[Recette] Gaspacho

Voici une recette que nous apprécions tout particulièrement quand la chaleur de l’été shanghaien commence à se faire sentir: une délicieuse soupe froide.

Pour un repas de trois personnes, il vous faudra:

  • Un pain à griller pour en faire des croûton (une petite ciabbatta, quelques tranches d’un pain rassi,…)
  • Six cuillères à soupe d’huile d’olive
  • Trois poivrons
  • Trois concombres
  • Deux tomates
  • Une gousse d’ail
  • Quelques brins de menthe ou d’une autre herbe fraîche au choix

La recette est à réaliser la veille, ou au plus tard, le matin pour une dégustation en soirée.

Il vous faudra simplement:

  • Faire griller votre pain au four 10 minutes à 200 degrés, histoire d’avoir de beaux croûtons colorés
  • Laver tous les légumes et les herbes, les peler et les couper grossièrement
  • Casser votre pain en croûton, y verser l’huile d’olive et ajouter les légumes et herbes. Mélanger.
  • Laisser reposer une douzaine d’heures au moins au réfrigérateur
  • Juste avant de déguster, mixer le tout, ajuster l’assaisonnement à votre convenance (sel, poivre, origan,…) et servir bien frais.

A déguster avec une tranche de pain et un morceau de fromage. Ou juste un petit bol en entrée.

Rafraîchissant à souhait! 

[Recette] Poulet amok

Voici une recette tout droit sortie de nos souvenirs gustatifs de notre voyage au Cambodge. Little Miss Sunshine Sunshine n’a voulu manger que ça durant les 5 jours qu’on duré notre séjour. Et c’est vrai que ce curry est juste délicieusement parfumé.

Alors on a tenté l’expérience et celui-ci y ressemble beaucoup! Voici ce qu’il vous faudra pour 3 personnes: 

  • 500g de filet de poulet 
  • 3 cm de galanga (ou à défaut de gingembre frais) 
  • Une tige de citronnelle 
  • 5 cuillères à soupe d’huile d’arachide
  • Un bouquet de basilic thaï 
  • 3 gousses d’ail
  • Le zeste d’un citron 
  • Trois cuillères à soupe de cacahuète 
  • Du poivre 
  • Une cuillère à soupe de curcuma en poudre 
  • 400ml de lait de coco 


Pour commencer laver toutes les herbes et la racine. Peler le gingembre (ou le galanga). Couper grossièrement la citronnelle. Ne garder que les feuilles du basilic thaï. Peler et émincer grossièrement l’ail. Prélever le zeste d’un citron.

Mettre tous ces ingrédients (gingembre, citronnelle, basilic, ail et zeste) dans un mixeur. Ajouter les cacahuètes, le poivre à votre convenance, le curcuma et deux cuillères à soupe d’huile. Mixer jusqu’à obtenir une pâte fine. Si quelques morceaux de citronnelle résistent, il n’y aura qu’à les sortir à la fin de la cuisson.

Emincer le poulet en gros cubes.

Faire chauffer trois cuillères à soupe d’huile. Y jeter la pâte et laisser cuire à feu vif environ cinq minutes en remuant régulièrement.

Puis y ajouter le poulet et faire revenir cinq minutes supplémentaires. Enfin, baisser le feu, ajouter le lait de coco et laisser mijoter dix minutes.

Servir avec un bol de riz.

Le goût de la citronnelle et du lait de coco sont juste à tomber dans cette recette…  Et pour varier les plaisirs, n’hésitez pas à faire la même chose avec du poisson, du porc ou du boeuf. Laissez-moi votre avis si vous testez!

[Recette] Brioches roulées à la cannelle 

Le matin, je n’ai pas beaucoup de temps à consacrer à la préparation du petit-déjeuner. Il faut donc que ça aille vite. Et il n’y a pas de boulangerie française dans mon quartier à Shanghai. Pourtant, je suis très gourmande. Et c’est important pour moi de prendre un bon petit-déjeuner gourmand chaque matin. Vous pouvez d’ailleurs les voir sur le compte Instagram du blog chaque jour ou presque et les retrouver facilement grâce au hashtag #lespetitsdéjeunersdeLoutarwen si ça vous intéresse.

Je suis souvent la seule avec Little Smiling Buddha à prendre un vrai petit déjeuner. Papa Lou se contente d’un verre de jus de pomme avant de partir au travail et Little Miss Sunshine d’un biberon de lait et d’une poignée de céréales. Alors je ne peux pas me permettre d’énormes brioches qui ne se conservent que quelques jours, parce que je mets une semaine à les manger…

Alors j’ai trouvé la solution de ces jolis et délicieux roulés gourmands à la cannelle. Et pour tout vous avouez, je les congèle et j’alterne avec d’autres petits brioches gourmandes que je congèle également: des brioches natures, des boules aux pépites de chocolat, des boules fourrées au chocolat, … Ca me permet d’avoir toujours de quoi me régaler sous la main!

Pour une vingtaine de roulés à la cannelle, voici donc ma recette:

  • 500g de farine
  • un sachet de levure boulangère
  • 100g de sucre + quelques cuillères à café
  • 100g de beurre
  • Un sachet de sucre vanillé
  • 1 oeuf
  • 250 cl de lait
  • une pincée de sel
  • de la cannelle

Dans le bol d’un robot, mettre la farine, le sucre, le sucre vanillé et la levure. Commencer à pétrir vitesse 1.

Pendant ce temps, couper le beurre en petits cubes avant de les verser dans le bol. Y ajouter l’oeuf. Continuer à pétrir.

Verser très progressivement le lait. Puis le sel. Continuer de pétrir.

Quand la pâte fait une belle boule, pétrir pour 10 minutes supplémentaires.

Faire une belle boule avec la pâte, et la laisser reposer à couvert pour au moins 2 heures.

Travailler la pâte pour la dégazer. Il faut la travailler à la main pour au moins 5 minutes.

Couper la pâte en deux. Abaisser chacune des boules de pâte pour un faire un rond d’environ 8mm d’épaisseur de la taille d’une tarte environ.

Dans un récipient, verser 5 ou 6 cuillères à café de sucre et de la cannelle à votre convenance. Mélanger. Verser le mélange sur les abaisses et étaler pour qu’il y en ait partout.

Rouler chacune des abaisses. Les couvrir et les laisser reposer pour qu’elles montent encore une fois, au moins une heure.

Quand les roulés ont bien monté, couper des tronçons d’environ 1cm et les déposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Couvrir et laisser monter une trentaine de minutes.

Préchauffer le four à 180°C. Enfourner pour 20 minutes.

A la sortie du four, quand les roulés sont encore chaud, et si vous avez l’intention de les manger tiède, vous pouvez les glacer avec un mélange de sucre glace et d’eau. C’est encore plus gourmand. Mais si vous décidez de les manger froid, ce n’est vraiment pas nécessaire, ils se suffisent à eux-même.

Mes astuces organisationnels:

  • Je prépare la pâte le matin. Elle est prête en 20 minutes environ. Puis je la laisse monter jusque vers 16h.
  • Vers 16h, j’effectue les dernières opérations pour mes roulés à la cannelle. Ils sortent du four tout chaud vers l’heure du dîner. Mais je prends mon temps et je fais plein de choses à la fois à cette heure-ci. Si on veut les déguster tiède pour le dessert, je glace une partie des roulés. Les autres, je les laisse refroidir.
  • Quand ils sont froids, je les mets dans des sacs à congélation et je les congèle. Chaque soir, j’en sors le nombre qu’il me faut pour le petit déjeuner suivant. Je les dépose sur la plaque au four. Ils décongèlent pendant la nuit et le lendemain je les passe 10 minutes au four à 100°C pour leur amener un peu de moelleux. Je les déguste tiède au petit-déjeuner.

Et vous quelles sont vos solutions pour un petit-déjeuner maison? 

Notre soirée Halloween

Le soir du 31 octobre, Papa Lou n’était vraiment pas sûr de rentrer dîner. Alors nous avons choisi d’avancer notre désormais traditionnelle petite fête familiale d’Halloween. Cela nous a notamment servi à commencer notre soirée dès la tombée de la nuit et à en profiter pour organiser quelques petits jeux de saison…

Tout à commencé dans la matinée de dimanche, quand Papa Lou et les enfants ont creusé les citrouilles pour décorer la maison.

Quant à notre soirée, elle a débuté par quelques jeux sur le thème des ombres et de la lumière. Lampes de poche et bougies ont été sorties. Toutes les lumières de la maison ont été éteintes et la magie des ombres à fait son apparition.

J’ai ressorti les marionnettes du théâtre d’ombres que j’avais créé l’an dernier à la même période. Mais aussi des lampes de poches à pochoir reçu ça et là lors de nos achats de magazines.

Nous avons observé les flammes des bougies de nos citrouilles qui dansaient gaiement au rythme des mouvements de l’air.

Nous avons tenté de recréer un monde d’Halloween fait de chauve-souris, de gentils fantômes et de citrouilles en les projetant sur le mur de notre salon.

Nous avons observé les différences de tailles des ombres projetés avec beaucoup d’intérêt. Nous avons joué avec nos doigts et nos mains aussi pour créer des ombres rigolotes.

Little Miss Sunshine a été tout de suite totalement conquise par ces jeux. Dans un premier temps, Little Smiling Buddha a été beaucoup plus dans l’observation, se demandant certainement ce qui nous prenait d’éteindre toutes les lumières. Et puis quand il a commencé à observer les ombres que nous projetions sur le mur, il a lui aussi voulu essayer.

Les jeux se sont terminés avec chaque enfant une lampe de poche sur le canapé, pendant que nous, les parents, nous terminions de préparer le repas dans la cuisine…

Cette année, j’ai repris mon idée de l’an dernier qui avait eu un énorme succès par ici: la citrouille qui vomit du guacamole. Très facile à réaliser, et même Little Smiling Buddha s’est régalé.

Pour l’accompagner, Papa Lou avait envie de tester des nachos cheese au poulet et aux poivrons. C’était donc une première dans la famille Kangourou, les enfants n’ont pas trop accroché, mais nous on a bien aimé.

Enfin, j’avais peur qu’on n’ait pas assez avec ces deux plats – et on en a finalement eu trop! – et j’ai vite fait préparé quelques saucisses momies.

Nous avons dégusté ce grand apéritif dînatoire devant un dessin animé choisi pour l’occasion: Hôtel Transylvania 2. Nous avons bien ri et bien mangé…

Enfin, pour le dessert, j’avais rapidement préparé un fondant au chocolat que Little Miss Sunshine m’a aidé à décoré d’un joli fantôme en sucre glace à l’aide d’un pochoir en papier improvisé. Et évidement, nous avons mangé des bonbons!

Little Miss Sunshine a été très fière de faire trôner sur la table toutes ses créations pour l’occasion: les bouteilles fantômes et les sous-verres en perle à repasser. Et de porter les ailes de chauve-souris que je lui avais créé pour l’occasion et qu’elle a d’ailleurs remis le lendemain pour aller à l’école.

Nous avons passé une belle soirée. Plus les enfants grandissent et plus je trouve que ces soirées à thème sont de vrais cadeaux à leur faire. Une manière de sortir du train-train du quotidien, de s’investir dans un petit projet simple en famille, de leur faire plaisir très facilement, de se créer facilement de beaux souvenirs en famille.

 

 

 

 

[DIY] Bouteille en verre fantôme

Voici un bricolage facile qui m’a été soufflé par Little Miss Sunshine. Elle aime boire chaque jour un verre de « pomme qui pique », comprendre de jus de pomme pétillant ou appfelshorle, à l’apéro. On ne trouve que peu d’eau gazeuse en Chine et les bouteilles de Perrier de 33cl sont juste parfaite pour sa consommation. On en a donc régulièrement à la maison.

Et pour réaliser ces jolis fantômes, le matériel est minimal: 

  • Une bouteille en verre de 33cl vide
  • Peinture blanche 
  • Un pinceau 
  • Un feutre noir

  IMG_8282.JPG

Il faut donc commencer par nettoyer les bouteilles et ôter toutes les étiquettes. Ensuite, il faut veiller à bien les sécher. Ensuite, il suffit de peindre la bouteille avec de la peinture blanche en veillant à ce que en mettre une couche assez épaisse.

Le plus long, dans ce petit bricolage, est le séchage de la peinture. Le but étant de rendre la bouteille totalement opaque et blanche. Little Miss  a réalisé deux couches de peinture blanche, mais je pense qu’à avec une troisième couche le résultat aurait été encore meilleur.

Enfin, et c’est là ma seule intervention, elle m’a demandé de lui dessiner des yeux et une bouche sur chaque bouteille à l’aide d’un feutre. Elle alors colorié l’intérieur au feutre noir.

Et le résultat est très sympa! Je pense même qu’en temps que bougeoir, ces petits fantômes peuvent faire leur effet sur une table d’Halloween!  IMG_8489-0.jpg 
Et Little Miss Sunshine a été très fière de les réaliser en toute autonomie! 

Et vous, qu’est-ce que vous en pensez de nos petits fantômes? 

[Recette] Blinis

Dans la famille Kangourou, nous aimons bien faire de grands apéritifs dînatoires. C’est l’occasion de dîner tous ensemble sur le canapé, de picorer à notre goût et à notre rythme et de manger un peu de tout.

A l’occasion du séjour à Shanghai de Nonna et GrandPapa, j’ai testé une nouvelle recette pour compléter notre apéritif dînatoire, des blinis. Et j’ai particulièrement aimé le goût de ces blinis à pâte levée, donc je vous partage ma recette.

 

Ingrédients:

  • 400g de farine
  • un sachet de levure boulangère
  • 2 jaunes d’oeuf
  • 2 blancs d’oeuf
  • sel
  • 250ml de lait
  • 20g de beurre 

Commencer par faire fondre le beurre. Réserver.

Dans un récipient, mettre la farine, la levure, les jaunes d’oeuf et le lait. Commencer à pétrir. Puis ajouter le beurre fondu et le sel.

Pétrir jusqu’à obtenir une pâte bien homogène.

Filmer et laisser reposer au moins deux heures pour laisser à la pâte le temps de monter.

Avant de préparer vos blinis, il suffit de monter les blancs en neige et de les incorporer très délicatement à la pâte levée.

Huiler un pinceau à pâtisserie et huiler le fond d’une poêle à crêpes avec. Faire des petits tas avec une cuillère à soupe. Laisser dorer les blinis d’un côté, puis les retourner une minute.

C’est prêt! Il ne reste plus qu’à déguster! 

Nous l’avons dégusté avec une sardinade maison ce soir là, mais c’est également délicieux avec du gravlax maison!

[Recette] Gravlax

Voici une recette extrêmement simple, qui ne dépend que de la fraîcheur du saumon que vous allez trouver. C’est une recette que nous aimons beaucoup et même Little Miss Sunshine, 4 ans et demi, qui ne mange pourtant pas de poisson cru, dévore le gravlax.

Pour deux personnes, il vous faudra:

  • un pavé de saumon extra-frais de 200g 
  • 4 cuillères à soupe de sel
  • 2 cuillères à soupe de sucre
  • du poivre
  • un bouquet d’aneth

Commencez par laver et hacher le bouquet d’aneth.

Puis, il suffit de déposer votre pavé de saumon sur un grand morceau de film alimentaire.

Déposez sur votre pavé de saumon, la moitié de l’aneth, la moitié du sel, la moitié du sucre et un peu de poivre.

Retournez votre pavé sur le film alimentaire en veillant à garder le maximum des ingrédients que vous venez d’y déposer dessous. Puis mettez le reste des ingrédients sur la deuxième face de votre saumon.

Enveloppez soigneusement votre saumon dans du film alimentaire, déposez le dans un récipient – attention, le saumon va tirer de l’eau une fois au frigo! – et laissez-le reposer au moins trois jours au réfrigérateur.

IMG_5876.JPG

Avant de le déguster, lavez votre saumon à l’eau claire pour enlever les excédents de sel et d’aneth et tranchez-le assez fin. Votre saumon aura une belle couleur orangée.

IMG_5879.JPG

Il ne reste plus qu’à déguster! Personnellement, nous aimons préparer des bagels maison pour le déguster sous forme de sandwich.

Bon appétit! 

[Recette] Bagels

Vous avez été plusieurs à être très intéressé par notre recette de bagels sur Instagram, alors je m’empresse de la publier sur le blog pour que vous puissiez à votre tour l’essayer!

IMG_5879.JPG

J’avoue que si nous n’avions pas vécu en Chine, je ne sais pas si je me serai pris le temps de préparer mes bagels moi-même, mais ici pas le choix si on veut en manger, donc sous la pression de Papa Lou, je me suis lancée! Après avoir farfouiller sur Internet à la recherche d’une recette qui me semblait correcte, je me suis rendue compte que l’on trouve tout et n’importe quoi sous l’appelation bagels! Je vous propose donc ici une recette relativement proche de celles que l’on trouve aux Etats Unis.

Pour 8 beaux bagels, il vous faudra:

  • 500g de farine
  • 12g de levure boulangère 
  • 2 cuillères à soupe de sucre
  • 1 cuillère à café de sel
  • environ 300ml d’eau 
  • Pour les décorer, vous pouvez au choix, y mettre toutes sortes de graines ou du fromage rapé + un jaune d’oeuf

Dans un premier temps, il vous faudra mettre dans un robot la farine, et disposer le sucre, le sel, et la levure à trois endroits différents pour qu’ils ne se rencontrent pas lors du mélange (astuce pour ne pas mettre la levure dans l’eau tiède et qui marche aussi bien!)

Commencer à pétrir et ajouter très progressivement l’eau, jusqu’à obtenir une boule. Puis laisser la machine pétrir dix minutes.

Eteindre la machine, récupérer la pâte et former une belle boule. La reposer dans un récipient, la couvrir avec un torchon propre et légèrement humide. Laisser monter la pâte au moins deux heures. Pour ma part, je prépare généralement mes pâtes levées tôt le matin et je ne les façonne qu’en soirée.

Une fois la pâte montée, il faut la retravailler à la main pour dégazer. Il faut la travailler au moins cinq minutes. Puis reformer une belle boule et laisser reposer trente minutes supplémentaires.

Puis, j’ai fait un gros boudin avec ma pâte, que j’ai coupé en huit portions plus ou moins égales.

J’ai retravaillé chaque portion à part pour obtenir de belles petites boules que j’ai fini par aplatir dans le creux de ma main.

Puis j’ai fariné mon index et j’ai progressivement fait un trou au centre de ma boule tout en faisant tourner ma boule de pâte afin de former une roue. La pâte étant relativement élastique, il faut veiller à ce que le trou ait au moins 2cm de diamètre.

J’ai posé mes bagels sur du papier cuisson et les aient laissé reposer trente minutes supplémentaires. Mais vous pouvez les laisser reposer plus longtemps si vous souhaiter avoir des bagels plus gros!

Pendant ce temps, il faut préparer une grande casserole avec 3l d’eau salé à faire bouillir à gros bouillon. Et préchauffer votre four à 220°C.

Baisser le feu, de manière à avoir une eau juste frémissante, puis plonger tour à tour chaque bagel dans l’eau pour les pocher. A partir du moment où votre bagel remonte à la surface, compter une minute pour chaque face.

Déposer sur une plaque recouverte de papier cuisson, si vous voulez les décorer, c’est le moment de passer un pinceau de jaune d’oeuf sur chaque bagel et d’y mettre les graines de votre choix. J’avais opté pour du sésame noir.

IMG_5873.JPG

Enfourner les bagels pour 20 minutes à 220°C. Il faut qu’ils soient joliment dorés.

A leur sorti du four, laissez-les refroidir quelques minutes avant de les couper en deux et de les garnir avec les ingrédients de votre choix.

Pour notre part, nous avons généreusement tartiné les deux faces de fromage frais, avant d’y glisser quelques tranches fines de gravlax maison et quelques feuilles de laitue iceberg.

Bon appétit!