[Sortie] Le vaisseau à Strasbourg

La semaine dernière, par une journée pluvieuse, nous sommes allés à Strasbourg avec Nonna et GrandPapa, pour aller visiter un lieu que nous avions envie de visiter depuis longtemps: Le Vaisseau

Le Vaisseau, c’est un chouette endroit totalement dédié aux enfants pour apprendre les sciences en s’amusant. Il y a différents espaces, présentant différents thèmes.

Dans l’espace Être humains, on peut entre autre rechercher quelques unes de nos caractéristiques génétiques avant de les comparer à celles de tout ceux des autres visiteurs qui se sont déja prêtés à l’expérience pour voir à quel point nous sommes tous différents. J’ai trouvé cette expérience vraiment très intéressante.

Dans l’espace Les animaux, on peut entre autre observer une fourmilière, partir à la chasse des traces des petits animaux/bêtes qui peuvent peupler nos maisons ou toucher les plumes, poils ou écailles qui recouvrent les différents animaux.

Dans l’espace Je fabrique, on peut, entre autres, construire un igloo, un escalier avec des cubes ou encore s’amuser sur un chantier à taille d’enfants pour les plus jeunes.

Dans l’espace L’eau, on peut, entre autres, faire des vagues, faire tenir une balle sur un jet d’eau, découvrir comment fonctionne un barrage.

Dans le Lab’Oh, on créé de chouettes oeuvres collectives évolutives au gré des ajouts des visiteurs.

Mais le gros coup de coeur de toute la famille, c’est l’espace Log’Hic. Encore une fois, l’espace est divisé en deux pour les enfants de 3 à 6 ans et pour les + de 7 ans. Nous y avons passé un long moment à nous mettre au défi les uns les autres. Nous avons tenté absolument tous les défis de l’espace. Et même Little Smiling Buddha, 25 mois, a relevé certain défi, dont celui qui était de faire un carré et une croix à base de pièces de toutes formes. Et il l’a réalisé plus vite que moi!

Ce genre de lieu où tout est fait pour les enfants, où tout peut être touché, manipulé, observé de près, où des expériences intéressantes et facilement compréhensibles par tout le monde sont proposées, est juste génial. Nous y avons passé un extraordinaire après-midi, et la prochaine, c’est toute la journée qui nous y irons, c’est certain!

 

[Sortie] Le Musée d’histoire naturelle et d’ethnographie de Colmar 

Hier, nous avons passé une grande partie de notre journée à Colmar. Nous avions quelques petites choses à y faire et nous avons donc décidé de lier l’utile et l’agréable et de faire profiter les enfants, et nous aussi, de ce passage à Colmar.

Nous avons commencé par déjeuner au restaurant. Little Miss Sunshine avait très envie de manger des pâtes, nous avons donc fini par nous arrêter au restaurant La Romantica situé à côté de l’ancienne douane. J’y avais déja dîner il y a bien longtemps, sans en garder un souvenir exceptionnel, mais aujourd’hui j’ai été plutôt agréablement surprise par la qualité des plats. Je me suis régalée de mes tortelini fraîches à la crème de pesto.

Ensuite, nous sommes partis pour une petite promenade vers la Petite Venise. Nous avons croisé de très nombreux touristes, dont pas mal de Chinois, avant de nous arrêter au Musée d’Histoire Naturelle et d’Ethnographie. Little Miss Sunshine a été surpris car le Musée lui semblait minuscule par rapport à celui de Shanghai. Mais finalement, on y a aussi découvert quelques petites perles… 

Le musée n’est effectivement pas très grand, trois petites salles au premier étage – les animaux d’Alsace, les animaux et les oiseaux en général et les animaux marins et les insectes – et sept toutes petites salles au deuxième étage, dont une salle d’exposition temporaire où nous avons découvert l’exposition La nature trompe son monde, avec des insectes prêtés par le Vivarium du Moulin (que nous adorons aller visiter!)

Ce qui nous a vraiment enthousiasmé, c’est de pouvoir voir de nombreux animaux « bizarres » d’Océanie, que nous aimons beaucoup dans la famille Kangourou et qu’on ne trouve pas dans le grand Muséum d’Histoire Naturelle de Shanghai. C’est ainsi que nous avons pu voir pour la première fois un Wombat (que je pensais beaucoup plus petit!). Ou de pouvoir observer de très très près un kiwi, un ornithorinque et un echnidé.

Pour le reste, les animaux ne sont pas très nombreux, mais suffisant pour un Musée d’une petite ville.

Et puis au détour d’une salle, nous avons découvert des momies! Grand coup de coeur de Little Miss Sunshine de la part de qui j’ai eu des tas de questions. Nous avons lu les affichages, parlé de la momification. Je pense que nous allons faire un thème sur l’Egypte quand nous serons de retour à Shanghai…

Autre surprise, une tête réduite! Et j’ai eu la chance de croiser une jeune femme du musée qui m’a expliqué comment les indiens Jivaros réduisaient les têtes de ceux qu’ils avaient tué avant de les accrocher à leur ceinture.

En prime, il y a quelques chouettes espaces pour les enfants, et globalement les enfants peuvent tout voir sans être porté (à part certaines vitrines un peu haute). Au deuxième étage, Little Miss Sunshine et Little Smiling Buddha ont pu apprendre en s’amusant avec quelques jeux mis à disposition.

Nous avons vraiment passé un agréable moment au Musée d’histoire naturelle de Colmar.

[Sortie] Kindergarten Handmade Game Exhibition

Au début de la semaine dernière, comme souvent, l’école de Little Miss Sunshine nous informait d’une nouvelle exposition à Shanghai qui se tenait le week-end suivant et dont les principales invitées étaient une soixantaine d’écoles maternelles de la ville. Le but de la rencontre étant pour chaque école de fabriquer un jeu par leur propre moyen, ce qui nous a incité à prendre des billets.

Et nous avons eu raison. Nous nous sommes beaucoup amusé tout l’après-midi. Enfin surtout Little Miss Sunshine! Chaque école sélectionnée avait son stand où les enfants pouvaient réaliser le (ou les) jeu(x) fabriqué(s) par l’école. C’était donc au sens premier du terme, un immense terrain de jeu pour les enfants!

Et il y en avait pour tous les goûts! Des jeux de construction… plutôt classique…

 

… aux jeux de construction, version « gros oeuvre »…

Des casses-tête aux labyrinthes plus ou moins grand…

…aux jeux plus ou moins connus…

… en passant par les jeux éducatifs…

Ou les jeux de motricité…

Vous vous en doutez, je n’ai pas pu tout photographier! Et je vous avoue que je n’ai pas tout compris au pourquoi et comment de cette exposition, mais que je suppose qu’un prix était remis à l’école la plus créative.

On y  trouvait également toutes sortes d' »école du soir » pour les enfants. En Chine, l’école maternelle n’est pas obligatoire. Les enfants entrent donc souvent à l’école vers 6 ou 7 ans, l’équivalent de notre CP. Par contre, ils sont très friands de ces écoles du soir et du week-end pour occuper leurs enfants et n’hésitent pas à les inscrire à des cours d’anglais, d’informatique ou autres dès le plus jeune âge.

Avec les entrées, nous avons reçu un petit carnet que nous avons pu tamponner à chaque activité réalisée par Little Miss Sunshine. Quand nous avons eu réalisé toutes les activités, elle a eu le droit d’aller chercher son cadeau.

Et elle a reçu une jolie boite de Légo. C’est avec beaucoup de plaisir que je l’ai regardé monter son sous-marin une fois de retour à la maison. Encore une fois, je m’émerveille des aptitudes nouvelles qu’elles acquiert de jour en jour, de mois en mois. C’est un vrai plaisir de voir ainsi évoluer et grandir ses enfants!

Nous n’avons pas rencontré beaucoup d’autres étrangers durant cette jolie rencontre. Mais nous avons donc passé un superbe après-midi de jeux en famille! 

[Promenade] L’aquarium de Shanghai

Alors que Papa Lou était en déplacement au Japon, au courant de ce mois de janvier, nous en avons profité pour faire une sortie entre amis avec Little Miss Sunshine. Nous n’avions vraiment pas envie de passer notre dimanche toute seules, alors nous nous sommes organisées une sortie avec une autre famille d’expat. Little Miss Sunshine était ravie puisqu’il y avait une petite fille de son âge, un petit garçon un peu plus âgé qu’elle et une petite fille d’un an.

Après l’heure de la sieste, jeunes enfants obligent, nous nous sommes rejoint devant l’Aquarium de Shanghai. Avec Little Miss Sunshine et Papa Lou, nous l’avions déja visité au courant du mois de septembre et nous avions été conquis par l’endroit. C’est donc avec un très grand plaisir que nous y sommes retournés.

P1110428

P1110434

Les aquariums sont vraiment bien placés et mis en valeur. Les enfants peuvent tout voir sans être porté par leurs parents. Les poissons passent juste devant les yeux des petits et des grands.

P1110416

Et puis il n’y a pas que des poissons, au détour d’un aquarium on découvre un énorme crocodile qu’on a d’ailleurs d’abord pris pour un faux!

P1110431

Il y également des iguanes, des manchots ou des otaries que les enfants ont aimé observer pendant de long moment.

L’espace est très ludique, on parcours les différents continents. On commence par l’Amérique du Sud, puis on passe en Afrique, en Océanie, … J’ai d’ailleurs pris beaucoup de plaisir à voir Little Miss Sunshine reconnaître certains des continents présentés spontanément, notamment l’Afrique – présenté par trois girafes – et le Grand Nord – présenté par des manchots. Un escalator descend même à travers un aquarium et les poissons nagent tout autour de nos têtes. Little Miss Sunshine ne savait plus ou donner de la tête!

P1110418

Nous avons eu la chance de voir le requin-scie faire son ballet juste devant nous. Les enfants ont été collé à la vitre de l’aquarium durant de longues minutes.

Mais ce que les enfants ont préféré, c’est le ballet des méduses. Entre la forme si particulière et si aérienne des méduses, et les couleurs projetées dans l’aquarium, ils sont restés bouche-béé…

P1110441P1110437

La visite se termine par un très long couloir avec tapis roulant qui permet d’observer notamment les requins, mais également une foule d’autres poissons. Les enfants ont été impressionnés par la mâchoire des requins qui passaient tout autour de nous.

 

 

P1110449

 

Nous avons eu de la chance car le jour de notre visite, il n’y avait que très peu de monde à l’aquarium. Nous avons donc pu prendre notre temps, observer chaque animal aussi longtemps que les enfants les désiraient ou partir en courant à leur poursuite d’un aquarium à l’autre en fonction de leur intérêt. Nous sommes restés un moment devant l’aquarium des raies également. Les adultes à papoter et les enfants à jouer entre eux.

Nous avons passé un très bel après-midi et c’est sûr, nous retournerons encore à l’Aquarium de Shanghai! 

[Sortie] Au Salon du Livre

Vendredi dernier, nous avons passé une grande partie de la journée au Salon du Livre de Paris. Depuis que nous habitons Paris – bientôt sept ans – je n’ai jamais loupé un seul Salon du Livre. C’est une occasion pour moi d’acheter beaucoup de livres, de voir les nouveautés et éventuellement de rencontrer, ou au moins d’apercevoir, un auteur que j’aime à l’occasion des dédicaces.

Petit déjeuner avant Salon du Livre

Depuis deux ans, j’y emmène Little Miss Sunshine. Cette année, j’ai décidé de ne pas prendre de poussette, contrairement à l’an dernier. Little Miss Sunshine marche vraiment très bien et j’ai donc choisi de prendre notre porte-bébé physiologique, notre Boba. Comme nous habitons à l’autre bout de Paris – par rapport à la porte de Versailles – nous mettons un bon moment en transport en commun pour arriver au Salon. Entre le trajet à pied jusqu’au métro et le métro lui-même, on met un peu plus d’une heure. Little Miss Sunshine a marché tout le trajet et a été exceptionnellement sage dans le métro.

Arrivée sur place, je pensais pouvoir la laisser courir encore un peu. Malheureusement, compte tenu du monde sur place et surtout du fait que les gens ne font absolument pas attention à ce qu’ils font – bousculade, on marche sur les pieds, on pousse pour avancer plus vite, … – j’ai vite déchanté et Little Miss Sunshine aussi. C’est donc sur mon dos qu’elle a passé une grande partie de la visite, à son grand désarroi. Il n’y a pas à dire, il faut le vouloir pour emmener des enfants en bas âge dans un tel endroit… et je trouve ça tellement navrant! 

Je savais dans quelles conditions allaient se passer cette visite et Little Miss Sunshine est un bébé particulièrement conciliant, mais j’avais tout de même sélectionner quelques éditeurs jeunesse que je voulais visiter cette année: l’Ecole des Loisirs, Philippe Picquier, Gallimard Jeunesse, La Martinière Jeunesse, édition La Plage,… Bien évidement, nous sommes également passé par le stand de la ville invitée: Shanghai. Entre temps, nous avons fait un petit pique-nique sur la moquette violette…

Nous y avons passé quelque trois heures, sans compter les trajets. Une bonne moyenne avec un enfant de 26 mois! Et nous sommes rentré les bras chargé de livres pour Little Miss Sunshine. Miraculeusement, je n’ai acheté aucun livre pour moi. Un exploit!

Nos emplettes

Nous avons tout de même passé un bon moment entre filles, mais le meilleur aura été la lecture des livres achetés lors de notre retour à la maison, blotties dans le canapé…

 Et vous, emmenez-vous vos petits bouts dans ce genre de Salon? 

Trésors de la Chine ancienne – Les bronzes rituels

Il y a un bon bout de temps maintenant, au début du mois de juin pour être précise, nous avons profité d’un jour de repos pour aller visiter une exposition qui nous tenait à coeur de voir au Musée Guimet: Les bronzes rituels de la collection Meiyintang.

Le musée Guimet est parmi nos préférés à Paris et nous nous y rendons très régulièrement que ce soit pour voir des expositions ou pour les collections permanentes, dont nous ne nous lassons pas. Il fera partie de ces endroits parisiens, que je regretterai vraiment lors de notre départ.

Cette exposition était tout simplement magnifique. Papa Lou, Little Miss Sunshine et moi avons adoré. Seul regret, nous y être pris trop tard pour pouvoir la visiter une seconde fois.

Je vous laisse découvrir quelques photos…

Les bronzes rituels

Les bronzes rituels

Les bronzes rituels

Les bronzes rituels

Les bronzes rituels

Les bronzes rituels

Les bronzes rituels

Et vous, quelle est votre dernière exposition coup de coeur?

L’Ange du bizarre

L’Ange du bizarre, c’est une magnifique exposition qui se tient actuellement au musée d’Orsay sur le romantisme noir. J’ai toujours été très attirée par ce courant qui nait au milieu du XVIIIème siècle, que ce soit dans la peinture, la littérature ou le cinéma. Je me suis donc fait une joie de m’y rendre avec une amie dont les goûts sont très proches des miens. Ce qui n’était pas prévu, c’est la présence de Little Miss Sunhine dont la Nounou a pris quelques jours de congé. Mais la Miss a l’habitude des musées et est toujours très sage.

Ange du bizarre

Crédit Photo: Musée d’Orsay

Il est vrai que je connaissais déja un grand nombre de tableaux, mais j’ai toujours autant de plaisir à les redécouvrir. Mais l’exposition est magnifique. Elle se divise en trois grandes parties chronologiques. Les deux premières – mi-XVIIIème à fin XIXème et fin XIXème siècle à la grande guerre – sont mes préférés. Je suis beaucoup moins attirée par le surréalisme qui entre en scène après la Première Guerre.

J’aime la période où l’on mêle réel et irréel. Lorsque les peintures demeurent encore très académique et inspiré du style religieux, mais qu’on y troue un rien de subversif. L’exposition est vraiment très vaste et j’ai beaucoup aimé le fait qu’elle soit ponctué d’oeuvres cinématographiques. Seul regret, mais c’était à prévoir, on ne peut pas prendre de photos. Par contre, comme à leur habitude au musée d’Orsay, le catalogue est magnifique et très complet – quoique très cher.

Nous y avons passé plus de deux heures. Il ne nous est malheureusement plus resté de temps pour faire un tour des expositions permanentes. 13h passé, Little Miss Sunshine crie famine, et mon estomac de même. C’est le sourire au lèvres que nous quittons le Musée d’Orsay pour une promenade le long de la Seine…

—–

L’Ange du bizarre. Le romantisme noir de Goya à Max Ernst.
Jusqu’au 23 juin 2013.
Tarif: 12€.

Mais l’Ange du bizarre c’est aussi une nouvelle d’Edgar Allan Poe, à découvrir ou relire là-bas.