[DIY] Mangeoire facile pour les oiseaux

Voilà une activité que j’ai réalisé à la fois à l’école, avec ma classe de TPS, et à la maison, avec Little Miss Sunshine et Little Smiling Buddha. C’est une activité très simple à mettre en place et à réaliser. Les enfants à partir de 2 ans peuvent la réaliser en quasi-autonomie.

Pour fabriquer une mangeoire à oiseau, vous aurez besoin de:

  • un rouleau de papier toilette
  • un couteau en plastique/ à bout rond
  • un peu de beurre de cacahuète
  • des graines pour les oiseaux
  • un ciseau
  • un peu de fil

La première étape est, sans aucun doute, la préférée des enfants: tartiner du beurre de cacahuète sur le rouleau de papier toilette à l’aide d’un couteau et se régaler au passage 😉

Ensuite, il suffit de rouler le rouleau dans les graines pour les oiseaux et d’y accrocher un morceau de fil pour le mettre dans un arbre.

A 2 ans, mes TPS ont passé un long moment à tartiner – pas de manière très homogène c’est sûr, mais j’ai enlevé le gros du surplus juste avant de leur montrer comment on roule le rouleau dans les graines. Ensuite, ils ont aimé mettre le rouleau dans les graines. Il a alors fallu bien leur expliquer qu’on ne pouvait plus manger le beurre de cacahuète, que celui-ci était pour les oiseaux et que les graines n’étaient que pour les oiseaux. Ils ont relativement bien intégré le message. Enfin, je les ai aidé à enfiler le fil et à le fermer et les enfants sont allés eux-même accrocher leur mangeoire dans les arbres de la cour de récréation.

Little Miss Sunshine, 6 ans, a évidement été beaucoup plus autonome. Elle a vraiment apprécié de pouvoir tout faire par elle-même sans avoir à demander d’aide.

A l’école, nous avons réalisé cette activité un jour de neige, après voir jouer dans la neige. J’ai donc introduit l’activité en leur expliquant que la neige allait, en grande partie, cacher la nourriture des petits oiseaux et que nous allions leur fabriquer de quoi se nourrir durant ces jours exceptionnels à Shanghai. Que se soit à l’école ou à la maison, la fabrication de ses mangeoires a été l’occasion de parler des oiseaux, de leur alimentation, de leur cycle de vie. Little Miss Sunshine se souvenait très bien de sa construction d’une mangeoire pour les oiseaux en bois en France avec GrandPapa il y a deux ans.

Le but à la maison est de pouvoir observer des oiseaux de près. Ainsi en découlerait de nouvelles activités: dessin d’observation, recherche du nom de l’oiseau,… Mais pour l’instant, les oiseaux n’ont pas encore remarqué nos mangeoires…

Et vous, avez-vous déja construit une mangeoire pour observer les oiseaux? 

[Expatriation] Il a neigé à Shanghai

Ayant passé toute mon enfance en Alsace, le souvenir de la neige est omniprésent. De la neige, nous en avions tous les ans. En quantité plus ou moins grande. Je me rappelle d’une année où ma Maman m’avait traîné en luge chez mes grands-parents avant de partir travailler, tellement il y avait de neige. Depuis mon adolescence, il faut bien le dire, il n’y a plus autant de neige, mais il n’empêche qu’il neige tous les ans.

Depuis que nous avons déménagé à Shanghai, la neige fait partie de ces choses qui me manque. J’aime quand les saisons sont marquées. Quand il fait froid, sec et qu’il neige en hiver. Quand le printemps est doux et ensoleillé. Quand l’été est chaud mais pas trop et sec. Quand l’automne à cette luminosité si singulière. Et ici à Shanghai, on est loin de cet idéal…

À Shanghai, on dit qu’on voit quelques flocons (qui tombent du ciel, mais qui ne tiennent pas au sol!) tous les deux ans, et que la neige tient un peu au sol tous les dix ans. Alors imaginez notre surprise, alors que nous avions vu quelques flocons qui ont tenu sur notre balcon l’an dernier, de voir que la neige tenait vraiment cette année.

Il a beaucoup neigé cette année. Mais comme il fait trop chaud en ville, la neige n’a que peu tenu. Mais dans les endroits plus frais et que personne n’a touché, il y avait quand même une dizaine de centimètres de neige. Pas sur la route ou les trottoirs évidement. Même pas dans les parcs – qui ont d’ailleurs été fermé pour la plupart durant ces deux jours.

Mais la neige a suffit à réjouir les plus courageux des Chinois (beaucoup ne sont pas sortis de chez eux durant deux-trois jours, les écoles étaient fermées – mais pas la nôtre!) qui sont sortis faire de drôle de bonhomme de neige.

À l’école aussi, les enfants ont eu la chance de pouvoir jouer un peu dans la neige de la cour de récréation. Avec les P’tits Loups, nous avons expérimenté le froid de la neige avec nos petites mains, nous avons remarqué que la neige se transformait en eau et nous avons lancé des boules de neige sur un mur.

Et puis nous avons aussi fabrique des mangeoires pour les oiseaux.

Heureusement pour moi, les routes étaient dégagées. La neige n’a pas tenu et ils avaient salés les principaux axes de circulation. Mais ça a tout de même été une sacrée expérience de partir au travail en vélo sous la neige. Et surtout de rentrer chez moi sous une véritable tempête de neige vendredi après-midi.

Ca a été un véritable bonheur de voir de la neige à Shanghai. Ayi m’a assuré que c’est la première fois en vingt ans qu’elle voit autant de neige qui tient à Shanghai. Nous avons été chanceux!

[Itineraire] Roadtrip dans le Sud du Yunnan

Après à peine un mois d’école, en Chine, nous avons la chance de profiter d’une semaine de vacances du 1er au 8 octobre à l’occasion de la Fête nationale et de la Fête de la mi-automne. Et je dois bien dire qu’après le rythme intense de ces dernières semaines, cette déconnexion totale du travail et de l’école nous aura fait le plus grand bien. Nous avons quitté Shanghai dès le samedi soir après la classe pour le Sud du Yunnan.

Pour les curieux, voici notre itinéraire: 

  • Départ de Shanghai en avion pour Kunming en fin de soirée. Arrivée au coeur de la nuit au bord du lac Fuxian. Nuit au bord du lac.
  • Jour 1: promenade au bord du lac Fuxian. Visite de différents points de vue sur le lac. Puis direction JianShui, avec un arrêt dans un très joli village mongol. Visite de la vieille ville de JianShui 
  • Jour 2: visite plus approfondi de JianShui: une fabrique artisanale de tofu, le plus vieux puits de la ville, le temple de Confucius, la rue des potiers, une poterie artisanale et ses fours. Puis direction YuanYang, arrêt sur un marché aux fruits locaux. Arrivée à YuanYang, nuit dans un petit hôtel avec vue sur les rizières.
  • Jour 3: Promenade dans le joli village de Pugao LaoZhai et vue sur les rizières de YuanYang. Visite de différents points de vue sur les rizières. Visite du marché hebdomadaire des minorités Hani et Dai. Puis direction PuEr. Nuit dans un hôtel à PuEr.
  • Jour 4: visite du marché aux thés de PuEr. Dégustation dans différentes maisons de thés. Puis direction Jinhong dans le Xishuangbanna, après un arrêt dans la Wild Éléphant Valley. Visite des marchés de nuit de Jinhong. Nuit à Jinhong, dans un hôtel au bord du Mékong.
  • Jour 5: direction les montagnes Yiwu et leurs petits villages de producteurs pour une journée de visite des théiers sauvages dans la forêt, d’ateliers de production de PuEr et de dégustations. Retour à Jinhong en soirée pour dîner et profiter des marchés de nuit. Nuit à Jinhong au bord du Mékong.
  • Jour 6: Départ pour les montagnes NanNuo. Invités à la fête d’inauguration d’un nouvel atelier de production de PuEr, avec tout le reste du village. Promenade au coeur de la forêt tropicale pour voir les théiers sauvages et le théier de 1000 ans. Visite d’un atelier et fabrication de PuEr. Dégustations de PuEr. Nuit au coeur de la montagne.
  • Jour 7: dégustations de PuEr. Puis retour à Jinhong pour le déjeuner. Dans l’après-midi, direction la montagne JinNuo. Promenade dans un village dédié à l’artisanat de la minorité JinNuo. Visite d’un atelier de PuEr et de thé blanc. Confection de galettes de thés. Dégustation de PuEr. Puis retour à Jinhong. Dîner au bord du Mékong. Départ pour l’aéroport de XiShuangBana.
  • Arrivés tard à Kunming. Nuit dans un hôtel proche de l’aéroport. Départ tôt le lendemain pour Shanghai. Retour à Shanghai à 16h.

J’espère avoir très vite le temps de vous montrer des photos de ce splendide voyage qui était vraiment placé sous le signe du thé et de la dégustation! Nous avons adoré!

[Sortie] La volerie des aigles

Depuis que nous sommes arrivés en Alsace pour les vacances, les enfants profitent à fond. Les grands-parents veulent chaque jour les emmener découvrir autre chose et compte tenu de l’intérêt de Little Miss Sunshine et Little Smiling Buddha pour tout ce qu’on leur propose et de la richesse des activités à faire en Alsace, il y a de quoi faire! Et c’est à chaque fois un bonheur de les accompagner ou de voir les photos à leur retour.

Ce week-end, avec Papapa et Mamama, nous sommes allés visiter la Volerie des Aigles, à Kintzheim, que nous n’avions plus visité depuis que j’avais moi-même l’âge de Little Miss Sunshine. C’était donc une très jolie découverte pour toute la famille.

La volerie des aigles se trouve dans le très beau cadre du château de Kintzheim.

C’est donc à l’intérieur du château qu’on peut découvrir les magnifiques rapaces de la volerie. Plusieurs fois dans l’après-midi, on peut observer le joli spectacle du ballet des rapaces qui tournoient au-dessus du château.

Pour commencer sa visite, on peut se promener tout autour du château et à l’intérieur pour découvrir tous les rapaces de la volerie: aigles, condor, vautours, chouettes, faucons… 

Le cadre est vraiment très joli et très naturel. C’est l’occasion de reparler avec les enfants des châteaux forts, des chevaliers et de la vie au Moyen Age. Un thème qui plaît énormément chez nous!

Little Miss SUnshine aime s’imaginer en princesse au Moyen Age et me pose un tas de question. Little Smiling Buddha parle régulièrement de chevaliers quand il voit un château.

Les oiseaux de la volerie sont magnifiques et on peut les observer de vraiment très près.

Devant chaque oiseau, une pancarte descriptive donne de nombreuses informations, accessible à tous, sur l’oiseau que l’on observe.

Les enfants ont passé de longues minutes à observer les vautours qui les ont beaucoup impressionnés. Nous avons vu ou revu du vocabulaire (charognard, rapace, frugivore,…) et même Little Smiling Buddha a été très intéressé.

Le spectacle a lieu dans la basse cour. Il permet à tous d’en apprendre un peu plus sur les rapaces, ces oiseaux encore souvent mal aimés.

Little Miss Sunshine a même eu l’occasion de porter un faucon sur son bras à l’aide du gant en cuir de la dresseuse. Elle a été très impressionnée!

Et puis un condor de 15kg est passé sur nos pieds, nous avons donc pu l’observer de très très près!

Nous avons pu observer de nombreux rapaces en vol. Ils sont magnifiques quand ils passent juste au-dessus de nos têtes. Au point parfois qu’il faut se baisser pour pas qu’ils nous cognent.

Ce sont vraiment des oiseaux majestueux!  

Nous avons passé un très bel après-midi, riche en découverte sur les rapaces!

[Activité] Glaçons fleuris 

Dans la série de nos activités glacées, voici une petite activité très facile à mettre en place et qui occupe un bon moment mes Loulous à chaque fois que je leur propose: les glaçons fleuris.

Chaque jour, nous passons de long moment dans le parc de notre résidence avec les enfants. Et comme tout est prétexte à ramasser et cueillir tout et n’importe quoi, nous revenons toujours à la maison avec les poches pleines de trésors. Et une des manières que j’ai trouvé de récupérer tous ces petits cadeaux de la nature, c’est les glaçons.

En rentrant, on vide nos poches, on dépose les feuilles, bout de bois, fleurs dans un moule à muffins, on recouvre d’eau – de temps à autre on ajoute quelques gouttes de colorants alimentaires – et on congèle pour une journée.

Le lendemain, il suffit de démouler les glaçons et de les déposer dans un grand bac ou un plateau. Ensuite, suivant les envies des enfants, je mets un fond d’eau dans le bac, ou alors je leur donne quelques outils de transvasement (pipettes, seringues, bol de différente taille,…) ou des outils pour casser les glaçons (marteau en bois, pics en bois, cuillères,…). De temps à autre, j’y ajoute une petite assiette de sel. Ce qui est sympa avec le sel, c’est de mettre également à disposition un bol rempli d’eau coloré pour voir des dessins se former sur les glaçons.

Little Miss Sunshine aime y ajouter quelques figurines d’animaux pour s’inventer des histoires. Et elle y passe de très longs moments…

Ce qui est très sympa avec cette expérience, c’est d’observer l’évolution des fleurs et des feuilles. Encore prises dans les glaçons, les fleurs et les feuilles semblent totalement fraîches. Et puis quand les glaçons fondent et que les feuilles et les fleurs sortent enfin, elles sont totalement flétris.

Manipulation, expérimentation, observation, découvertes sensorielles, rafraichissement, les glaçons sont vraiment une source de jeux inépuisable pour les enfants!  

[Plaisir d’hiver] Jouer dans la neige

Ce n’était vraiment pas gagné d’avance. Et malheureusement, même si les enfants et moi-même, l’avons souhaité très très fort, point de Noël blanc cette année en Alsace.

On en était venu à se dire qu’on ne verrait encore pas la neige cette année. Même en hauteur sur les chaumes, rien. Pas un flocon. Pas le moindre arbrisseau gelé.

Et puis, quelques jours avant de quitter la France, nous avons eu la chance de voir tomber quelques flocons de neige qui ont enchanté les enfants…

Little Miss Sunshine était tellement heureuse de voir de la neige, qu’elle a passé un bon moment dehors, sur la terrasse de Nonna et GrandPapa à danser sous les premiers flocons, sans chaussures et sans habits chauds… (mais elle était tellement heureuse que je n’allais quand même pas lui gâcher ce moment pour si peu!)

Et puis le lendemain, il y a encore eu quelques flocons en plus… « Maman, regarde, je vais me transformer en bonhomme de neige! »

Et dans la soirée, la neige a vraiment commencé à tomber... Les enfants étaient fou de joie, parlant deja du bonhomme de neige qu’ils allaient construire le lendemain.

Finalement, il n’a pas tant neigé que ça cette nuit-là. Juste un fin manteau blanchâtre recouvrait le paysage. Mais les enfants ont quand même tenu à faire un mini bonhomme de neige avec Mamama…

Et dans la soirée, ce fut le retour de la neige. Avec de beaux gros flocons duveteux…

Et il y en a eu un peu plus que la veille. Les enfants ont pu largement profiter de jouer et courir dans la neige chez Nonna et GrandPapa…

Je ne vous parle plus de la passion de Little Smiling Buddha pour les balais… Mais imaginiez sa joie de pouvoir balayer la neige!!!

Il a pris sa tâche très au sérieux!

Et puis, Little Miss Sunshine s’est amusée à écrire et dessiner avec le manche du balai…

Mais c’est le dernier matin, au réveil, que nous avons découvert une belle couche de neige de près d’une dizaine de centimètres. Malheureusement, plus le temps de jouer. Le temps était venu de partir pour l’aéroport pour rentrer à Shanghai.

Voir la neige était vraiment une belle surprise de ces vacances! 

[Atelier] Jouer avec l’automne

L’automne est ma saison préférée. Depuis toujours. C’est une saison qui permet d’utiliser les ressources de la nature à l’infini pour créer et découvrir. Alors je suis toujours ravie et pleine d’inspiration quand les premiers signes de cette magnifique saison se font ressentir. L’automne est un peu plus tardif ici à Shanghai, mais il nous laisse tout de même l’opportunité d’en profiter…

Cette année, j’ai dû réfléchir à des activités automnales qui conviennent à Little Smiling Buddha, 16 mois, ainsi qu’à Little Miss Sunshine, presque 5 ans. Il me fallait des activités que je puisse proposer aux deux, en parallèle, et quasi-identique pour éviter la frustration de Little Smiling Buddha, qui est en pleine phase « je veux tout faire comme ma soeur ».

J’ai donc commencé par leur proposer une activité indémodable à tous les âges – je l’ai notamment transposé à des élèves de CP qui ont également adoré lors de mes ateliers à l’école – le panier d’automne ou bac sensoriel d’automne. Et cette année, pour ne pas proposer chaque année le même panier avec des feuilles mortes et des fruits d’automne, je suis plutôt partie sur le thème des légumes chinois d’automne. Et ce panier d’automne a eu un énorme succès! 

IMG_8050-0.jpg

J’ai réalisé deux paniers. Un pour chacun des enfants. La seule différence étant que j’ai privilégié des légumes plus gros pour Little Smiling Buddha pour faciliter sa préhension.

La création a donc commencé par une belle promenade au marché avec Little Smiling Buddha. Nous y avons acheté des légumes chinois de saison:

  • des ignames
  • du taro
  • des potirons
  • des patates douces violettes
  • du gingembre

Mais aussi quelques fruits de saison:

  • des noix
  • des châtaignes

Evidement, un panier d’automne ne serait pas un panier d’automne sans quelques belles feuilles mortes que Little Smiling Buddha s’est fait un plaisir de ramasser. Enfin, il me restait des haricots rouges secs dans ma cuisine que j’ai choisi d’utiliser pour servir de « fond ».

La première étape a été le nettoyage des fruits, légumes et feuilles mortes. Et là, c’est Little Smiling Buddha qui est entré en scène. Et il a adoré! Je lui ai donné une bassine d’eau et une brosse à légumes. Je l’ai vu frotter avec beaucoup d’attention. Il y a passé un très long moment sur le balcon. Je l’avais rarement vu aussi concentré…

IMG_8045.JPG

Quand tout a été nettoyé et sec, j’ai préparé mes deux paniers. Je les ai proposé aux enfants dès le retour de l’école de Little Miss Sunshine. Assis côte à côte dans la salle de jeux, ils ont longuement déballé et observé, chacun à leur rythme, les objets de leur panier. Ils ont fait des échanges, empilé les fruits et les légumes. Ils sont allés chercher d’autres jouets pour compléter leur panier: des petites voitures pour Little Smiling Buddha, des figurines d’animaux et de la dînette pour Little Miss Sunshine. Ils ont manipulés pendant un long moment. Quand ils ont eu fini, j’ai refermé les paniers. J’ai acheté de grands bacs qui se referment pour pouvoir être à proximité quand ils manipulent leur panier, surtout pour Little Smiling Buddha qui a quand même encore tendance à porter les choses à la bouche.

Le lendemain, et les jours qui ont suivis, ils ont beaucoup joué avec les objets du panier. Et puis au bout de quelques jours, quand j’ai senti l’intérêt du panier devenait moindre, j’ai sorti les légumes du panier et je les ai proposé tel quel à Little Smiling Buddha, sans panier. Juste au sol avec les jouets environnants. Il a longuement joué avec les légumes et la dînette. Et puis il est allé chercher l’arc en ciel de Grimms. Et c’est là que je vois à quel point ce genre de jouets sont géniaux.

Ils servent à tout, et développent vraiment l’imagination des petits. Et des moins petits, parce que même moi je me prends vite au jeu quand il me demande de jouer avec lui!

Et quand l’intérêt s’est encore essouflé, j’ai mis les légumes dans leur cuisinière. Depuis, j’ai régulièrement du taro à manger. Et c’est Little Smiling Buddha a qui ça plait le plus!

On a passé de nombreux beaux moments de découvertes avec nos fruits et légumes d’automne!

[Atelier] Fées en fleur

La semaine dernière, nous avons réalisé une jolie activité de dessin et de coloriage à quatre mains. C’est Little Miss Sunshine qui m’a soufflé cette idée au cours d’une de nos nombreuses promenades-récoltes quand elle m’a fait remarqué en ramassant une fleur au sol: « Regarde Maman! On dirait une fée! »

IMG_1951.JPG

Voici ce dont nous avons eu besoin pour réalisé cette activité:

  • des fleurs séchées – récoltées deux semaines plus tôt et mises à sécher entre deux feuilles de papiers dans un gros livre.
  • des feuilles de papier
  • un crayon de papier
  • de la colle liquide
  • des crayons de couleurs 

Tout a donc commencé par une promenade dans le parc de notre compound et la cueillette de différentes fleurs. Une fois à la maison, nous les avons laissé sécher à l’air libre une nuit, avant de les glisser entre deux feuilles de papier et de les glisser dans un gros livre. Deux semaines plus tard, les fleurs étaient sèches. Il était temps de démarrer notre activité.

J’ai tout d’abord commencé par dessiner moi-même une fée sur une feuille de papier. J’avais cherché sur le net une fée qui me conviendrait mais impossible de trouver ce que je voulais. Little Miss Sunshine m’a attentivement observé. Ensuite, je l’ai scanné, j’ai fait un petit montage pour en avoir deux par page et nous en avons imprimer plusieurs pages.

Puis est venu l’heure de colorier notre fée. Chacune la sienne.

IMG_1942.JPG

Little Miss Sunshine s’est appliquée. Elle est restée concentré de longues minutes sur son coloriage pour le terminer comme elle le souhaitait.

IMG_1945.JPG

Enfin, nous avons sorti nos fleurs séchées de son presse-papier et j’ai collé les fleurs sur nos dessins après avoir demandé une dernière fois son avis à Little Miss Sunshine sur la manière dont nous allions les disposer.

IMG_1947.JPG

Et le résultat me plait beaucoup. J’ai d’ailleurs envie de les mettre sous verre et de les accrocher dans la chambre de Little Miss Sunshine…

IMG_1946.JPG

Et Little Miss Sunshine a été vraiment très fière de montrer sa fée à Papa Lou le soir venu…

Et vous, avez-vous d’autres idées pour utiliser les fleurs séchées dans des bricolages? Parce que cette activité nous a vraiment beaucoup plu!