Vacances de printemps

Comme l’an dernier à la même période, Little Miss Sunshine et Little Smiling Buddha ont été malade. Bien malade. Surtout Little Miss Sunshine. Si vous nous suivez sur Instagram, vous le savez, nous avons hésité jusqu’au dernier moment.

Mais c’est aussi ça voyager avec des enfants en bas âge, faire face aux imprévus, quels qu’ils soient.

Il est 16h30. Nous quittons la maison dans une heure pour l’aéroport. Nous venons de décider de partir. Little Miss Sunshine n’a plus eu de douleurs abdominales depuis plus de 24h. Elle n’a plus de fièvre à plus de 40° depuis presque 36h et plus de fièvre du tout depuis 18h.

Ce matin, Little Miss Sunshine s’est réveillée de bonne humeur, avec une folle envie de colorier, dessiner et jouer. Little Smiling Buddha et elle ont passé la journée à jouer. Impossible de lui faire faire une sieste pour qu’elle se repose.

Alors on prend donc le risque. Little Smiling Buddha est guérit depuis plusieurs jours. Little Miss Sunshine est clairement en voie de guérison. On se lance.

Hier soir, on avait décidé de rester à la maison, de ne pas partir. Ce matin, quand on a vu la pêche de Little Miss Sunshine au réveil, on a hésité. On a finalement bouclé les valises tardivement. Juste avant notre départ.

C’est la première fois que nous partons en voyage pour plus d’un week-end sans changer d’hôtel en cours de route, sans partir en vadrouille chaque jour dans un autre lieu.  Pour la première fois, nous n’avons rien d’autre de prévu que visiter à notre rythme les temples d’Angkor et de profiter du soleil et de la chaleur au bord de la piscine. Peut-être avions nous senti que c’est ce dont nous avions besoin à cette période de l’année…

Bref, nous allons passer cinq jours à Siem Reap, entre visites des temples et farniente. On espère qu’on a fait le bon choix!

A bientôt!

Vacances de Noël

A l’heure où cet article se publiera de lui-même, nous viendrons d’atterrir sur le sol français. Nous profitons encore un maximum cette année – avant que je ne reprenne le travail et que Little Miss Sunshine n’entre au CP – pour nous octroyer des vacances et ce n’est pas moins de trois semaines que nous allons passer avec notre famille. C’est avec bonheur que nous allons pouvoir passer cette période des fêtes avec les nôtres.

Les enfants se réjouissent infiniment et ça nous donne encore plus de baume au coeur, et me fait quelque peu oublier le décalage horaire en hiver qui me pèse plus que tout. Cette période de fête n’est jamais reposante, mais c’est un bonheur pour les enfants de retrouver leur cousin et petits-cousins. Et finalement, les années passant, la famille continue de s’agrandir et d’offrir de nouvelles opportunités de jeux…

J’espère tout de même avoir le temps de poster de nouveaux articles, j’en ai des tonnes en attente. Je vous ai notamment préparé un article sur les 5 ans Reine des Neiges de Little Miss Sunshine, la manière dont nous abordons le Père Noël dans la famille Kangourou et les premiers articles sur notre roadtrip au Japon. Enfin!

En attendant, je vous donne rendez-vous sur le compte instagram du blog pour des nouvelles au jour le jour.

A très bientôt!

[Grossesse] Voyager enceinte

Je viens d’effectuer mon troisième voyage en étant enceinte. Les deux premiers avaient eu lieu lors de ma première grossesse: en Andalousie au mois de juin alors que j’étais enceinte de 3 mois puis à Venise au mois de septembre alors que j’étais enceinte de presque 6 mois. Le troisième voyage, je viens de l’effectuer dans les Alpes japonaises au mois de février alors que j’étais enceinte de 5 mois. Forte de ses quelques expériences, j’aimerai partager avec vous mes astuces pour voyager sereine tout en étant enceinte.

Vous trouverez ces informations un peu partout, et même ma gynécologue chinoise me l’a encore répété le mois dernier, la période idéale pour voyager enceinte, se situe entre 3 et 6 mois de grossesse. Bien sûr, tout dépend de la manière dont se déroule votre grossesse, mais si tout va pour le mieux, il n’y a pas de raison de se priver! En effet, les maux du début de grossesse sont passés, le regain d’énergie du deuxième trimestre fait son petit effet, on se sent en pleine forme et les effets de la prise de poids ne se font pas encore sentir.

Lors de ma première grossesse, et avant de savoir que j’étais enceinte, nous avions programmé deux roadtrip au cours de l’année 2011: un premier au mois de juin en Norvège, pour aller voir le soleil qui ne se couche jamais, et un second au mois de septembre au Québec. Quand nous avons appris ma grossesse, nous avons décidé de changer nos plans. Un roadtrip impliquait de marcher beaucoup et/ou d’effectuer de long trajet en avion puis en voiture dans le cas du Québec et je ne me sentais pas d’attaque. En parallèle, et je ne sais pas vraiment pourquoi, sans doute sans raison réelle, mais l’alimentation que j’allais pouvoir trouver – enceinte on ne peut rien manger de cru – en Norvège m’inquiétait. Avec le recul, je crois que c’était  surtout la peur de l’inconnu qui m’inquiétait pour cette première grossesse. Finalement, nous avons donc choisi de visiter des pays que nous connaissions déjà: l’Espagne et l’Italie.

Pour cette seconde grossesse, quand Papa Lou m’a proposé de partir au Japon, je n’ai même pas réfléchi, j’ai accepté. L’important, je pense est déjà de se sentir en confiance face à la destination que nous choisissons, même si finalement elle diffère de nos plans initiaux ou de nos envies habituelles. La grossesse est un moment particulier de la vie d’une femme et certaines choses que l’on ressent ne s’expliquent pas vraiment, alors je crois qu’il faut se faire confiance et s’écouter.

Pour le voyage en lui-même, je pense qu’il vaut mieux éviter les voyages trop longs – disons ceux qui excèdent les 5 ou 6h de transport. Pour des raisons de circulation du sang essentiellement. Il faut essayer de se lever et de marcher régulièrement si on est dans l’avion ou le train et de s’octroyer des pauses un peu plus nombreuses si l’on est en voiture. Et ne pas hésiter à demander des bas de contention à son médecin le cas échéant. Penser à avoir toujours à proximité de vous une bouteille d’eau et quelque chose à grignoter.

Pendant la grossesse, outre peut être vos vitamines – si vous en prenez – et votre crème/huile hydratante pour votre ventre, il n’y a rien à emmener de particulier. Pensez à demander un certificat de grossesse à votre médecin. Il vous servira de coupe-file à l’aéroport ou pour monter à bord de l’avion et vous servira également de justificatif de temps de grossesse dans certains pays procéduriers – comme au Japon où on m’a fait signer un contrat d’assurance et de renonciation à les attaquer! – ou face à certaines compagnies aériennes. N’oubliez pas de vérifier la politique de votre compagnie aérienne en terme de grossesse. Certaines refusent les femmes enceintes pour des raisons de sécurité dès 6 mois de grossesse.

Durant le séjour, je pense qu’il faut adapter son rythme à celui que nous dicte notre corps. On ne pourra sans doute pas effectuer autant de visites qu’en tant normal, on sera plus vite fatigué, alors c’est le moment de profiter des salon de thé et autres restaurants et cafés de votre pays de destination! Penser à boire beaucoup, à faire des pauses régulières pour vous assoir, à avoir toujours quelques choses sur vous à grignoter en cas de fringale. Penser également à trouver régulièrement des toilettes, que ce soit dans les cafés ou dans les lieux publiques, ce qui est beaucoup plus simple à faire en Chine ou au Japon qu’en France!

Compte tenu des spécificités de chaque pays, essayez de vous renseigner sur ces dernières directement auprès d’autochtones – je pense là aux hammams, aux massages, aux saunas, et autres habitudes que l’on a envie de découvrir en fonction des pays. Pour le Japon, par exemple, je me suis renseignée auprès d’une amie japonaise qui a été enceinte il n’y a pas longtemps sur les habitudes japonaises des femmes enceintes en ce qui concerne les bains chauds. Les sources chaudes sont répandues à travers tout le Japon et les bains se prennent à une température de 40 à 44°C environ. Elle m’a répondu qu’il n’y a aucune contre-indication chez eux. Il faut bien évidement écouter son corps et ne pas prendre de bain si on ne se sent pas bien. Et il faut faire particulièrement attention à bien se tenir et à conserver son équilibre sur les sols glissants, ne pas rester dans l’eau chaude trop longtemps – mais en s’écoutant, on sait très bien quand sortir. Si j’avais demandé à mon médecin français, ou même à ma gynécologue chinoise, je suis sûre qu’ils m’auraient interdit les bains à 42°C par manque de connaissances de ces derniers. J’ai pris un bain chaud chaque jour – c’est tellement agréable! – et tout va bien pour mon bébé et moi! J’avais fait de même lors de notre premier séjour au Japon avec Little Miss Sunshine, j’avais demandé à cette même amie qu’elles étaient les habitudes japonaises dans les bains avec des enfants d’à peine un an. Le tout est de se renseigner au préalable et de prendre une décision en connaissance de cause et pas sur un coup de tête une fois sur place.

Lors de notre voyage en Andalousie au mois de juin 2011, la température est monté à plus de 42°C à Cordoue et Cadix. Je n’aurai jamais pensé survivre à une telle température, surtout enceinte. Mais en imitant le rythme de vie des autochtones – sorties matinales pour profiter de la « fraîcheur », sieste à l’hôtel jusque vers 16h après le déjeuner, dîner sous les brumisateurs en terrasse et à l’ombre -, en buvant beaucoup d’eau en en vidant un nombre certains de brumisateurs, je n’ai absolument pas souffert de la chaleur! Une des clefs à mon sens est vraiment de s’inspirer de ce que font les gens qui vivent dans le pays!

Pour le Japon, comme nous avons effectué un roadtrip, comprendre que nous étions par monts et par vaux chaque jour, en train ou en bus, à changer d’hôtel et à effectuer de nombreuses visites, il nous fallait compter sur un minimum de bagages à trois. Nous avions deux petites valises et un sac à dos. Papa Lou a porté Little Miss Sunshine dans le Boba – porte-bébé – chaque fois qu’elle en ressentait le besoin, c’est aussi là qu’elle a effectué quelques siestes. Nous n’emportons jamais de poussette, c’est bien trop contraignant! Chaque jour, nos valises étaient laissés en consigne à la gare – j’en parle là-bas – et nous n’avions donc qu’un sac à dos et le porte-bébé pour nous encombrer. Je n’ai d’ailleurs porté le sac à dos que rarement, Papa Lou s’est chargé de tout. Je n’avais finalement que l’appareil photo à porter!

Un autre point important est l’alimentation. Plus encore que lors d’un voyage sans être enceinte, il faut faire attention à ce que l’on mange. Choisir des restaurants dont la devanture est propre, qui semble soigné est déja un bon point. Ne manger que des produits cuits et éviter tous les légumes crus dont on ne sait pas comment ni avec quel eau ils ont été nettoyé. Outre le risque d’intoxication alimentaire, c’est aussi essentiel pour celles qui comme moi ne sont pas immunisées contre la toxoplasmose. Pas de sashimi pour moi cette fois-ci au Japon. Mais ce n’est que partie remise 😉 L’avantage, c’est qu’en dehors de la France, l’habitude est quand même de manger la viande bien cuite, donc peu de risque de ce côté-là. Ce n’est évidement pas vraiment le moment de tester la street-food… Mais il y a des tas d’autres choses à découvrir!

A mon sens, voyager enceinte est un très joli moyen de clore une période, de tourner une page – notre vie à deux pour la première grossesse, notre vie à trois pour celle-ci -, de se changer les idées, de garder en tête de merveilleux souvenirs pour les périodes un peu plus difficiles d’après-acouchement. Et je pense que si le voyage fait partie de nos vies, cette période est au moins aussi intéressante à tester qu’une autre!  

Et vous, avez-vous voyagé ou voyageriez-vous enceinte? Racontez-moi! 

[Expatriation] La vaccination avec bébé #3

Depuis trois semaines, nous avons enfin tous nos vaccins, nous sommes fin prêtes à partir à Shanghai, si ce n’est qu’il faut attendre nos papiers… Je vous en ai déja parlé ici ou ici, et je me devais de clore le sujet maintenant que nous sommes parées au départ. Je ne vous ai pas parlé de nos deux dernières séances de vaccination, mais elles se sont passées suivant le même rituel que les deux premières: le dessin animé, beaucoup d’explications, la participation de Little Miss Sunshine à ma vaccination -elle donnait le pansement au médecin -, sa propre vaccination – toujours bien maintenu et avec quelques pleurs -, le pansement coloré qui tombe tout seul après quelques heures, le chocolat.

Avec le recul, cette expérience l’a marquée. Pas de manière négative, mais cela fait partie de sa vie. Elle en parle régulièrement et joue beaucoup autour du thème du médecin qui fait des piqûres. Si je lui dis demain que nous devons retourner faire un vaccin, elle viendra sans rechigner. Elle sait à quoi s’attendre, ce n’est pas un moment de plaisir, mais je pense que les explications que nous lui avons fourni lui ont permis de comprendre la nécessité de cet acte. Bizarrement, beaucoup de ses poupées et de ses figurines doivent se faire vacciner avant de partir en voyage…

J’ai été vraiment très satisfaite du Centre de Vaccination Internationale Air France. Leur équipe est à l’écoute, très aimable. Ils sont calme et doux avec les enfants. Quand Little Miss Sunshine a demandé à vacciner sa poupée avant elle lors de son premier passage, le médecin n’a pas hésité un instant. Lorsque je suis arrivée avec des pansements colorés pour Little Miss Sunshine et qu’elle a demandé à les mettre, le médecin a tout de suite accepté, et lui a même proposé de me mettre mes pansements à moi. C’est devenu un rituel, les trois dernières fois.

Le dessin animé du Village de Dany traitant de la vaccination nous a beaucoup aidé à préparé Little Miss Sunshine. Les pansements colorés que nous avons acheté avant notre deuxième rendez-vous nous ont sauvé d’heures de négociation pour ôter le pansement. Nous aurions également pu lui mettre un patch pour éviter la douleur. Mais au final, la douleur n’est pas très grande, très éphémère et c’est certainement plus l’appréhension et le fait qu’on la tienne qui l’on fait pleuré. Alors, j’ai abandonné l’idée d’ajouter des médicaments aux vaccins.

Mais pour nous, cette fois, c’est terminé! Enfin, presque. Prochains vaccins dans un an…

N’hésitez pas à partager vos trucs et astuces pour la vaccination dans les commentaires!

Roadtrip en voiture avec bébé: sa valise

Contrairement à notre voyage au Japon, point de contrainte de poids, de taille et de place quand on voyage en voiture – ou si peu. C’est donc une valise beaucoup plus fournie que nous avons pu emporté pour Little Miss Sunshine pour nos huit jours de vacances en Angleterre.

Dans les grandes lignes, nous avons emporté la même chose. C’est surtout au niveau de l’alimentation, que nous nous sommes débrouillé différemment.

Administratif

  • Passeport
  • Carnet de santé
  • Livret de famille

Vêtements:

  • 3 robes
  • 8 T-shirt manches longues
  • 8 paires de collants / leggings
  • 8 body
  • 4 paires de chaussette
  • 1 paire de chaussure

Sommeil:

  • Gigoteuse
  • Doudou
  • 2 Tétines avec attache-tétine
  • 1 pyjama

Change:

  •  40 couches jetables 
  • Lingettes (Naty voyage)
  • Liniment oléo-calcaire
  • Protection pour table à langer qui me permet de changer la petite n’importe où ou presque 
  • Lingettes désinfectantes pour les surfaces si je dois changer Little Miss Sunshine dans un endroit pas forcément trop propre 

Alimentation:

  • Biberon pour l’eau
  • 2 Biberons pour le lait
  • 1 petite cuillère / 1 petite fourchette
  • 1 Bavette
  • 2 bouteilles d’eau
  • 8 pot de compote maison pour le goûter
  • 8 pot de soupe aux légumes maison pour le repas du soir
  • Un paquet de pain d’épices bio pour la route
  • 18 bouteilles de lait de 25cl pour le petit déjeuner et le coucher

Promenade:

  • 1 gilet
  • 1 chapeau
  • 1 bonnet
  • 1 écharpe
  • des gants
  • Lunette de soleil
  • Notre Boba (porte-bébé)
  • 1 ciré
  • 2 paires de jambière

Bain / Toilette:

  • Savon d’alep liquide pour éviter les allergies aux savons plein de cochonneries qu’on trouve dans les hôtels! 
  • Coupe ongle

Pharmacie:

  • Doliprane bébé
  • Eosine en cas d’érythème fessier puisque Little Miss Sunshine n’aura pas ses couches lavables habituelles.
  • Camilia pour les dents 
  • Stérimar 
  • Thermomètre
  • Crème solaire
  • Arnica en homéopathie en cas de chutes et de bosses
  • Brosse à dent parce que Little Miss Sunshine se brosse les dents matin et soir depuis près d’un mois!

Autres:

  • Quelques jouets
  • 2 Livres
  • Téléphone portable avec quelques jeux

Rien a redire à cette liste. Elle était juste parfaite pour ce voyage.

Et vous, comment vous vous débrouillez avec les bagages de Bébé? 

Voyage au bout du monde avec bébé: sa valise

Avec le recul, maintenant que nous sommes de retour, vous trouverez en rouge ma mise à jour! 

Nous sommes actuellement en plein préparatif de notre premier voyage au bout du monde avec Little Miss Sunshine. Rien de moins que 19h de vol à l’aller et 24h au retour. Il va falloir s’occuper!

Pour des raisons purement pratiques et parce que nous avons décidé de nous relancer dans un roadtrip japonais, notre valise devra être la plus restreinte possible. Mais si nous avons choisi le Japon pour ce premier voyage avec bébé, c’est aussi parce que nous connaissons déja le pays et que si besoin est, nous trouverons tout ce dont nous aurons besoin sur place.

Voilà ma liste pour ne rien oublier:

Administratif

  • Passeport
  • Carnet de santé
  • Livret de famille
  • N° de l’ambassade française au Japon qui pourra nous trouver un médecin si nécessaire

Vêtements:

  • 5 robes
  • 10 T-shirt manches longues
  • 10 paires de collants / leggings
  • 10 body
  • 5 paires de chaussette
  • 1 paire de chaussure

=> Cela a été largement suffisant dans la mesure où nous avons fait deux machines avec nos affaires en cours de route.

Sommeil:

  • Gigoteuse
  • Doudou
  • 2 Tétines avec attache-tétine
  • 3 pyjama (1 seul aurait suffit)

Change:

  •  Une quinzaine de couches pour se laisser le temps d’en trouver sur place
  • Lingettes (Naty voyage) (j’avais emmené 2 packs de 70 lingettes, nous avons dû en racheter)
  • Liniment oléo-calcaire
  • Protection pour table à langer qui me permet de changer la petite n’importe où ou presque 
  • Lingettes désinfectantes pour les surfaces si je dois changer Little Miss Sunshine dans un endroit pas forcément trop propre 
  • Réducteur de toilette de voyage car Little Miss Sunshine va sur le pot au moins 2 fois par jour (nous ne l’avons finalement pas emmené)
  • 2 carrés de tissu pour s’essuyer les mains ou autre car c’est toujours très pratique! (mais pas utilisé)

Alimentation:

  • Biberon pour l’eau
  • 2 Biberons pour le lait
  • Lait en poudre
  • 1 Petite cuillère
  • 2 Bavettes
  • Un paquet de gateaux pour la route

Promenade:

  • 1 gilet
  • 1 chapeau
  • 1 bonnet
  • 1 écharpe
  • des gants
  • Lunette de soleil
  • Notre Boba (porte-bébé)
  • harnais de chaise bébé portable (nous ne l’avons pas utilisé. Little Miss Sunshine se tient très bien sur une chaise et nous avons beaucoup mangé au sol)
  • 2 paires de jambière

Bain / Toilette:

  • Savon d’alep liquide si déja on lui retire ses couches lavables! 
  • Coupe ongle

Pharmacie:

  • Doliprane bébé (j’aurai dû en emmené 2 flacons c’est impossible d’acheter un médicament pour un bébé au Japon sans passer par l’hopital)
  • Eosine en cas d’érythème fessier puisque Little Miss Sunshine n’aura pas ses couches lavables habituelles.
  • Camilia pour les dents 
  • Sérum Physiologique
  • Stérimar en cas de rhume
  • Thermomètre
  • Crème solaire
  • Arnica en homéopathie en cas de chutes et de bosses

Autres:

  • Quelques jouets
  • 2 Livres
  • Téléphone portable avec quelques jeux

Dans quelques jours, il sera déjà temps de remplir la valise. Espérons qu’il nous reste de la place pour les affaires de Maman et Papa!

—–

Première mise en ligne le 14 avril 2013.

En vacances!

Nous voilà reparti pour une semaine de vacances. C’est chouette d’avoir des congés à utiliser avant la fin mai!

Cette fois-ci, nous avons pris la voiture, direction le Sud de l’Angleterre. Au programme: Stonehenge, la Cornouailles, Bath et Oxford.

Beaucoup de première fois pour ce roadtrip: le ferry en voiture, la conduite à gauche en Angleterre, un voyage exclusivement en voiture avec Little Miss Sunshine, … De belles expériences nous attendent!

On vous retrouve donc dès notre retour pour vous racontez nos aventures.

A bientôt.

PS: On vous laisse avec quelques articles qui se publieront automatiquement durant notre absence.

Grains de sable

Quand on a un enfant – ou plusieurs d’ailleurs-, il y a des petites choses avec lesquelles il faut vite arriver à jongler: les grains de sables.

Des grains de sables, il en existe vraiment de toutes sortes.

On a bien les grains de sables arrivés là pour une raison tout à fait agréable au départ: un week-end en famille organisé à la dernière minute, une soirée entre amis qui se prolonge de manière inopinée, une promenade dans le parc en rentrant du travail pour profiter des derniers rayons de soleil, …

Il y a également ceux bien moins agréables qui nous tombent dessus sans qu’on s’y attendent: des heures supplémentaires pour palier à l’absence des collègues ou du manque d’effectifs, une bonne grippe, un changement d’horaires de dernière minute au travail,…

Mais qu’ils soient agréables ou pas, les conséquences sont les mêmes: une désorganisation totale de tout un savant aménagement qui peut influer sur plusieurs jours ou même plusieurs semaines.

Et pour couronner le tout, un grain de sable, par définition, arrive rarement seul. Ces petites choses-là, elles se promènent entre amis. Et les grains de sables se cumulent rapidement dans nos vies…

Les derniers en date dans la famille Kangourou illustrent bien ce joli cumul. Sur un coup de tête, nous sommes partis en week-end de dernière minute dans la région de Blois. Nous avons passés de magnifiques moments en famille. Mais au retour, c’est la lessive en retard qui nous attendait, les courses pas faites pour la semaine, du vidage de valises en retard – et il faut bien préciser que je n’ai toujours pas complètement vidé une des valises du Japon -, un joli bordel dans l’appartement dû au déballage plus que rapide de tout ce qui se trouvait dans la voiture, …
De ces grains de sables-là, on s’en accommode. On a pris tellement de bonheur en deux jours qu’on peut bien être désorganisé quelques jours en contrepartie.

Mais le problème, c’est qu’on était trop optimiste. Parce que le grain de sable suivant nous est tombé dessus vitesse grand V. Deux jours plus tard, Papa Lou développait une magnifique bronchite avec plus de 40 de fièvre et tout et tout. Et Papa Lou n’est jamais malade. Là, on a moins rigolé. Rangement, vaisselle, courses, lessive, le retard s’est accumulé partout sans qu’on ne puisse rien y faire, et surtout la fatigue a rapidement gagnée toute la famille…
Pour couronner le tout, – jamais deux sans trois il paraît – un dernier petit grain de sable, nous a achever: un changement d’horaire de dernier minute au boulot pour pallier à l’absence d’un collègue. Ouf!

Nous avons mis deux semaines à nous remettre. Et encore, les valises ne sont pas complètement vides… Mais on a tacitement décidé de laisser tomber puisqu’on repart en voyage dans moins d’une semaine!