! 

[Voyage] Les petites choses que nous aimons ramener du Japon

On aime voyager au Japon. Si vous nous suivez depuis un moment déjà, vous le savez bien. Nous essayons d’y aller une fois tous les deux ans au minimum et une fois par an depuis que nous sommes en Chine. Et à chaque voyage, nous ramenons quelques petites choses dans nos bagages pour nous souvenir de ces beaux moments passer dans ce magnifique pays.

Nous ne sommes pas fan des bibelots. Nous préférons nous offrir des choses qui nous servirons au quotidien ou des rappels des goûts du Japon.

Voici donc ce que nous avons ramené cette fois-ci, mais qui est très similaire à ce que nous ramenons à chaque fois…

Nous avons ramené un nouveau junbei pour Little Smiling Buddha. Le sien commençait à être petit et comme ce sont des vêtements que nous utilisons quasiment quotidiennement, comme sortie de bain, le soir venu, nous ramenons toujours une yukata ou un junbei pour un des membres de la famille Kangourou…

Autre chose que nous ramenons quasi systématiquement du thé, du sobacha, du mugicha et des umeboshi – prunes au vinaigre à mettre dans les onigiri. Cette fois-ci, nous avons refait le plain d’umeboshi que Little Miss Sunshine adore dans ces onigiri. Nous avons trouvé une boutique où elle a pu les goûter et choisir l’acidité et le niveau de sucre de ses prunes. Elle était ravie. J’ai racheté du sobacha également car nous en consommons pas mal.

Petite gourmandise que nous ramenons souvent également, les fameux KitKat spéciaux qu’on ne trouve qu’au Japon. Et cette fois, on a fait fort, on en a ramené de chaque sorte (ou presque).

Enfin, nous offrons toujours un petit cadeau utile ou coup de cœur aux enfants. Little Smiling Buddha a eu un énorme coup de cœur pour les tanuki qu’il réparait un peu partout durant notre voyage. Nous lui en avons donc offert un petit en porcelaine, qu’il aime regarder ou manipuler avec beaucoup de précaution. Little Miss Sunshine a demandé une petite boîte à bijoux aux jolis couleurs des tissus traditionnels du Japon pour y mettre les jolis bijoux qu’elle a reçu de Nonna et GrandPapa à Noël.

Enfin, nous récupérons toujours les origamis offerts dans les différents hôtels où nous logeons et cette fois-ci nous avons eu beaucoup de chance car nous avons eu de petits kits avec les jolis papiers et les instructions pour les réaliser nous mêmes. Un joli moment de création en perspective…

Habituellement, quand nous voyageons nous ne ramenons que peu de choses ou rien du tout pour nous les parents. Quand nous nous offrons quelque chose, c’est toujours de la vaisselle pour le thé: tasse, théière, bateau à thé… Mais cette fois-ci, nous avons été très raisonnable et nous n’avons rien acheté!

Et vous, quels types de « souvenirs » ramenez-vous de voyage?

[Itinéraire] En famille dans le Kansai

Après les mésaventures que nous avons vécu à la fin de l’année 2017 et qui nous ont valu d’être bloqué sur le territoire chinois pour plusieurs mois, nous avons enfin pu soufflé lorsque tout s’est réglé vers le 20 décembre. Papa Lou est rentré en me disant: « On part au Japon, j’ai besoin de voyager, de souffler. » Cela faisait effectivement parti de notre plan initial, mais nous avions abandonné l’idée depuis plusieurs semaines ne voyant pas la fin de nos problèmes arriver. C’est donc sur un coup de tête que nous avons décidé d’écourter nos vacances, mais de les vivre tout de même. Le soir même nous avons acheté six billets d’avion pour Osaka. Départ le 1er janvier. Retour le 7 janvier. 

Et voici notre itinéraire pour ce voyage familial dans le Kansai avec Nonna et GrandPapa:

  • Jour 1: Départ de la maison pour l’aéroport de Shanghai Pudong vers 9h du matin. Départ pour Osaka à 12h45. Arrivée à Osaka à 16h45. Train pour Nara. Arrivée à Nara vers 18h30. Dîner dans une Isakaya de la grande rue de Nara après une petite promenade en ville.
  • Jour 2: Départ pour le parc de Nara vers 9h après un petit-déjeuner à l’hôtel. Visite du temple Kofuku-ji. Visite du temple Todai-ji. Longue promenade dans le parc de Nara à la découverte des daims sacrés. Dîner d’une Okonomiyaki dans la rue principale de Nara.
  • Jour 3: Départ à 8h de l’hôtel après le petit-déjeuner. Mise en consigne des bagages à la gare. Départ en train pour Horyuji. Visite du temple de Horyuij. Retour à Nara vers 12h30, achat d’un bento, récupération des bagages, train pour Toba. 15h arrivée à Toba. Découverte du magnifique ryokan au bord de l’eau que nous avions réservé pour la nuit. Bain chaud. Dîner d’un délicieux kaiseki.
  • Jour 4: 9h départ du ryokan pour la gare de Toba. 10h30 arrivée à Ise. Mise en consigne des bagages. Visite du premier sanctuaire. Bus jusqu’au second sanctuaire. Déjeuner d’un chirashi. Visite du second sanctuaire. Retour en bus à la gare d’Ise. Récupération des bagages. Train pour Nagoya. 18h arrivée à Nagoya. Dîner dans une Isakaya du centre-ville.
  • Jour 5: 8h Départ en train de Nagoya pour Kyoto vers 9h. Arrivée à Kyoto vers 9h30. Dépot des bagages à l’hôtel. Taxi pour Ginkaku-ji. Visite de Ginkaku-ji. Déjeuner d’un katsu curry. Bus pour Kinkaku-ji. Visite de Kinkaku-ji. Un matcha dans une maison de thé. Promenade sur le chemin de la Philosophie. Taxi pour Gion. Promenade dans Gion. DÎner. Retour à l’hôtel en taxi.
  • Jour 6: Départ de l’hôtel à 7h30. Petit-déjeuner dans le train pour Himeji. Arrivée à Himeji vers 9h. Visite du chateau. Déjeuner tardif d’un katsu curry. Promenade dans les galeries commerciales de la ville. Départ de la gare de Himeji en taxi pour notre ryokan vers 14h30. Arrivée au ryokan vers 15h. Bain chaud. Dîner d’un kaiseki.
  • Jour 7: 7h30 départ de notre très joli ryokan pour l’aéroport d’Osaka. 12h30 départ d’Osaka. 16h30 retour à Shanghai Pudong.

Ce voyage était un peu particulier. C’était en quelque sorte un voyage pèlerinage sur des lieux que nous avions déja tous visité durant notre voyage de noces. C’était aussi un voyage découverte pour Nonna et GrandPapa qui n’auraient jamais pensé visiter un jour le Japon. Ce voyage nous a fait un bien fou après notre fin d’année difficile…


D’autres itinéraires déja expérimentés au Japon:

Les vacances d’été se terminent

Comme chaque année depuis que nous sommes en expatriation et que nous rentrons en France, nous avons l’impression que l’été passe bien vite. Nous voilà déja entrain d’attendre notre premier avion qui nous emmènera jusqu’à Paris, avant de prendre celui qui nous fera traverser presque la moitié du monde pour rentrer chez nous, à Shanghai.

L’été pour les expatriés, c’est toujours une multitude d’émotions et de sentiments qui se bousculent. La joie de retrouver la famille après une longue séparation. Le bonheur de fouler à nouveau le sol du pays qui nous a vu naître ou grandir. L’émerveillement face aux paysages familiers qui nous ont manqué. Et en parallèle, c’est souvent seule avec les enfants alors que le mari travaille encore dans le pays d’expatriation que nous passons l’été. Et ça, c’est vraiment une des choses qui me pèse. Bien sûr, si Papa Lou rentrait plus longtemps, nous n’aurions plus de vacances pour profiter de l’Asie au courant de l’année. Alors le choix est difficile, mais finalement vite fait. Cette année, pour profiter à fond des dernières vacances avant que je ne reprenne le travail, nous avons donc choisi tous ensemble que je rentrerai deux mois complets avec les enfants.

Nous avons très largement profité de notre été. Surtout les enfants. Ils n’ont laissé que peu de répit aux grands-parents. Ils ont voulu tout faire, tout voir et surtout jouer, jouer sans cesse avec eux. De mon côté, j’ai passé près de six semaines à bosser pour la rentrée. Régulièrement. Au moins deux à trois jours par semaine. Papa Lou nous a manqué, beaucoup. Et puis quand il est enfin arrivé en France, au bout de près de sept semaines, il a encore dû travailler. Difficile à comprendre pour les enfants. Et j’avoue que même pour moi, ça n’est pas évident. Il aura donc été deux semaines en France, mais aura tout de même travaillé quatre jours.

En contre partie, nous allons pouvoir profiter à fond de l’Asie cette année, puisque nous avons déja prévu une semaine dans le XiShuangBanna en octobre, ainsi que deux week-ends durant ce même mois (les montagnes du Phénix et les rizières près de Shanghai), une semaine de roadtrip sur l’île de Kyushu au Japon en novembre, une semaine au Japon (lieu exact à définir) avec Nonna et GrandPapa à Noël, une semaine dans le XinJiang avec Papapa et Mamama pour le Nouvel An Chinois et deux semaines de vacances en France en avril à l’occasion du mariage de Parrain et Tata. Devraient encore s’ajouter quelques week-ends supplémentaires en fonction de nos disponibilités, de notre fatigue et de nos finances!

C’est donc le coeur heureux et léger, la tête plein de beaux souvenirs d’été, les valises pleines de livres et la tête déja à la rentrée et à nos prochaines vacances que nous reprenons ce matin l’avion vers Shanghai.

En route vers notre quatrième année d’expatriation! 

Week-end très prolongé au Japon

Nous profitons du festival de la mi-automne et de ses jours fériés en Chine, à la fin de cette semaine, pour prendre un week-end très prolongé et partir nous promener au Japon. C’est d’ailleurs avec émotion que je me suis souvenu que lors de notre premier voyage au Japon avec Little Miss Sunshine, elle avait exactement le même âge que Little Smiling Buddha qui va cette fois-ci découvrir le Japon: 15 mois.

Vous le savez peut être si vous nous suivez également sur Instagram, mais cet été Papa Lou a fait une formation en Kintsugi, art japonais qui permet de réparer les poteries à l’or, au Japon sur plusieurs week-end et il termine donc cette formation ce week-end. Nous allons donc passer trois jours sur l’île de Sado, célèbre pour ses tambours, ses mines et ses potiers, une journée dans un onsen, bains d’une source chaude, dans la région de Gunma et la dernière journée, je la passerai donc seule avec les enfants dans la région de Kamakura.

sado

Nouveauté pour ce quatrième voyage au Japon, nous allons louer une voiture pour profiter pleinement de l’île de Sado. Les autres voyages s’effectueront en train ou en ferry.

Maintenant les bagages sont prêts. Deux petites valises de 10kg chacune. Et encore, j’ai profité du peu d’affaires que nous avions pour y ajouter les couches de Little Smiling Buddha et les briques de lait de Little Miss Sunshine! Mais je vous ferai certainement une liste de ce qui rentre dans les bagages des enfants dès notre retour, comme à mon habitude.

  

J’espère pouvoir vous poster assez régulièrement de belles photos de ce périple sur Instagram, mais tout dépendra de notre connexion à internet.

Nous attendons le retour de Papa Lou et nous filons vers l’aéroport!

A très bientôt,

[Roadtrip] L’hiver au Japon – Jour 2

Premier réveil au Japon. C’est ce moment-là que j’apprécie le plus durant le voyage. Savoir qu’on a toute la journée, tout le temps encore devant nous. Que l’on va pouvoir profiter autant qu’on le veut. Avoir la tête plein de projet, plein d’espoir concernant ces deux semaines à venir…

P1110644

Nous avons donc commencé cette belle journée par un petit déjeuner dans un Starbuck du quartier. Little Miss Sunshine a découvert les donut rose à la fraise 😉 Puis nous sommes allés faire quelques achats, que nous avions repéré la veille. Nous avons notamment acheté une Yukata pour Little Miss Sunshine – la sienne devenant trop petite – ainsi qu’une Yukata pour son petit frère à venir.

P1110642

Puis nous avons continué notre promenade dans le quartier. A environ 15 minutes à pied du temple d’Asakusa, le Senso-ji, nous nous sommes rendus dans un joli petit temple plein de Maneki-neko – chat qui lève la pâte -, le Imado Shrine.

P1110665

P1110650

C’est une visite idéale avec des enfants. Little Miss Sunshine a adoré partir à la recherche des différents Maneki-neko. Et il y en avait plein partout!

P1110648

P1110646P1110649

P1110659IMG_1587

P1110651

P1110653

Et nous avons même eu la chance de pouvoir observer les premières fleurs de pruniers

P1110662

Après cette jolie promenade, nous avons pris le métro direction Mitaka. C’est là que se trouvait notre prochaine étape, notre grande surprise pour Little Miss Sunshine.

P1110666

P1110667

Après un cours passage dans un restaurant familial pour manger rapidement un plat de pâtes à l’italienne, nous avons pris le chemin du…

P1110670

Musée Ghibli!!! Nous avions déja visité le musée lors de notre premier voyage au Japon, et nous nous étions alors promis d’y emmener un jour nos enfants. C’est chose faite pour Little Miss Sunshine. Et nous avons déja en tête d’y retourner dans deux ans, lorsque notre Petit Poisson sera en âge de commencer à en profiter!

IMG_1607

Quand Little Miss Sunshine a vu l’énorme Totoro qui trône à l’entrée du Musée, elle en a perdu la voix. Elle était tellement émue qu’elle est venue se cacher derrière moi!

P1110701

Le musée Ghibli, c’est une maison aux milles recoins, parfaite à visiter avec des enfants. Nous avons laissé Little Miss Sunshine choisir notre itinéraire à travers le dédale de couloirs, recoins, passages secrets, escaliers en colimaçon et expositions.

P1110672

P1110671

Quelques fois au pas de course, quelques fois à traîner le nez en l’air devant un détail d’un des films du Studio Ghibli qu’elle s’empressait de nous commenter, elle en a profité à fond et nous aussi!

P1110674

Au dernier étage, juste avant la sortie sur la terrasse se trouve une aire de jeux pour les plus jeunes avec un énorme chat-bus et des tonnes de noiraudes. Les photos n’y sont pas autorisées puisque des enfants y jouent en continu, mais Little Miss Sunshine a vraiment pris beaucoup de plaisir à jouer dans ce lieu. Comme l’affluence était assez importante, l’air de jeux n’est accessible que par tranche de 5 minutes, mais elle y est retournée trois fois à différents moments de l’après-midi.

chat-bus

Crédit photo: japanizing.wordpress.com

 

Nous avons également eu droit à une séance de cinéma avec un court métrage inédit des Studio Ghibli. La dernière fois, nous avions vu une très jolie histoire autour de Mei et des Chat-Bus. Cette fois-ci, c’était l’histoire d’une petite fille et d’un bébé chiot qui se perd. Little Miss Sunshine a adoré. La séance dure une vingtaine de minutes, ce qui est juste parfait pour des enfants en bas âge.

IMG_1608

Puis nous sommes remontés tout en haut de la maison et nous sommes sortis sur la terrasse…

P1110688

... où nous attendait l’énorme soldat-robot du Château dans le ciel.

P1110678

Nous en avons profité pour faire une petite séance photo en famille, sachant que nous avions déja les mêmes photos en couple quelques années auparavant 😉

IMG_1597

P1110684

Le musée contient des tonnes de trésors pour les grands et les petits. On peut y voir le bureau où travaillait Hayao Miyazaki. On peut feuilleter les albums photos de ses voyages à travers le Japon et l’Europe et qui ont inspiré les différents films réalisés. On y trouve des centaines d’esquisses, de dessins, d’aquarelles, de peintures qui ont précédé la création des films. On peut visionner des extraits des différents films créés par le Studio Ghibli de manière très ludique.

Et il y a toujours une exposition temporaire. Cette fois-ci, elle portait sur le Casse-noisette. Et Little Miss Sunshine a découvert ce qu’est un casse-noisette: une hôtesse lui a donné plusieurs noix à casser entre les dents du mignon personnage. C’est la première fois qu’elle voyait un casse-noisette, Little Miss Sunshine a été très impressionnée!

Nous sommes arrivés vers 14h et nous sommes repartis à la fermeture à 18h. Nous n’avons pas vu passer le temps et nous serions bien resté encore… Le musée est extrèmement bien fait pour que petits et grands puissent profiter au maximum de leur visite. Seul regret, les informations en anglais sont rares, mais déja plus présentent qu’il y a quatre ans. A noter que lorsque l’on connaît les films par coeur, on en n’a pas forcément besoin, mais on aimerait bien en apprendre un peu plus quand même 😉

P1110695

P1110694

Après une petite pause gourmande dans le salon de thé du Musée, il était déja temps de repartir… Nous avons donc repris le métro vers Asakusa. Nous sommes allés dîner dans un bon restaurant de Sukiyaki – fondue japonaise, proche du Shabu-shabu, dans laquelle on trempe du boeuf et des légumes crus dans une sauce composée de mirin, sauce soja, saké et sucre pour les cuire puis dans l’ouef cru avant de les déguster – et recommandé par l’hôtel.

Nous sommes arrivés au restaurant vers 20h. Nous avions à peine passé commande que notre hôtesse est revenue nous prévenir que la cuisine allait fermer et que si nous voulions autre chose, il était déja l’heure de la dernière commande. J’ai beau le savoir, en Asie, on mange tôt, mais je n’arrive pas à m’y faire! A 21h15, après un très bon repas, nous étions déja sorti du restaurant… Ne nous restait plus qu’à aller nous prélasser dans les bains chauds de l’hôtel avant de passer une bonne nuit de sommeil.

Oui, mais. C’était sans compter que lorsque l’on voyage avec un enfant, on est jamais à l’abri de rien. A 22h30, au moment de se coucher, Little Miss Sunshine se plaint de douleurs à l’oreille droite. Je ne me pose même pas de question, lui donne une dose de doliprane et espère que ça passera sans avoir recours à un médecin. On fini tous par s’endormir.

Minuit. Little Miss Sunshine nous réveille en hurlant. Elle est prête à se taper la tête contre les murs de douleur. Je la connais. Elle n’est pas douillette et ne se plaint que rarement. Je me doute que c’est une otite. Et je sais à quel point ça peut être douloureux. J’envoie Papa Lou à l’accueil de l’hôtel pour leur demander de nous trouver un pédiatre ouvert de nuit et qui parle anglais, ainsi qu’un taxi. Je prépare nos affaires – carte de santé internationale, argent liquide, passeports,… – et nous habille tant bien que mal. Réveiller au milieu de mon premier cycle de sommeil, je me sens mal. Je commence à avoir des contractions de plus en plus violentes. Mais je ne m’inquiète pas. Je me connais. Mon corps ne supporte pas d’être réveiller en plein milieu de mon premier cycle de sommeil. D’habitude, j’ai des étourdissements ou des nausées qui peuvent aller jusqu’à des évanouissements. Les contractions, à ce moment précis, c’est juste une manière pour mon corps de réagir au stress. Je me concentre sur Little Miss Sunshine et j’essaie de m’oxygéner au mieux et de faire baisser le niveau de stress de mon corps.

L’hôtesse de l’accueil a été parfaite. Elle nous a trouvé une clinique internationale avec un pédiatre qui parle Anglais. Papa Lou les a déja eu au téléphone, ils nous attendent. Le taxi arrive peu après et nous conduit à la clinique selon les instructions de l’hôtesse. Little Miss Sunshine pleure toujours. J’essaie de la faire se concentrer sur sa respiration, tout comme je le fais moi pour faire passer les contractions.

Little Miss Sunshine est courageuse. C’est une petite fille incroyable, avec une force de caractère que j’admire beaucoup. Nous procédons à notre enregistrement à l’hôpital, puis on nous fait signe de nous assoir et d’attendre le médecin. Papa Lou et moi prenons alors le temps d’expliquer clairement à Little Miss Sunshine ce qui va se passer. Nous allons aller voir un médecin qui devra l’ausculter – le nez, les oreilles, la gorge, écouter son coeur et ses poumons,… – pour trouver le meilleur médicament qui soit pour calmer ses douleurs. Je lui promets de rester à côté d’elle, de lui tenir la main, de lui expliquer en français tout ce que le médecin pourrait me dire. Une heure passe. Mes contractions ont progressivement diminuer. Je sens Petit Poisson qui bouge. Ca me rassure. La crise de douleur de Little Miss Sunshine semble également s’être calmé.

Nous finissons par voir un médecin. Little Miss Sunshine est calme et sereine. Nos explications l’ont rassurée. Le médecin est admiratif de son calme. Il confirme notre premier diagnostic: une grosse otite à l’oreille droite et un début d’otite à l’oreille gauche. Le temps d’attendre que le médecin remplisse tous les papiers et nous pouvons aller récupérer les médicaments à la pharmacie de l’hôpital. Nous avons de la chance. Un taxi attend devant la sortie des Urgences de l’hôpital. Il nous ramène à l’hôtel. Vers 4h du matin, après avoir fait manger Little Miss Sunshine et lui avoir fait prendre ses antibiotiques, nous nous endormons enfin pour une trèèès courte nuit…

Cette journée aura vraiment été totalement consacrée à Little Miss Sunshine… et malgré le passage par les Urgences, nous en gardons un très beau souvenir! 

[Voyage] La valise de Little Miss Sunshine 3 ans

Je vous avais déja confié la liste de ce qui se trouvait dans la valise de Little Miss Sunshine pour ses 13 mois au Japon ou pour ses 18 mois en Angleterre, laissez-moi vous dire ce que nous avons emporté pour ses 3 ans au Japon. Pour rappel, nous sommes partis en roadtrip en plein hiver pour près de 15 jours à travers les Alpes japonaises et avons changé d’hôtels presque tous les jours.

Administratif

  • Passeport
  • Livret de famille
  • Carte d’assurance maladie internationale

Vêtements:

  • 6 pulls
  • 6 T-shirts / débardeurs
  • 4 pantalons
  • 6 paires de chaussettes
  • 6 culottes
  • 1 paire de bottines

=> Nous avions la même quantité d’affaires pour les adultes (sauf que nous n’avons emporter que 2 pantalons et 2 pulls – un sur nous et un dans la valise) et je me suis rendu dans une laverie automatique à mi-parcours de notre voyage. J’y ai passé près de deux heures, mais c’était un après-midi qui était de toute façon consacré à la détente. L’autre solution est de déposer ses affaires à la blanchisserie de l’hôtel – mais là, dans notre cas, elle était inexistante.

Sommeil:

  • 1 body manche-longue
  • 5 couches jetables – on trouve des couches jetables par lot de 5 dans tous les Lawson et 7 eleven du Japon et ces magasins sont partout même dans les plus petites villes!
  • 2 tétines

Bain:

  •  Une Yukata – pour se rendre aux bains
  • Une paire de crocs – pour se rendre aux bains
  • Un petit flacon de savon d’Alep liquide – Little Miss Sunshine étant très sujette à l’eczéma, je ne peux pas me permettre d’utiliser un autre savon. 

Alimentation:

  • 1 Biberon – pour le lait du matin et du soir. Le lait est acheté sur place tous les jours, on trouve des briques de lait entier de 200 ou 250ml  dans tous les Lawson et 7 eleven au Japon et parfois même dans les distributeurs à côté des bains.
  • 2 gourdes de compote – pour le voyage et le goûter du début du séjour
  • 4 chocolat Kinder – pour les cas de force majeur
  • 3 sucettes – pour les cas de force majeur

Promenade:

  • 1 paire de gants
  • 1 écharpe
  • 1 bonnet
  • 1 doudoune
  • 2 gilets épais
  • Le Boba (porte-bébé)

Pharmacie / Toilettes:

  • Doliprane bébé
  • Arnica en homéopathie – en cas de chutes et de bosses
  • Quelques dosettes de sérum physiologique – pour nettoyer les yeux ou le nez le cas échéant
  • Une mini-boite de beurre de karité bio pour l’eczéma de Little Miss Sunshine le cas échéant
  • Ciseaux à ongles – enfin je l’avais oublié, mais il aurait dû être là…
  • Brosse à cheveux – la même pour toute la famille
  • Brosse à dent – pas besoin d’en emmener pour les adultes, les brosses à dent font partis de ce que l’on offre systématiquement dans tous les hôtels du Japon avec un rasoir et une brosse à cheveux.

Autres: (voir mon article pour occuper les enfants dans les transports)

  • Quelques jouets (figurines d’animaux, ballon en mousse et petites voitures) dans un petit sac à dos – que Little Miss Sunshine porte à l’aéroport et qui intègre les valises une fois arrivé

Le reste intègre le sac à dos que nous emportons tous les jours avec nous: 

  • 1 livre d’histoire et un livre d’activités
  • 1 Tablette avec jeux et dessins animés + casque
  • Quelques mini-crayon de couleur, un carnet de voyage, quelques feuilles de papier, un tube de colle et un stylo à bille.

Le tout tenait dans une toute petite valise qui nous a accompagné en bagage à main. Elle n’était de loin pas pleine et nous a donc servit à transporter également les souvenirs sur le retour.

Chaque jour, sa valise et notre valise – à peine plus grande – rejoignaient une des consignes que l’on trouve dans toutes les gares du Japon, même les plus petites, et nous attendaient là jusqu’à notre prochain départ. Il faut compter entre 300 et 700 Yen (entre 2 et 5€) pour un casier de consigne de la taille d’une valise, peu importe qu’elle y passe une heure ou la journée. Nous nous promenions donc uniquement avec un sac à dos et le Boba – porte-bébé.

Et vous, comment vous vous débrouillez avec les bagages de vos enfants? Voyagez-vous légers ou pas?  

[Roadtrip] L’hiver au Japon – Jour 1

Ce voyage au Japon, je l’attendais depuis longtemps! Deux ans que nous n’y étions pas retourné. Et quand Papa Lou m’a proposé d’y aller pour le Nouvel An chinois, je me suis d’abord dit que c’était de la folie de quitter la Chine à cette occasion. Et puis après réflexion, le Nouvel An Chinois étant une fête de famille, nous n’allions de toute façon pas vraiment pouvoir participer et voir ce qu’il se passait. Voyager en Chine était également exclu du fait du nombre de voyageurs sur les routes à cette période. D’après une statistique entendue par Papa Lou, chaque jour des congés du Nouvel An Chinois, deux millions de personnes ont quitté Shanghai par la route, le train ou un des deux aéroports! Je ne me suis donc pas fait prier

Hasard du calendrier, le Nouvel An Chinois coïncidait cette année avec la date de mon anniversaire. C’est donc le jour de mon anniversaire que nous avons pris l’avion en direction de Tokyo. Nous sommes partis tôt le matin, pour arriver à l’aéroport de Tokyo Haneda vers midi. C’est la première fois que nous arrivions sur le territoire japonais par cet aéroport, très pratique, puisqu’en une trentaine minutes de métro, en ligne direct, nous étions dans le quartier d’Asakusa, là où nous logions.

C’est un quartier vraiment très agréable et vivant que nous apprécions beaucoup et dans lequel nous revenons à chaque fois que nous passons par Tokyo.

P1110601

 Après avoir déposé nos bagages à l’hôtel – nous voyageons toujours très léger, malgré le jeune âge de Little Miss Sunshine, mais je vous reparlerai de sa valise dans un autre billet -, nous sommes donc partis à la redécouverte du quartier.

P1110609

P1110611

P1110612

P1110616

Le temple est immuable. Comme nous utilisons souvent le quartier d’Asakusa comme lieu de logement et que nous nous promenons toute la journée, la plupart des fois que nous avons visité le quartier, c’était de nuit. C’est donc avec un grand bonheur que j’ai découvert le temple en plein milieu de l’après-midi, sous un magnifique soleil et un beau ciel bleu, ainsi que toutes les petites échoppes ouvertes

P1110617

P1110624

Certaines échoppes sont vraiment magnifiques. C’est notamment le cas de cette jolie boutique traditionnelle d’éventails japonais. Nous avons déja nos petites habitudes dans ce quartier, et je me dirige volontiers vers certaines boutiques que je connais pour en rapporter des souvenirs…

Et puis peu après 17h, la nuit commence à tomber et le quartier se vide progressivement… Les échoppes ferment les une après les autres. C’est quelque chose qui nous a beaucoup dérouté lors de nos premiers voyages au Japon, tout ferme très tôt, même dans les grandes villes et les Japonais – comme les Chinois d’ailleurs – dînent très tôt. La plupart des restaurants ne servent plus après 20h30.

P1110621

Et comme c’était mon anniversaire, j’ai choisi de retourner dans un petit restaurant coréen que nous avions déja expérimenté lors de notre dernière visite à Tokyo. Le barbecue était délicieux!

P1110629P1110630

Accompagné d’un assortiment de kimchi et de thé glacé, je me suis régalée.

P1110632

 Et puis nous avons poursuivi le repas avec une sorte de fondue, délicieuse également. Nous avons dîné tôt, très tôt. Nous avons donc largement pu profiter des bains de l’hôtel à notre retour. Little Miss Sunshine se souvenait exactement du fonctionnement des bains japonais. Il faut dire qu’un de ses livres préférés depuis plus de deux ans est Le bain de Mako de Kyoko Matsuoka. Je vous en ai déja parlé là-bas. J’essaierai de préparer un article sur les bains japonais à l’occasion.

Nous nous sommes endormis les uns contre les autres, heureux d’être enfin de retour au Japon et le sourire aux lèvres en pensant à la surprise que nous réservions à Little Miss Sunshine le lendemain