[Voyage] En famille dans le Kansai – Jour 5: Himeji

Après notre nuit, dans un ryokan pas très cher de Kyoto, mais pas particulièrement intéressant (ni dîner, ni petit-déjeuner, ni bain extérieur, et puis nous avons dû installer nos futons nous-même, même pour une découverte, je ne recommande pas vraiment), nous avons déja refermé nos valises pour reprendre le chemin de la gare.

A la gare, nous avons acheté de quoi petit-déjeuner dans le train et pris le shinkansen en direction de Himeji.

Arrivés à Himeji, nous avons mis nos bagages en consigne, avant de prendre le bus pour nous rendre au château. J’en avais déja parlé ici, mais les consignes au Japon sont vraiment quelque chose de très utiles. Lorsque l’on traverse le Japon avec nos bagages, nous n’hésitons jamais à les utiliser pour être libre de nos déplacements.

Nous avions déja visiter Himeji et son chateau au cours de notre voyage de noces en 2010. Malheureusement, le château était alors en réfection et il était emballé dans une sorte de boîte avec un magnifique dessin du château dessus. Nous n’avions d’ailleurs pas pu visiter tout le château à l’époque, mais nous avions déja eu un très joli coup de coeur pour cet endroit.

Le château était exactement comme dans mes souvenirs… en plus beau encore. Et je suis ravie d’y avoir emmené les enfants car ils ont adoré aussi. Little Miss Sunshine le dessine d’ailleurs régulièrement depuis notre retour…

Je vous laisse apprécier…

A chaque étage, les enfants cherchaient ce panneau pour se situer dans le château.

Noter que, comme de nombreux lieux touristiques au Japon, comme le château est en bois, il se visite sans chaussures. On porte ses chaussures dans un sachet plastique prêté le temps de la visite et des chaussons en cuir nous sont prêté pour le temps de la visite.

Et quand on aime les château japonais, il faut grimper… grimper haut!

Et puis peu après midi, nous sommes ressorti du château pour aller déjeuner.

Après le déjeuner, nous avons fait un peu de shopping dans la galerie marchande d’Himeji.

Avant de prendre le taxi pour nous rendre dans le ryokan que nous avions réservé pour la nuit. Nous sommes arrivés vers 16h, ce qui nous a largement laissé le temps de profiter de la très jolie chambre et des bains chauds…

Vers 18h30, notre repas a été servi. Un délicieux repas traditionnel japonais: le kaiseki.

Et puis nous avons pris un dernier bain chaud, et nous sommes allés nous coucher dans nos futons, à même les tatamis…

Le lendemain, nous avons dû nous réveiller tôt. Nous avons pris notre dernier petit-déjeuner japonais.

Puis nous avons repris le taxi jusqu’à la gare de Himeji. Puis le train jusqu’à l’aéroport d’Osaka.

Et enfin, l’avion jusqu’à Shanghai.

Nous avons passé de très belles vacances avec Nonna et GrandPapa. Et ils ont eu l’air d’apprécier leur découverte du Japon. Les enfants ont encore un peu développé leur amour pour ce pays que nous aimons tant. Et a peine rentrés, les questions fusaient déja « Quand est-ce qu’on retourne au Japon? » de la part de Little Miss Sunshine et « Moi, je veux des bains chauds! » de la part de Little Smiling Buddha… Quelque chose me dit que nous ne mettrons pas longtemps à y retourner…  😉

[Itineraire] Roadtrip dans le Nord de Kyushu

Pour le Nouvel An Chinois, nous avions en tête de partir visiter une partie de la Chine que nous ne connaissons pas encore, le XinJiang. Et puis nous avons eu pas mal de soucis qui nous ont retenu sur le sol chinois à la fin de l’année 2017, annulant de fait les voyages que nous avions prévu à cette période.

Et puis Papapa et Mamama avaient prévu de venir nous rejoindre, nous attendions donc leur confirmation pour prendre les billets d’avion. Finalement, Papapa n’a pas eu les vacances qu’il a demandé. Et quand nous avons enfin voulu prendre nos billets d’avion, les prix des billets à l’intérieur de la Chine étaient exorbitant.

Nous avons donc fait le tour des destinations qui nous faisait envie, pour vérifier les prix des billets, et ceux qui étaient le moins cher demeuraient les billets pour le Japon. Nous avions déja dû annuler un séjour au Japon en novembre 2017, nous avions donc déja une idée de ce que nous pouvions faire au Japon, même si nous y avions été un mois auparavant.

Voici donc notre itinéraire, réalisé à cinq cette fois-ci, avec Mamama:

  • Jour 1: Départ de l’aéroport de Shanghai Pudong à 9h. Arrivée à Saga vers 11h30. Bus pour la gare de Saga. Déjeuner à la gare. Train pour Kumamoto. Arrivée à Kumamoto vers 14h. Visite du château de Kumamoto, dont seul un tour extérieur est possible suite au tremblement de terre d’avril 2016 qui a largement endommagé le château. Dîner dans une isakaya du centre-ville. Nuit à l’hôtel.
  • Jour 2: Petit-déjeuner à l’hôtel. Puis nous sommes allés récupérer notre voiture de location. Nous avons pris la route pour Aso San. Nous avons roulé environ 2h. Et puis nous sommes montés sur le volcan, sur les routes enneigés. Malheureusement, impossible de monter jusqu’au cratère, l’accès était fermé à cause des gaz toxiques. Après une pause pour déjeuner à la gare d’Aso, nous avons repris la route pour Kurokawa à travers les montagnes. Les paysages étaient magnifiques. Nous sommes arrivés à Kurokawa, sous la neige, vers 15h30. Nous avons donc largement profité du magnifique ryokan où nous avions réservé deux nuits. Nous avons profité des bains chauds et de leur délicieux kaiseki.
  • Jour 3: nous avons pris la route pour Takachiho, afin de visiter le temple, la grotte et les gorges. Nous avons mis environ 2h à nous y rendre. Nous avons déjeuner dans un petit restaurant en arrivant en ville, avant d’aller visiter un temple, puis les gorges et enfin le sanctuaire d’Amanoiwato et sa grotte. Puis nous avons repris la route en sens inverse pour rentrer à Kurokawa, pour une deuxième nuit dans le même ryokan. Encore une fois, de retour vers 17h, nous avons largement pu profiter des bains chauds et du dîner japonais.
  • Jour 4: Nous avons quitté Kurokawa pour nous rendre à Beppu. Nous avons roulé environ 2h. A notre arrivée, nous sommes allés déjeuner rapidement près des enfers  de Shibaseki. Puis nous avons visité les deux enfers de cette première zone. Ensuite, nous avons repris la voiture vers la zone des enfers de Kannawa, où se situait aussi notre ryokan pour la nuit. Nous avons visité les six enfers de cette seconde zone, avant de rentrer au ryokan. Nous avons pu profiter des bains chauds et du dîner japonais.
  • Jour 5: Nous avions plusieurs plans en fonction du temps pour ce dernier jour. Comme il a plu, nous avons choisi de retourner à Kurokawa, de visiter la ville et de faire un peu de shopping, d’y déjeuner et enfin de prendre un dernier bain chaud dans les onsen d’un ryokan de l’entrée de la ville. Enfin, nous avons repris la route vers Kumamoto pour rendre la voiture de location. Nous avons dîner près de la gare là où se situait également notre hôtel pour la dernière nuit.
  • Jour 6: Nous avons repris le train vers Saga. Puis nous avons pris le taxi jusqu’à l’aéroport de Saga. Nous avons pris un bol de nouilles japonaises à l’aéroport. Départ de Saga vers 12h30. Arrivée à Shanghai Pudong vers 14h30.

Ce voyage, nous l’avions en partie déja expérimenté lors de notre voyage de noces à l’automne 2010, en transport en commun. Nous avions pris le train jusqu’à la gare d’Aso, puis nous étions montée en haut du volcan en bus. Nous avions eu la chance d’aller voir le cratère grâce au typhon qui passait au même moment et dont les vents à 120km/h évacuaient les gaz toxiques. Nous avions ensuite pris un bus jusqu’à Kurokawa où nous avions expérimenté une nuit dans un autre ryokan. Nous n’avions eu que très peu de temps pour nous promener en ville et nous avions dû reprendre le bus très rapidement le lendemain pour Beppu. En arrivant à Beppu, nous n’avions eu l’occasion de visiter que trois des enfers de la zone nord, avant de nous rendre dans notre ryokan pour une nuit. C’est donc pour avoir le temps de visiter à notre rythme avec les enfznts que nous avons choisi de louer une voiture cette fois-ci pour revoir ces deux villes d’eau.

Et nous avons grandement apprécié cette manière de visiter que nous avions déja expérimenter sur l’île de Sado en septembre 2016. Louer une voiture laisse plus de liberté quant aux visites alentours, surtout en montagne. Bien que nous apprécions également énormément de voyager en train, comme lors de notre précédent séjour au Japon.

Et vous, comment aimez-vous voyager? 

[Voyage] En famille dans le Kansai – Jour 4: Kyoto

Après une bonne nuit de repos à Nagoya, nous avons directement refait nos bagages et nous avons quitté l’hôtel pour la gare. Arrivés à la gare, nous avons acheté de quoi petit-déjeuner dans le train et nous avons pris le shinkansen pour Kyoto.

Nous sommes arrivés relativement tôt à la gare de Kyoto. Nous sommes d’abord passés par notre hôtel pour déposer nos bagages. Et puis nous avons pris le taxi pour aller voir le temple du pavillon d’or, le kinkaku-ji. C’était notre deuxième visite sur ces lieux. Et je dois dire que j’ai plus apprécié que ma première visite, il y avait moins de monde que dans mon souvenir.

J’ai retrouvé avec plaisir cette mousse si verte et si belle qui orne les deux temples et que les jardiniers prennent soin de peigner et de nettoyer tous les jours.

Il n’y a pas à dire le pavillon d’or est magnifique…

Et les jardins qui l’entourent le sont tout autant...

En sortant de notre visite du pavillon d’or peu après midi, nous sommes allés déjeuner vite fait d’un thé et d’un katsu curry dans un restaurant au pied du temple.

Et puis nous avons pris le bus pour aller visiter le temple du pavillon d’argent, le ginkaku-ji.

Et j’ai largement pu confirmer ma première impression avec cette seconde visite, j’ai une énorme préférence pour ce temple beaucoup plus vert et sobre. Le bois, le sable, la pierre, les arbres, la mousse, l’eau. La nature.

Les enfants aussi ont eu une grosse préférence pour la promenade autour de ce pavillon qui leur permettait de grimper, de voir de haut et qui les a beaucoup inspiré…

Little Miss Sunshine a pris beaucoup de photos avec son appareil photo. Et elle a également montré à Little Smiling Buddha comment se servir d’un appareil photo. Nous avons passé un long moment à les observer dans cette passation de savoir… Un vrai régal!

 Nous avons passé un très beau moment dans les jardins du pavillon d’argent.

Et puis en sortant, nous sommes allés nous réchauffer dans une petite maison de thé. Quel plaisir de se réchauffer en famille autour d’un brasero, d’un bol de matcha et de quelques gourmandises sucrées…

Et puis nous sommes allés faire quelques emplettes. C’est là que nous avons acheté un souvenir pour Ayi, mais aussi quelques tabi pour toute la famille et le jinbei de Little Smiling Buddha.

Et puis nous avons repris notre promenade, direction le chemin de la philosophie…

J’avais un très beau souvenir de cette promenade lors de notre voyage de noces et il s’est confirmé.

Les enfants ont pu se promener librement. Ils ont adoré gambader le long de l’eau, ils ont joué au train sur les « rails ». Bref, encore de beaux moments de complicité entre ces deux-là. Je vous laisse savourer les photos de cette belle promenade…

Quand la nuit est tombée, nous avons pris un taxi pour nous amener dans Gion où nous avons passé le reste de la soirée

Enfin, nous avons trouvé un joli restaurant où nous avons dîner d’un nabé. 

Et puis après une dernière promenade dans ce joli quartier de Kyoto, nous avons repris un taxi pour rentrer dans notre ryokan. Nous avons pris un dernier bain chaud et nous nous sommes tous endormis bien fatigués…


Et pour découvrir le reste de notre voyage en famille dans le Kansai:

[Voyage] En famille dans le Kansai – Jour 3: Ise

Le réveil dans les ryokan est toujours matinal. Le petit déjeuner est servi directement dans la chambre. On choisi son horaire et le personnel vient nous réveiller et ranger les futons avant de servir le petit-déjeuner. On peut partir prendre un dernier bain chaud durant ce temps… Ce jour-là, nous avons préféré profiter encore un peu de la magnifique vue sur la mer…

Le petit-déjeuner consiste la plupart du temps en du poisson grillé, un peu de poisson cru, des pickles, de la soupe et du riz. Les premières fois au Japon, ça a été un peu difficile pour moi qui n’avait vraiment pas l’habitude de manger autre chose que du sucré le matin. Mais depuis, je mange beaucoup plus facilement du salé. Et j’apprécie même le petit-déjeuner à la japonaise.

Après un dernier tour dans le ryokan pour prendre quelques photos, il a déjà été temps de reprendre la route.

Le service de transport de l’hôtel nous a ramené à la gare de Toba. Et nous avons pris le train pour Ise.

A Ise, il y a deux principaux sanctuaires. Nous avons commencé par visiter le plus petit, celui qui est le plus proche de la gare. J’aime particulièrement ce sanctuaire, que nous avions déja visité sept ans auparavant durant notre voyage de noces. Ces deux sites sont les sites les plus connus des japonais en ce qui concerne la religion shinto.

J’apprécie vraiment la simplicité de l’architecture des temples shinto. Ils sont totalement intégré au paysage, dans la nature, au coeur de la forêt, il n’y a que du bois, juste quelques touches d’or vraiment discrètes. J’aime l’aspect un peu mystérieux des pierres arrangées en attendant la reconstruction du temple suivant juste à côté. En effet, ces temples sont totalement reconstruit tous les 20 ans et il y a donc deux espaces qui sont dédiés à chaque temple: l’un ou trône le temple actuel, l’autre juste marqué au sol par des pierres et le l’autel sacré, comme on le voit sur la photo ci-dessous.

En ce promenant dans ces sanctuaires, c’est également une sortie au coeur de la forêt que l’on fait. Les Japonais n’hésitent pas à embrasser les arbres sur le chemin. Et nous avons apprécié de noter la présence de petits animaux, d’insectes et de champignons de toute sorte.

Nous avons passé une bonne heure dans le Geku, le sanctuaire le plus proche de la gare. Ensuite, nous avons pris un bus qui nous a emmené jusqu’au second sanctuaire: le Naiku. Mais avant de partir e visite, nous sommes allés nous promener dans la jolie rue commerçante qui borde le Naiku pour trouver à déjeuner.

Nous avons dégusté un délicieux chirashi de saumon.

Les sanctuaires sont très prisés des Japonais au moment du Nouvel An. Il y avait beaucoup de monde.

Mais comme les sanctuaires sont au milieu de la forêt, on n’est finalement pas si dérangé par le monde. Et on se sent presque seul à certains endroits…

Nous avons passé deux bonnes heures dans le grand sanctuaire. Et puis nous avons repris le bus jusqu’à la gare d’Ise pour prendre le train direction Nagoya.

Little Miss Sunshine était ravie de partager du temps avec ses grands-parents dans le train. GrandPapa a dû raconter des dizaines d’histoire qu’il inventait au fur et à mesure. Little Smiling Buddha lui, était tantôt avec ses grands-parents, tantôt avec moi à dessiner ou regarder le paysage. Contrairement à ce que l’on peut craindre, les enfants sont toujours très coopératifs dans le train. Ce n’est pas forcément le moment pour les parents de se reposer, mais les enfants aiment observer les paysages qui défilent et les commenter ou les dessiner.

Nagoya n’est pas une ville particulière. C’est une ville plus ouvrière et même relativement « sale » comparé au reste du Japon. Mais c’est une ville qui est vraiment pratique quand il s’agit de voyager à travers le Kansai et nous y dormons régulièrement durant nos voyages.

Arrivés à Nagoya, nous avons pris le métro pour nous rendre à notre hôtel. Les hôtels APA sont une chaîne d’hôtel que nous utilisons souvent au Japon. Les prix sont raisonnables, les chambres toujours propres et tout à fait correcte et il y a des bains chauds dans la plupart des hôtel de la chaîne. Le seul bémol, les lits sont un peu petit quand il s’agit de dormir avec un enfant.

Nous y avons déposé nos bagages avant d’aller dans le centre-ville pour dîner.

Après une petite promenade dans le coeur de la ville, nous sommes allés dîner d’un barbecue japonais dans une isakaya. 

Ce soir-là, j’étais exténuée. Je me suis endormie très rapidement avec Little Smiling Buddha en rentrant de l’hôtel, alors que Papa Lou, Little Miss Sunshine et les grands-parents sont encore allés faire un tour dans les bains chauds…


Et pour découvrir le reste de notre voyage en famille dans le Kansai:

[Voyage] En famille dans le Kansai – Jour 1: Nara

Notre année 2018 aura débuté d’une manière tout à fait inattendue. En effet, ce n’est que quelques jours avant Noël que nous avons finalisé ce voyage au Japon que nous repoussions depuis plusieurs semaines déja face aux difficultés que nous avons rencontrés à la fin de l’année. Nous avions vraiment besoin de sortir de notre spirale noire et de nous remplir la tête de belles découvertes et de beaux souvenirs pour démarrer cette année du bon pied. Et c’est chose faite!

Nous avons emmené Nonna et GrandPapa à la découverte de ce pays que nous aimons tant: le Japon. Ils ont été surpris et vraiment très heureux de cette découverte me semble-t-il.

Nous avons quitté la maison le 1er janvier très tôt le matin. Pas de fête pour la nouvelle année pour nous la veille, juste un dîner en famille avant d’aller se coucher tôt pour être en forme le lendemain. Mais ça en valait la peine!

Les enfants étaient ravis. Cela faisait des semaines – nous avions déja annulé un premier voyage au Japon prévu à l’origine durant les vacances de novembre, nous leur avions promis de décaler le voyage aux vacances de Noël, puis nous leur avons annoncé que nous ne pourrions certainement pas y aller à cette période non plus – qu’ils nous réclamaient un voyage au Japon et des bains chauds. Little Miss Sunshine y est pour beaucoup (c’était son quatrième voyage), mais Little Smiling Buddha aussi nous en parlait régulièrement.

A l’aéroport les enfants sont toujours aussi à l’aise. Ils connaissent maintenant parfaitement les différentes étapes. Nous avons nos habitudes (que nous voyagions à quatre ou moi seule avec les enfants) et chacun sait avec qui il passe l’immigration ou le check sécurité. Little Miss Sunshine s’occupe à merveille de son frère tandis que nous déballons les tablettes, compotes, médicaments et autres produits à sortir des bagages à main à ce moment-là.

Little Smiling Buddha était passionné par le décollage de l’avion cette fois-ci. Il voulait tout voir. Il a grandit mon tout-petit.

Comme avec sa soeur à la même période, il était passionné par le livret des consignes de sécurité que nous avons lu et relu, expliqué et ré-expliqué.

Nous sommes arrivés à l’aéroport international d’Osaka en fin d’après midi. Nous avons alors pris le train pour Nara, notre première destination et nous sommes arrivés tardivement dans la soirée à l’hôtel. Nous sommes directement allés dîner dans une isakaya.

Nous avons mangé des plats typiques de ce type de restaurant (nabe, friture, poisson cru, edamame). Une première découverte de la nourriture japonaise pour Nonna et GrandPapa.

En rentrant à l’hôtel, nous avons profité de nos premiers bains chauds. En effet, cet hôtel possède des bains chauds naturels. Ce n’est pas la première fois que nous y logeons. Il est bien placé, les chambres sont tout à fait agréable, les prix sont raisonnables, il possède des bains chauds intérieur et extérieur et offre le petit-déjeuner.

Les bains chauds japonais ont été une grande découverte pour Nonna et GrandPapa. Dans ce type d’hôtel, les bains homme et femme sont séparés. On se déshabille, on se douche et on entre dans les bains chauds (souvent entre 40 et 42°C°). On se délasse quelques minutes, dans les bains intérieur, puis extérieur et puis on ressort et on se rince. Ses bains sont vraiment très relaxant. Toute la famille est fan. Même les enfants adorent.

Le lendemain matin, après le petit-déjeuner, nous sommes partis nous promenade dans le parc de Nara. Avec Papa Lou, c’est la troisième fois que nous y venons, à différentes périodes de l’année et c’est un endroit que nous apprécions beaucoup. Nous y étions déja avec Little Miss Sunshine et c’est un endroit dont les enfants peuvent largement profiter. Ils apprécient les daims sacrés qui se promènent librement dans le parc et que l’on peut nourrir, courir dans la nature et jouer à cacha-cache avec les daims, le bouddha géant du temple Todai-ji. C’est vraiment une destination que je recommande avec de jeunes enfants.

Comme à chaque fois que nous venons visiter le parc de Nara, nous avons monté les marches vers le Kofuku-ji temple dans un premier temps.

Et c’est toujours avec émotion que nous passons devant ces petites statues aux jupes colorées représentant les enfants morts…

Durant notre voyage au Japon, nous avons rencontré de nombreux dragons et les enfants les ont toujours observé avec passion.

Et puis en sortant du temple, ce sont les daims que l’on rencontre. D’abord impressionnés, les enfants les ont observé de loin.

Et puis au fur et à mesure de la promenade et de nos rencontres, ils se sont de plus en plus rapprochés.

Jusqu’à nous demander de les nourrir, comme c’est possible. Habituellement, je n’aime pas que l’on nourrisse les animaux sauvages, mais j’ai fait une exception devant leur insistance, tout en leur expliquant mon point de vue.

Et puis nous sommes allés visiter le Todai-ji. 

Et son énorme bouddha. Les enfants l’ont longuement observé.

Les enfants sont aussi passé dans le trou au travers d’un des poteaux du temple, ce qui les a beaucoup amusé.

Et puis nous avons continué notre promenade…

Pour déjeuner, nous avons pris un bol de soba dans une soupe chaude pour nous réchauffer.

Et puis nous avons repris notre promenade à travers le temple et le parc.

Nous avons monté beaucoup d’escaliers! Mais la beauté des lieux découverts a motivé les enfants à avancer…

Mais on a aussi redescendu pas mal de marches 😉

Et puis tout le long du chemin, la rencontre avec les daims aura motivé les enfants!

Et puis la fin de l’après-midi a marqué la fin de notre promenade dans le parc de Nara. Le soleil tombant nous a fait redecendre vers la ville et nous promener dans quelques jolies boutiques, dont une boutique de tabi et de chaussures à doigt que nous avons adoré!

C’est dans la rue principale de Nara que nous avons trouvé un restaurant préparant des okonomiyaki. Et nous nous sommes régalés.

De retour à l’hôtel, nous sommes allés prendre un bain chaud avant de boucler nos valises et d’aller nous coucher. Le lendemain, c’est tôt que nous allions quitter l’hôtel pour de nouvelles découvertes…


Et pour découvrir le reste de notre voyage en famille dans le Kansai:

[Itineraire] Roadtrip d’une île à l’autre, de Sado à Enoshima 

Il y a une semaine, nous rentrions d’un magnifique séjour au JaponPapa Lou et moi parlons de visiter l’île de Sado depuis notre premier voyage au Japon, et peut être même avant. Malheureusement, l’île de Sado étant excentrée par rapport aux autres endroits que nous voulions visiter, et qu’elle n’est finalement accessible qu’après un long voyage, nous avons toujours remis cette destination à plus tard…

Mais c’est Little Miss Sunshine qui était la plus demandeuse pour retourner au Japon. Elle voulait absolument retourner prendre des bains chauds. Encore une qui a été conquise par les onsen!

Alors quand l’occasion de ce week-end très prolongé s’est présenté, nous avons tout de suite pensé à l’île de Sado. Et quelle bonne idée nous avons eu! Cette île est juste magnifique pour ceux qui aime le Japon, la campagne japonaise et la nature…

Voici donc notre itinéraire pour cette belle semaine:

  • Jour 1: arrivée à Tokyo à 23h30. Taxi jusqu’à notre hôtel, pas très loin de la gare centrale de Tokyo.
  • Jour 2: réveil matinal pour prendre le Shinkansen en direction de Niigata. Arrivée à Niigata vers 11h. Taxi jusqu’au terminal des ferrys. Déjeuner au terminal. JetFoil jusqu’à l’île de Sado. Arrivée sur l’île vers 14h. Nous avons récupéré notre voiture de location et sommes partis à la découverte de l’île. Promenade en voiture vers le Sud-ouest de l’île pour aller voir le Jizo géant et le village de pêcheurs de Shukenugi. Vers 18h, arrivée à l’hôtel. Soirée à profiter des bains et du kaiseki, menu traditionnel japonais.
  • Jour 3: Réveil matinal. Petit déjeuner japonais à l’hôtel. Puis nous avons pris la voiture et nous sommes allés visiter l’ancienne mine d’or de l’île située non loin de l’hôtel. Nous y avons passé la matinée. Déjeuner au bord de la mer. Puis promenade en voiture le long de la côte Nord-ouest de l’île. Retour à l’hôtel vers 18h pour profiter des bains et du kaiseki, diner japonais.
  • Jour 4: Réveil matinal. Petit-déjeuner japonais. Puis nous avons pris la voiture pour aller visiter un potier, M. Watanabe Tozo. Nous sommes également allés voir le tombeau de l’empereur exilé sur l’île. Puis un magnifique temple. Après un déjeuner dans une petite isakaya. Puis visite du parc de conservation des Toki. Puis vers 17h, nous sommes rentrés profiter des bains et du kaiseki, repas japonais.
  • Jour 5: départ de l’hôtel vers 9h30. Nous avons rendu la voiture et avons repris le JetFoil vers Niigata. A Niigata, nous avons déjeuner d’un plat de nouilles Soba froides et nous avons pris le Shinkansen jusqu’à Jomo-kogen. De là, nous avons pris deux bus pour arriver enfin dans notre hôtel au fin fond de la province de Gunma vers 16h. Nous avons profité du cadre magnifique de Hoshionsen, de ses bains et de son kaiseki.
  • Jour 6: nous avons profité encore un peu de Hoshionsen pour lequel nous avons eu un réel coup de foudre. Nous avons demandé à rester jusqu’à 15h. Ensuite nous sommes retournées en bus à Jomo-kogen, puis en Shinkansen à Tokyo. Nous avons dormi à Asakusa après une visite nocturne de ce quartier de Tokyo que nous apprécions tout particulièrement.
  • Jour 7: Le but initial de ce voyage était le dernier jour de formation en Kintsugi de Papa Lou. Cette formation avait lieu près de Kamakura. C’est donc tout naturellement que j’ai également décidé d’emmener les enfants vers cette ville pour la journée. Finalement, nous avons profité de notre journée à trois sur l’île d’Enoshima, que j’avais visité avec Papa Lou six ans auparavant. Vers 19h, nous étions de retour à Asakusa. Nous avons dîner. Vers 21h, nous avons quitté Tokyo pour l’aéroport. A 1h30 du matin, nous avons repris l’avion vers Shanghai.

Cette semaine a été vraiment différente de nos autres séjours au Japon. Le fait d’avoir loué une voiture y est pour beaucoup…. Nous avons été bien dépaysé et nous nous sommes bien reposé – ce qui est rare quand on voyage!

Je vous raconterai bientôt le voyage plus en détail, photos à l’appui!

Belle année 2016!

La famille Kangourou vous souhaite une belle et douce année 2016, riche en découvertes et en petits plaisirs, dans l’amour et la bienveillance…

P1110330

Une année se termine, une autre s’ouvre. Les jours, les semaines et les mois s’enchaînent à une vitesse époustouflante depuis que nous sommes arrivé en Chine.

Little Miss Sunshine vient d’avoir 4 ans, Little Smiling Buddha a déja 6 mois révolu. C’est bien la vie des enfants qui a rythmé nos vies en 2015. Je savoure avec toujours autant de délice le fait d’être maman au foyer et de pouvoir m’occuper de Little Miss Sunshine autant qu’elle le demande. Je peux vivre à son rythme à chaque fois que c’est nécessaire, à chaque fois qu’elle le demande. Elle a adoré retourner à l’école et intégrer la classe des moyens après des grandes vacances shanghaiennes… Et puis depuis le solstice d’été, c’est au rythme de Little Smiling Buddha que je vis. Les nuits entrecoupées, les tétées, les changes, les câlins, ont largement rythmé la seconde partie de cette année. Heureusement, nous avons Ayi qui est là pour m’aider. Et c’est un luxe! Un luxe que je mesure chaque jour qu’elle passe auprès de nous…

Côté voyage, nous ne nous sommes pas promené autant que j’aurai eu envie de le faire. Un seul grand et beau voyage au Japon en février cette année. Enceinte de presque 6 mois, ça a été une merveilleuse manière de clôturer notre vie à trois avant de prendre un nouveau départ à quatre. Nous sommes tout de même rentré en France deux fois cette année: en octobre et pour Noël. Little Smiling Buddha du haut de ses 6 mois à deja parcouru quatre fois 10 000km en avion! Et j’ai eu largement l’occasion de me promener dans Shanghai et ses environs et de découvrir cette ville dans laquelle je vis depuis près de 18 mois maintenant.

Cette année, la priorité sera donc donnée aux voyages. Papa Lou et moi rêvons d’au moins un week-end par mois pour découvrir la Chine. Maintenant que la période la plus difficile des tout-petits est passée et que Little Smiling Buddha et moi avons commencé à prendre notre rythme, plus rien ne nous empêche de voyager! Pour le Nouvel An chinois, nous avons déja deux voyages au programme: un week-end à Harbin, dans le Nord de la Chine pour profiter de la neige et de la glace puis une semaine dans le Fujian, pour découvrir le berceau d’une somptueuse famille de thés chinois, les Yan Cha, et nous réchauffer au soleil…

Un autre point important à mon sens, qui marquera surtout le début de cette année, sera la diversification de Little Smiling Buddha. Je m’efforce actuellement de trouver un moyen pour m’approvisionner en produits biologiques. Nous avons trouvé quelques options, je vous en reparlerai donc certainement dans les semaines à venir. En parallèle, j’ai décidé de re-préparer tous les goûters de Little Miss Sunshine moi-même. L’achat d’un robot KitchenAid devrait grandement m’aider dans ce défi!

Cette année s’annonce donc comme une nouvelle année de découvertes et de dépaysement pour nous!

[Roadtrip] L’hiver au Japon – Jour 5

Ce matin-là, nous nous sommes réveillés tôt, nous avons refermé nos valises et nous avons pris la route vers les Alpes Japonaises. Nous étions tous les trois très impatient de voir la neige! Nous avons donc pris le chemin de la gare pour nous rendre en train de Nagoya à Matsumoto, première halte de la journée.

Le voyage n’a pas été évident. Nous étions encore tous les trois bien fatigué de notre mésaventure du vendredi et nous nous sommes rapidement endormis. Sauf Little Miss Sunshine. Sur mes genoux, elle en a profité pour regarder quelques épisodes des aventures de Tintin sur la tablette. Et ce qui devait arriver arriva. Les transports la rendant régulièrement malade depuis quelques temps, elle s’est mise à vomir partout

Dans le genre anecdote de voyage dont on peut rire après coup, en voilà une. Mais sur le coup, c’est panique à bord. Il y en avait partout. Sur moi, sur elle, sur le siège du train, sur la tablette,… Réveillés en sursaut, nous avons pu constaté que nous avions moins d’une demi-heure pour tout gérer avant notre arrivée à Matsumoto. Et là, c’est avec bonheur que j’ai constaté pour la deuxième fois (voici la première) que nous étions tout à fait prêt à parer aux urgences.

J’ai commencé par emmener Little Miss Sunshine aux toilettes pour la débarbouiller et la changer. Pendant ce temps, Papa Lou est allé chercher le contrôleur pour lui signaler ce qui c’était passé – le tout sans parler le Japonais. Ce dernier est venu et nous a donné du papier pour nettoyer en gros, avant d’appeler quelqu’un pour nettoyer le siège au prochain arrêt. J’ai fini par également aller me changer. Moins de quinze minutes plus tard, tout était réglé. Efficacité, calme, bienveillance. Nous nous sommes épatés! Et ça m’a largement rassuré sur le fait d’être prêt à gérer un second enfant, et de nouveaux défis 😉

Arrivés à Matsumoto, nous avons déposés nos valises à la consigne de la gare et nous sommes allés nous promener dans la ville. Nous avions déja presque oublié nos mésaventures…

IMG_1668

Le centre ville est joli, typique, bien mis en valeur. On se promène au bord de l’eau. Il y a de nombreuses petites boutiques le long de la rivière.

Et puis nous sommes tombés par hasard sur une pâtisserie qui fabrique exclusivement des baumrolle – ces délicieux gateaux typiques japonais au nom allemand – et nous les avons observé tourner dans la vitrine pendant un long moment.

IMG_1667

Nous avons aussi visité un temple sur le chemin vers le chateau.

IMG_1670

Arrivés à proximité du château de Matsumoto, nous avons décidé de commencer par déjeuner avant de le visiter. Nous avons choisi un petit restaurant typique aux portes du chateau qui servait des soba et des tempura. Nous avons bien mangé. Et même Little Miss Sunshine a mangé avec nous. Remise de ses émotions.

IMG_1673

IMG_1672

Et puis nous sommes allés visiter le fameux château de Matsumoto… Dès notre entrée, la vue sur le château est splendide…

P1110815

Nous en avons pris plein les yeux…

P1110826

Dans le jardin, il y avait une princesse japonaise, un samouraï et un ninja qui proposaient de faire des photos avec les touristes et qui ont bien évidement tous voulu faire des photos avec Little Miss Sunshine. Mais cette dernière, traumatisée par les Chinois qui lui courent après pour la prendre en photo, n’était pas d’accord!

Et puis, nous sommes rentrés dans le château. Il est magnifique à l’intérieur. Comme toujours, les parquets en bois imposent de se promener à l’intérieur du château en chaussettes ou en chaussons spécialement prêtés pour l’occasion, ses chaussures à la main dans un petit sac plastique que l’on rend à la sortie en même temps que les chaussons.

IMG_1676

Nous avons visité plusieurs châteaux au Japon, les escaliers sont toujours très escarpés pour monter jusqu’au sommet. Mais celui-ci je pense qu’il mérite la palme. Ou alors c’est parce qu’on avait une enfant de trois ans avec nous et que j’étais quand même déja enceinte de près de six mois… Mais Little Miss Sunshine nous a épater. Papa Lou derrière elle, elle a grimpé toutes les marches jusqu’en haut. Et pour redescendre, à part les marches les plus hautes, tout au sommet, où Papa Lou l’a pris dans le Boba, elle est descendue seule, Papa Lou devant elle pour la guider. J’étais très fière d’elle! Et elle a adoré cette visite!

Bien fatigués par notre après-midi d' »escalade », nous avons repris le taxi au pied du château pour retourner à la gare. Ensuite, nous avions encore deux trains à prendre avant d’arriver à destination. Nous avons traversé une belle partie des Alpes japonaises avant d’arriver à destination. A Nagano, pour le goûter, nous avons acheté de délicieux Kit-Kat à la pomme du coin.

IMG_1816

Et puis nous avons pris un petit train de campagne qui nous a mené à notre destination finale: Yudanaka. Assis tout à l’avant du train, Little Miss Sunshine a largement pu profiter du voyage et du paysage… et nous aussi!

P1110840

A notre arrivée en gare, le personnel du ryokan – auberge traditionnelle – où nous avions réservé nous attendait en voiture. Nous n’avons donc pas eu à chercher longtemps ou à porter nos bagages. Comme à notre habitude, nous avons eu droit à notre thé et nos mochi de bienvenue dans notre jolie chambre traditionnelle…

P1110841

P1110848

P1110849

Avant d’aller profiter des bains chauds… Nous y avons passé une très belle soirée reposante. Notre chambre donnait sur la petite ville et nous laissait admirer les montagnes, la neige et les pistes de ski…

P1110846P1110847

Seul regret, le repas n’était pas servis dans la chambre, mais dans une petite pièce individuelle au rez-de-chaussé. En même temps, le personnel était vraiment au petits soins et voyant Little Miss Sunshine bien fatiguée par sa journée, nous a apporté un futon, un oreiller et une couverture d’appoint pour la laisser s’endormir à côté de nous…

P1110869P1110870

Nous avons vraiment très bien mangé. Au Japon, comme en Chine, on dîne tôt. Et encore, nous choisissons toujours de dîner à 19h (dernier horaire possible) pour pouvoir profiter de la fin d’après-midi tranquille – alors que tous les autres mangent – dans les bains chauds.

De retour dans notre chambre, les futons avaient été installés pour la nuit. Little Miss Sunshine s’est rapidement rendormi et Papa Lou et moi, nous sommes relayés pour aller prendre un dernier bain chaud au milieu de la neige…

P1110879

Et nous avons passé une excellente nuit dans nos futons…